AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782246709411
157 pages
Éditeur : Grasset (09/01/2008)
3.4/5   15 notes
Résumé :
Emily a été l'enfant sur qui sont tombées de plus haut les fautes de la famille et les folies de l'Histoire. Maintenant elle perd la tête et son frère veut la sauver...
Portrait passionné d'une jeune femme qui a tourné le dos au monde réel, ce roman nous entraîne comme une fugue à travers un héritage de secrets et d'enchantements.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
kouette_kouette
  21 février 2016
Très beau petit roman.
Avec une écriture incroyablement fluide, Jean-Pierre Milovanoff, nous raconte la fragilité psychologique de la soeur du narrateur, qui glisse doucement vers la folie en encaissant les morts successives d'êtres chers.
Pourquoi elle et pas son frère ? Comment se doit-on de réagir aux côtés d'une personne fragilisée psychologiquement ? Y a-t-il vraiment des règles ?
Jean-Pierre Milovanoff donne l'impression de simplement survoler le sujet en racontant, sans sensiblerie. Et pourtant, en lisant ce roman, on est ému. C'est souvent ce qui arrive quand l'auteur maîtrise sa plume.
Commenter  J’apprécie          50
PC37Shu
  20 décembre 2015
Lecture un peu ardue pour moi (toujours mon inculture crasse). Un roman court qui se lit très vite. Ce livre m'a particulièrement touchée, les personnages sont attachants et je me suis identifiée à Emily. La folie est une chose qui me fait peur et du coup je ressors de ce roman avec une boule au ventre, une sensation de poids sur la poitrine. L'histoire est très belle et je conseille ce livre sans hésiter.
Commenter  J’apprécie          50
janemar
  08 novembre 2011
MILOVANOFF JEAN PIERRE
Emily ou la déraison

Est-ce un roman autobiographique ? Il raconte l'histoire de deux enfants dont les parents émigrés russes blancs, sont obligés de quitter leur immense demeure achetée en France. La soeur Emily est « dérangée » et il vit avec elle. Au fil des ans ses difficultés, les amours de sa soeur, ses colères, ses peurs (qu'il vérifiera bien souvent comme réelles).
C'est un excellent roman, bien écrit, se lit rapidement, car passionnant. Passionnant aussi l'amour fraternel envers cette malade, qu'il accompagnera jusqu'à la fin. Jusqu'à la dernière minute de sa « bouffée délirante aigue »….
Donne envie évidemment de lire d'autres romans…
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
NoushaNousha   22 avril 2010
Quand le temps presse, disait mon père, quand les évènements se précipitent, quand les sensations s'emballent, se bousculent, fondent sur toi sans crier gare et que leur violence te laisse sans voix, introduis de la lenteur dans le cours des choses qui vont de soi; de la lenteur, de la lenteur jusqu'à l'exaspération, comme une soudaine distance entre le coup et la blessure, un espace pour s'étendre et pour respirer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
NoushaNousha   22 avril 2010
Que dire de plus? Le passé est impitoyable. Certains croient s'en prémunir en lui tournant le dos et en remontant le col de leur veste. D'autres, parmi lesquels j'aurai voulu figurer, courent à toutes jambes devant lui en multipliant les crochets comme les jeunes gens qui s'élancent devant les taureaux lâchés dans les rues. Mais le passé a des ruses que nous n'imaginons pas. Il lui arrive d'emprunter des raccourcis et de nous attendre à un carrefour, ou au coin d'une avenue, devant un cinéma qui ferme ses portes ou dans une chambre d'hôtel, voire au fond de notre lit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
kouette_kouettekouette_kouette   21 février 2016
Que le vrai ne soit pas toujours vraisemblable, nous le savons, mais que l'invraisemblable soit une dimension du vrai, nous rechignons à l'admettre, tant il nous plaît de croire que les évènements de ce monde sont le fruit de nos décisions éclairées.
Commenter  J’apprécie          60
kouette_kouettekouette_kouette   22 février 2016
Mais le passé a des ruses que nous n'imaginons pas. Il lui arrive d'emprunter des raccourcis et de nous attendre à un carrefour, ou au coin d'une avenue, devant un cinéma qui ferme ses portes ou dans une chambre d'hôtel, voire au fond de notre lit.
Commenter  J’apprécie          20
NoushaNousha   22 avril 2010
Je crois que les morts n'en finissent pas de nous conduire, de nous perdre, de nous enchanter et de nous faire souffrir jusqu'à l'heure où notre disparition leur permettra de goûter enfin le repos que nous leur avons refusé.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Jean-Pierre Milovanoff (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Milovanoff
POÉSIE INDIENNE – Les poètes bengalîs (France Culture, 1984) Une compilation des émissions « Albatros », par Jean-Pierre Milovanoff, diffusée les 15 et 22 avril 1984 sur France Culture. Invités : France Batasharia, Élisabeth Boury, Madame Delgalian, Narayam Mukherji.
autres livres classés : folieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Qui suis-je ❓❓❓

Je suis dans le milieu du monde / J'ai quatre pieds dans un tonneau / Je ne suis point en terre, encore moins dans l'eau / Et cependant je suis dans l'onde / . Je dis fort souvent non, et ne dis jamais oui / Je suis en même temps dans la tête d'une anguille / Et dans la queue du serpent, jamais pourtant je ne frétille / Or devinez moi. / Je suis ........

un pronom personnel
une note de musique
une conjonction de coordination
une onomatopée
une lettre de l'alphabet
un nombre entre un et cinquante
un adverbe

1 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : Devinettes et énigmesCréer un quiz sur ce livre