AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Aurelialtdc


Aurelialtdc
  10 octobre 2021
Je fais incontestablement partie de la team #NoëlAddict. Pour moi dès le premier septembre, les fêtes de fin d'année inondent mon esprit et il se peut même que je commence doucement à écouter certains chants pour me mettre dans l'ambiance. Exagéré pour certains je le conçois puisqu'avant de penser Flocon on a plutôt tendance à penser Citrouille. Sauf que pour ma part Halloween me passe totalement au-dessus de la tête. Bref, revenons-en à nos moutons après ce petit aparté bien trop personnel.

Quoi de mieux donc pour lancer les festivités que d'allier Noël et les pâtisseries en saupoudrant le tout d'une bonne dose d'amour ? Rien, à mes yeux c'est le combo parfait. Ce livre avait donc toutes les bonnes cartes en main pour me faire chavirer.

Je peux d'ores et déjà vous dire que ce texte a fait briller mes yeux et combler mon petit coeur d'incurable romantique. En effet, les personnages présentés, la passion qui s'en dégage sans parler de l'ambiance typique de Noël m'ont fait un bien fou au moral. de plus Mary Ann P Mikael a su mettre en place une sorte de course contre la montre, avec un enjeu assez important pour qu'une douce pression reste présente tout du long et qu'on en prenne plein les yeux au passage.

De ce fait si Églantine et Maxence se plaisent, la situation dans laquelle ils sont plongés complique quelque peu la donne. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié le fait que chacun ait à gérer sa propre histoire en plus de leur attirance réciproque. Cela permet quelques quiproquos intéressants dont découlent leurs comportements l'un envers l'autre.

” Je serais stupide de dire qu'il ne m'attire pas. Malgré notre passif…Sauf que ce n'est pas la question. “

Il y a une certaine timidité très agréable dans leurs échanges. Ils sont un peu maladroits dans leurs manières d'aborder les choses, se montrent un peu gauches lorsqu'ils sont ensemble, ce qui ne les rend que plus adorables. Ils avancent à tâtons, tentant de museler ce qu'ils ressentent, se laissant parfois submerger par leurs doutes et leurs inquiétudes. Toutefois, ils sont tous les deux capables de se remettre en question et finissent donc par rectifier leurs erreurs pour mon plus grand plaisir je l'avoue.

” Je ne sais pas pour lui, je ne sais pas pour nous. “

Ce que j'ai beaucoup aimé également dans ce texte, c'est l'importance donnée à la famille. Comme pour bon nombre de personnes, la fin d'année rime avec rassemblement, partage et nos proches. Ici l'autrice ne l'a pas oublié et nous fait tomber amoureuse non pas d'un couple, mais de deux familles entières. Qu'ils soient exubérants, plus introvertis, hésitants ou au contraire volontaires, tous les protagonistes de cette histoire répondent présents avec bonne humeur et un grand sourire aux lèvres.

Trop de pâtisseries à Noël est une véritable romance bienveillante. Elle se déguste comme un bon téléfilm de fêtes armé d'un plaid et d'un chocolat chaud. Elle nous permet de croire aux miracles. de parler de Destin. Elle confirme le fait qu'il ne faut jamais dire jamais et que parfois le malheur des uns fait le bonheur des autres. Petit clin d'oeil à Candice (une jeune femme à laquelle je peux totalement m'identifier) qui avait raison depuis le début.

” Comment Candice peut-elle m'imaginer vivre ce genre d'idylle. Cela n'arrive qu'à la télévision. Ici, on est dans la vraie vie. “


Lien : https://www.ddchroniques.fr/..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (2)voir plus