AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2859209670
Éditeur : Le Castor Astral (06/02/2014)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Le groupe Taxi Girl a marqué le début des années 1980 avec le tube « Cherchez le garçon ». Après un dernier hit en 1986, « Belle comme un balle », Daniel Darc et Mirwais se séparent. Mirwais effectue un retour spectaculaire en 2000 en produisant Madonna. Quant à Daniel, au bout d’une longue errance qui le mène un temps en prison, il rencontre la religion, mais aussi Frédéric Lo qui orchestre son retour inespéré en 2004 avec Crèvecoeur, album qui lui vaudra une Victo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bazart
  19 février 2014
Quelques jours à peine après avoir publié mon billet sur Daniel Darc, dans lequel je parlais notamment de l'ouvrage posthume qu'il avait écrit avec Bertrand Dicale j'ai su, grâce à Babelio et son opération Masse critique, que j'allais approfondir ma connaissance de l'ex chanteur de Taxi Girl, ce poète écroché rattrapé in fine par ses démons, puisque parmi tous les livres que j'avais sélectionné, c'est le V2 Sur Mes Souvenirs- à la recherche de Daniel Darc" écrit par Mikaïloff, qui est sorti en début de ce mois de février aux éditions du Castor Astral, que j'allais recevoir.
Et j'ai lu avec énormément de passion ce livre puisque j'ai pu le comparer avec l'ouvrage d'un autre journaliste de rock, Bertrand Dicale dans un livre de confessions posthumes, "Tout est permis mais tout n'est pas utile", hélas inachevé. Car comme le rappelle Pierre Mikaïloff dans l'entrevue qu'il a bien voulu m'accorder il y a deux jours, il se trouve que Daniel Darc décéda avant que ses entretiens avec Bertand Dicale ne soient parvenus à leur terme et cet ouvrage avait donc un coté inachevé qui rendait le livre totalement différent de ce qu'il aurait du être..
Ce n'est pas le cas de V2 Sur Mes Souvenirs - À La Recherche de Daniel Darc, dans lequel le journaliste ancien rockeur retrace le parcours tumultueux du chanteur du groupe Taxi Girl, décédé en février 2013, en y racontant en parrallèle, du moins, dans la première partie du livre, ses souvenirs personnels.
Concernant la vie et la carrière de Darc, j'y ai découvert des choses que j'avais appris dans le livre de Dicale, mais généralement plus approfondies ici. On y découvre notamment : le succès fulgurant connu à tout juste 20 ans, l'alcool et la drogue, la déchéance dans les années 1990 puis le retour en grâce au milieu des années 2000 grâce notamment à sa rencontre avec le compositeur Frédéric Lo.
Ce livre n'a rien d'opportuniste comme on pourrait le penser au vu du décès tragique de Darc. Il faut en effet savoir que Pierre Mikaïloff avait, avant ce premier livre consacré à Darc, déjà publié Cherchez le Garçon, qui était plus autour de Taxi Girl, le premier groupe de Darc, en 2008 et avait interrogé pour cela longuement son chanteur en 2007, pour une itw dont il reprend une partie dans la seconde partie de ce nouvel ouvrage.
V2 Sur Mes Souvenirs revient donc sur cette rencontre à l'aune du décès de Darc, et y confronte les témoignages des différents protagonistes de la carrière particulièrement météoritique de ce groupe, de l'enregistrement des premiers singles à la mouture finale en duo Darc/Mirwais en passant par la tournée anglaise en première partie des Stranglers. On se croirait parfois dans un feuilleton avec en filigrane, son lot de trahisons d'arnaques, et de réglement de comptes, tant le parcours de Taxi Girl est traversé par des problèmes aussi financiers que de grosses désaccords entre les membres du groupes sur les bonnes orientations musicales à prendre...
Le livre aborde donc beaucoup la partie purement musicale (bien plus que dans le livre de Dicale qui s'nteressait plus auxdémons de la drogue et de la prison), mais émane de cet ouvrage également énormément d'émotions et de tendresse de l'auteur pour son sujet.
En effet, comme il le dit dans notre itw d'hier, Pierre Mikaïloff garde une émotion toute particulière à l'égard de Daniel Darc, pour plusieurs raisons, notamment parce qu'ils sont de la même génération, qu'ils avaient en partie le même parcours, et aussi "parce qu'il était désarmant, touchant, talentueux…
Et qu'il est allé au bout de ses envies, de ses rêves". Et à travers ce "V2 sur mes souvenirs" (le titre d'une chanson du groupe), on sent bien à quel point Pierre Mikaïloff admirait et appréciait Daniel Darc (alias Daniel Rozoum son vrai nom), le musicien, l'auteur de textes assez incroyables, mais aussi l'homme avec ses rebellions (il se définissait lui-même comme anarchiste), ses contradictions, et ses excès qui l'auront finalement vaincu.
