AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782894288818
Éditeur : Éditions Hurtubise (05/03/2006)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Le dernier tome de cette populaire saga familiale, qui résume une partie des années 1960 et raconte la décennie suivante jusqu’en 1984, est à la fois marqué par les départs et le renouveau. Les enfants Dionne désertent l’un après l’autre le bungalow du boulevard Lacordaire, laissant leurs parents goûter à un confort et une tranquillité longtemps espérés. Les Jeux olympiques de 1976, la question houleuse de l’avortement soulevée par le Dr Morgentaler, la montée de l’... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
michelangelo
  06 février 2021
J'ai déjà eu l'occasion de dire tout le bien que je pense de cette oeuvre ambitieuse qui retrace la vie d'une famille canadienne des années trente jusqu'à la fin des années quatre-vingt-dix.
Maurice Dionne et son épouse Jeanne ont eu neuf enfants qui quittent le foyer familial les uns après les autres. La retraite pointe son nez pour Maurice, toujours aussi égoïste et coléreux, pingre de nature, sauf quand il lui prend l'idée de changer son char !
Leurs enfants connaissent les travers d'une société qui évolue, vivent parfois le divorce, sont contemporains de la contraception et d'un début d'égalité entre hommes et femmes. Leur émancipation avec un père aussi dur que Maurice n'est pas toujours de tout repos, mais au fond, la famille reste unie dans le temps.
Le monde change, on parle référendum d'indépendance au Québec, de l'élection de Ronald Reagan, de la montée des tensions au Moyen-Orient, de Jeux Olympiques, de Trudeau et de René Lévesque… Si les jeunes se passionnent pour ces bouleversements, Maurice et Jeanne se montrent indifférents. Maurice fête ses soixante ans, la vieillesse approche et les enterrements succèdent aux fiançailles, aux mariages, aux naissances mais également aux divorces…
La retraite se profile, le couple maintenant seul se lance dans les voyages et l'amélioration de leur maison du boulevard Lacordaire, lui aussi en pleine transformation.
Les chapitres courts se lisent avec délectation. J'ai un peu l'impression de faire partie de la famille Dionne depuis le temps ! L'auteur sait faire vibrer la corde sensible de son lecteur. Certains passages sont émouvants et Michel David est un virtuose de la mise en scène. Pourtant l'humour est toujours présent et la subtilité des rapports entre les personnages donne une authenticité aussi plausible que réjouissante. Les tournures de langage très canadiennes n'y sont pas étrangères.
L'histoire est ordinaire sans être simpliste. Ce pourrait être l'histoire de n'importe quelle famille. le style est alerte sans être extrêmement riche. Mais chaque lecteur se retrouve dans les portraits évoqués avec tact mais assurance. C'est la force de cette saga et de cet écrivain peu banal.
Michelangelo 6/02/2021
Citation :
Quelques minutes plus tard, la plupart des invités envahirent la piste de danse. Paul, demeuré seul à sa table, fixait d'un air absent les premières tavelures apparues dernièrement sur le dessus de ses mains. Il sentit soudain une main se poser sur son épaule. Sa mère se pencha pour lui dire à l'oreille :
- Il n'y a pas de quoi s'inquiéter, mon garçon. Ces taches-là, c'est la poussière laissée par le temps. (Fin de la Saga)

Lien : http://jaimelireetecrire.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesLecturesDuCrepuscule
  05 juin 2020
Le dernier tome d'une magnifique saga familiale, douce, belle et immersive. Je me suis très vite attachée aux personnages si bien que cela m'a fait bizarre d'arrivé au terme de cette saga. On suit le parcourt de vie de l'ensemble des personnages, leurs joies, leurs peines, leurs problèmes ainsi que l'ensemble des événements auxquelles ils ont fait face durant toutes ces années.
J'ai adoré cette saga, la plume de l'auteur est agréable, fluide et détaillée. L'univers de ces oeuvres est si singulier avec son jargon Québécois et ses expressions si particulière qui font le charme de ces lectures.
Commenter  J’apprécie          30
Annabelle31
  12 février 2017
Quatrième et dernier tome de la série "La poussière du temps", "Au bout de la route" nous permet de retrouver la famille Dionne au milieu des années soixante dix et jusqu'à la fin des années quatre vingt. Les enfants de Jeanne et Maurice sont maintenant adultes et chacun leur tour ils vont quitter le foyer parental pour voler de leurs propres ailes, loin de la dureté et de la rigueur paternelle, ne qui ne se passera pas sans heurt. Et quant on connait le caractère de Maurice, on ne peut en être étonné...
Un quatrième tome dans la lignée des précédents, seul changement, si Maurice continue de nous "achaler" avec sa personnalité antipathique, il n'en reste pas moins que c'est lui, incontestablement, le héros de ce quatrième volet.
Une série qui m'a beaucoup plu, une fois de plus je suis entrée dans l'univers de l'auteur et ne l'ai plus quitté.
Commenter  J’apprécie          10
Clemenec
  20 août 2014
Dernier tome de cette saga. Rien à dire de plus qu'on s'attache vite à tous ces personnages, qu'on a cette impression de "vivre" avec eux. Ça m'a tellement touché, que j'en ai versé ma petite larme à la fin…
Commenter  J’apprécie          30
Marigold
  14 juin 2015
J'ai adoré cette saga. Une bonne histoire familiale comme je les aimes!
Même si sur ce dernier tome, j'ai eu un peu plus de peine à en venir à bout....
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Annabelle31Annabelle31   08 février 2017
Le père de famille était ainsi fait qu'il ne parvenait pas à dormir paisiblement avant que son dernier enfant soit rentré au bercail. Jeanne avait beau lui répéter qu'ils étaient maintenant bien assez vieux pour qu'on cesse de s'inquiéter à leur sujet, rien n'y faisait. Il avait tendance à couver ses enfants, mais il ne l'aurait jamais admis devant personne.
Commenter  J’apprécie          20
Annabelle31Annabelle31   11 février 2017
Durant l'après-midi, il n'était pas rare de voir Jeanne assise sur son balcon, sous l'auvent en fibre de verre, en train d'exécuter à la main un travail de couture. La circulation était de plus en plus dense sur le boulevard Lacordaire sillonné autant par des camions que par des automobiles et des autobus. De jeunes mères poussaient des landaus sur les trottoirs ou entraînaient leurs enfants d'âge préscolaire vers le nouveau parc créé par la municipalité sur la rue Lavoisier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
michelangelomichelangelo   04 février 2021
Quelques minutes plus tard, la plupart des invités envahirent la piste de danse. Paul, demeuré seul à sa table, fixait d'un air absent les premières tavelures apparues dernièrement sur le dessus de ses mains. Il sentit soudain une main se poser sur son épaule. Sa mère se pencha pour lui dire à l'oreille :
- Il n'y a pas de quoi s'inquiéter, mon garçon. Ces taches-là, c'est la poussière laissée par le temps. (Fin de la Saga)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31Annabelle31   08 février 2017
On pouvait reprocher beaucoup de choses à Maurice, mais pas celle de sous-estimer l'importance de l'assiduité scolaire. Le fait de n'être allé à l'école que jusqu'à sa 4e année primaire y était probablement pour beaucoup. Il en avait d'ailleurs parlé avec son fils Paul dans l'espoir que le jeune enseignant tenterait d'inciter sa sœur à changer son comportement, mais ce fut en pure perte.
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31Annabelle31   08 février 2017
Je suis écœuré qu'elles prennent ma maison pour un moulin, tes maudites clientes. Ça entre et ça sort quand ça veut, ce monde-là. Je vais finir par toutes les sacrer dehors, s'emporta-t-il, l'air mauvais. Jeanne ne répliqua pas. Trente-deux ans de vie commune lui avaient appris depuis longtemps que le meilleur moyen d'éteindre le feu était de le laisser se consumer.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2298 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre