AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791038801042
92 pages
Éditeur : Ex Aequo (11/03/2021)
5/5   10 notes
Résumé :
Les soirs après l’école (illustré)

Contexte :
Alice a 8 ans et un gros chien qu’elle adore. Chaque soir, en allant se promener avec lui, elle rejoint un vieux chêne qui lui murmure des histoires pleines de poésie. Des histoires qui parlent de la nature, de la forêt... et qui délivrent en douceur à la fillette des conseils pleins de sagesse.

Mots-clés :
Nature ; forêt ; chêne ; animaux ; contes ; enfance ; école ; recuei... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
5

sur 10 notes
5
9 avis
4
0 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

fabienne1809
  05 avril 2021
Je découvre l'oeuvre de Mido avec ce recueil de petites histoires qui peuvent se lire séparément.
Avant d'acquérir ce livre, j'étais séduite par le coup de crayon de Mido. Je m'étais prise d'affection pour le regard plein de tristesse de Victor Pompon, le petit lapin, aperçu au détour d'une publication de Mido.
Les textes m'ont, à leur tout, beaucoup plu. Bien écrits, ne négligeant pas le passé simple et l'imparfait, utilisés en parfaite concordance des temps, parce que nos enfants sont capables de comprendre le français sans l'expurger de la conjugaison !
Le contenu des histoires est très touchant, évoquant des thèmes comme l'obéissance, la jalousie, la curiosité, l'amitié, le harcèlement, la mort, les sans-abris, la solidarité, la différence...
C'est aussi une belle ode à la nature, bien expliquée aux enfants et à nous, adultes, qui ne connaissons pas si bien la nature que l'auteure.
Une lecture à partir de 7- 8 ans à partager sans limite !
Commenter  J’apprécie          350
Dominique_D
  29 mars 2021
Chaque fin de journée, le jeune lecteur retrouve Alice et son chien Julius et s'en va, avec eux, s'installer au pied d'un vieux chêne. Et pas n'importe lequel… un de ces arbres qui raconte des histoires. Et pas n'importe lesquelles… celle qui se sont passées sous ses branches ou dans son feuillage. Elles nous parlent de Julo le petit geai, de Mara la jolie corneille, de Roco le petit écureuil roux, de Virgule la jeune pie… et de tous les habitants de la forêt.
Ce qui fait la force de ce roman est que chaque conte est précédé du cheminement d'Alice vers l'arbre, durant lequel, elle pense à la journée qu'elle vient de vivre, avec tout son lot de questionnements. Et quand l'arbre prend enfin la parole, son histoire est toujours en lien avec les petits et les plus gros soucis qu'Alice dépose auprès de lui. Alice, est donc bien le personnage fictif de « Les soirs après l'école » mais elle est aussi tous les écoliers du monde qui découvrent que le vivre ensemble ne va pas de soi. Chacun alors, se sent écouté, compris, car cette transposition de ses inquiétudes et peines, de ses émotions et sentiments dans ces contes, lui permet d'être rassuré et peut- être de trouver les réponses à ses interrogations. Et l'on passe de la perte du doudou aux moqueries subies par un camarade, au rejet de celui qui ne nous ressemble pas, à l'égoïsme, au départ d'un être cher et à bien d'autres sujets encore. En tout cas, il s'agit là d'une proposition à prendre une place attentive à l'autre dans la vie.
« Et tu vois ma petite Alice, face à un danger, le « chacun pour soi ne mène à rien ! On est plus fort lorsqu'on unit nos différences »
Mido est une auteure que j'aime lire, car elle nous emmène dans un univers poétique, délicat où la bienveillance et la tolérance sont toujours les vraies héroïnes de ses romans. Dans celui-ci, j'ai retrouvé les belles valeurs qu'elle porte et que nous aimerions tous transmettre à nos enfants et petits enfants… pour qu'ils puissent se construire dans le respect de l'autre, de sa différence et semer autour d'eux des fleurs aux pétales d'amour.
Si l'auteure tout d'abord parle à son lecteur de son environnement quotidien, elle l'entraîne progressivement à ouvrir son regard sur le monde, et les contes alors nous disent les guerres, les sans abris …
« Tu sais mon Julius , mon voeu serait que sur terre, chacun puisse habiter dans une maison »
Je n'en dis pas plus. Si ! un dernier conseil : n'hésitez pas, emmenez vite vos enfants s'asseoir sous le vieux chêne !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Coetseslivres
  26 mai 2021
Le fil rouge de ce recueil est la petite Alice, toujours accompagnée de son chien Julius. Lorsqu'elle le sort, elle va souvent s'asseoir au pied d'un vieux chêne, elle s'y sent bien. Alice a parfois des « soucis » de son âge, comme l'arrivée d'une nouvelle élève à l'école, participer un peu aux tâches de la maison ou encore des cauchemars qui l'ennuient. Elle a aussi quelquefois des interrogations plus complexes comme la mort d'un être cher ou la différence. Alors le vieux chêne lui raconte de petites histoires qui abordent ces sujets, avec la plupart du temps des animaux pour héros (un écureuil, un rouge-gorge ou un escargot par exemple).
Ces histoires sont courtes, écrites avec un vocabulaire adapté aux plus jeunes ; les mots un peu plus compliqués sont expliqués en bas de page. Les récits commencent et se terminent par des réflexions que se fait Alice. On voit ainsi l'évolution de ses pensées.
Cette petite est attachante pour nous, adultes. Les enfants vont se sentir proches d'elle, elle leur ressemble beaucoup. Les questions qu'elle se pose sont les leurs, ou le seront un jour.
Ma préférée est Victor Pompon et le pissenlit. Victor est un petit lapin qui parle avec son amie la fleur pissenlit. Mais celle-ci se fane, perd ses pétales et se transforme pour produire des akènes à aigrettes, ces petits « parapluies » sur lesquels on souffle pour les faire s'envoler. Des « graines » qui vont germer et produire de nouveaux pissenlits. Une façon très poétique d'aborder la mort et qui insiste sur les souvenirs que l'on se forge et qui seront impérissables.
C'est un vrai plaisir de retrouver son âme d'enfant le temps de quelques pages. Une jolie découverte et un excellent moment à partager entre petits et grands.
Je vous souhaite une bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Fabie73100
  25 mars 2021
Mon Avis suite à cette lecture :
J'ai bien aimé toutes ces petites histoires. Mido a un bel univers Livresque. Ce sont des nouvelles. Ça se lit très vite. C'est extrêmement bien écrit. J'ai beaucoup aimé le personnage d'Alice, cette petite fille est très intelligente. On ressent beaucoup de gentillesse en elle. Certains moments m'ont bouleversé. On se laisse entraîner dès le début de la lecture. Alice est très attachante. Elle est toujours accompagné de son chien. En tant qu'adultes, on reste des enfants. Et ça fait du bien de se plonger dans de jolies histoires. La plume de l'Auteure est très belle et très fluide. Elle est aussi très douce. Alice se pose beaucoup de questions sur sa vie d'enfant, le monde qui l'entoure, le vivre ensemble. Tout des sujets actuels. Tout les jours elle retrouve le chêne conteur. Durant ma lecture, j'avais le sentiment d'entendre l'arbre s'exprimer, les bruits de la forêt, le gazouillement des oiseaux, le cri des différents animaux. Mido a un Imaginaire impressionnant. Je suis ravie de ce service Presse, c'est une jolie découverte Auteure. J'ai beaucoup aimé les illustrations entre chaque histoire. Elles sont vraiment très belles. C'est Mido qui en est l'Auteure. C'est très réussi et c'est une excellente idée. Voilà ce que je peux dire suite à cette lecture en Service Presse.
Merci encore à Suzanne Max pour ce nouveau Service Presse en Roman Jeunesse. Je vous remercie de votre confiance. Je suis ravie de ce SP que j'ai trouvé très sympathique et très agréable à lire.💙
Je mets également le lien d'achat des ExAequo Éditions.
http://editions-exaequo.com/les-soirs-apres-lecole-mido?fbclid=IwAR2cw64M3jofuKfv4-cdC44sl9R_Op5bLihkJ9vjkF5qg9um8oJtOwAH05U

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Marjorie98
  29 mars 2021
Aujourd'hui, nous nous retrouvons avec « Les soirs après l'école » de Mido. Il s'agit du deuxième SP que je lis sur le lot de trois reçu récemment.
Résumé
« Chaque soir, Alice part en promenade avec son gros chien. Sur le chemin qu'elle aime tant, elle réfléchit à sa journée, à ses soucis d'enfant et aux nombreuses questions qu'elle se pose sur le monde qui l'entoure. Près du petit pont, le vieux chêne conteur l'accueille de sa voix d'écorce. Il murmure une histoire : celle d'un écureuil têtu, d'un petit geai malaimé et... bien d'autres.
Alice et son arbre emmèneront le lecteur dans un univers plein de poésie et de réflexions sur le vivre ensemble.
A partir de 7 ans. »
Avis
J'ai beaucoup aimé ce doux livre jeunesse. le vocabulaire est adapté. Les mots qui pourraient peut-être gêner la compréhension des enfants sont expliqués. Très engagée dans la cause animale et en faveur de la nature, ce livre a vraiment fait écho en moi. Alice est toujours accompagnée de son chien, son meilleur ami. Elle écoute l'arbre lui confier des histoires et est attentive à ce qu'il lui dit, ce qu'elle comprend et ce qu'elle voit de la nature. Elle apprend énormément de la nature et évolue grâce à son sens de l'observation. Elle tire des leçons des histoires que lui raconte l'arbre conteur. Les questions qu'elle se pose sur le monde, je crois que beaucoup d'adultes se les posent aussi. L'adulte a tendance à tout compliquer. le monde serait tellement plus simple et plus beau si l'on pensait et voyait comme les enfants. Un très joli livre qui en enchantera plus d'un ! Je vous le recommande vivement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


autres livres classés : harcèlementVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
944 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre