AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782365384353
246 pages
Éditeur : Rebelle Editions (20/10/2016)

Note moyenne : 4.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Qui a dit que la beauté était un don ? Pour Elena, c'est une véritable plaie qui la condamne à la solitude. Mannequin, elle use de ses traits parfaits dont elle paie pourtant le prix. Admirée de tous, elle ignore qu'elle est la réincarnation de la princesse grecque Psyché, dont la beauté lui valut jadis le courroux d'Aphrodite qui la condamna à mort. Après des siècles d'attentes, Eros, Dieu de l'amour, espère enfin retrouver sa promise. Mais acceptera-t-elle de repr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
melaniejarnet
  04 mars 2019
Renaissance.
Elena est une jeune femme à la beauté parfaite. Elle pourrait être la plus heureuse des femmes mais en fait c'est loin d'être le cas. Sa beauté l'éloigne des autres . Elle n'a ni amis ni petit ami et sa famille ne lui est pas d'un grand secours. Mais une rencontre va tout changer et elle va découvrir que son destin n'est pas tel qu'elle l'imaginait.
Ce livre mêlant mythologie grecque et histoire contemporaine a tout de suite titillé ma curiosité.
J'étais impatiente de découvrir si ce mélange plutôt intrigant allait être réussi.
On découvre donc Elena, jeune mannequin qui par sa beauté attise jalousie et rancoeur. Son apparence fait qu'elle est extrêmement seule, ceux qui l'entourent ayant du mal à accepter qu'elle soit dotée d'une beauté si parfaite.
Ses soeurs, qui devraient être là pour elle , la soutenir , ne font que que la jalouser et prennent plaisir à la rabaisser.
Son père se met en tête de lui trouver un compagnon et organise pour cela une grande fête. Mais aucun prétendant ne semble réellement intéressant. Un homme , Éric , va pourtant se rapprocher d'Elena . Une connexion se crée tout de suite entre eux, laissant présager une future histoire. Mais si Eric est là c'est pour une bonne raison . Elena est la réincarnation de Psyché , le grand amour d'Éric . Elena acceptera t-elle ce qui semble pourtant totalement invraisemblable ?
Je dois dire qu'au départ, en commençant ce livre , j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire. J'avais du mal à m'attacher à Elena et à sa personnalité si en retrait.
Le comportement des autres envers elle l'a rendue quasi transparente , elle n'arrive pas à être elle-même, ne peut pas exprimer qui elle est sous peine de subir le courroux des autres.
Finalement c'est sa rencontre avec Eric et ce qu'elle va découvrir ensuite qui vont lui permettre petit à petit de sortir de sa coquille , de faire ses propres choix.
À mesure que j'avancais dans ma lecture je me suis surprise à m'attacher à elle, à vouloir la voir devenir celle qu'elle devrait être.
Sa rencontre avec Eric va agir sur elle comme un catalyseur .
Il va la conduire là où se trouve ses origines, la ramener là où tout a commencé. Cela va réveiller en elle des émotions enfouies , va l'amener à prendre conscience de ce dont elle est capable et de ce qu'elle peut devenir.
Tout comme Elena on découvre un monde peuplé de personnages que l'on a tous déjà croisé si l'on s'intéresse un tant soit peu à L Histoire et à la mythologie. C'est à la fois étrange et fascinant de les découvrir sous un jour parfois bien différent de ce que l'on sait.
Émilie Million réussit à donner à ces personnages illustres une autre dimension, une facette plus humaine et plus complexe . On se rend compte à quel point certaines destinées sont importantes et peuvent influer sur les autres.
Je ne vais pas revenir sur chaque personnage mais je peux dire que chacun a un rôle à jouer. Certains sont ici bien mis en avant, d'autres montrent ici seulement une infime part de ce qu'ils sont et je suis sûre qu'ils se révéleront plus profondément dans la suite de l'histoire.
Ce premier tome pose les bases d'un univers riche et intéressant. Même s'il souffre parfois de quelques petits moments de flottement ( comme pas mal de premier tome d'ailleurs ) il nous entraîne dans un univers suffisamment intéressant pour nous donner envie de nous y plonger.
Une saga pleine de potentiel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Laurapassage
  05 novembre 2016
Pour mon premier livre en partenariat avec les éditions Rebelle, j'ai choisi de recevoir le premier tome de Réminiscence, Retour sur l'Olympe, d'Emilie Million qui m'a autant attiré par sa couverture que par son résumé.
"Il m'était arrivé de chuter maladroitement devant un essaim de monde, personne ne m'avait pris la main pour me relever. Les soupirants accouraient, mais jamais aucun ne me touchait. Ma peau était comme un no man's land."
Dans Réminiscence, nous suivons Elena, jeune fille à la beauté irréelle dont la vie n'a pas été facile jusqu'ici. Bien qu'elle réussisse professionnellement, le reste n'est pas au rendez-vous. Effectivement, ses soeurs la jalousent, son père ne pense qu'à la marier et les hommes ne l'approchent sous aucun prétexte. Par conséquent, elle ne reçoit de l'attention de personne, restant seule, à l'écart des autres, sans aucun contact physique avec eux. Jusqu'au jour où elle apprend qu'elle est la réincarnation de Psyché et qu'elle rencontre Eros, le Dieu de l'amour, aussi attentionné qu'avide de contacts et de sexe. A partir de ce moment là, sa vie va être chamboulée et les épreuves vont s'enchainer pour elle, mettant à l'épreuve son caractère et ses principes.
Tout au long de Réminiscence, Emilie Million nous raconte une nouvelle vision de la mythologie grecque en nous présentant l'Olympe et ses habitants. Mêlant la société actuelle avec son climat tendu entre les humains, les Dieux avec leur don et les mythes connus des mortels, le fantastique de l'histoire reste crédible et particulièrement bien ficelé. Les liens entres les Dieux et les mortels sont réfléchis et la diversité construite de l'Olympe apporte une véritable crédibilité au livre.
"Je traversais ma vie comme une comédie quotidienne. Ce qui me faisait tenir, c'était cette sensation étrange qui m'électrisait toute entière. J'étais habitée par une intuition primaire, une certitude qui motivait chacune de mes respirations. J'avais la douloureuse impression que quelque chose devait se passer, que je n'étais pas à ma place et que quelque chose d'inachevé allait se conclure."
A côté, la romance est très présente dans Réminiscence. Avec une pointe d'érotisme, Emilie Million arrive à nous tenir en haleine à l'aide de l'histoire qui se crée entre Elena et Eros, avec le caractère de la jeune femme et la séduction et détermination de l'immortel. Leur relation garde son intensité au fil des pages et ce jusqu'à la fin, malgré le passé commun des deux personnages qui la rend spontanée et naturelle. Alors certes, j'en aurais voulu encore plus, mais ce premier tome affiche déjà la couleur.
"Les ténèbres me jouaient des tours et elles rougeoyaient parfois comme lorsque le soleil essayait de s'insinuer sous mes paupières, m'abandonnant à l'illusion que je n'avais qu'à ouvrir les yeux pour faire cesser ce tourment."
Réminiscence a su me convaincre avec son mélange entre la société actuelle et la mythologie, associé à la romance et à la plume captivante d'Emilie Million. Je remercie les éditions Rebelle pour cette belle découverte.
rebelle-collection-chimeres
Lien : http://laura-passage.com/rem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Carnet_de_Lecture
  17 janvier 2017
J'ai découvert la plume d'Emilie Million avec le plaisir de te détester. Donc un univers complètement différent.
Elena Antoine a 22 ans et est mannequin. Jalousée par ses soeurs et le reste du monde pour sa beauté, elle demeure seule car sa beauté attire mais repousse aussi. Les gens la fuient et n'ose la toucher. D'ailleurs, depuis le décès de sa mère quelques années plus tôt, elle n'a plus eu de contact physique avec qui que ce soit. Ce qui lui fait ressentir un profond malaise, ce qui est tout à fait compréhensible. du coup, malgré qu'elle assure professionnellement, sa vie personnelle et sociale est un grand vide.

L'histoire commence à Paris et on fait donc la connaissance de cette jeune fille qui a un certain courage malgré tout et se raccroche à la vie. Son père cherche à la marier et a donc décidé d'organiser une soirée masquée dans l'espoir de lui trouver un homme qui partagera sa vie. Mais la soirée se révèle être une torture pour elle jusqu'à l'arrivée d'Eric...
A partir de cette rencontre, Elena va reprendre espoir. Mais tout ne va pas se passer comme elle l'imaginait et elle se retrouve transporter dans un monde auquel elle ne croyait pas...
La couverture et le résumé m'ont tapé dans l'oeil. J'adore tout ce qui touche à la mythologie depuis très longtemps. D'ailleurs au collège comme au lycée j'ai adoré étudier le latin et le grec et découvrir plus en profondeur ces cultures. Donc on peut dire que j'étais curieuse de découvrir comment l'auteure avait mis au goût du jour le mythe de Psyché. Je ne vais pas vous raconter ce mythe car vous pourrez le découvrir dans ce roman. Mais en tout cas ce que je peux vous dire c'est que j'ai parfaitement retrouvé les éléments qui le composent. L'auteure met le tout à sa sauce pour que l'histoire tienne la route et ça marche parfaitement.
Alors par contre, juste un petit truc, je me trompe peut-être je n'ai pas eu le temps de chercher, mais dans mes souvenir, Volupté pour moi c'est dans la mythologie romaine et non la grecque. Faudra que je vérifie mais dans mes souvenirs ce n'est pas ce nom là... si je me trompe désolé.
Mis à part ce petit point, vous découvriez Eric, alias Eros, que certains connaissent certainement sous le nom de Cupidon (mythologie romaine), Apolon, Aphrodite, Héra et bien d'autres...
Elena va devoir accepter ce monde, reconnaître cette Psyché qu'elle a été et l'accepter, s'ouvrir à elle, même si pour tout cela elle doit faire souffrir celui qui l'a attendu pendant des siècles. Sauf que vivre sur l'Olympe a un prix. Et un simple humain ne peut pas y vivre éternellement...
Donc au final, pour moi, la revisite du mythe est tout à fait réussie. J'ai vraiment bien accroché. Elena est une jeune femme qui vit avec son temps et qui ne compte pas se satisfaire d'une relation selon elle biaisée. J'ai vraiment hâte de découvrir la suite car la fin laisse présager pas mal de rebondissements...
Lien : http://notrecarnetlecture.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bouquissencia
  22 décembre 2016
Trois points m'ont fait tomber en arrêt devant Réminiscence: Retour sur l'Olympe. Tout d'abord la douce mais sans conteste éblouissante couverture, ensuite le simple mot « Olympe » qui a suffit à aiguiser mon intérêt et pour finir, le résumé plus qu'encourageant qui a finit de me convaincre.
Rien que le prologue m'avait ébranlé. Celui-ci est du point de vue d'Éros – le seul moment auquel nous y aurons droit d'ailleurs – et la détresse dont il fait preuve ainsi que l'amour profond et inconditionnel qu'il voue visiblement à sa bien-aimée ont suffit à me faire chavirer le coeur. Dès lors, mes attentes quant à ce livre ont sensiblement monté d'un cran et mon espoir de vivre une belle histoire d'amour s'est accru. Et bien, je dois dire que je n'ai pas été déçue et que ce livre a bien rempli ses promesses… [...]
Je vous invite à lire la suite sur mon site ;) !
Lien : https://lesoupirduroman.word..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LaurapassageLaurapassage   05 novembre 2016
Je traversais ma vie comme une comédie quotidienne. Ce qui me faisait tenir, c'était cette sensation étrange qui m'électrisait toute entière. J'étais habitée par une intuition primaire, une certitude qui motivait chacune de mes respirations. J'avais la douloureuse impression que quelque chose devait se passer, que je n'étais pas à ma place et que quelque chose d'inachevé allait se conclure.
Commenter  J’apprécie          00
LaurapassageLaurapassage   05 novembre 2016
Les ténèbres me jouaient des tours et elles rougeoyaient parfois comme lorsque le soleil essayait de s'insinuer sous mes paupières, m'abandonnant à l'illusion que je n'avais qu'à ouvrir les yeux pour faire cesser ce tourment.
Commenter  J’apprécie          00
LaurapassageLaurapassage   05 novembre 2016
Il m'était arrivé de chuter maladroitement devant un essaim de monde, personne ne m'avait pris la main pour me relever. Les soupirants accouraient, mais jamais aucun ne me touchait. Ma peau était comme un no man's land.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : olympeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2298 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre