AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 289671006X
Éditeur : Coups de tête (26/05/2011)

Note moyenne : 2/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous sommes à Port-au-Prince. Marianne est une jeune Française au service du Comité international de la Croix-Rouge. Daniel est un Haïtien qui, après s'être réfugié au Canada, a été déporté. Ils ont fait connaissance au centre de détention de Port-au-Prince, avant le Goudougoudou. Le 12 janvier 2010, Daniel est sorti quand les murs de la prison sont tombés. Quand Daniel repère Marianne, il l'invite à le rencontrer dans le bas de la ville, là où les
humanitair... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
jwpack
  24 juillet 2012
Après un séisme vient la reconstruction. Ce temps difficile est un retour à la dure réalité de l'après-souffle. Ce fut le cas pour Haïti après le tremblement de terre de 2010 qui fut le plus meurtrier de l'histoire du pays. Des milliers de détenus alors incarcérés à la prison de Port au Prince se sont échappés, dont Daniel, que l'on rencontre dans ce récit.
« Les jardins naissent » est écrit par Jean-Euphèle Milcé, président du Pen Club Haïti. Publié chez « Les 400 coups » dans la collection « Coups de tête », il contient 120 pages. C'est l'histoire de la reconstruction, de l'espoir malgré le malheur.
Le bouquin aurait pu être superbe et touchant, mais ce ne fut pas vraiment le cas. Mon avis général reste assez mitigé. Concrètement, le premier problème vient de sa petitesse. Que 120 feuilles, ce n'est pas beaucoup pour créer des personnages attachants, ficelé une intrigue et conclure. En fait, nous sommes surtout en surface, sans aller dans les détails. Ce sentiment demeure constant jusqu'à la fin.
Le thème est intéressant; celui de la reconstruction. L'espoir est ressenti dans les pages comme message à la population. Les héros tentent de faire pousser du vert là où il y avait du béton. La symbolique est forte, le contenu est clair. Ils éprouveront des difficultés. On apprécie ces noblesses et ces valeurs.
La plume est un peu trop stylisée à mon goût. À quelques moments, elle semble être mise de l'avant plutôt que le récit. Je crois fermement que la prose d'un auteur ne doit pas blesser l'histoire, mais la servir. À quelques reprises, mon esprit s'est égaré. Un manque d'accroche? Un peu trop d'envolée lyrique? Possible.
Les petits chapitres nous permettent de parcourir le livre facilement. La structure est donc parfaite. Des sections de 3 ou 4 pages seulement, c'est excellent pour sentir qu'on avance et qu'une pause nous est autorisée. La couverture est également sublime. Il décrit très bien le sentiment et le sujet principal du bouquin.
Finalement,
Un livre d'espoir et de reconstruction qui aurait pu être encore mieux. Trop petit pour véhiculer l'ampleur du message. 4 sur 10.
On aime : les thèmes, la structure et la couverture.
On n'aime pas : la plume, le manque de détail.
Lien : http://www.sergeleonard.net/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Lhumanite   20 février 2012
Jean-Euphèle Milcé orchestre sans détour une vive critique de certains effets pervers de l’engagement humanitaire par la voix de son héroïne et de sa prise de conscience tardive.
Lire la critique sur le site : Lhumanite
autres livres classés : haïtiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Jean-Euphèle Milcé (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1621 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre