AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782258162150
300 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (02/07/2020)

Note moyenne : 3.49/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Sabrina vit heureuse sous le soleil de Toulon, où le restaurant qu’elle a récemment ouvert avec Samuel et Éric, un couple d’amis, connaît déjà un beau succès. Son célibat, elle s’en accommode. Même si, lors des longues soirées d’hiver, son chien Biplan et son chat Tranxène ne suffisent pas à combler sa solitude. Depuis l’accident tragique qui a coûté la vie à ses parents, Sabrina peine à laisser son cœur s’ouvrir aux autres. Et s’il était temps de bousculer sa douce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
iz43
  07 octobre 2020
Heureuse d'avoir pu découvrir " pour quelques bulles de bonheur" grâce à la dernière masse critique et aux éditions Presses de la Cité que je remercie.
J'ai passé un bon moment de lecture grâce au destin croisés de deux femmes très touchantes.
Sabrina et Capucine étaient les meilleures amies au collège. Puis la vie a voulu que chacune trace sa route. Sabrina travaille dans la restauration à Toulouse alors que Capucine s'est installée en Suède avec son mari et ses trois enfants. A l'aube de la quarantaine, les filles se sont retrouvées sur les réseaux sociaux et ont repris contact. Mais tout bascule, lorsque Capucine découvre qu'elle est gravement malade. Les liens entre Sabrina et Capucine vont se resserrer et toutes deux vont se soutenir pour affronter les difficultés de la vie mais aussi pour découvrir le bonheur.
Roman très optimiste. J'ai apprécié aussi de découvrir la ville de Toulouse. Touchée par Sabrina et sa solitude (célibataire à 40 ans et les commentaires qui vont avec), amusée par ses animaux de compagnie, émue par le mari de Capucine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
LadyRomance
  20 septembre 2019
Pour quelques bulles de bonheur est un roman avec lequel j'ai passé un bon moment malgré un style qui ne m'a pas toujours convenu.
Il s'agit d'une jolie histoire d'amitié entre deux lycéennes dont l'une, Sabrina, a dû faire face brutalement à la mort de ses parents dans un accident de voiture. Cela l'a beaucoup fragilisé malgré le réconfort apporté par sa meilleure amie, Capucine. Après le lycée et des études différentes, leur vie de femme et leur profession les ont éloignées.
Mais à quarante ans, cela fait cinq ans qu'elles se retrouvent et échangent des nouvelles sur les réseaux sociaux. Sabrina tient un restaurant à Toulon et commence à souffrir de solitude même si elle ne se l'avoue pas. Elle se dit heureuse célibataire tout en souhaitant partager sa vie avec quelqu'un de sérieux. Capucine vit à des kilomètres, sur une petite île à une demi-heure du centre de Stockholm, avec son mari et leurs trois enfants. Son travail dans un atelier avec ses collègues la comble lorsqu'un cancer du sein vient bousculer sa vie la plongeant dans la fatigue des traitements.
J'ai beaucoup aimé suivre l'histoire de ces deux femmes bien que le rythme fut un peu trop lent et monotone par moment, d'autant plus que certains thèmes sont lourds mais bien traités avec réalisme et dignité. le dernier quart du récit est beaucoup plus réjouissant et m'a beaucoup plu.
Pour quelques bulles de bonheur est un roman feel good qui a su traité avec réalisme et profondeur le parcours de deux femmes au vécu et au destin différents qui ont trouvé dans l'amitié un nouvel élan. Chacune connaîtra l'amour à son rythme et à sa façon... Un joli roman qui malgré les drames de la vie est tourné vers l'espoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
TheLovelyTeacherAddictions
  08 février 2019
Quand j'ai choisi de lire un roman feel good , je suis partie à l'aveugle car Aurélie m'a proposé une box et c'est cette thématique que j'ai choisie. En ouvrant la box, j'ai découvert ce roman qui sort en exclusivité chez France Loisirs et donc je ne connaissais pas l'auteur. J'ai passé un bon moment avec ces personnages qu'on a envie de suivre dans leur combat au quotidien pour l'amour , l'amitié et la vie.

Sabrina est une jeune femme qu'on va découvrir alors qu'elle n'est encore qu'au lycée. A ses côtés, elle peut compter sur sa seule amie , Capucine, et cette dernière va être très importante face à la perte qu'elle va subir. le deuil sera très difficile surtout à cet âge là mais on verra plus tard que la question du deuil est une épreuve redoutée et difficile à n'importe quel âge. Quand on tient aux personnes, les perdre est un moment difficile à surpasser. Quand on la retrouve quelques années plus tard, elle est épanouie dans son travail , dans ce bar restaurant qu'elle gère avec un ami , Samuel. Il n'y a pas d'ambiguïtés entre eux car ils ont eu un "coup de foudre" amical et les choses ne vont pas plus loin. S'ils s'allient en affaires, leur vie privée va prendre des chemins complètement différents . J'ai adoré la relation qu'il entretient avec Eric et ce couple est un pilier solide qui symbolise à merveille le bonheur à deux. Mais ce bonheur à deux, Sabrina n'a pas la chance de le connaître car elle n'a pas confiance en elle et elle porte encore les stigmates de la méchanceté gratuite qu'elle a subi et des remarques déplacées qu'elle s'est pris en pleine figure. L'envie d'être en couple n'est pas une évidence mais pourtant on sent qu'elle mène une vie solitaire et peu épanouissante. le regard des autres est très pesant et a eu une incidence plus ou moins importante sur sa vie. Pourrait elle laisser entrer quelqu'un dans sa vie?

Capucine est une jeune femme qui vit désormais à des kilomètres de Sabrina. Après avoir perdu le contact pendant quelques années, elles ont renoué le lien intense et malgré sa vie à Stockholm, on sent qu'elles seront là l'une pour l'autre et que les retrouvailles ne seront qu'évidentes. Contrairement à son amie, elle a une vie de famille épanouie avec son mari Jon et ses trois enfants, Soren, Mélanie et Louise. Pourtant la vie et le destin ne vont pas l'épargner car elle va devoir affronter une rude épreuve que de nombreuses femmes doivent affronter parfois dans leur vie. J'aime le réalisme de ces romans feel good car on peut s'identifier aux personnages et vivre au plus près ce qu'ils ressentent. Capucine va montrer sa force, ses faiblesses , ses trébuchements mais aussi ses batailles qu'elle va peut être remporter. Cette épreuve sera aussi un énorme test pour son couple car les moments ne sont pas toujours faciles . En se livrant comme elle le fait à son amie, c'est une sorte d'exutoire qui lui permet aussi de prendre un peu de recul et jauger la situation au mieux. Pourra t-elle vaincre et triompher?

Bref , j'ai passé un bon moment de lecture avec ces personnages attachants, vivants qui nous donnent envie de les connaître et de partager leur quotidien. Anne Michel nous livre deux histoires parallèles mais complémentaires. Quand les épreuves de la vie vous poussent à vous dépasser, l'amour et l'amitié peuvent ils être vos alliés? Quelques bulles de bonheur est un roman feel good comme je les aime que je vous recommande si vous êtes friand du genre.
Lien : https://thelovelyteacheraddi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
katiaeray
  28 octobre 2020
Sabrina est une jeune femme que l'on va découvrir alors qu'elle n'est encore qu'au lycée. A ses côtés, elle peut compter sur sa seule amie , Capucine, et cette dernière va être très importante face au drame qu'elle va vivre.
Quand on la retrouve quelques années plus tard, elle est épanouie dans son travail, ce bar-restaurant qu'elle gère avec un ami, Samuel.
S'ils sont complémentaires en affaires, leurs vies privées vont prendre des chemins complètement différents.
D'un coté, Samuel dont la relation avec Eric est un pilier solide qui symbolise à merveille le bonheur à deux. de l'autre, Sabrina n'a pas la chance de le connaître car elle n'a pas confiance en elle et elle porte encore les stigmates de la méchanceté gratuite qu'elle a subie et des remarques déplacées entendues dans sa jeunesse.
Capucine, la meilleure amie de Sabrina vit désormais à des kilomètres. Après avoir perdu le contact pendant quelques années, elles ont renoué le lien intense qui les unissait.
Contrairement à son amie, Capucine a une vie de famille épanouie avec son mari Jon et leurs trois enfants. Pourtant la vie et le destin ne vont pas l'épargner car elle va devoir affronter une rude épreuve et faire face à la maladie.
Capucine va montrer sa force mais aussi ses faiblesses. En se confiant comme elle le fait à Sabrina, c'est une sorte d'exutoire qui lui permet aussi de prendre du recul et de jauger la situation au mieux.
J'ai passé un très bon moment de lecture avec ces personnages attachants qui nous donnent envie de mieux les connaître.
Quand les épreuves de la vie vous poussent à vous dépasser.... L'amour et l'amitié peuvent-ils être vos plus précieux alliés ?
"Quelques bulles de bonheur" est un roman feel good comme je les aime que je vous recommande si vous êtes amateur du genre.
Lien : http://katiaeray.blogspot.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
vratajczak257
  16 janvier 2019
Un petit roman édité par France Loisirs qui se lit très facilement . On retrouve deux amies de longue date qui se sont perdues de vue : Sabrina, qui, encore marquée par le décès de ses parents, ne parvient pas à vivre ...Capucine , qui vit en Suède, a construit une vie familiale heureuse jusqu'à ce que le destin s'acharne sur elle et sur sa nouvelle vie.
Ce récit est écrit avec simplicité. Il permet aux lecteurs de s'identifier. Les personnages sont bien décrits et on apprécie ces deux histoires en parallèle même s'il n'y a rien de vraiment exceptionnel et exaltant dans cet écrit.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
jemelivreenbohemejemelivreenboheme   04 septembre 2020
" Je crois que c'est ce truc bien pourri qui m'a fait mesurer mon bonheur, tu sais, répondit Capucine. Quand tout va bien, tu trouves toujours des raisons de te plaindre. Les enfants te soulent, se lever le matin te semble contraignant, ton conjoint t'irrite, tu as mille raisons de ne pas te satisfaire de ta vie. Et puis on te dit que, peut être, tout ça t'être enlevé. Que tu as un truc en toi qui, si tu ne fais rien, va grandir et te tuer. Alors tout te semble précieux. Les cris de tes enfants ne t'agacent plus parce que tu t'émerveilles de les avoir faits si vivants, l'instant le plus banal prend une densité incroyable à chaque fois que tu te dis que c'est peut-être une des dernières fois que tu le vis. Et ensuite, après t'être battue, après en avoir bavé, plus rien n'a d'importance. Enfin, les soucis n'ont plus d'importance. Tu relatives tout: une emmerde de voiture? C'est rien, je suis vivante! Un problème d'argent? Je m'en fiche, je suis vivante! Et tout devient plus joyeux. Je ne sais pas si ça durera, mais en attendant je me dis qu'avant j'étais heureuse… Et je ne le savais pas. Maintenant je le sais, et j'en profite d'autant plus".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 août 2020
En amitié, elle ne craignait pas d’être vulnérable, mais en amour, les rares fois où elle avait abattu ses barrières, elle l’avait regretté. Samuel et Capucine lui disaient que c’était parce qu’elle était tombée sur des pauvres types. Peut-être… mais Sabrina ne pouvait s’empêcher de se demander si le problème ne venait pas tout simplement d’elle. Sans doute était-elle trop exigeante ? Sûrement, elle attendait trop d’une relation ? Elle refusait toutefois de revoir ses standards à la baisse : l’homme devant lequel elle accepterait d’enlever son armure intérieure, pas question qu’elle craigne d’être blessée par lui. Il devrait comprendre ses fêlures, accepter ses forces, la voir et l’accueillir telle qu’elle était. Elle devrait pouvoir se sentir en confiance totale, et qu’il accepte de se montrer à elle avec sincérité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 août 2020
Sa grand-mère, pilier de son enfance, avait maintenant un regard d’enfant perdu et ne savait plus rien ou presque de sa vie d’avant. Mais elle, Sabrina, savait qui était cette vieille femme aux mains abîmées, au corps affaibli. Elle porterait pour toutes les deux ce lien. Ce n’était pas un devoir, juste une nécessité, une évidence : être là, pour elle, et l’accompagner jusqu’au bout, même s’il ne s’agissait que de lui remettre un châle sur les épaules et d’écouter avec elle un peu de musique. Ce serait toujours des moments partagés en plus, des moments de grâce avant que la mort ne vienne réclamer son dû. Affronter ce chagrin de voir ainsi sa mamie partir par lambeaux, abandonnant des bribes d’elle-même dans son chemin vers l’ultime passage, c’était peut-être ça, être adulte…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 août 2020
Elle sentait qu’il avait à cœur de prendre soin d’elle, mais que sa tête était souvent accaparée par tout un tas de réflexions. Il les partageait avec elle et elle appréciait de n’être pas le centre de son monde : cela leur laissait à chacun une autonomie dont ils n’auraient pas pu se passer. Pour le reste : le quotidien, les repas, l’organisation de la maison, ils s’ajustaient l’un à l’autre avec souplesse, ayant les mêmes notions assez approximatives du ménage et du rangement, et une même priorité pour la nourriture, ce qui formait une base solide pour une union durable ! Surtout, ils n’étaient ni l’un ni l’autre des gamins, et savaient ce qu’ils recherchaient dans une relation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 août 2020
Rien de brutal, un éloignement imperceptible, comme si après des mois à vivre intensément elles avaient besoin de reprendre souffle chacune de son côté. Sans savoir comment, leur amitié venait de se mettre sur pause. Une pause qui allait durer presque vingt ans. C’était sur Facebook qu’elles s’étaient retrouvées, par hasard, cinq ans plus tôt. Elles ne s’étaient pas revues mais avaient passé des heures à s’écrire pour rattraper le temps perdu. Elles avaient au début cherché à savoir pourquoi elles s’étaient éloignées, puis avaient renoncé à comprendre. Leur amitié était une évidence ; elle avait simplement repris là où elle s’était arrêtée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : cancerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Anne Michel (III) (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2395 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre

.. ..