Grace au talent de Pierre Mikailoff, qui parvient à donner une vraie épaisseur et un vrai cadre à son récit, entre biographie et roman proche du polar, ce V2 sur mes souvenirs m'a paru un peu plus maitrisé et plus carré que "Tout est permis mais tout n'est pas utile", et on on y comprend mieux à quel point Daniel Darc est bien allé au bout de ses rêves, malgré toutes les épreuves, ce véritable chemin de croix qu'il a traversé qui l'a vu quitter définitivement la route à à peine 50 balais.

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
koalas
  23 février 2014
Merci à Babelio, Masse critique et aux éditions le Castor Astral pour l'envoi de l'excellente biographie de Daniel Darc écrite par Pierre Mikaïloff.
Pour l'occasion, j'ai remis sur ma platine disque le 45 tour du tube new wave de 1980 "Cherchez le Garçon" du groupe Taxi Girl composé de Daniel Darc, au chant, d'Alexis Mirwais à la guitare, de Pierre Wolfson à la batterie et de Laurent Sinclair aux claviers. Des petits gars habillés de rouge et de noir s'agitaient sur scène, le chanteur inerte, accroché au micro avait la posture et le phrasé d'un Ian Curtis.
Daniel Darc n'a jamais vraiment aimé la musique du groupe Taxi girl, pas assez rock. Sorti de scène, il remettait son perfecto avec ses badges.
Après la séparation du groupe en 1984, Daniel Darc a connu des phases sombres (alcool, drogues) mais l'album Crèvecoeur en 2004 lui rapportera une Victoire de la musique. Pierre Mikaïloff, guitariste des Désaxés et de Jacno dans les années 80 à eu le privilège de croiser la route rock de Daniel Darc et c'est sous la forme d'un puzzle de 50 pièces qu'il nous dévoile le parcours rock et mystique de Daniel Darc.
Je vous livre quelques flashback aux titres évocateurs : Rose bonbon, les armées de la nuit, juste une balle perdue...
Cerise sur le gâteau l'auteur nous présente une interview inédite et libre de Daniel Darc qui se livre sans concession. Daniel Darc est mort en février 2013, voilà plus d'un an. C'était un rockeur à fleur de peau et à fleurs de mots qui restera dans le panthéon du rock français.
Cette biographie lui rend hommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
katellen
  18 février 2014
De Daniel Darc, je ne connaissais pas grand chose, hormis cette image intrigante d'un jeune garçon désabusé en équilibre sur la mélodie de "Cherchez le garçon". Mais le personnage est suffisamment complexe pour ouvrir d'une main leste cet ouvrage. Fourmillant d'anecdotes sur cette époque nourrie d'espoirs mais aussi de désillusions, ce livre croise la route de quelques noms connus (Indochine, Etienne Daho, Ici Paris) de la scène musicale française. Il creuse également les silhouettes des autres membres de Taxi Girl (Laurent, Mirwais, Pierre...). Mais si Pierre Mikaïloff étoffe avec passion ces silhouettes, il s'avère cependant qu'une seule d'entre elle retient vraiment l'attention : celle de Daniel Darc. C'était un homme torturé, cultivé... Bien loin de l'image "Rose Bonbon" (le lieu où le groupe a débuté sur scène) que peuvent peut-être s'imaginer ceux qui sifflotent encore machinalement "Cherchez le garçon"...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
BazartBazart   12 février 2014
"Ce que je fais maintenant, c'est plus forcément du rock 'n' roll. Le rock'n'roll je l'ai avec moi."
Commenter  J’apprécie          120
BazartBazart   16 février 2014
La mort est romantique pour ceux qui survivent.
Commenter  J’apprécie          160
BazartBazart   12 février 2014
il faut arriver à admettre – en ce qui me concerne, c'est fait depuis longtemps – que le rock 'n' roll et tous les clichés qu'on aime, c'est un truc d'adolescents et qu'on ne le retrouvera pas".
Commenter  J’apprécie          30
BazartBazart   12 février 2014
ils ont découvert le smack en même temps que la poésie beat – ça valait toujours mieux que de devenir adulte – et pressentent que le futur ne va pas leur plaire
Commenter  J’apprécie          20
BazartBazart   12 février 2014
"Rockänroll est encore la façon la moins absurde qu'on ait trouvée de brûler sa vie"
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Pierre Mikaïloff (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Mikaïloff
V2 sur mes souvenirs, à la recherche de Daniel Darc
autres livres classés : garçonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
389 lecteurs ont répondu
Thèmes : anatomie , bande dessinée , géographie , géopolitique , littérature , musique , société , sport , zoologieCréer un quiz sur ce livre