AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Jean-Christophe Napias (Traducteur)
EAN : 9782750904425
408 pages
Presses de la Renaissance (03/09/2009)
4/5   1 notes
Résumé :
Dans son essai, À la recherche du Dieu de Darwin, le célèbre biologiste américain Kenneth R. Miller démonte les affirmations des tenants du créationnisme autant que de ceux de l’Intelligent Design ou du « néodarwinisme » athée. Et il montre, non sans esprit, comment le darwinisme est compatible avec une vision religieuse du monde

Ecrit par un grand biologiste américain, ce livre attaque autant les créationnistes et l'Intelligent Design que... >Voir plus
Que lire après A la recherche du dieu de DarwinVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Ou comment un scientifique défend sa croyance en Dieu à la lumière de la science... le démontage en règle des théories anti-évolutionnistes est rigoureux, clair, agréable. Son attaque ensuite des matérialistes l'est moins : il prend la position de Darwin, maintient que la science ne peut trancher de la validité de la religion et que c'est affaire de choix et de convictions personnelles.
Son plus bel argument reste de plaider pour une divinité qui souhaite nous voir évoluer, réfléchir et admirer sa création.
Bref, un livre américain, baigné dans ce monde moins laïc que le nôtre, où science et foi s'affrontent bien plus, qui éclaire cependant sur ce que peuvent respectivement ces deux voies de connaissance.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Il n'y a tout simplement aucune raison théologique de soutenir que la vie ne peut avoir une base matérielle. Il existe toutefois une abondance de preuves scientifiques démontrant que la Genèse ne saurait constituer un compte rendu factuel, point par point, d'éléments factuels avérés de l'histoire naturelle. Haeckel, comme les matérialistes absolus d'aujourd'hui, considère la chose comme un défaut fatal. Dans la mesure où la Bible est à la source des croyances du christianisme et du judaïsme, le fait que les pages qui ouvrent le Livre sacré soient incorrectes du point de vue scientifique signifie que l'ensemble n'est qu'un tissu d'âneries. Les littéralistes bibliques, qui constituent l'autre face de la même médaille, utilisent la même contradiction pour établir que l'évolution est une ânerie. Les deux partis sont dans l'erreur.
Commenter  J’apprécie          70

Dans la catégorie : DieuVoir plus
>Religion>Christianisme, Théologie chrétienne>Dieu (37)
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus

Lecteurs (8) Voir plus



Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
432 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre

{* *}