AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Roger Legras (Traducteur)
EAN : 9782729107987
Éditeur : Editions de La Différence (31/07/1997)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Adam Mickiewicz (1798-1855). Pendant plus d’un siècle, la poésie polonaise doit à lui seul de prendre rang entre Homère, Goethe et Byron.
Pouchkine l’admire.
En exil, il devient le premier titulaire de la chaire de langues slaves au collège de France.
Son engagement politique, son romantisme mystique, l’envergure de son œuvre épique n’ont pas fait oublier l’admirable poète des Sonnets de Crimée (1826), où Mickiewicz transpose un ailleurs radi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
crapahutevida
  31 mai 2017
Quelle belle découverte cette poésie romantique polonaise.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
krzysvancokrzysvanco   17 avril 2015
Enfin je suis esclave heureux de l'esclavage :
Je te vois, et mon front garde sérénité ;
Je pense à toi, je sens ma pleine liberté ;
Je t'aime - et cependant mon cœur est sans orages.

Il m'advint d'appeler bonheur un badinage,
Jeune, d'être leurré par un rêve exalté,
Par des mots spécieux, l'éclat de la beauté :
J'ai maudit le plaisir que j'avais en partage.

Celle-même qui fut pour moi l'objet divin
De mes pleurs, de mes feux, de mes efforts anciens,
Son seul nom me rend triste, à l'époque présente.

Avec toi seule, ô mon amour, je suis heureux !
Gloire à Dieu, qui me fit don d'une telle amante,
Comme à l'amante à qui je dois de louer Dieu !


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
TandaricaTandarica   11 avril 2020
Comme l'arbre en son germe avant de porter fruit,
Toute la vie est dans le cœur, au fond de lui.

(p. 17)
Commenter  J’apprécie          100
TandaricaTandarica   12 avril 2015
Tant pis pour le tartuffe, ou le roué railleur :
Bien qu'en ces murs aucun regard ne nous surprenne,
Bien qu'elle soit si jeune et que l'amour m'éprenne,
Je détourne les yeux ; elle, verse des pleurs.
Commenter  J’apprécie          30
crapahutevidacrapahutevida   31 mai 2017
Les voiles, ainsi que des étendards quand la guerre est finie, sommeillent, enroulées le long des mâts ; le navire, d’un léger mouvement, se balance, comme s’il était tenu à l’ancre. Les matelots ont repris haleine et les passagers retrouvé leur gaieté.
Commenter  J’apprécie          10
TandaricaTandarica   12 avril 2015
Voici les arbres refleuris,
A la douce odeur enivrante ;
L'eau jase, le rossignol chante,
Le criquet doucement bruit.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Adam Mickiewicz (2) Voir plusAjouter une vidéo

Manifestation d'étudiants en Pologne
Ce sujet (muet) rend compte d'une manifestation d'étudiants en Pologne, en mars 1968. L'interdiction de la pièce de théâtre "Dziady" de Adam MICKIEWICZ déclencha une série de manifestations d'artistes, d'étudiants et d'intellectuels, qui se mobilisèrent pour leur liberté de parole, dans de nombreuses villes polonaises.
Dans la catégorie : Littérature polonaiseVoir plus
>Littératures indo-européennes>Balto-slaves : Bulgare, macédonienne, serbo-croate>Littérature polonaise (69)
autres livres classés : orphéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
906 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre