AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de NadouBouquine


NadouBouquine
  02 août 2017
Vous vous souvenez peut-être de la chanson de Jean-Jacques Goldman
« Elle a fait un bébé toute seule », et bien dans ce roman c'est un peu ça.

Nous allons donc suivre Jeanne, 33 ans, qui rêve d'avoir un enfant avant ses 40 ans.
Pour cela, elle va tout mettre en oeuvre, quitte à mettre sa santé en danger en n'utilisant pas de préservatif et en couchant avec des hommes qu'elle ne connait que depuis 30 minutes,
alors s'il vous plait, ne l'oublions pas, les MST (maladies sexuellement transmissibles) existent belles et bien, donc PROTÉGEZ-VOUS !

Jeanne va pour satisfaire son désir de maternité, coucher à droite et à gauche, envisager une fécondation in-vitro en Espagne… dans l'espoir que la petite graine vienne germer dans son ventre.

Non remise de sa rupture avec Julian deux ans auparavant, elle décide donc de faire ce bébé toute seule, pas de papa mais un bébé, c'est le plus important pour elle.

L'auteure aborde ici la question du célibat et le chemin pour accéder à la parentalité, mais surtout sa légitimité en tant que parent solo.
L'amitié est un sujet fort dans ce roman, car tout autour de Jeanne gravite des personnes lui étant très proche et qui vont (ou non) la soutenir dans son chemin mouvementé vers la maternité.

Malgré le fait que j'ai été pas mal dérangé des risques que Jeanne prenait en ne se protégeant pas, j'ai quand même apprécié ma lecture, et compris que toutes ses prises de risques n'étaient justifiées que par le désir d'avoir un enfant, qui pour Jeanne bien vite un besoin vital.

Le livre se lit très vite, les chapitres sont courts et écrit assez gros.
C'est assez fluide.

Pour conclure :

Un roman sympa à lire qui m'as fait sourire.
Lien : http://nadoubouquine.fr/Arti..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus