AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Borie (Éditeur scientifique)
EAN : 9782070374700
416 pages
Éditeur : Gallimard (25/05/1983)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 5 notes)
Résumé :
« Grande, très grande différence entre les deux éléments : la terre est muette, et l'Océan parle. L'Océan est une voix. Il parle aux astres lointains. Il parle à la terre, au rivage, dialogue avec leurs échos ; plaintif, menaçant tour à tour, il gronde ou soupire. Il s'adresse à l'homme surtout. Comme il est le creuset fécond où la création commença et continue dans sa puissance, il en a la vivante éloquence ; c'est la vie qui parle à la vie. Les êtres qui, par mill... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
JCLDLGR
  09 août 2020
Michelet a du écrire sur à peu près tout, faisant montre d'une érudition et une curiosité à toute épreuve. Dns ce livre il résume, synthétise, dans une très belle langue, les connaissances de cette première moitié du 19eme siècle, sur le monde marin.
Il se permet parfois des extrapolations, des approximations qui font sourire. Il frise l'arrogance quand il se met à juger, mais ses connaissances encyclopédiques et son sens de la vulgarisation, les histoires qu'il nous raconte font de ce livre a la fois une leçon d'histoire scientifique et un plaisir de lecture.
Il s'offusque déjà de l'attitude colonialiste des occidentaux vis à vis des autochtones, et de leur pulsion destructrice des espèces animales, dont certaines sont déjà en cours de disparition (baleine franche, Lamentin etc...).
Michelet apparaît comme étonnamment moderne au travers de sa prise de position  écologique, de ses idées sur un droit de la mer et de la pêche...
Il l'est moins quand il parle des bains de mer et des hommes en général,  mais il reflète exactement l'état d'esprit de cette époque, ce qui est aussi très intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
brigetounbrigetoun   12 décembre 2009
Ce petit quai de galets, très petit, est encore trop grand. J'y voyais nombre de barques abandonnées, inutiles. La pêche est devenue stérile. Le poisson a fui. Étretat languit, périt, près de Dieppe languissante. De plus en plus, il est réduit à la ressource des bains ; il attend sa vie des baigneurs, du hasard des logements, qui, tantôt loués, tantôt vides, rapportent un jour, et l'autre appauvrissent.
Ce mélange avec Paris, le Paris mondain, quelque cher que celui-ci paye, est un fléau pour le pays.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
brigetounbrigetoun   12 décembre 2009
Partout où la mer est profonde, sa vie continue équilibrée, parfaitement balancée, calme et féconde, toute à ses enfantements. Elle ne s'aperçoit pas de ces petits accidents qui ne se passent qu'en haut. Les grandes légions de ses enfants qui vivent (quoi qu'on ai dit) au fond de sa paisible nuit et ne remontent tout au plus qu'une fois par an vers la lumière et les tempêtes doivent aimer leur grande nourrice comme l'harmonie elle-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
brigetounbrigetoun   06 novembre 2011
Grande, très grande différence entre les deux éléments : la terre est muette, et l’Océan parle. L’Océan est une voix. Il parle aux astres lointains, répond à leur mouvement dans sa langue grave et solennelle. Il parle à la terre, au rivage, d’un accent pathétique, dialogue avec leurs échos ; plaintif, menaçant tour à tour, il gronde ou soupire. Il s’adresse à l’homme surtout. Comme il est le creuset fécond où la création commença et continue dans sa puissance, il en a la vivante éloquence ; c’est la vie qui parle à la vie. Les êtres qui, par millions, milliards, naissent de lui, ce sont ses paroles. La mer de lait dont ils sortent, la féconde gelée marine, avant même de s’organiser, blanche, écumante, elle parle. Tout cela ensemble, mêlé, c’est la grande voix de l’Océan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
brigetounbrigetoun   12 décembre 2009
La voyant mal de ma fenêtre, je sortis, et, par des ruelles tortueuses, entre les hauts palazzi, je me hasardai à descendre, non sur la plage (il n'y en a point), mais sur une corniche de noires roches volcaniques qui bordent le rivage, étroit sentier qui souvent n'a pas trois pieds de large, et qui, montant, descendant, souvent surplombant la mer, la domine de trente pieds, parfois de quarante ou soixante. On ne découvrait pas bien loin. Des tourbillons continuels tiraient le rideau. On voyait peu ; ce qu'on voyait était borné et affreux. L'âpreté, les angles cassants de cette côte de cailloux, ses pointes et ses pics, ses rentrées subites et dures, imposaient à la tempête des sauts, des
bonds, des efforts incroyables, des tortures d'enfer. Elle grinçait d'écume blanche, et comme d'exécrables sourires, à la férocité des laves qui, sans pitié, la brisaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
THonigerTHoniger   12 mars 2014
L'extrême rapidité des voyages est une chose anti-médicale. Aller comme on le fait en vingt heures de Paris à la Méditerranée en traversant d'heure en heure des climats différents, c'est la chose la plus imprudente pour une personne nerveuse; elle arrive à Marseille, pleine d'agitation, de vertige.
Commenter  J’apprécie          100

Video de Jules Michelet (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jules Michelet
Jules Michelet (1798-1874), le sourcier (1998 / France Culture). Émission “Hôtel des grands hommes” consacrée à l’historien français Jules Michelet, et diffusée sur France Culture le 22 août 1998. Par Pascale Werner - Avec Daniel Bensaïd, Jeanne Favret-Saada, Éric Fauquet, Georges Vigne, Blandine Barret-Kriegel, Pierre Nora, Michelle Perrot, Olivier Remaud, Paul Viallaneix et la voix de Luc-Martin Meyer - Réalisation Olivier Coppin. Jules Michelet, né le 21août 1798 à Paris et mort le 9 février 1874 à Hyères, est un historien français. Libéral et anticlérical, il est considéré comme étant l'un des grands historiens du XIXe siècle bien qu'aujourd'hui controversé, notamment pour avoir donné naissance à travers ses ouvrages historiques à une grande partie du « roman national » remis en cause par le développement historiographique de la fin du XXe siècle. Il a également écrit différents essais et ouvrages de mœurs dont certains lui valent des ennuis avec l'Église et le pouvoir politique. Parmi ses œuvres les plus célèbres de l'époque, “Histoire de France”, qui sera suivie d'une non moins monumentale “Histoire de la Révolution”. Michelet semble avoir un goût presque exclusif pour l'œuvre des philosophes des Lumières : Locke (sa thèse latine), Condorcet, David Hume. Mais au-delà de l'évidente filiation intellectuelle qui le relie aux lumières (Voltaire et Montesquieu étaient parmi ses favoris), d'autres philosophes l'ont profondément inspiré, et tout particulièrement Leibniz. Bien que Lucien Febvre lui ait donné un rôle populiste et progressiste, Jules Michelet est resté assez réfractaire sur son siècle. Il affirme dans son “Histoire du XIXe siècle” un pessimisme convaincu, proche d'autres historiens de la IIIe République, comme Taine et Ernest Renan. « Notre siècle par ses grandes machines (l'usine et la caserne) attelant les masses à l'aveugle, a progressé dans la fatalité […] Au fatalisme de 1815 et d'Hegel succède le fatalisme médical, physiologique […] Socialisme, militarisme et industrialisme. » Il s'opposera à tous les monismes socialistes à propos de l'histoire de la Révolution française. Dans “Le Banquet”, il reproche aux socialistes de s'abandonner à la religion en les suspectant d’ultra-cléricalisme. Sources : France Culture et Wikipédia
+ Lire la suite
>Géographie générale. Voyages>Géographie et voyages : philosophie et théorie>Géographie physique. La Terre/ Classer à 550 les ouvrages spécifiques de géologie, géomorphologie, climatologie. Ajouter éventuellement les notations -1, Table 1 (22)
autres livres classés : mers et océansVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
504 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre