AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B087MBYS8W
189 pages
Éditeur : humenSciences (21/05/2020)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Pendant des semaines, la moitié de l’humanité a été confinée. Le Covid-19 a fait basculer nos existences dans l’inattendu, l’incertitude, l’angoisse. Quelles leçons tirer de cette crise inédite pour en sortir grandis ?
Jean-Dominique Michel est anthropologue de la santé. Il est le premier à avoir analysé le décalage entre la réalité de l’épidémie et les discours des autorités politiques et sanitaires.
Absence de tests de dépistage, confinement à l’aveu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Passemoilelivre
  15 juillet 2020
L'auteur, Anthropologue de la santé, est un excellent observateur indépendant de tout ce qui se passe dans ce domaine, puisqu'il n'est, ni médecin, ni chercheur, ni politique et qu'il a une longue pratique de son métier. Ce qu'il nous raconte a donc du poids et interpelle frontalement le lecteur. La psychose collective qui a accompagné la survenance de la covid 19 a sans doute provoqué plus de dégâts que la maladie elle même. La responsabilité et la liberté de prescription des médecins généralistes a été bafouée, les directives sanitaires ont souvent été téléguidées par des groupes pharmaceutiques…..Même, si on peut regretter les « moi je » un peu redondants, tous les points de vue et les témoignages exprimés sont saisissants et adossés à de nombreuses publications citées en référence. Ce témoignage salutaire nous éclaire également avec des arguments très forts sur des pratiques de santé publique qui mériteraient d'être significativement améliorées.
Commenter  J’apprécie          00
Acaniel
  18 juin 2020
L'histoire politique et médiatique du Covid-19 vue par un anthropologue !
Je tiens à remercier les éditions Humensciences pour l'envoi de ce livre. Je suis quelqu'un de curieux de nature, alors quand on me donne l'occasion de comprendre les enjeux d'un phénomène d'ampleur mondial, je ne saurais dire non ! Pour tout vous dire, j'ai suivi cette crise d'assez loin, préférant me cloîtrer dans ma bulle. Bon, c'est déjà ce que je fais d'habitude en ne regardant que très peu les informations.
Vous lisez d'ailleurs la chronique de quelqu'un qui n'a strictement rien compris au fonctionnement de la dérogation de sortie. Je pensais qu'un seul formulaire pouvait servir pendant toute la durée du confinement. Évidemment, la réalité s'est abattue : NON ! J'aime me documenter sur ce type de sujet d'importance, en me référant à ce type de lecture. Au moins, les écrits et les théories sont documentés. de quoi me faire ma propre opinion de manière saine.
Lien : https://www.acaniel.fr/covid..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
PassemoilelivrePassemoilelivre   15 juillet 2020
En donnant à deux groupes de patients la substance active pour la moitié d’entre eux et un placebo de l’autre, on peut en effet vérifier au mieux ce qui relève de quoi et ce qui doit effectivement être attribué à l’effet du remède.

Alors pourquoi ne pas le faire ? Parce qu’il faudrait envoyer une fausse bouée à la moitié des testés pour faire ensuite le décompte des noyés dans les deux groupes. C’est cela qui est en fait demandé par les puristes de la recherche, comme à travers le reproche de l’absence de groupe de contrôle dans les essais publiés par Marseille : ces gens-là voudraient qu’on mette de côté des patients sans les soigner pour évaluer sur eux les dommages éventuels et disposer de meilleures données. Les dégâts ou les morts éventuels étant bien sûr acceptés avec gratitude pour la science !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PassemoilelivrePassemoilelivre   15 juillet 2020
Petit rappel préliminaire. L’IHU Méditerranée Infection est le plus grand centre de compétences en infectiologie clinique d’Europe. On personnalise beaucoup le débat autour de la figure du Pr Didier Raoult, son directeur, mais ce sont huit cents collaborateurs qui y travaillent, dont une brochette de sommités mondiales dans leurs différents domaines comme la microbiologie et la virologie. Raoult lui-même, que les médias français aiment faire passer pour une espèce de farfelu, jouit d’une réputation hors pair sur la scène scientifique mondiale, où il est considéré comme l’un des meilleurs dans son domaine. Bref, si nous devions prendre une métaphore, Marseille serait à l’infectiologie ce que Barcelone, le Real Madrid ou Liverpool sont au foot.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PassemoilelivrePassemoilelivre   15 juillet 2020
« La satisfaction des besoins des entreprises pharmaceutiques a pris le pas sur la satisfaction des besoins des patients. Si cette corruption des intentions réglementaires n’est pas inversée, la situation continuera à se détériorer. Nous proposons des suggestions pratiques, notamment : la séparation du financement des essais cliniques de leur conduite, de leur analyse et de leur publication ; une direction indépendante de la FDA ; le financement public intégral de toutes les activités de la FDA ; des mesures visant à décourager la R&D sur les médicaments ayant peu ou pas de nouveaux avantages cliniques ; et la création d’un Conseil national de sécurité des médicaments13. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PassemoilelivrePassemoilelivre   15 juillet 2020
« L’industrie pharmaceutique trahit systématiquement ses responsabilités à l’égard de la population et des institutions. Les grandes firmes se sont de plus en plus focalisées sur le marketing, bien plus que sur la recherche, et elles exercent une influence omniprésente et persistante non seulement sur la médecine et la recherche, mais sur les patients, les médias, les administrations, les agences de régulation et les politiques. […] Elle s’est infiltrée dans tout le système, à tous les niveaux. C’est elle qui définit les programmes et la pratique médicale. Elle définit aussi les objectifs de recherche de médicaments sur d’autres priorités que celles de la santé publique,
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PassemoilelivrePassemoilelivre   15 juillet 2020
Les autorités recommandent de dépister uniquement les cas graves ? Marseille répond en médecin en dépistant tout le monde.

Les autorités recommandent de ne traiter que les personnes en état critique dans le cadre de prescriptions expérimentales ? Marseille répond en médecin en traitant toutes les personnes diagnostiquées positives.
Commenter  J’apprécie          10

Notre sélection Non-fiction Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Jean-Dominique Michel (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
197 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre