AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782359104738
192 pages
Éditeur : Ankama Editions (10/07/2014)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Sur une île paradisiaque, située loin de l'agitation du vieux continent, vit Ogrest. Ce petit ogre coule des jours heureux avec Otomaï, son créateur, et Dathura, une poupée à la beauté divine... Jusqu'au jour où les Dofus, précieux oeufs de dragons magiques, échappent à la surveillance de leurs gardiens. C'est une aubaine pour tous les aventuriers en herbe, mais pas pour notre trio, dont l'île héberge un Dofus.
Très vite, la convoitise et la soif de pouvoir l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
tousleslivres
  31 décembre 2014
Moi qui rêvais de livre un manga dans ma vie, c'est chose faite avec ce livre que j'ai reçu en Masse critique de Babélio.
J'ai trouvé très agréable de me plonger dans l'univers de Mig, auteur que je connais pas, mais qui m'a bien plu. Les dialogues sont assez directs. Les dessins sont très beaux et laissent tout à fait la place à l'imaginaire et complètent parfaitement les dialogues. La seule petite chose qui m'a perturbée c'est justement ces dessins, je les ai trouvé un peu « tristes » puisqu'ils sont tout eu long du livre en dégradés de gris, c'est très certainement parce que ici, c'est mon premier manga...
L'histoire est très sympathique, ce petite Ogre prénommé Ogrest qui dans une première partie est tout petit et tout mignon, il vit avec Dathura une poupée et son Papa Otomaï, le créateur d'Ogrest. Leur vie est toute simple jusqu'au jour où ils apprennent que les Dofus, des oeufs de dragons magiques, ont disparu, ils sont maintenant dans la nature. Et comme l'histoire est prévisible, l'Île sur laquelle ils habitent tous abrite aussi un des oeuf. La chasse aux Dofus est ouverte et il va arriver tout plein d'aventures à Ogrest... il va aussi grandir...
Pour un premier manga, j'ai ADORE !!! expérience à réitérer...
Lien : http://tousleslivres.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Poniel
  27 décembre 2014
Avant tout, merci à Masse Critique et aux éditions Ankama de m'avoir permis de découvrir cet ouvrage.
Une lecture plutôt sympathique dans l'ensemble.
On suit la petite vie d'Ogrest le petit ogre, de Dathura la poupée et bien sûr de Papa Otomaï, le créateur d'Ogrest.
Mais un jour, la nouvelle tombe dans le journal : les Dofus, des oeufs de dragons magiques, ont échappé à la surveillance de leurs gardiens et sont désormais quelque part dans la nature. Et l'île de nos personnages principaux héberge un Dofus ! Les aventuriers, bons ou méchants, arrivent donc en masse pour le trouver. Un jour, l'un d'entre eux s'en prend à Dathura, ce qui met Ogrest dans une colère noire ! Mais son adversaire possède déjà un Dofus, et au contact d'Ogrest, quelque chose d'étrange ce produit...
Bien qu'en noir et blanc (typique manga), les illustrations sont claires et agréables à suivre. le design des personnages est intéressant et bien développé. J'aime particulièrement Ogrest en mode plus adulte.
En revanche, je ne connais que très superficiellement le monde de Dofus (je sais que ça existe, je reconnais quelques personnages, mais à part ça, je ne connais pas grand chose). Je m'attendais à ce que ce tome soit un peu plus à la portée de tous, même les noms joueurs. Alors oui, je n'étais pas totalement perdue non plus, car il y a des explications et des remises en contexte, mais j'ai clairement senti à plusieurs moments que quelques éléments m'échappaient parce que je ne connaissais pas suffisamment l'univers. Et j'ai trouvé cela un peu dommage, car il y a de nombreuses adaptations en BD, manga ou roman qui évitent aux nouveaux lecteurs de se sentir sur la touche....
Mais je pense vraiment que les fans de cet univers auront beaucoup de plaisir à découvrir ce manga, qui me laisse tout de même une bonne impression.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Hosenford
  03 juillet 2018
Le Krosmoz, cet univers créé par l'entreprise française Ankama me fascine. Non seulement parce que c'est une création française et qu'il est rare de voir des Français à la tête d'univers aussi classe, riche, connu, passionnant et moderne mais aussi parce que c'est une grande partie de ma jeunesse, notamment à travers le jeu DOFUS. Qui plus est, Ogrest est le premier manga que je lis vraiment.
Une oeuvre fabuleuse et à l'allure mythique | Il n'est pas nécessaire de connaître l'univers de Dofus pour lire et comprendre le manga. Effectivement, il a été créé de sorte que tout novice puisse le lire convenablement et passionnément. Les premiers chapitres permettent la mise en contexte et d'introduire l'intrigue de ce personnage si fabuleux et attachant. Une intrigue très cohérente qui se développent en deux parties, et qui marche absolument bien. En plus, on a le droit au fur et à mesure que l'on avance à une petite histoire amusante hors-sujet. Cette histoire nous procure déjà d'amples émotions, alors que ce n'est que le premier tome d'une série pour l'instant de trois (le tome 3 sort au mois d'août). Et on retrouve le fidèle univers de Dofus, on découvre la vraie histoire du mythique Ogrest, si connu à travers le jeu et la série Wakfu qui y a dédié d'ailleurs trois épisodes spéciaux, et on a - si je ne me trompe pas - les machinations qui se déroulent avant la saison 3 de Wakfu, un dessin animé hyper intéressant qui prend un cocktail de sérieux à partir de cette troisième saison mais dont les deux premières restent primordiales. Mais je le répète, il n'est pas nécessaire d'avoir lu ou vu quelque chose d'autre pour comprendre ce manga et c'est en cela qu'il est intéressant. Ankama a toujours eu des projets autour de son Krosmoz qu'elle développe autour de divers oeuvres (jeux, films, mangas, séries) qui lui sont rattachées mais indépendantes. Pour revenir au manga, les dessins sont gracieux et magnifiques, il se lit et se regarde aisément et confortablement, même si on peut noter qu'il y a un peu plus de détails au début du livre. Enfin, les personnages ne sont pas superflues, on a d'ores et déjà leurs caractères et ils ne sont pas aussi nombreux au point de les oublier et de ne pas les reconnaître 60 pages après ou au tome prochain. Je n'oublie pas de rajouter qu'à la fin du livre, des croquis et des dessins réalisés par différents dessinateurs sont rajoutés en tant que bonus, quoi de mieux pour encore plus apprécier l'oeuvre, un animé ? Oh, ce serait plus que génial… mais ce n'est pas encore prévu.
Lien : https://leschroniquesdejerem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
profdoc72
  06 janvier 2015
Beaucoup d'impatience à la lecture de manga, puisque je viens de démarrer la 3eme saison de Wakfu.
Déjà, point positif: il s'y passe beaucoup beaucoup de choses (bien plus que dans un manga traditionnel). C'est donc un plaisir de lecture, pour un univers que je connaissais bien. Néanmoins, deux défauts: le manque de fan -art ou esquisses (il n'y en a pas assez) et certaines remarques un peu suggestives, qui me font hésiter quant au public auquel s'adresse ce livre. Pas complètement accessible dès le collège donc.
Commenter  J’apprécie          10
Individia
  09 décembre 2014
On s'éloigne déjà du ton plus enfantin des oeuvres de Dofus et Wakfu. On découvre une oeuvre plus mature, parfois violente, que ce soit dans les actes ou dans le changement d'atmosphère que va connaître Ogrest.
Un manga très attrayant et sensoriel !
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
ActuaBD   28 août 2014
Ce premier tome constitue une véritable réussite bien au-delà de son apport, stratégique, dans l’univers-phare d’Ankama. [...] Graphiquement, Ogrest témoigne d’une grande maîtrise.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   19 août 2014
Un casting riche et donc promesse de possibilités scénaristiques multiples ; un grand terrain de jeu pour l’auteur Mig (Sam Lawry) qui, après avoir déjà participé à des collectifs chez Ankama ou apporté sa contribution à la série Dofus Monster, se voit confier une série à part entière dans cet univers si spécial dont il semble qu’on tirera dessus... jusqu’à la corde.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
EnkiEnki   17 février 2016
Personne n’a envie de quitter l’enfance… mais certains y ont été forcés.
Commenter  J’apprécie          100
EnkiEnki   17 février 2016
Oui, se prendre pour un dieu est un jeu dangereux !
Commenter  J’apprécie          140
EnkiEnki   17 février 2016
Le silence chez un enfant est un signe de rébellion.
Commenter  J’apprécie          60

Lire un extrait
Videos de Mig (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Mig
Interview de Mig pour planetebd.com
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
969 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre