AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2723477452
Éditeur : Glénat (30/11/-1)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Faire le tour du globe en 1920 heures, ou 15200 minutes, c'est le pari fou que le gentleman anglais Phileas Fogg relève en 1872 contre les membres du Reform Club de Londres ! Il entraîne Passepartout, son valet, dans une course effrénée. Il est poursuivi, de streamboat en railroad par les polices anglaises qui voient en lui le cambrioleur qui vient de dévaliser la banque d'Angleterre ! Une grande aventure où se croise une belle indienne à sauver du bûcher, où les po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Davalian
  22 mai 2018
Le Tour du monde en quatre-vingt jours de Jules Verne est le premier volume d'une collection publiée par le Journal le Monde aux éditions Glénat. La collection a été élaborée en relation avec des professeurs de français afin de faire connaître les grands classiques de la littérature française et mondiale. Ce premier tome est loin d'être représentatif du reste de la collection.
La première de couverture est impressionnante. Elle est réussie et donne clairement envie de lire ce qui suit. Hélas, très rapidement les choses se gâtent. En effet, il est curieux de constater qu'il ne s'agit pas des personnages que nous allons suivre ! La surprise laissera d'ailleurs rapidement la place à la déception car contrairement à ce qui est annoncé, le duo ne passera pas par l'Égypte…
Si l'histoire se suit avec plaisir, elle n'en reste pas moins marquée par quelques points faibles assez désagréables. L'intrigue se perd dans une introduction assez longue qui fait perdre pas mal de temps. Ce retard au démarrage se paye par des impasses (ainsi le passage de nos héros par Paris réduit à quelques allusions) et des raccourcis (mais d'où sort Fix ?). Les dernières planches sont également larmoyantes… alors que celles qui précèdent donnent l'impression de filer à toute allure. Certes le rythme s'accélère, mais tout de même… la mise en scène donne matière à réflexion.
Certains dessins manquent de finesse. Les traits des personnages ne sont pas toujours très précis. En revanche, les paysages sont plutôt sympathiques à suivre, bien qu'assez simplistes. Hélas, compte tenu des choix effectués pour le scénario, il ne s'agira pas vraiment d'un tour du monde. Seuls certains épisodes sont ici mis en avant. Il aurait été plus pertinent de suivre les pérégrinations de nos amis sur une carte, quitte à sacrifier quelques planches. La première de couverture le laissait pourtant espérer…
Sans être exceptionnel, ni une catastrophe, cette adaptation n'est pas une grande réussite. Si le travail d'ensemble reste de bonne facture, il s'en tire avec l'indulgence du jury (il n'y qu'un seul auteur au stylo et au crayon). Dommage, car cela risque de refroidir l'engouement pour une collection qui mérite d'être connue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
Epictete
  22 février 2017
Voici encore une adaptation intelligente d'une oeuvre classique en bande dessinée. Ce n'est d'ailleurs que le premier volume d'une série éditée par le Monde et les éditions Glénat.
L'histoire est respectée, même si bien sûr les impératifs du format impliquent une adaptation un peu simplifiée du texte.
Le roman, est à l'origine, à la fois la démonstration des capacités de l'homme volontaire et un livre d'histoire, de sociologie, qui décrit, même succinctement les sociétés humaines, l'évolution du monde, des transports par exemple.
C'est une belle idée d'autant que les dessins sont bien réalisés, agréables et cela pourrait peut-être donner à des lecteurs occasionnels l'envie de découvrir des auteurs comme Jules Verne, aujourd'hui un peu délaissés.
Commenter  J’apprécie          151
bdelhausse
  10 mai 2018
Le scénario est en béton armé, c'est du Jules Verne. C'est implacable, efficace, une invitation au voyage, un roman d'aventure, palpitant, exotique, dépaysant, bourré d'humour et d'érudition.
Voilà pour le scénario tel qu'il est livré aux auteurs de la BD. Et quand on voit le résultat, on se dit que ce n'est pas plus mal que monsieur Jules soit quelque part sous une dalle de marbre.
La BD évacue toutes les scènes d'action, toutes les situations qui virevoltent. Tout est très statique dans le dessin. Je repense à ces indiens à cheval qui attaquent le train... on a l'impression qu'ils ne bougent pas. Oserais-je émettre l'idée que ces scènes sont évacuées de la BD pour une question de technique de la part du dessinateur?
De plus, on a droit à des extraits du texte original. C'est un parti pris, bien sûr. Mais cela ralentit l'action et renforce le côté statique.
Tout cela est finalement fort scolaire. Prenons encore un exemple... cette déclaration d'amour entre Mrs. Aouda et Phileas Fogg... d'une platitude qui peut être conforme au roman, mais nécessiterait quand même d'ôter la naphtaline. Et nous fourguer du Mrs à tout bout de champ, pour plomber un récit, y'a pas mieux.
Effort louable, donc, mais essai non transformé en ce qui me concerne. Cela m'a quand même donné l'envie de relire l'oeuvre originale... c'est déjà ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
OceaneVincent
  26 octobre 2013
Jules Verne s'impose dans la littérature classique du XIXème siècle, avec des romans tout aussi bons les uns par rapport aux autres. J'ai adoré voyager avec Phileas Fogg et Passepartout, ces personnages attachants, avec lesquels une course contre la montre s'engage pour accomplir ce tour du monde. Mais que dire de plus sur ce monuments de la littérature ? Peut-être pouvons-nous ajouter qu'on se sent concerné par ce voyage ? Jules Verne réussi à nous montré que ce voyage dépend de nous ! On est absorbé par cette histoire ! Je le recommande fortement !
Commenter  J’apprécie          60
nathavh
  14 mai 2013
Mr Fogg relève le pari de faire le tour du monde en 80 jours. Nous sommes en 1872. Lui, qui avait une vie bien réglée laisse tout tomber et part en compagnie de son valet français Passepartout faire ce tour du monde.
En effet, Fogg habitué du Reform Club y lit un article qui prétend que cet exploit peut-être réalisé comme ceci :
Londres / Suez rails et paquebot 7 jours
Suez / Bombay paquebot 13 jours
Bombay / Calcutta rails 3 jours
Calcutta / Hong Kong paquebot 13 jours
Hong Kong / Yokohama paquebot 6 jours
Yokohama / San Francisco paquebot 22 jours
San Francisco / New York rails 7 jours
New York / Liverpool paquebot 8 jours 18 heures
Liverpool / Londres rails 6 heures
Total : 80 jours
Il parie 20 000 livres et quitte Londres à 20h45 le 02 octobre, il sera dit-il de retour au même club à la même heure au plus tard le 21 décembre 1872.
Un vol de banknotes a eu lieu à Londres et un agent secret Fix pense que Mr Fogg est le coupable, il se lance à sa poursuite à travers le monde.
De Londres à Paris, Brindisi au canal de Suez puis en train à travers l'Inde, les voici partis.
En route, l'aventure arrive enfin, Mr Fogg sauve de justesse une pauvre fille du bûcher,Mrs Aouda... et oui la coutume du pays est de brûler la veuve avec le défunt... et de péripéties en péripéties, ils poursuivent leur voyage.
Quel imaginaire, quel visionnaire Monsieur Verne, l'ensemble du roman est un mélange très habile entre le récit de voyage et les données scientifiques concernant la révolution des transports (le chemin de fer, les bateaux à vapeur) et la révolution industrielle .
Grand coup de chapeau car franchement l'ouvrage a très bien vieilli. Même si cela m'a semblé un peu lourd au départ, le style nous emporte vers un voyage palpitant.
Exercice un peu particulier pour moi que cette lecture à voix haute avec mon fils de 8 ans, qui chaque jour réclamait un petit morceau de l'histoire. Bravo, le temps n'efface pas votre talent Monsieur Verne, il emporte encore les générations en devenir.
Mais Mr Fogg réussira-t-il son pari ?? Pour ceux qui hésitent, embarquer vite dans cette fabuleuse aventure pour en avoir le coeur net.
Lien : http://nathavh49.blogspot.be/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
DavalianDavalian   22 mai 2018
- Comment, ce n'est pas un voleur, cet individu qui a soustrait cinquante-cinq mille livres en bank-notes ?
- NON ! C'est un...
- C'est un industriel !
Commenter  J’apprécie          70
katalounakatalouna   06 novembre 2012
Passpartout,qui avait suivit avec émotion les incidents de cette gymnastique, vint contempler ce retardataire, auquel il s’intéressa vivement,quand il apprit que ce citoyen de l'Utah n'avait ainsi pris la fuite qu'à la suite d'une scène de ménage.
Lorsque le Mormon eut repris haleine,Passepartout se hasarda à lui demander poliment combien il avait de femmes, à lui tout seul,_et à la façon dont il venait de décamper,il lui en supposait une vingtaine au moins.
"une,monsieur! répondit le Mormon en levant les bras au ciel, une,et c’était assez !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Cielo1984Cielo1984   28 juillet 2013
Vous êtes un français, vous ?
- Oui, un Parisien de Paris
- Alors, vous devez savoir faire des grimaçes ?
- Ma foi, répondit Passepartout, vexé de voir sa nationalité provoquer cette demande, nous autres Français, nous savons faire des grimaçes, c'est vrai, mais pas mieux que les Américains !
- Juste, Eh bien, si je ne vous prend pas comme domestique, je peux vous prendre comme clown. Vous comprenez mon brave. En France, on exhibe des farçeurs étrangers, et à l'étranger on exhibe des farçeurs français !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
katalounakatalouna   01 février 2013
Ainsi donc Phileas Fogg avait gagné son pari.Il avait accompli en quatre-vingts jours ce voyage autour du monde!
Qu'avait-il gagné à ce déplacement? Qu'avait-il rapporté de ce voyage?
Rien dira-t-on? Rien,soit,si ce n'est une charmante femme,qui --quelque invraisemblable que cela puis paraître-- le rendit le plus heureux des hommes!
En vérité, ne ferait-on pas, pour moins que cela,le Tour du Monde?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
OceaneVincentOceaneVincent   26 octobre 2013
En vérité, ne ferait-on pas, pour moins que cela, le Tour du monde ?
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : adaptationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Le tour du monde en 80 jours - BD Chrys Millien

Comment s'appelle le personnage principal ?

Monsieur Fix
Phileas Fogg
Madame Aouda

5 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Le tour du monde en 80 jours de Chrys MillienCréer un quiz sur ce livre