AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de rosacalifronia


rosacalifronia
  22 avril 2018
Ce recueil s'inscrit dans les études de genre et s'ajoute aux revendications féministes, voire se pose comme l'une des premières pierres à l'édifice des suffragettes. La présentation préliminaire au recueil retrace l'histoire des femmes de cette période et replace par conséquent les discours de John Stuart Mill dans le contexte socio-politique anglais. John Stuart Mill argumente point par point et défend mordicus l'accès des femmes au droit de vote. Quatre discours se succèdent les uns après les autres et tendent à démontrer l'effort constant de ce philogyne convaincu (mais malheureusement pas suffisamment convainquant auprès des parlementaires!). le discours, bien qu'écrit, semble s'animer par les didascalies (« Bravo ! Rires etc »), rendant la lecture moins rébarbative. le ton est souvent ironique et John Stuart Mill se complait à toucher « là où ça fait mal » ; il tourne en dérision certains rôles concédés aux hommes, n'hésite pas à condamner leur pseudo virilité et cite en exemple des femmes tout à fait brillantes. Les discours s'articulant autour du même argument et étant à vocation politique ou philosophique en fonction du public visé, il n'est pas surprenant que la lecture souffre de quelques redondances. Une bibliographie très bien fournie termine le recueil et permet de prolonger les recherches. En résumé, il s'agit d'un regroupement de textes historiques très intéressants destinés à un public relativement aguerri en matière d'études sur l'histoire des femmes, même si un novice peut amplement se confronter à ces textes sans pour autant se sentir étranger.
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus