AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Pierre Enckell (Éditeur scientifique)
EAN : 9782715229501
256 pages
Le Mercure de France (18/03/2010)
3.64/5   7 notes
Résumé :

Devenue l'épouse de l'historien Jules Michelet, Athénaïs Mialaret ne raconte pas son existence avec le grand homme, mais celle de ses premières années, avec la franchise de l'adulte sur le divan du psychanalyste. Il ne s'agit pas, à proprement parler, de Mémoires historiques dans cette relation d'une enfance passée près de Montauban autour des années 1840 (exception faite pour deux chapitres consacrés &... >Voir plus
Que lire après Mémoires d'une enfantVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Mémoires d'une enfant aux environ de 1840 : Athénaïs Michelet dédie ce livre à son mari Jules : l'historien célèbre qu'elle a épousé et avec qui, elle a collaboré pour écrire " l'Oiseau".
Une enfant non désirée qui a été élevée pendant ses 4 premières années par une paysanne chaleureuse, aimante et, qui rejoint le cercle familial installé " aux "Chapoulas" en pleine campagne , elle devient une sauvageonne qui n'est attirée que par l'enclos, les charmilles, les prairies, les animaux et la nature !
Sa mère native de Louisiane, comme les ainés : sa soeur Sémila et Tancrède son frère ont les faveurs maternelles mais "Miss Emma" est indifférente, sévère et délaisse facilement Athénaïs car elle est de la " même race " que son père qui, lui est un homme généreux, calme et l'appelle " Princesse" pour contrebalancer ce désamour maternel !
Elle coud, fait le ménage pour ses frères et soeurs au nombre de 6 qui s'intéressent peu à elle. Elle se réfugie dans le chai avec le chat, le vieux chien et sa complice : Margerido : la poupée qu'elle a fabriqué avec des brindilles et des chiffons.
Elle mène une vie de provinciale avec les paysans, les boeufs, les vendanges, l'élevage des vers à soie, elle participe aux fêtes villageoises, aux farandoles, aux chants en patois, aux feux de la Saint Jean.
Elle voue une grande admiration pour son père qu'elle suit pas à pas dans toutes ses activités et qui, se rendant compte de la solitude de sa fille la fait participer et l'encourage à étudier, à s'ouvrir au monde !
Deux chapitres sont consacrés à son père, parti enseigner aux US et, qui a participé à Saint Domingue aux révolutions sociétales de Toussaint Louverture puis, qui écoeuré par la tournure des événements est allé à New York pour se retrouver ensuite avec Napoléon sur l'Ile d'Elbe et, revenir en Louisiane ou il a épousé son " Emma " ! Un homme loyal et sincère animé par le besoin de justice et d'égalité ! Bref, un père auréolé d'aventures, de bon sens, d'amour pour autrui et d'une grande tendresse pour sa Princesse délaissée.
Elle a souffert de la séparation imposée par son obligation d'aller en pension, mais quand elle a appris qu'il était obligé de partir en Louisiane en les laissant seules, elle a eu le grand déchirement de sa vie d'ado et l'impression qu'elle perdait son paradis, sa vie !
Un roman très attachant qui nous fait vivre au XIX ième siècle : les moeurs, les coutumes dans le Quercy/Rouergue, l'éducation et le statut des enfants, la condition féminine, les relations familiales et le rapport avec la ruralité ! Mais, surtout : ce sont les ombres et les lumières d'une fillette qui va devoir assumer sa solitude, ses angoisses d'enfant mal aimée !
L.C thématique de Juin 2021 : moins de 100 lecteurs sur babelio.

Commenter  J’apprécie          160
L'épouse de Jules Michelet prend la plume pour se remémorer son enfance.La petite Athénaïs, aimée de son père comme une fille peut l'être au 19ème siècle, ne reçoit cependant de lui aucun secours dans la déréliction où elle est jetée par la froideur et l'indifférence de sa mère à son égard. Elle a la vie chevillée au corps, cette toute petite fille. Sûrement parce qu'elle fut d'abord élevée et choyée par la chaleur simple d'une nourrice, à laquelle elle est inexplicablement arrachée un beau jour à un âge très tendre pour trouver une solitude absolue sous le toit familial. Soumise à l'éducation parfois féroce, souvent indifférente, courante à l'époque,elle trouvera son salut dans l'invention d'une image d'elle-même à aimer et à protéger :une poupée de chiffon informe et misérable,qui est sa création secrète et son réconfort.Les lecteurs de "La vie devant soi" penseront immanquablement à Arthur, parapluie fétiche de Momo.Tous les deux survivants d'une déprivation affective, tous les deux sauvés par leur soif d'amour, Athénaïs et Momo,le personnage fictif aussi vrai que son homologue réel , nous font côtoyer les précipices du désespoir où peut se fracasser l'enfance.
Commenter  J’apprécie          101


autres livres classés : mémoiresVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus

Autres livres de Athénaïs Michelet (1) Voir plus

Lecteurs (37) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Chefs-d'oeuvre de la littérature

Quel écrivain est l'auteur de Madame Bovary ?

Honoré de Balzac
Stendhal
Gustave Flaubert
Guy de Maupassant

8 questions
10931 lecteurs ont répondu
Thèmes : chef d'oeuvre intemporels , classiqueCréer un quiz sur ce livre

{* *}