AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de dedanso


dedanso
  02 octobre 2017
La nuit, la mer n'est qu'un bruit est un roman vraiment très étrange. Je ne sais ce qui est le plus perturbant, de l'écriture d'Andrew Miller ou de son personnage principal, tous les deux assez hermétiques.

Tim, solaire, rencontre Maud, taciturne, et leur passion commune pour la navigation va les rapprocher, jusqu'au drame qu'ils devront tenter de surmonter, chacun à sa façon.

Dès les premières lignes, l'on sent que le style d'écriture va poser problème, qu'il va falloir s'immerger totalement dans le récit pour espérer l'apprécier. Le choix de la troisième personne et du seul présent de l'indicatif rend la narration assez impersonnelle et froide. L'utilisation d'un vocabulaire marin pointu peut également poser problème pour les novices comme moi. Je pense qu'il faut en fait "écouter" ces mots sans forcément les comprendre, n'en garder que la poésie.
Ce fut laborieux en ce qui me concerne, mais j'ai fini par y prendre goût à partir du moment où le récit s'attache seulement au personnage de Maud. Là le style sert à la fois l'histoire et le personnage.

Et quel personnage ! Maud m'est d'abord apparue comme tout à fait agaçante, sa distance, sa froideur et sa passivité donnant l'impression qu'elle manque cruellement d'empathie. Ce qui devient très problématique (peut-être encore plus lorsque l'on est maman soi-même) lorsque Maud devient mère. Ce personnage est un vrai mystère ! Puis j'ai appris à l'aimer, à comprendre certaines de ses réactions, à supputer l'origine de cette manière d'être.

Je pourrais ajouter quelques mots pêle-mêle sur : la vie de couple, le rapport à la belle-famille, la navigation en pleine mer, la science, le travail et les liens collègues/hiérarchie, le sexe et le désir, l'accouchement, le petit côté fantastique que l'on retrouve par touches puis à la toute fin du récit...

J'avoue avoir d'abord pensé abandonner ma lecture. Impossible cependant puisque ce récit m'a été offert dans le cadre d'une masse critique : je me devais d'aller au bout pour les éditions Piranha et Babelio, que je remercie pour ce partage. Puis Maud a pris le large et m'a embarquée avec elle à bord du Lodestar, et c'est là que tout a changé...

Commenter  J’apprécie          181



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (18)voir plus