AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de saigneurdeguerre


saigneurdeguerre
  08 mars 2019
Laure, 25 ans, vit à Londres et a commencé, à l'essai, une carrière de journaliste événementielle dans le magazine « Come on London ». Très vite, elle se fait positivement remarquer par sa débrouillardise et par le talent de sa plume au point d'obtenir un contrat. Elle peut compter sur Bridget, une débutante dans le même journal et qui est aussi très talentueuse. Elles forment un super duo jamais à court d'imagination.

Valentina habite sur une superbe île italienne, au nord de la Sardaigne, La Maddalena, et travaille comme serveuse. Elle a un diplôme d'institutrice mais il n'y a aucun poste disponible. Elle a un chien, Ferdinand. C'est une force tranquille, un setter irlandais très affectueux.

Nikola, splendide jeune homme beau parleur, prêt à batifoler avec la première jolie femme venue est un ami d'enfance de Valentina. Ils sont inséparables, tout comme l'est Isa, pétillante rousse, serveuse dans le même établissement que Valentina.

Valentina a débuté une chasse au trésor depuis que sur une plage elle a découvert une bouteille contenant un plan pour l'atteindre. D'énigme en énigme, elle essaie de trouver le mystérieux jeune homme qui lui soumet ce curieux jeu de piste. Elle redécouvre ou découvre pour la première fois des aspects de son île adorée et profite de cadeaux pleins de romantisme offerts par ce mystérieux soupirant qui l'intrigue au plus haut point et qui semble si bien la connaître.

Mauro, un ami de Valentina et cuisinier dans l'établissement où elle travaille, prend quelques jours de congé. Au cours de ses pérégrinations, il passe par Londres et en revient avec une étrange photo… le sosie de Valentina existe ! La ressemblance est tellement frappante que Valentina finit par entamer des recherches sur son passé…


Critique :

Je remercie Babelio et les éditions J'ai lu pour m'avoir offert ce livre.

Qu'il me soit pardonné de ne pas lui attribuer d'étoiles. Non, parce qu'il n'en mérite pas ! Non ! Non ! Cela n'a rien à voir avec la qualité de cet ouvrage. Il se trouve simplement que je suis très mal placé pour juger de la pertinence d'un roman aussi « girly » ! Avec mes soixante balais et ne me souvenant guère d'avoir été jeune fille dans une autre vie, je suis mal placé pour juger des qualités d'un bouquin qui s'adresse à des jeunes demoiselles, voire à des dames en quête de romantisme !

Je ne doute pas un instant que les intentions de l'auteure, Angéline Michel, soient d'apporter un peu de bonheur à des lectrices en mal de tendresse et d'amour. Cette histoire dégoulinant de bons sentiments et de gentillesse fera sûrement du bien à beaucoup de femmes par son côté positif, par la rencontre avec des personnages gentils, soucieux du bien de leur entourage. Un peu de douce fraîcheur dans un monde infernal de brutes ravira celles qui voudraient encore croire aux princes charmants, bien éduqués, pleins de petites attentions, de tendresse et par-dessus tout se souciant du bonheur de leurs bienaimées.

Messieurs, si j'ai un conseil à vous donner, c'est de lire ce livre. Il vous en apprendra probablement plus sur les attentes du beau sexe que tous les ouvrages qui prétendent vous faire comprendre les subtilités de la psychologie féminine. Je sais. Je vous demande un gros effort : pas de bagarres, pas d'explosions, pas de terrorisme, pas de psychopathes, pas un seul flic, ni même un détective privé, pas de trahisons (enfin, si quand même une, celle d'Antonio – dites, l'auteure, choisissez un autre prénom la prochaine fois ou je vous fais un procès ! Non, mais ! Faire passer les Antonio de tout l'univers latin pour des # !%$@#, franchement, vous voulez la guerre ?)
Commenter  J’apprécie          210



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (16)voir plus