AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782809409963
100 pages
Panini France (04/11/2009)
4.45/5   10 notes
Résumé :
1950 : le scientifique Randolph Stein part explorer les abysses a bord du sous-marin Platon, afin de démontrer l'invraisemblance de la légende de l'Atlantide. Il ne sait pas encore qu'il va faire un voyage incroyable qui le conduira devant le souverain et protecteur du royaume marin, Namor, le Prince des Mers ! Ecrit par Peter Milligan (X-Statix) et illustré par Esad Ribic (Loki, Silver Surfer: Requiem), ce Graphic Novel plonge Namor au coeur d'un drame psychologiqu... >Voir plus
Que lire après Namor : Voyage au fond des mersVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
En 1939, un aventurier du nom de Marlowe monte une expédition à bord d'un sous-marin pour retrouver la cité d'Atlantis. Toute l'expédition est perdue corps et âme. Quelques années plus tard, une nouvelle expédition est financée pour retrouver la précédente. Quelques industriels ou une agence gouvernementale chargent Randolph Stein de partir sur ses traces. Stein est un sceptique professionnel ; il parcourt le monde pour exposer la réalité derrière les mythes. Son dernier exploit est d'avoir capturer un spécimen de singe qui avait donné naissance à la légende de l'abominable homme des neiges. le lecteur est amené à suivre Randolph Stein à bord du submersible Plato. L'histoire est narrée essentiellement du point de vue de Stein avec quelques extraits de son journal intime. Toutes les figures imposées du genre sont au rendez-vous : scientifique en but aux croyances des marins, mutinerie, étrange créature évoluant autour du sous-marin sans laisser de trace matérielle, ténèbres des abysses, huis clos étouffant, angoisses, accès de démence, etc.

L'histoire d'un équipage de sous-marin en plongée prolongée est un genre en soi. Peter Milligan et Esad Ribic nous livrent leur version, et le résultat est plutôt réussi. Il faut dire que les illustrations tirent à elle seule ce récit dans un monde à part. Ribic avait déjà illustré 2 récits particuliers : Loki & Requiem : Kyrie, Sanctus, Benedictus, Agnus Dei. Il utilise la peinture pour mettre en images le récit de Milligan. Il affectionne des teintes pastel douces et presque fades. Ces couleurs délavées contrastent fortement avec la noirceur des abîmes des profondeurs. Il a également recours à des formes simplifiées (aucun encrage) qui donnent une impression de dessins parfois enfantins. Mais il maîtrise parfaitement la composition et les détails choisis qu'il met en valeur par une simple touche de couleur. Ce mélange d'objets familiers aisément reconnaissables et d'individus aux contours simplifiés provoquent une forte empathie chez le lecteur. Il ose également une interprétation de Namor très personnelle qui met en valeur son étrangeté et son appartenance au monde des poissons.

Peter Milligan a choisi de faire de Namor un élément secondaire de l'intrigue. Il est une présence invisible aux abords de du sous-marin. Il rôde sans se montrer et au final il n'aura que 2 interactions avec l'équipage du Plato. le coeur du récit est donc un mélange de Stein poursuivant Namor pour mieux démontrer son inexistence (tel Achab obnubilé par Moby Dick pour d'autres raisons) et de raison pourfendant les superstitions. Il fait de Randolph Stein un homme obsédé par sa mission, prêt à tout sacrifier. Cette histoire a été éditée sous le label "Marvel Knights" qui est destiné à une tranche d'âge de lecteurs compris entre la ligne Marvel de base et ceux visé par la ligne "Max".

Cette variation sur l'ivresse des profondeurs dans un monde exclusivement masculin m'a bien plu. Milligan sait rendre intéressant son personnage principal sans qu'il soit simpliste ou fanatique au premier degré. Les illustrations d'Esad Ribic sont originales et plongent le lecteur dans une atmosphère suffocante. Et ils disposent l'un comme l'autre d'assez d'originalité pour que l'on n'ait pas l'impression de lire une plongée qu'on a déjà vue en film : la claustrophobie n'est pas le seul ressort de l'intrigue.
Commenter  J’apprécie          70
Suite à la disparition d'une équipe scientifique partie à la recherche de l'Atlantide, un autre équipage est envoyé à leur secours. Pour certains, le responsable n'est autre que le légendaire et monstrueux Namor, créature des profondeurs défendant son territoire et les mystères des abysses.

Le Professeur Randolph Stein, démystificateur émérite et sceptique professionnel, mènera l'expédition de sauvetage dont le voyage sera une plongée dans l'angoisse et le mènera aux portes de la folie !

Dans la mythologie des super-héros américains, le méconnu Namor est en quelque sorte le Aquaman de chez Marvel, un atlante protecteur des océans. Ici pourtant, point de costume kitch et de super pouvoirs. Cette histoire est une réécriture transformant le Prince des Mers en un être de légende terrifiant les marins. le récit est un véritable thriller claustrophobique et paranoïaque où les marins vont devoir lutter contre une menace qu'ils ne peuvent pas voir. Servit par un dessin sublime qui nous « plonge » dans une ambiance angoissante plus proche d'un récit de Lovecraft que d'une aventure de super-héros. Voilà donc un polar horrifique et sous-marins des plus réussis.
Commenter  J’apprécie          130
Il y a deux idées très intéressantes dans ce récit d'aventure. Il est question d'un scientifique cartésien qui a l'habitude de démystifier les contes et les légendes à travers le monde. Il a par exemple prouvé à la communauté scientifique que le Yéti n'existe pas. le voilà désormais embarqué dans une mission scientifique afin de prouver que l'Atlantide est également une bonne vieille légende fantastique. On aurait pu craindre légitimement le pire avec un tel postulat de départ. Cependant, la suite sera traitée avec une grande dose d'intelligence. le scénario est en effet parfaitement maîtrisé.

La seconde observation concerne le fameux gardien de l'Atlantide à savoir Namor qui donne le titre à cette oeuvre présenté par Stan Lee. On s'apercevra que celui-ci fera très peu d'apparitions. Il est presque fantomatique comme pour faire douter de son existence. Son ombre plâne sur cette histoire.

En effet, cette nouvelle sera surtout axée sur le mal des profondeurs que l'on peut éprouver à bord d'un sous-marin avec une ambiance tout à fait claustrophobique. Il faut dire que ce n'est pas moins que la fosse des Mariannes qui est explorée, à près de 10000 mètres de profondeur dans un noir absolu.

Un album très réussi avec un final qui étonnera. Plongez-vous dans le monde de Namor !
Commenter  J’apprécie          80
Le plus étonnant dans cet album c'est que Namor on le voit quasiment peu. Il est l'étincelle d'un scénario très bien maitrisé du début jusqu'à la fin.
Un professeur, très cartésien, va rechercher une expédition perdue à la recherche de l'atlantide. Une nouvelle expédition se forme pour aller dans les profondeurs marines.
La description des personnages est parfaitement traduite. L'atmosphère des profondeurs est aussi bien rendue, on ressent bien l'univers d'oppression dans un sous-marin. le noir profond pèse sur ce petit monde terrien.
Quant au dessin c'est grandiose. de la peinture, oui de la vraie peinture d'aquarelliste. C'est beau, doux, magnifique... Les visages des personnages sont expressifs. Un grand plaisir pour nos petits yeux de lecteur. Une ambiance magnifiée par cette peinture. Il fallait le faire et Ribic Esad l'a fait avec talent.
Namor est impressionnant, inquiétant. Il fait peur. Personne ne l'avait dessiné comme cela. La petite scène de son apparition à travers le hublot est belle, elle traduit bien l'atmosphère de cette bd. Il est magnifique dans ce rôle de mythe.

Tu veux plonger au plus profond des mystères aquatiques alors n'hésite pas. Vas rechercher Namor en compagnie du professeur Stein.

Une bédé très belle et bien scénarisée.
Etonnant.
Commenter  J’apprécie          60
« Namor », est une variation assez classique du huis-clos horrifique en sous-marin. le découpage et la mise en scène sont plus qu'essentiels puisque de décors il n'y a presque pas! Tout est dans les visages (mêmes gros plans torturés et ravageurs que dans Loki ou même Thor du même illustrateur Magnifique, Esad Ribic) et les cadrages sens dessus dessous qui créent une véritable atmosphère paranoïaque et inquiétante. Namor devient une créature démoniaque et invincible (on est proche du Ghor du « massacreur de dieux« ) avec un traitement hyper-réaliste qu'utilise par exemple au cinéma M. Night Shyamalan sur Incassable. « Namor » (titré « the depth » en VO) est l'histoire d'un scientifique en quête de gloire qui souhaite prouver au monde que le mythe d'Atlantide n'existe pas. La descente en sous-marin dans la fosse des Marianne va confronter l'équipage à ses peurs et le scientifique à son cartésianisme (grosso modo le même sujet – en moins fantastique – que le très bon « Sanctuaire« de Bec et Dorison). le scénario est un voyage en tension vers la folie et l'irrationnel. le dessin est un exercice de style de mise en ombres et en contrastes des visages de cet équipage. Tantôt dans le noir absolu, tantôt dans la lumière blafarde des lampes, Ribic travaille ici la lumière puisque son histoire n'est qu'ombre et lumière (les monstres tapis dans la première face à la lumière de l'esprit rationnel). Si l'on peut tiquer sur un usage immodéré des « gros yeux » et une difficulté à distinguer ses personnages par moment, Esad Ribic livre néanmoins ici une partition impressionnante que l'on n'a pas l'habitude de trouver dans la production BD américaine.
Lien : https://etagereimaginaire.wo..
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Tu ne traverseras jamais l'océan si tu as peur de perdre de vue le rivage.
Commenter  J’apprécie          40
Il est bon que certaines choses demeurent cachées.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
autres livres classés : atlantideVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (16) Voir plus



Quiz Voir plus

Les super-héros et super-héroïnes de comics

Eternel amoureux de Loïs Lane, il vient de Krypton :

Batman
Superman
Spiderman

15 questions
604 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , super-héros , comicsCréer un quiz sur ce livre

{* *}