AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9798710537954
234 pages
Éditeur : Auto édition (15/03/2021)
4.83/5   3 notes
Résumé :
L’une se joue du mensonge, l’autre a peur de la vérité.
Lyon, 1967.

Jean-Jacques Étienne et son équipe cambriolent la famille de Frapincourt, riches aristocrates finançant un réseau de prostitution de mineures maghrébines, avant de disparaître.

1991.

Roxanne Étienne s’applique méticuleusement à tuer un par un tous les corrompus de la ville en suivant la liste que lui a léguée son père. Politiques, journalistes, pol... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
TigrisLeonum
  24 mars 2021
J'ai découvert le roman « Soubresaut » suite à ma lecture de « You Owe Me ». Comme pour ce premier roman, j'ai pu échanger avec l'auteure avant la lecture au sujet du roman et surprise, surprise, il m'a fallu sortir de ma zone de confort pour celui-ci. Là où j'ai pour habitude de lire des romans de fantasy ou de science-fiction, avec de la romance au second plan (voire au plan tertiaire) et un peu de violence en fonction de ce que le roman demande ou de son genre (si c'est « dark » ou non), je me plonge ici dans un thriller haletant, avec une héroïne pour le moins « violente » dans son comportement et sa volonté de justice. Mais bref. Je vous en dis plus ?
De façon assez surprenante, le prologue est limpide. J'entends par-là qu'il nous donne les informations de base concernant les personnages principaux et les liens qu'ils ont entre eux, nous présente la quête de Roxanne, l'héroïne, comme étant « héréditaire » (en un sens, d'où les guillemets) et explique la volonté de Charles de vouloir résoudre la fameuse affaire du 12 Janvier 1967 (j'avais exactement -31 ans à l'époque, vous vous rendez compte ?). Suite à ce prologue, on entre tout de suite dans le vif du sujet avec la rencontre entre Roxanne et Charles. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est assez léger et traité avec de l'humour, ce qui fut une surprise parce que je voyais déjà la rencontre se faire autour d'un tas de cadavres ensanglantés (mais je suis bizarre aussi). Je me suis aussi rendue compte dès le départ que le roman n'était pas du tout ce à quoi je m'attendais. Déjà, parce que le roman produit des twists à chaque fin de chapitre, ou presque ! L'affaire du 12 Janvier 1967 est visiblement bien plus compliquée qu'il n'y paraît, parce que chaque personnage présenté dans le récit semble avoir une part à jouer (notons tout de même qu'il s'agit ici des enfants et neveux des personnes présentes lors de cette affaire).
En tant que personnage, j'ai eu dû mal à apprécier Charles. Il est présenté comme très naïf, perdant ses moyens facilement, manipulé avec aise par non pas une, mais deux femmes et le point du vue du roman omniscient nous laisse régulièrement savoir que même là où il pourrait avoir une bonne idée ou une bonne piste, elle est en fait fausse parce que la personne en face en sait plus que lui. du coup, il est difficile d'apprécier ce personnage, à mon sens. de l'autre côté, Roxanne n'en mène pas large non plus. C'est une femme fatale, sûre d'elle et de sa quête de vengeance, intelligente, rusée, on a envie de la voir gagner. Mais à côté, elle est incapable de remettre en question son but et suit des instructions sans chercher à vraiment savoir pourquoi. Dans les deux cas, ce sont deux personnages assez opposés et il est compliqué de savoir qui on veut voir gagner. Je ne peux pas vraiment parler plus des personnages sans entrer dans du spoil et croyez-moi, il y A du spoil à peu près partout au-delà du chapitre 1, donc écrire cet avis est très compliqué. Pour parler vite-fait de la fin (sans en dire trop), j'admets que le tome II va commencer sur les chapeaux de roues. On va avoir des réponses sur beaucoup de choses je pense et de nombreux personnages vont pouvoir évoluer mentalement (notamment Roxanne et Charles).
Au final, je suis ravie d'être sortie de ma zone de confort. C'est un roman que j'ai vraiment apprécié et j'ai passé un excellent moment de lecture. Un peu à la « Mr&Mrs Smith », le roman part d'une « simple » affaire de braquage et nous plonge dans une intrigue aux multiples rebondissements, dans laquelle tous les personnages semblent avoir une part à jouer, qu'on ne devine qu'au dernier moment. Maintenant qu'une partie des cartes ont été posées sur la table, je me demande vraiment comment les relations vont évoluer dans le prochain tome et quel sera l'intrigue de ce prochain opus également. Si vous aimez les surprises, les retournements de situation et le suspens, je vous recommande cette lecture à 300%.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Brendouille
  25 mai 2021
Soubresaut ❤💎
Je vous retrouve pour vous parler d'un service presse que j'ai juste adoré !
J'avais déjà pu lire le premier roman de @loulou_miel "La bombe surhumaine" et j'ai eu le plaisir de découvrir ce nouveau roman qui est très différent du premier !
On retrouve dans ce roman Roxanne Étienne, la fille du voleur Jean-Jacques Étienne, qui veut venger son père. Et en faisant cela elle va rencontrer Charles, un jeune homme qui est mêlée à cela, mais qui l'attire.
Honnêtement je n'ai pas envie de vous en dire trop, parce que je suis rentrée dans le livre sans trop savoir où je débarquais et j'ai juste adoré ! le livre est un peu construit comme un thriller, il a une vrai force et vous êtes plonger a l'intérieur. Parlons aussi des romances. Elles étaient bien menée, j'aime bien les relations amour-haine, même si attention il y a des scènes de sexes. Mais l'autrice écrit bien les scènes, je déteste les scènes de sexe dans les livres mais là elles étaient bien et réaliste surtout !
Je vous recommande ce livre, surtout pour son côté haletant, je l'ai lu presque d'une traite, je n'ai pas réussi à le lâcher.
Bref, lisez le, surtout qu'il coûte seulement 11€ !
Il vous tente ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   17 mars 2021
Elle était sarcastique, mais elle avait raison, beaucoup trop d’individus se prenaient pour ce qu’ils n’étaient pas. Lui-même se prenait parfois pour un jeune homme de vingt-six ans lambda, sans grande ambition, seulement désireux de savoir ce qui était arrivé à ses parents, et de reprendre le flambeau de son père pour lui montrer que oui, il était à la hauteur. Alors qu’en vérité, il se dirigeait dangereusement hors de la loi, et le pire, c’est que ça ne lui faisait presque rien. Il était un peu misanthrope sur les bords.

Roxanne aussi, se prenait pour une jeune femme qui contrôlait tout, qui avait le dessus, alors que l’ironie tragique voulait que ce fût lui, Charles, qui en savait plus qu’elle. Il savait que si son oncle avait été impliqué dans le braquage, ce n’était pas par hasard. Que si Victoire de Frapincourt le fréquentait, alors qu’elle avait tous les hommes à ses pieds, ce n’était pas par hasard non plus. Peut-être que c’était lui, la victime de tout cela finalement, un pion, un instrument d’un destin plus grand qu’il ne maîtrisait pas, comme dans une tragédie grecque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   17 mars 2021
Il était franchement craquant, avec sa tignasse bouclée et son visage d’adolescent, ses petites rides de malice au coin des yeux et des lèvres, son corps athlétique qui ne cessait de se rapprocher du sien. Elle avait fréquenté beaucoup d’hommes et elle adorait ressentir cette tension magnétique du début, quand tout n’est que désir, euphorie et insouciance. Elle ne tiendrait pas longtemps, elle le savait.

Adrien s’était d’abord amusé de la situation, mais maintenant, il n’en menait pas large non plus. Fierté masculine oblige, il faisait tout pour ne pas le montrer, mais il n’était pas maître de la totalité de son corps. La main de Jia remontait dangereusement le long de sa cuisse. Un peu trop dangereusement. Lorsqu’elle atteignit son entre-jambe qu’elle effleura, il sursauta.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   17 mars 2021
Elle lui sourit en croisant les jambes. Il était de notoriété publique que Victoire côtoyait beaucoup d’hommes à la fois, et menait autant que possible une vie de plaisirs et d’amusements. Qu’elle soit à la tête d’un empire commercial montant ne l’en empêchait nullement. Qu’elle donne beaucoup de temps et d’argent à des associations comme la Croix-Rouge ou le Secours Catholique non plus. Charles l’appréciait, beaucoup, et se fichait de ce qu’elle faisait avec d’autres. Sachant que lui avait fait de même une fois ou deux, notamment la veille au soir, il ne pouvait rien lui reprocher. Elle était la seule personne qu’il pouvait qualifier d’amie, et lui faisait oublier pendant quelques heures ses inévitables obligations machiavéliques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   17 mars 2021
Elle ne faisait même pas exprès. Parfois, cela l’irritait. Parfois, comme ce soir-là, elle jubilait. La perspective de rencontrer Charles était bien trop excitante, dans tous les sens du terme. Cette première interaction scellerait le pacte de leur déchéance.

Charles lui jeta un coup d’œil tout en finissant d’essuyer un verre. Il avait les yeux clairs, mais pas bleus pour autant. On aurait dit une sorte de brun délavé, comme si à force de pleurer, ils s’étaient débarrassés de leur couleur. Son visage était ciselé et une fine moustache habillait sa lèvre supérieure. Un tremblement se ressentit dans ses gestes lorsqu’il croisa le regard de Roxanne, et il passa une seconde de trop à la fixer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   17 mars 2021
La sensation était divine. Ce fut d’abord très léger, comme une plume, et leur baiser s’intensifia pour n’être plus qu’une énergie sans limite, un puits de passion sans fond. Il enserra sa taille, elle noua ses bras autour de son cou et colla son corps contre le sien. La frénésie montait, tout doucement, jusqu’à déborder.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Louise Miel (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2337 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre