AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782246506119
207 pages
Éditeur : Grasset (05/04/1995)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :

Le 21 août 1922, Marcel Proust n'a plus qu'un petit mois à vivre. C'est d'asthme qu'il est atteint mais, en principe, on ne meurt pas de cette affection.

Ce que François-Bernard Michel démontre, c'est la relation singulière qu'entretenait Proust avec la maladie et donc avec la médecine puis avec la mort. Il prétendait vouloir qu'on le soigne tout en n'écoutant que lui-même ; il s'auto-prescrivait des traitements et des régimes qui ne pouv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Videos de François-Bernard Michel (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François-Bernard Michel
Cerveau et peinture, à propos de Vincent Van Gogh, Mélancolie, absinthe, vision des couleurs 2017
autres livres classés : sidaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
207 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre