AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le goût du bonheur (15)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
ChaChou14
  20 février 2019
Une couverture pétillante et colorée qui nous donne envie de lire le roman et qui nous met de bonne humeur pour la journée. Merci à Babelio et à la maison d'édition J'ai Lu pour l'envoi de ce roman en avant-première.

Une fois la dernière page lue, on se dit quel roman feel good. Je classerai ce roman fictif dans la catégorie développement personnel car l'auteure remet en cause notre condition humaine pour accéder au bonheur. On a rien sans effort, même s'il faut faire des concessions. Direction le bonheur !
Laure est journaliste et vit à Londres. Vanlentina vit en Italie et est serveuse dans un bar. Elle vit avec son chien Ferdinand. Un amoureux secret fait son apparition. Les deux jeunes femmes, aux vies opposées, ont un lourd secret en commun.

Avec son écriture fluide et maîtrisée, Angéline Michel nous plonge dans l'univers de la réalisation de ses rêves heureux pour être heureux. Avec une idée forte : ne jamais abandonner ! Un roman qu'on a du mal à lâcher tant les personnages sont attachants.

Malheureusement, ce roman n'est pas un coups de coeur pour moi car j'ai une impression de déjà-vu.
Un roman que je vous conseille de lire et qui permet de passer un bon moment. Une lecture sans prise de tête !
Lien : https://lecarnetdestitch.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
saigneurdeguerre
  08 mars 2019
Laure, 25 ans, vit à Londres et a commencé, à l'essai, une carrière de journaliste événementielle dans le magazine « Come on London ». Très vite, elle se fait positivement remarquer par sa débrouillardise et par le talent de sa plume au point d'obtenir un contrat. Elle peut compter sur Bridget, une débutante dans le même journal et qui est aussi très talentueuse. Elles forment un super duo jamais à court d'imagination.

Valentina habite sur une superbe île italienne, au nord de la Sardaigne, La Maddalena, et travaille comme serveuse. Elle a un diplôme d'institutrice mais il n'y a aucun poste disponible. Elle a un chien, Ferdinand. C'est une force tranquille, un setter irlandais très affectueux.

Nikola, splendide jeune homme beau parleur, prêt à batifoler avec la première jolie femme venue est un ami d'enfance de Valentina. Ils sont inséparables, tout comme l'est Isa, pétillante rousse, serveuse dans le même établissement que Valentina.

Valentina a débuté une chasse au trésor depuis que sur une plage elle a découvert une bouteille contenant un plan pour l'atteindre. D'énigme en énigme, elle essaie de trouver le mystérieux jeune homme qui lui soumet ce curieux jeu de piste. Elle redécouvre ou découvre pour la première fois des aspects de son île adorée et profite de cadeaux pleins de romantisme offerts par ce mystérieux soupirant qui l'intrigue au plus haut point et qui semble si bien la connaître.

Mauro, un ami de Valentina et cuisinier dans l'établissement où elle travaille, prend quelques jours de congé. Au cours de ses pérégrinations, il passe par Londres et en revient avec une étrange photo… le sosie de Valentina existe ! La ressemblance est tellement frappante que Valentina finit par entamer des recherches sur son passé…


Critique :

Je remercie Babelio et les éditions J'ai lu pour m'avoir offert ce livre.

Qu'il me soit pardonné de ne pas lui attribuer d'étoiles. Non, parce qu'il n'en mérite pas ! Non ! Non ! Cela n'a rien à voir avec la qualité de cet ouvrage. Il se trouve simplement que je suis très mal placé pour juger de la pertinence d'un roman aussi « girly » ! Avec mes soixante balais et ne me souvenant guère d'avoir été jeune fille dans une autre vie, je suis mal placé pour juger des qualités d'un bouquin qui s'adresse à des jeunes demoiselles, voire à des dames en quête de romantisme !

Je ne doute pas un instant que les intentions de l'auteure, Angéline Michel, soient d'apporter un peu de bonheur à des lectrices en mal de tendresse et d'amour. Cette histoire dégoulinant de bons sentiments et de gentillesse fera sûrement du bien à beaucoup de femmes par son côté positif, par la rencontre avec des personnages gentils, soucieux du bien de leur entourage. Un peu de douce fraîcheur dans un monde infernal de brutes ravira celles qui voudraient encore croire aux princes charmants, bien éduqués, pleins de petites attentions, de tendresse et par-dessus tout se souciant du bonheur de leurs bienaimées.

Messieurs, si j'ai un conseil à vous donner, c'est de lire ce livre. Il vous en apprendra probablement plus sur les attentes du beau sexe que tous les ouvrages qui prétendent vous faire comprendre les subtilités de la psychologie féminine. Je sais. Je vous demande un gros effort : pas de bagarres, pas d'explosions, pas de terrorisme, pas de psychopathes, pas un seul flic, ni même un détective privé, pas de trahisons (enfin, si quand même une, celle d'Antonio – dites, l'auteure, choisissez un autre prénom la prochaine fois ou je vous fais un procès ! Non, mais ! Faire passer les Antonio de tout l'univers latin pour des # !%$@#, franchement, vous voulez la guerre ?)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
RLSblog
  09 mars 2019
Le Goût du bonheur porte magnifiquement bien son titre. Ce feel-good à l'histoire fraîche vous mettra de bonne humeur. L'écriture est agréable et les pages se tournent naturellement. Les personnages, peu nombreux, sont attachants et bien travaillés. Valentina et Laure sont deux femmes de caractère, indépendantes, qui donnent une image très positive de la femme moderne. L'intrigue, tantôt placée à Londres, tantôt se déroulant dans une petite île italienne, alterne le monde du travail très urbain et celui détendu du soleil et de la Méditerranée avec un dosage parfait.
Le Goût du bonheur est le premier roman d'Angéline Michel. Je remercie les éditions J'ai Lu et Babelio pour m'avoir permis de découvrir ce livre en avant-première grâce à une opération “masse critique”. N'ayant jamais lu de feel-good, j'ai eu une très agréable surprise et je pense que nous avons besoin, de temps en temps, de romans sympathiques qu'on doit lire sans exigence particulière, et qui font du bien (d'où le nom “feel-good”).
Bref, une réussite ! le roman sera disponible en librairie à partir du 13 mars 2019, je vous invite à vite le découvrir pour passer un agréable moment en compagnie de Laure, de Valentina et de son chien, Ferdinand.

Plus de chroniques littéraires sur :
Lien : http://raisonlectureetsentim..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
mariechrist67
  25 février 2019
Feel good ce premier d'Angéline Michel, LE GOUT DU BONHEUR, qui doit paraître le 13 mars 2019 aux Editions J'ai Lu inédit.
Ce roman m'a été adressé par l'Editeur dans le cadre de la Masse Critique de Babelio et je les en remercie.
Nous commençons par un duo dans lequel interviennent :
- Laure, Britannique de 25 ans, qui débute comme journaliste événementielle au « Come on London ». Elle y rencontre ses nouveaux collègues dont Lucy, quarantenaire, et Bridget un peu plus âgée qu'elle et qui partage le même poste. Elles vont devenir complices et partager les sujets, Laure réussira, par son talent de journaliste, à décrocher un emploi en CDI.
- Valentina, qui vient de fêter ses 30 ans est serveuse en Sardaigne, elle vit heureuse en compagnie de son chien, Ferdinand et de ses amis Nikola, Isa et Mauro. Au cours d'une promenade sur la plage, elle trouve une bouteille dans laquelle une carte est enroulée, c'est le début d'un jeu de piste ou chasse au trésor qui au fil du temps sera dévoilé.
Un jour Mauro rentre de Londres et montre une étrange photo à Valentina.
On va se poser des questions : Qui est ce personnage sur photo ? Où les indices vont-ils mener Valentina ? A vous de le découvrir quand vous lirez ce livre. Je ne peux pas vous dévoiler la fin.
Comme je l'ai dit plus haut c'est très feel good, en le lisant je n'ai pas ressenti de sensation particulière, je ne sais pas dans quelle catégorie le classer, peut-être une comédie romantique ? C'est facile à lire, on devine aisément la suite, le bonheur qui en fait le titre est omniprésent. J'y ai relevé une erreur l'âge des héroïnes est-il 25 ou 30 ans ?
En un mot je n'ai pas été fascinée par ce bouquin. J'ai une excuse, je n'aime pas beaucoup ce genre de lecture. Malgré tout l'auteure, qui débute, fait preuve d'une écriture fluide, c'est bien rédigé. Ca se lit facilement mais, à mon avis ça manque d'actions, de rebondissements, de mouvements.
Je pense que le style de l'écriture d'Angéline Michel va lui permettre de s'améliorer avec le temps et l'habitude, je suis prête à lire son prochain roman pour pouvoir évaluer ses progrès.
Je recommande ce roman à tous ceux qui aiment les livres faciles à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
mallaurylit
  03 mars 2019
Chère Angéline

J’ai découvert ton premier roman Feel Good, le « Goût du Bonheur » et alors que je m’attendais à un récit classique et conventionnel, j’ai constaté que tu n’avais pas fait le choix de la simplicité. Alors oui, et sans spoiler, je confirme que la fin est celle que l’on attend toujours dans ce genre de littérature. Mais ce que j’ai apprécié, c’est que la romance ne soit pas le personnage principal de ton histoire. On rencontre deux jeunes femmes, vivant dans deux pays différents qui vont voir leur existence bouleversée par une révélation inattendue et qui vont devoir effectuer des choix, prendre quelques risques pour définir la vie qu’elles veulent réellement. Et loin des clichés habituels, on va suivre leur cheminement avec intérêt, même si l’on découvre assez rapidement ce qui les rapproche.
L’ensemble est bien construit, Valentina et Laure, ainsi que leurs amis sont attachants, et tu sais alterner les moments tendres et amusants, dosant l’émotion et ainsi ne pas tomber dans un excès qui aurait pu rendre l’ensemble trop mièvre. Et je dois dire que tout cela fonctionne, et l’on s’intéresse au déroulement de l’intrigue. Et lorsque le final arrive, on referme la dernière page avec un sourire aux lèvres en se disant que l’on n’a pas vu le temps passer, et que tu as su nous partager ton goût du bonheur.

Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
AngeliqueLeslecturesdangelique
  28 février 2019
Dans ce roman raconté à la troisième personne, nous naviguons entre le point de vue de Laure et celui de Valentina. Nous découvrons nos héroïnes chacune de leur côté. Laure est une jeune femme solitaire : sans amis, ni petit ami. Elle vit dans un appartement au centre de Londres, mais voit très souvent ses parents. Ils la soutiennent énormément. Au journal, elle rencontre son binôme qui est aussi une nouvelle arrivée : Bridget. Elles vont progressivement devenir amies, tout autant qu'elles sont partenaires dans le travail. Elles s'investissent beaucoup pour rendre des articles de qualité.
Valentina vit sur l'île depuis son enfance. Ses parents sont des globe-trotteurs et elle ne les voit que rarement. Cependant, elle est bien entourée, notamment par Isa, sa meilleure amie et Nikola, qui est comme son frère. Son travail de serveuse lui plait, néanmoins, elle rêve d'autre chose mais n'ose pas se lancer. Un matin, elle découvre une bouteille dans le sable : un mystérieux inconnu lui propose une chasse au trésor… La vie de Valentina se trouve chamboulée lorsqu'elle découvre peu après une photo.
Dans la continuité, Laure va être impactée : pourquoi ? Quel est le rapport entre elles ? Les jeunes femmes vont entrer en communication pour comprendre et faire connaissance. La vie continue malgré tout, mais elles vont devoir faire des choix, s'adapter, se lancer, prendre des risques…

Ce livre n'est pas qu'une romance : il y a de l'amour, mais ce n'est pas le sujet principal. Il est aussi question du quotidien des jeunes femmes, de la photo; concernant Valentina, de sa chasse au trésor captivante. On les voit évoluer au fil des pages, prendre confiance, s'affirmer. Elles sont touchantes, et les personnes de leur entourage sont bienveillantes. On se met facilement à la place d'un de ces protagonistes car ils paraissent réalistes. J'ai bien aimé le vieux Ernesto, tel un sage; Lizbeth, l'entrepreneuse dynamique; Nikola, le gentil séducteur; mais aussi Ferdinand, chien fidèle et sensible.

J'ai apprécié cette histoire originale. Il ne faut pas s'attendre à un récit complexe, tout est simple. Il n'y a pas de réel de suspense, ni de rebondissements : on devine beaucoup d'éléments. Mais cela ne m'a pas dérangée car j'ai été prise dans cette histoire légère et divertissante. le dénouement est satisfaisant, comme je l'imaginais. Laure et Valentina sont pétillantes, attachantes et drôles. le récit est plein de tendresse et plaisant ; il fait passer un bon moment. Les descriptions de l'île de Valentina donne envie d'y aller : profiter des étendues de plage, du soleil chaud, entre autres...
La plume de l'auteure est agréable, fluide et facile à lire.
Lien : https://leslecturesdangeliqu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Manonlitetvadrouilleaussi
  14 mars 2019
Valentina ,25 ans vit sur l'archipel La Maddalena, au nord de la Sardaigne. Institutrice en attente de poste, elle est serveuse et passe ses matinées à se promener avec Ferdinand son setter irlandais.

Laure, 25 ans, a consacré toute son énergie à réaliser son rêve : devenir journaliste.
Un jour, une photographie va bouleverser à jamais l'existence des jeunes femmes...


Premier roman de l'auteure qui se lit très rapidement ( lu en une journée ). Un bon feel-good. Une écriture agréable. Mais j'ai trouvé que l'on devine rapidement où l'intrigue nous mène. Tout s'enchaîne très vite à partir de la « révélation ». Que ce soit les romances ou les autres aspects que je ne peux pas vous dévoiler . On a tendance à penser « trop beau pour être vrai » mais bon c'est ce que l'on attend de ce genre littéraire non ?! 😊 J'ai tout de même apprécié ma lecture puisque que j'ai enchaîné les pages. On se détend et on s'évade sur cette île italienne mais il me manquait un petit quelque chose pour m'attacher plus aux personnages et à leurs histoires.


Merci @babelio_ et @jailu_editions pour cette masse critique 😊
Lien : https://www.instagram.com/ma..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
stephalivres
  02 mars 2019
Au fil de ma lecture, j'étais énervée, agacée, à me demander presque si on se moquait de moi. Je m'attendais à un livre trépidant sur cette histoire de photo, je me retrouvais avec une histoire digne de Wattpad. (Ok y'a peut être de grand écrivain dessus. Mais c'était pas mon ressenti). Et puis petit à petit je me suis prise au jeu, et j'ai décidé de ranger ma pensée « vieux con élitiste ». Parfois, ça fait du bien d'arrêter d'être chiante, y'en a qui devrait essayer.
J'ai donc décidée de ne pas faire un avis à charge, et de tenter d'être plus objective. Oui, en effet, je ne suis pas la cible, je suis un minimum exigeante, et j'ai l'habitude de lire beaucoup (qui a dit « trop »? J'ai entendu hein!) de livres de toutes sortes, mais peu de romances. Sauf qu'il y a des tas de gens qui adorent lire ce style de livres, que ça les rend heureux, même si l'histoire est presque identique d'un livre à l'autre. Et d'ailleurs, je crois même que ce qu'ils aiment correspond exactement à ce que je n'aime pas. Voici donc la liste de ce que je n'ai pas aimé, comme ça vous saurez exactement pourquoi vous allez l'aimer!
– l'histoire trop simple. J'aime quand les livres se terminent bien, réellement. Mais j'aime aussi quand c'est plus romancé, et moins linéaire. Parce que même s'il y a deux histoires en parallèle et une construction intéressante de l'histoire, on n'a pas trop de surprise.
– le manque de recherche dans l'écriture. Et là oui c'est mon moment chiantix élitiste. Donc si toi tu aimes ne pas avoir besoin d'ouvrir le dico de temps en temps ou savourer une construction de phrases intéressante, c'est parfait, et ça détend!
– d'ailleurs dans le même, la ponctuation. Je n'aime pas quand le livre n'est pas « formaté », je différencie beaucoup le langage oral, écrit familier (exemple Facebook ou moi sur mon blog), et écrit littéraire. Donc, je n'aime pas quand il y a par exemple des doubles points d'exclamation, ou des erreurs de positionnement de virgules. Si tu préfères une langue plus vivante, pour toi c'est parfait!
– le manque de cohérence, oui oui chiantitude complète mais les orphelinats en France en 1993 avec une adoption internationale, un CDI en Angleterre, ou les gens qui se connaissent tous dans une ville de 12000h, ça me fait le même effet que quand un historien écoute loránt Deutsch 😅. Mais bon, si toi tu t'en fous et que l'histoire prime, ça ne t'arrêtera pas!
– la liste des fringues des personnages. Ça m'a rappeler dans « After » quand on a toutes les 30 pages « sa petite robe Karl Marc john ». Bon après celle qui vous parle actuellement s'habille chez Bonprix ou c&a, ce qui confirme que je ne suis pas la cible.
En bref. J'ai pas vraiment aimé, mais je suis certaine que ça va plaire à plein de gens, et qu'ils vont passer un excellent moment. Je vous le conseillerai donc totalement si vous avez lu mon avis en vous disant « mais qu'est ce qu'elle est chiante ».(je le pense vraiment, qu'il peut plaire à beaucoup, absolument aucune ironie là dedans!)
Lien : https://stephalivres.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
LeslecturesdeNinon
  21 février 2019
Merci à Babélio et aux Éditions J'ai Lu pour m'avoir permis de découvrir ce roman en avant-première.

Un mot sur le livre en lui-même que j'ai trouvé très joli, une couverture haute en couleurs et attractive. J'adore également le format car c'est finalement un bon compromis entre le broché et le poche et il se glisse parfaitement dans un sac à main.

En ce qui concerne l'histoire, je l'ai beaucoup aimée. L'auteure aborde une thématique qui me touche beaucoup et qui m'a séduite, forcément. de plus, mon côté fleur bleue a adoré les jolies romances. Les personnages ont chacun leur personnalité distincte et c'est vraiment un bon point puisque ça nous permet de toujours savoir de qui on parle, sans se mélanger. On voyage entre Londres et la Sardaigne et ça nous donne vraiment envie de visiter cette petite île Italienne et ses jolies plages.

Cependant, j'ai trouvé que le style d'écriture, simple, manquait de profondeur et d'émotions. Pour une telle histoire, j'aurais dû verser ma petite larme à plusieurs moments, ce qui n'a absolument pas été le cas, c'est dommage. Je trouve qu'on survole un peu trop l'histoire sans vraiment nous attacher, sans plonger véritablement dedans, parce qu'on ne nous en donne pas l'occasion, finalement. On passe trop vite de Valentina à Laure et je suis vraiment restée sur ma faim en ce qui concerne les sentiments que j'attendais de cette histoire. Certains aspects de l'histoire auraient vraiment mérité d'être creusés un peu plus et décrits avec plus de sensibilité.
Une lecture qui n'a pas été addictive, donc, mais ce n'est que mon (humble) avis et je pense que ce roman plaira à de nombreux lecteurs.

En bref : un joli premier roman, qui avait, je viens de le découvrir, été d'abord autoédité. Félicitations, Angéline ! et je souhaite une belle vie à ce roman qui sort le 13 mars.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MarjolaineP
  04 mars 2019
Je remercie tout d'abord, Babelio et J'ai lu pour l'envoie de ce livre. 
Quand j'ai lu le résumé du livre, j'étais assez contente, ça avait l'air d'être un bon feel-good. Et c'est vrai que ça l'est. C'est un roman, qui se lit très vite et qui sent bon l'Italie.

Malheureusement, je n'ai pas du tout accroché au style d'écriture ... J'ai trouvé l'écriture très haché. Les phrases très courtes s'enchainent, ce qui donne un effet toujours très coupé à l'histoire et aux événements. Il a pas mal de répétition, de détail qui n'apporte pas grand chose à l'histoire (savoir comment s'habillent constamment Valentina et Laure ne m'apporte rien). 

En suite, j'ai trouvé qu'il y avait de très bonnes idées sur ce roman, mais qui ne sont pas forcément exploité comme je l'espérais. Tout va très vite et finalement on perds le lien entre Valentina et Laure, et l'histoire de la chasse au trésor. On aurait pu avoir un tome sur chaque histoire et développer l'histoire entre Valentina et Laure beaucoup plus en profondeur, ce qui peut être apporter un peu plus d'épaisseur et relief au livre, pareil pour l'histoire de l'admirateur secret. J'ai trouvé les deux très survolés...

De plus, je n'ai pas du tout accroché avec les personnages. Ils m'indifféraient. Il y a un petit quelque chose de "c'est trop beau pour être vrai" et finalement on s'identifie pas du tout à eux... 

Je suis donc passé à côté de ce livre :/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3265 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre