AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782875800558
360 pages
Éditeur : Kennes Editions (22/10/2014)
3.75/5   83 notes
Résumé :
On a tous quelque chose à cacher...

On peut n'être que témoin de son existence, mais parfois les gestes que l'on pose nous ramènent des années plus tard à l'origine des choses. Et quand on a tout perdu, même le nom de celui qu'on a aimé a une drôle de consonance. La vie n'est pas un conte de fées, mais laissez-moi quand même vous raconter...

Ainsi s'ouvre ce thriller d'une puissance et d'une virtuosité exceptionnelles, dans lequel Marti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
3,75

sur 83 notes
5
6 avis
4
16 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
1 avis

gonewiththegreen
  03 avril 2021
Un grand merci à Babelio et aux éditions Kennes pour leur confiance .
Leah et Chase ont la vingtaine et sont amoureux . Mais Chase décède en tentant de sauver la vie d'Amanda.
25 ans plus tard , Leah est en passe de devenir la first lady. le super Tuesday approche et l'équipe de campagne de son mari est sur les nerfs , à l'affut du moindre accroc qui pourrait ruiner des années d'effort.
Un polar dans le milieu de la politique . de courts chapitres, aucune fioriture, une histoire bien menée, des personnages bien façonnés.
Une énigme , ou plutôt des fils qui se défont de façon claire et précise. Et pourtant, il manque quelque chose à ce polar.
Sans doute, ai je eu du mal à croire à cette histoire , pourtant bien ancrée dans le réel , et si j'imagine que le monde de la politique est bien plus pourri que la façade exposée (même si celle ci est déjà vérolée), j'ai quand même du mal à croire à toute cette histoire . Par moment, j'ai cru voir Bruce Willis, ici avec des couettes blondes, échapper ensanglanté à plein de méchants.
L'auteur s'est efforcé de bien décrire l'univers d'une campagne politique , ici à travers le parti démocrate aux USA, et toutes les magouilles qui poussent tel ou tel candidat vers la lumière.
J'ai bien aimé les mots "québecois" qui émaillent le texte et donne un coté enthousiasmant à la lecture.
de plus, le choix de la ville de Lowell, touchée par la crise du secteur textile et qui serait un cadre parfait pour un roman de Russo, ne doit pas être fortuit, beaucoup de québecois
y ayant émigré.
Ce fut un moment agréable de lecture , mais qui filera avec le temps , alors que "Je me souviens", du même auteur , et bien , je m'en souviens , désolé.
Un Michaud tiède donc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          365
bilodoh
  29 mai 2016
Grand amour et politique américaine, un thriller efficace avec de nombreux rebondissements.
Une romancière épouse d'un candidat aux primaires américaines doit revenir dans la petite ville où elle a vécu vingt-cinq ans plus tôt. Elle y retrouve des souvenirs du passé, souvenirs douloureux d'un amoureux disparu en plongeant pour sauver une victime d'accident de la route.

Sous la surface des partis politiques grouillent toutes sortes de machinations, toutes sortes de secrets y sont enfouis. Derrière les sourires et les poignées de main, des magouilles louches, les tractations entre les candidats, le poids de l'argent et de la mafia, bien des hypothèses peuvent expliquer ce qui se passe. Encore faut-il être à la recherche de la vérité…

Mais les êtres humains ont aussi une apparence parfois tout aussi trompeuse. Qu'est-ce qui se cache sous l'amitié de l'un ? L'amour de l'autre est-il sincère ? Et quand la dame se fend d'une politesse, est-ce de la haine ou du mépris qui se cache sous la surface ?
Même si j'avoue ne pas avoir toujours été convaincue par le comportement des personnages, mais j'ai apprécié la complexité de l'intrigue, le bain de foule des présidentielles et le détour par la ville de Jack Kerouac.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
fuji
  19 septembre 2015
Dans l'ouverture nous sommes le 14 décembre 1999.Dans le prologue, nous assistons à un événement qui a eu lieu le 20 octobre 1991.
Tout le roman se déroule sur 48 heures, la veille et le jour même du super Tuesday, vingt-cinq ans plus tard.
Patrick Adams, favori pour l'investiture démocrate, arrive à Lowell Massachusetts pour le Super Tuesday.
Leah Hammett, sa femme depuis vingt-cinq ans, l'accompagne, mais la future première dame aurait-elle quelque chose à cacher? Lowell est la ville de ses origines, un visage dans la foule, des messages mystérieux sur son portable, font que ce retour à des airs de bombe à retardement.
Leah n'est pas juste une belle femme, faire valoir de son mari, elle dit ceci d'elle-même : "Il y a toujours eu deux forces en moi. Deux personnalités diamétralement opposées. Leah, la femme douce et effacée, cette façade que je présente en public. Et puis, il y a Lee, ce démon qui m'habite et que je m'efforce de contenir, cette femme dure et impitoyable. Cette femme au coeur de glace."
Avant de se marier elle fut top model puis écrivain.
Le lecteur remarque immédiatement le changement d'orthographe du prénom, et se met instantanément à l'affût de tout indice. Par cette subtilité le lecteur devient acteur.
Le monde politique est magistralement décrit et l'ambiance suffocante des meetings est angoissante car dans cette foule, le politique est à la merci d'un fou, de questions perverses, de son passé et de celui de son entourage (qui n'a absolument rien à cacher?), et un rien peut être explosif...Alors que peut-il arriver?
Un autre mérite de cette intrigue est de démontrer comment "On" manipule les médias et comment nous sommes de plus en plus désinformés; alors que les sources d'informations se sont multipliées.
Ce roman est magistralement bien construit, le diable a du guider l'auteur...
Même si le monde de la politique ne vous attire pas et si l'organisation des présidentielles américaines vous parait compliquée, pas d'inquiétude, le sujet est maîtrisé et sa lecture fluide.
Ce thriller venu du Québec est remarquable et son intrigue démoniaque; l'auteur nous mène à un train d'enfer, et le dénouement vous surprendra. C'est auteur est addictif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Mome35
  14 septembre 2021
Martin Michaud, auteur québecois m'était totalement inconnu et comme j'aime découvrir de nouvelles manières d'appréhender le roman policier, des cultures et des écritures différentes, je suis tombé sur ce thriller politique. Apparemment, du moins je l'espère, je ne suis pas tombé sur le meilleur produit de cet ancien avocat d'affaires canadien francophone considéré comme un maître du genre sur les rives du Saint-Laurent. J'ai eu, en effet, du mal à m'installer dans l'histoire et d'autant plus à y croire. C'est propre, bien construit, étayé mais j'ai quand même eu, beaucoup de difficulté à accepter cette disparition - réapparition (résurrection ?) et à ce western dans la ville de Lowell (Massachusetts) où se déroule la quasi-totalité du roman.
Leah Hammett, ancien mannequin, écrivaine est mariée à Patrick Adams candidat à une primaire démocrate pour l'investiture à la présidence des Etats-Unis. Ils se trouvent tous deux à Lowell dont ils sont originaires. 25 ans plus tôt, Leah fréquentait un jeune homme Chase Moore. Un soir, ils se séparent. L'une rentre chez elle, l'autre poursuit sa route. Sur un viaduc de la rivière Concord, une voiture passe le parapet et plonge dans l'eau. Chase veut sauver les occupants et se noie (son corps n'est pas retrouvé) ainsi qu'une autre jeune fille Amanda occupante du véhicule. Celui-ci appartenait à Patrick Adams et avait été soit-disant volé. du moins, c'est la version officielle.
Leah Adams va être confrontée à son passé. Chantages, violences, accidents suspects, tentatives d'assassinats, réapparitions... Qui veut empêcher son mari de remporter la primaire ? Qui trahit à l'intérieur même de l'équipe de campagne ? Qu'est-ce qui c'est réellement passé le soir de l'accident le 29 février 1991? Qui est responsable ? Qui veut la mort de Leah ?... etc...
Des questions qui submergent le l'histoire. L'intrigue est bien pensée. Toutefois la chronologie des faits semble confuse. Les actions délictueuses renferment peut-être trop de personnages secondaires. Les analepses matérialisées par des dates auraient pu avoir plus de fluidité, par exemple, en étant incluses dans les chapitres narrés par Leah qui alternaient avec les récits ordinaires. En voulant porter le lecteur vers différentes pistes, celui-ci s'y perd un peu. Ce n'est que mon ressenti. Dommage... Car tout s'explique d'une manière plus limpide dans les 40 dernières pages. J'ai donc bien raté une marche...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MissDupont
  17 novembre 2014
Ayant eu beaucoup de difficulté à accrocher sur l'avant-dernier roman de Michaud (Je me souviens), j'appréhendais un peu celui-ci.
Quand le quatrième de couverture a été accessible, ça n'a fait qu'accroitre mon appréhension... un roman policier traitant de politique?! Très peu pour moi!
Je lisais les critiques... toutes étaient en faveur du roman... mais c'était le cas aussi pour l'autre et pourtant, moi, il ne m'avait pas autant plu. Donc, je n'osais pas me l'acheter car mettre plus de 25$ sur un livre que je n'aimerais pas, ça me faisait suer un brin.
Puis, participant à un concours de Goelette, je fus l'heureuse gagnante de ce fameux roman en question!
Wow! J'ai été conquise!!
La protagoniste principale nous accroche dès le départ, le suspense est très présent et on ne veut pas décrocher avant la fin! Oui, ça tourne autour de la politique, mais même si on n'y connait rien (comme moi :P), on ne perd pas le f il du tout.
Franchement... c'est un roman à lire sans faute!
Chapeau M. Michaud! Je suis gênée d'avoir eu des doutes ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          63


critiques presse (1)
Lexpress   08 décembre 2014
Digne des meilleures séries américaines, avec sa dose de magouilles politicardes et de passions amoureuses, ce thriller se lit d'une traite. Vive le Québec livres !
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
bilodohbilodoh   27 mai 2016
Ayant besoin de mon clavier pour m’escrimer avec les mots, incapable d’articuler ma pensée du tac au tac, j’aime m’abreuver de silence et prendre du temps pour comprendre les choses.

(Goélette, p.29)
Commenter  J’apprécie          120
Lilou08Lilou08   06 septembre 2019
– Mesdames et messieurs…
Patrick s’est penché à mon oreille et m’a demandé, d’une voix assez forte pour percer les clameurs :
– Ça ira ?
J’allais lui répondre que non quand la dame aux écouteurs nous a fait signe d’y aller.
– Je vous demande d’accueillir chaleureusement le prochain président des États-Unis…
Un frisson a traversé mon corps.
– Patrick Adaaaaaaaaaaams…
Tout a explosé quand nous sommes entrés sur scène sous un tonnerre d’applaudissements.
Cinq mille voix se sont mises à scander à l’unisson :
– Adams, Adams, Adams…
Aveuglée par les projecteurs et dégoûtée par tant d’exubérance, j’ai brusquement eu envie de voir l’assistance périr dans les flammes d’un énorme bûcher. Tout le monde croit que je suis douce et réservée, mais en vérité je suis la femme la plus violente que je connaisse. Si seulement vous pouviez vous tenir tapi dans un coin de mon cerveau, pour observer mes pensées, vous sauriez…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lilou08Lilou08   06 septembre 2019
La jeune femme mit un moment à poursuivre :
– Tant pis ! Moi, peu importe ce qui arrivera, je souhaite qu’on se retrouve ici, sur le pont, dans dix…
Le jeune homme allait répondre, mais elle le précéda :
– Non ! Disons plutôt dans vingt-cinq ans !
Il porta la main à sa poitrine et fit mine d’avoir une attaque.
– Vingt-cinq ans ! On sera sûrement morts d’ici là !
Elle roula les yeux au ciel.
– Mais non, idiot… Allez… arrête de dire des conneries et promets-le !
Le jeune homme leva la main en l’air et déclara d’une voix solennelle :
– Je te le promets…
Il prit la carte postale, la déchira en deux et lui tendit un des morceaux. La jeune femme lui jeta un regard horrifié et s’écria :
– Mais qu’est-ce que tu fais ?
– Comme ça, on devra tous les deux apporter notre moitié de Paris au rendez-vous. Qu’en dis-tu, face de rat ? Tope là ?
Elle tapa dans la paume tendue de son amoureux.
– Tope là…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lilou08Lilou08   06 septembre 2019
Pour être honnête, si je m’impliquais aussi activement dans la campagne, c’était uniquement par solidarité pour mon mari.
Parce que la politique et ce qui l’entoure me troublent.
Accompagner Patrick à ce rassemblement où, le lendemain soir, il prononcerait devant des milliers de personnes réunies au Boston Convention Center un discours qui serait retransmis en direct à la télé nationale, ça signifiait rencontrer des tas de partisans et de dignitaires, esquisser des sourires, faire la conversation et avoir le sens de la répartie.
Strictement entre nous : je suis nulle à ce jeu.
Ayant besoin de mon clavier pour m’escrimer avec les mots, incapable d’articuler ma pensée du tac au tac, j’aime m’abreuver de silence et prendre du temps pour comprendre les choses.
Et, plus que tout, parler pour combler le vide me fatigue…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lilou08Lilou08   06 septembre 2019
– Leah, tout ça est grotesque… Tu ne vas pas…
La colère m’aveuglait et me donnait du courage. Je lui ai coupé la parole.
– Laisse-moi finir ! Et vous allez vous faire un devoir de rappeler le reste, hein ? Qu’en dis-tu, Francis ? Je brûle ?
Son visage affichait un air oscillant entre l’agacement et la surprise, mais il s’est abstenu de dire quoi que ce soit. Une serveuse est venue me demander si je désirais commander quelque chose. Je l’ai renvoyée d’un geste de la main.
– Mais il y a une question qui me tracasse, Francis… Le message texte… Est-ce que c’était bien nécessaire d’être aussi cruel ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Martin Michaud (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martin Michaud
26 novembre 2015
Causerie avec le romancier québécois Martin Michaud à l?occasion de la parution de son tout nouveau polar Quand j?étais Théodore Seaborn aux Éditions Goélette. C?est notre collègue Morgane Marvier, spécialiste du polar, qui anima cette causerie.
autres livres classés : électionsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Je me souviens" de Martin Michaud.

Comment s'appelle la femme d'André Lotie ?

Sandy
Betty
Sylvia

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Je me souviens de Martin MichaudCréer un quiz sur ce livre

.. ..