AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756421480
Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (28/02/2018)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Lola, 39 ans, Parisienne, célibataire, sage (parfois), gribouille pour gagner sa vie (c'est ainsi qu'elle décrit sa profession) et... est fan de romances. Une addiction qu'elle dissimule à tous, sauf à son journal. Comme toutes femmes de son âge (oui, enfin, comme toutes femmes), elle espère rencontrer le prince charmant, bien qu'il soit surévalué. Elle préférerait un partenaire, un ami, un amant toujours disponible plutôt qu'un gars avec un cheval, même s'il est bl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Colombedelesperance
  17 mars 2018
Oui ! Encore une chronique ! C'est exceptionnel, je vous préviens ;)
Lola, sérieux ! nous parle de Lola (on s'en sera douté), toujours célibataire à l'approche de la quarantaine. Illustratrice jeunesse, elle mène un rythme de vie un peu décalé, cherche l'homme de sa vie, et trouve du réconfort dans des romans d'amour sans l'avouer à personne ou presque. Serait-il temps qu'elle change quelque chose pour enfin avancer, elle qui a tant l'impression de stagner ?
Alors. Parlons peu, mais parlons bien. Ce livre m'a laissée sérieusement mitigée. Je m'étais attendue à rire, à voir de la romance, à me retrouver dans une femme – certes un peu plus âgée que moi, mais quand même ! – un peu décalée et qui aime les romances. Que nenni ! Je suis tombée de haut, en embarquant dans un roman de chick-lit pure ou presque, du genre à me laisser en plan derrière le train.
Mais comment ça se fait ? Comme d'autres, je crois avoir été accrochée par le résumé, qui pourtant parle assez bien de l'histoire, mais trop peu. J'ai aussi et surtout été intriguée par la phrase d'accroche du livre : « Cher prince charmant, quand tu m'auras enfin trouvée, je commence par t'en coller une. On ne fait pas attendre une dame. » Pour moi, le ton était donné, je m'attendais à une sorte de Georgia Nicholson un peu plus sarcastique, qui m'aurait fait rire parce qu'entière et avec des déboires originaux.
L'histoire de Lola est un peu différente. Lola ne sait pas trop sur quel pied danser, elle mène un quotidien qu'elle qualifie elle-même de paresseuse, se promet d'arranger les choses et de faire plus sainement le lendemain, et n'accomplit jamais ses promesses. Elle critique pas mal, accepte des aventures sans lendemain alors qu'elle rêve de trouver le bon prétendant, et bref, elle est en décalage, voire en contradiction, avec ses propres aspirations. Bien sûr, il serait facile de se retrouver en elle, quelque part : nous avons tous des résolutions que nous ne tenons pas. Mais j'avoue que plusieurs fois, on est tombé pour moi dans des clichés, dans des choix qui m'ont laissée déroutée. Ça n'a juste pas du tout collé…
Je pense que l'humour présent dans le livre n'était tout simplement pas le mien, et qu'il fait partie du genre chick-lit, qui me laisse de marbre. Ce n'est pas la première fois que ça arrive, ma lecture du Diable s'habille en Prada avait été une pure torture (ou presque !) alors que j'avais tant aimé le film. La chick-lit fait appel à une superficialité (ou autre chose encore ?) que je ne possède définitivement pas, raison peut-être pour laquelle je n'ai pas réussi à apprécier les aventures de Lola.
D'autant que… pardon, mais la fin m'a laissée incroyablement frustrée ! D'un coup, comme ça, paf, apparaît une résolution du problème majeur de Lola, sans nom, sans précision, comme si elle avait frotté la lampe d'Aladdin en secret et que nous découvrions la réalisation de son souhait les yeux fermés. Sérieusement ? Mais elle trime tout le bouquin (en faisant de super mauvais choix !) et on n'a même pas le droit à un petit nom ? Ah non, ah non ! J'ai relu tout le chapitre, histoire d'être sûre, mais rien, nada. Comme vous pourrez le constater, je suis encore frustrée. J'aurais presque envie de bouder.
Et là, vous vous dites que quand même, j'ai un peu apprécié Lola. Oui, bien sûr ! Lola a quelque chose d'attendrissant, dans son envie de faire mieux, dans ses manières de faire… dans ses faiblesses comme ses forces. On la rejoint de toute façon à un moment ou à un autre, mais j'avoue qu'il y a eu trop peu de connivences pour moi. Luce Michel a écrit un roman qui n'a pas collé, ceci dit, j'ai bien apprécié sa plume, qui reste légère.
Que dire de plus ? le roman se lit rapidement, que l'on apprécie ce que fait Lola ou pas. En fait, on a envie de voir comment tout va se terminer pour elle. On râle quand elle fait des erreurs, quand elle se laisse avoir, quand elle ne se bouge pas, on la prend en amitié quand même, et on a envie que sa vie change, bon sang ! C'est aussi la raison pour laquelle je ressors si mitigée de ma lecture : j'avais tant attendu la conclusion que celle proposée m'a déçue. Je ne regrette pas ma lecture, non, mais j'en suis un peu déçue quand même. Ce n'était pas ce que je m'étais imaginée, pas avec ce qui était proposé, en tout cas. Je voulais de la romance contemporaine, et je n'en ai pas trouvé…
En conclusion, un roman de chick-lit différent de ce à quoi je m'attendais. J'aurais voulu plus de romance, une héroïne au caractère plus trempée, plus déterminée, mais j'ai quand même apprécié Lola à sa façon. Je me suis prise d'affection pour cette femme en totale contradiction avec ses profonds désirs, mais je ressors déçue et frustrée de la fin. J'aurais voulu quelque chose de net, après toute cette traversée du brouillard ! Encore un roman qui me fera dire que la chick-lit n'est définitivement pas un genre pour moi. Ceci dit, Lola est une héroïne qui pourra plaire, parce qu'elle est un peu différente de tout le monde. On se retrouve toujours à un moment proche d'elle… mais ça n'aura pas suffi pour moi.
Une bonne lecture que je recommande aux amatrices de chick-lit, un roman qui m'aura un peu déçue mais que je ne regrette pas d'avoir lu ! Ce sera donc un 14/20 pour moi !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TheLovelyTeacherAddictions
  11 mars 2018
Dès que j'ai lu le résumé et vu la phrase d'accroche sur la couverture, je me suis doutée que je passerai un très bon moment de lecture en compagnie de Lola. C'est une jeune femme de 39 ans, fan absolue de romance et qui a tendance à rêver du prince charmant. J'ai passé un bon moment avec cette femme qui nous emmène du 12 janvier à fin août dans les péripéties de sa vie.
Ce que j'ai adoré dans un premier temps est le fait qu'avant chaque chapitre, nous ayons un extrait d'une romance , que ce soit du New Adult ou des romans historiques , qui correspondent parfaitement à ce qui va se dérouler dans le chapitre. Ces derniers sont organisés selon des dates qui reflètent des périodes clés ou des moments essentiels de la vie de notre héroïne.
Lola Malinges est donc illustratrice à ses heures perdues et pour ce qui est de procrastiner, elle s'y pose. N'ayant pas de réelles contraintes professionnelles, nous avons l'impression qu'elle passe sa vie à rêvasser et revivre les scènes de romances qu'elle a pu lire dans ses romans fétiches. Lola veut trouver cet amour, celui qui vous fait vibrer , qui vous donne des papillons dans le ventre et qui vous fait voir la vie en rose. Mais malheureusement la fiction n'a toujours pas rejoint la réalité et elle a sorti les rames pour tenter de naviguer dans les méandres de sa vie amoureuse. Elle n'a pas le mode d'emploi ou alors elle se base sans doute trop sur ces fictions édulcorées qu'elle adore tant mais toujours est il que les hommes de sa vie sont un peu comme l'homme invisible. Célibataire mais pas célibattante, elle se livre sur son quotidien , sur ses amies , sur sa patronne et sur son travail aussi. J'ai beaucoup ri avec ce personnage car elle a beau rêver d'un amour impossible, elle a les pieds bien ancrés dans la réalité et porte un regard acerbe sur ceux qui l'entoure.
Il faut dire que ses amies sont soit mariées, soit remariées, soit avec des enfants. Elle connaît donc la réalité de la vie amoureuse et elle ne les envie pas forcément. Sa meilleure amie Zoé est sans doute celle qui offre le modèle de stabilité amoureuse et familiale. Heureuse avec Pierre, elle a eu 3 enfants ( Lily, Jean et Collette) et elle a parfois du mal à trouver du temps pour son amie et pour écouter ses déboires mais elle garde tout de même une place importante dans sa vie. Il y a aussi Alice, vous savez la copine qui ne l'est devenue qu'après avoir sorti et subi Arnaud, l'amour de sa vie. La situation est certes cocasse mais au moins Arnaud leur a offert l'opportunité de se rapprocher. Alice c'est l'amie bobo qui vous emmène partout et qui n'a plus aucun pied avec la réalité. Celle qui a su rebondir après un échec cuisant et qui vous montre qu'il est possible de dépasser le tsunami Arnaud. Alice m'a fait rire dans les scènes avec Jean-Charles et malgré ce côté snob , elle est une vraie amie pour notre Lola. Il y aussi Natacha qui outre le fait d'être sa patronne est aussi un oreille attentive et qui va prouver à Lola que le bonheur n'a pas besoin de se construire sur la durée mais qu'on peut tout aussi bien rencontrer l'homme de sa vie et savoir que c'est le bon.
Bref, je ne vous en dirai pas plus non pas parce que je n'ai pas aimé le roman mais parce que Sérieux , Lola est un livre qui doit se découvrir et se lire seule. Sachez que j'ai adoré le réalisme, l'humour, l'auto dérision, les références à la romance . Lola est une femme de nos jours qui porte certes un regard dure sur elle même mais saura peut être aller de l'avant et réussir à se trouver un book boyfriend non pas en papier mais de ancré dans la réalité.
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cocomilady
  13 mars 2018
Une histoire sympa, mais je m'attendais à mieux niveau humour.
Pour tout vous dire, la phrase d'accroche tirée du roman m'avait mis dans l'idée que j'allais avoir droit à un roman hyper drôle, type "Bridget Jones". Eh bien, je crois que c'est malheureusement la seule phrase qui m'a fait rire au cours de ma lecture.
En effet, ce livre est plus une sorte de journal de l'héroïne, une presque quarantenaire toujours célibataire et fière de l'être, cynique et assez critique pour tout ce qui l'entoure. Illustratrice, elle est fan de romances et a fait son deuil de la vie à deux. Cependant, la vie va lui réserver des surprises, des rencontres anciennes et nouvelles, et pourquoi pas va lui faire changer d'avis sur la question.
Ce qui m'a dérangée, c'est vraiment ce monologue incessant avec très peu de dialogues et peu d'action. Je n'ai commencé à accrocher à l'histoire que lorsque Lola fait la rencontre d'un homme à la soirée à laquelle elle a été conviée par l'une de ses amies, c'est-à-dire à près de la moitié du roman. de l'humour et des réflexions drôles auraient agrémenté et transformé le tout. Cependant, la dernière partie est plus intéressante, bien que trop courte à mon goût. C'est celle-ci qu'il aurait fallu développer, lorsque Lola commence à faire des rencontres. A partir de ce moment-là, elle devient moins critique et antipathique et on commence à l'apprécier.
De même, les passages où Lola est coincée avec la famille de son amie et ses enfants sont sympas, on sent que c'est du vécu et ça rappellera des souvenirs à toutes les célibataires ;)
Les chapitres sont entrecoupés d'extraits tirés d'autres romans. C'est étrange, mais pas dérangeant.
Pour conclure, je dirai que ce roman était pas mal, mais sans plus, j'attendais beaucoup mieux ! Mais ce n'est que mon humble avis, à vous de vous faire votre propre opinion à présent.
Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Valmyvoyou_lit
  10 juillet 2018
Tout est réuni pour nous faire penser à un livre de chick-list léger : la quatrième de couverture, le fait que ce soit sous forme de journal intime, les extraits de romance presque à chaque date, le célibat de Lola… Mais c'est sans compter que Lola a presque la quarantaine. À cet âge, on a déjà vécu et l'image du prince charmant s'est abîmée.

Oui, c'est vrai, Lola a envie de vivre une histoire d'amour comme dans les romances qu'elle lit en cachette, mais elle a aussi un travail, des amies. Ses pensées ne sont pas seulement dirigées vers le futur homme de sa vie. Elle est moderne, comme le prouvent les hashtags qu'elle utilise souvent et qui m'ont fait rire. Ils sont toujours appropriés à la situation. Lola est aussi très lucide et très sarcastique. C'est normal, c'est son journal, elle peut dire ce qu'elle pense vraiment, personne ne va le lire. Aussi, même si certaines de ses pensées peuvent sembler égoïstes, c'est parce qu'elles sont honnêtes. La bienséance n'a pas lieu d'être lorsque l'on se parle à soi-même. Et soyons sincères, qui n'a jamais pensé aux conséquences sur sa vie lorsque quelqu'un de son entourage annonce un grand changement dans la sienne.

Aussi, il est très facile de comprendre Lola. Elle est vraie. Ce n'est pas une héroïne de romance, mais une femme de maintenant, avec un humour décapant, beaucoup d'autodérision et une conscience du monde qui l'entoure. Mais, quand on est seule, on peut être tentée de repousser les choses à faire.

La suite sur mon blog

http://www.valmyvoyoulit.com/archives/2018/07/10/36552293.html
Lien : http://www.valmyvoyoulit.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
VoluptueusementVotre
  28 mars 2018
Lola, sérieux ! est un livre qui m'a tout de suite attirée grâce à un résumé bien sympathique. Luce Michel était une inconnue pour moi, mais je suis ravie aujourd'hui de pouvoir dire qu'elle a su me séduire par son texte et ce moment de pur bonheur que j'ai passé en compagnie de ses personnages.
Ce livre est un vrai feel good, un mix entre Sex and the city et Desperate Housewives, une fenêtre de vie à travers laquelle chacun peut se reconnaître. Il permet de se détendre, de rire, de s'interroger tout en suivant de près quelques mois de la vie de Lola. Et autant vous dire que la jeune femme a de quoi faire.
J'insiste sur le jeune parce qu'à l'aube de la quarantaine, il est normal de se poser une multitude de questions. Me rapprochant moi-même de cet âge fatidique, je n'ai pu que m'identifier à cette éternelle rêveuse. Elle m'a interpellé par ses réactions, m'a émue par ses incertitudes et m'a conquise par sa personnalité rayonnante. Plonger dans ce livre c'est vivre un peu de sa vie, mais aussi la vôtre, la mienne et celle de vos amies. du premier amour à la première déception, de l'espoir en l'avenir aux désillusions, Lola nous immerge dans son quotidien mouvementé guidé par ses peurs et ses appréhensions profondément ancrées.
J'ai vraiment adoré suivre les péripéties de cette héroïne aux antipodes de nos romances contemporaines. Aucun cliché, pas de situation surréaliste, juste elle et la réalité. Mais attention, cela ne veut pas dire que ses journées sont mornes et ennuyeuses. À travers les mois qui défilent, on se rend compte que Lola sous son flegme naturel et son humour décapant mène une existence bien remplie.
Lola, sérieux a été pour moi une bouffée d'oxygène, un rayon de soleil au milieu de la grisaille permanente de ces derniers jours. le ton de l'auteur est entraînant, sa plume rafraîchissante et son sujet d'actualité. Elle a d'ailleurs précédé tous ses chapitres d'extraits de roman en rapport avec ce qui va suivre ce qui n'a pas manqué d'attiser ma curiosité. J'ai beaucoup apprécié les hashtags qui soulignent chaque réflexion pertinente de Lola ainsi que les petites notes de bas de page qui s'adresse directement au lecteur et lui rappelle certains comportements passés.
Si j'ai beaucoup ri, j'ai également aimé la manière dont Luce Michel aborde l'impact d'internet sur nos vies, les attentes de la société à notre égard et le jugement des personnes bien pensantes. Chacun fait les frais à un moment ou à un autre d'avis extérieur dès lors que l'on ne rentre pas dans une case prédéfinie. Un joli pied de nez qui prouve-si tant est que quoi ce soit soit encore à prouver — que la perfection n'existe pas.
Vous l'aurez donc compris j'ai passé un très bon moment en compagnie de Lola. Cette histoire est une belle découverte que je vous invite à vous procurer à votre tour.
Lien : http://www.voluptueusementvo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Culturebox   23 mars 2018
La romancière Luce Michel s'attaque aux portraits de femmes d'aujourd'hui. Elles s'appellent Lola, Alice ou Zoé, ont une quarantaine d'années, et ont toutes des tics de langage de citadines.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Elo-DitElo-Dit   07 mai 2018
"Pour la première fois depuis longtemps, je me dis qu'aimer est possible, qu'être aimée aussi. Pour la première fois depuis longtemps, il me semble entendre dans le lointain des sabots frappaient le pavé parisien."
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : quarantenaireVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3099 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre