AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782390460008
IFS (04/02/2019)
3.73/5   109 notes
Résumé :
Ils ne se connaissent pas et pourtant, ils portent le même tatouage sur le bras…

Clara, que son amie Françoise recherche depuis plusieurs semaines, se réveille un matin étendue sur le sol d’une cellule obscure et infestée d’insectes ; M. Concerto tente de découvrir les raisons qui l’ont conduit dans une chambre d’isolement, tandis que Charles se cloître de son plein gré.

Chacun d’entre eux se retrouvera face à son destin. Mais, dans l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (68) Voir plus Ajouter une critique
3,73

sur 109 notes

La_Bibliotheque_de_Juju
  19 octobre 2018
Claustration.
« Etat de quelqu'un qui est enfermé dans un lieu clos. »
C'est la première définition que je trouve en cherchant sur le net.
Ce mot. Mais ce mot. Il me fait déjà trembler. Avant même de commencer ma lecture. Il promet des choses troubles.
Je creuse un peu. le net est capricieux.
« Réclusion volontaire pathologique, par opposition à la séquestration, qui est imposée. »
J'arrête là. Ce mot tient toutes ses promesses. Il me terrifie.
Et je me suis quand même lancé dans cette lecture.
Grand bien m'a pris.
Chapitres brefs. Différents protagonistes. Enfermés. Contre leur gré ? de leur plein gré ? Chaque cas est différent. Chaque situation est terrifiante. Et plus on avance, plus on se perd …
C'est une lecture plaisir qu'on ne lâche pas. On veut connaître la suite car Salvatore Minni nous prend par la main, au départ, puis nous pousse d'un grand coup dans le dos à fond de train dans son récit.
Je n'ai pas pu m'arrêter de lire. Jusqu'à cette fin …
Page turner efficace et inquiétant où l'auteur manipule ses personnages et son lecteur de façon brillante, ce livre est une belle surprise.
Si vous aimez les bons thrillers, les romans que l'on ne peut lâcher, je ne peux que vous conseiller de foncer sur ce livre !
Laissez vous enfermer entre ces pages, vous ne voudrez jamais en sortir …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          506
Exuline
  02 janvier 2016
Il est très difficile de parler de ce livre sans le spoiler mais je vais essayer d'en faire une chronique constructive.
Tout d'abord, après avoir lu son résumé, je n'avais pas du tout imaginer lire le quotidien de trois personnes (ou groupe de personnes) qui n'ont aucun lien entre eux. Je pensais que ces personnes étaient enfermées volontairement ou non dans un même lieu et qu'il y aurait des échanges entre ces personnes, ce qui n'est pas le cas.
Nous suivons les journées tristes et qui se ressemblent des Charles ainsi que de sa femme Rose qui s'est lui même enfermé dans sa cave pour échapper à une nouvelle loi qui promulgue l'euthanasie de toute personne âgée de plus de 65 ans afin de réduire la population. Charles vit donc reclus pour échapper à son proche assassinat.
Ensuite, il y a Clara qui a été kidnappée et est prisonnière d'une cellule avec des bourreaux extrêmement odieux. Clara résiste de toutes ces forces pour trouver une solution de d'échapper. Elle peut compter sur Françoise, sa meilleure amie, qui tente désespérément de la retrouver mais qui est elle-même rapidement rattraper par la dure réalité de sa propre vie.
Et puis, il y a Monsieur Concerto, dont la femme l'a fait interné parce qu'elle le croit dangereux, méchant et totalement dément. Monsieur Concerto entend des voix qui sont diffuses au début du livre et qui deviennent de plus en plus audibles au fur et à mesure qu'avance le livre.
le lien entre ces trois personnages, je vous laisse le découvrir, car si je vous en dit plus se serait trahir son auteur.
Ce lien a été pour moi, une bonne surprise, mais j'ai trouvé qu'il arrivait beaucoup mais beaucoup trop tard, seulement dans les 30 dernières pages.
Pendant toute ma lecture, je me suis demandée où l'auteur voulait en venir, j'ai compris maintenant que j'ai fini le livre mais pour ma part j'aurais aimé que le livre ait été construit de manière différente. Peut-être avec des "Flashbacks " (le terme n'est peut être pas bien approprié ?) même si son utilisation n'est pas ce que je préfère, je pense qu'il aurait permis de dynamiser le livre et de moins me laisser dans l'expectative durant toute ma lecture.
Je pense que l'auteur a voulu garder le mystère jusqu'au bout, mais j'aurai préféré connaître la vérité avant et savoir comment "il s'en serait sorti". L'histoire ne demandait pas un twist final.
Malgré cette chronique un peu négative, je salue tout de même Salvatore Minni, pour sa plume sans fioriture, pour l'humour noir et grinçant qu'il a donné à Monsieur Concerto et pour l'idée de son livre qui me sort de mon domaine de confort, je l'encourage à la rédaction d'un second livre mais, s'il vous plait, ne copier pas certains auteurs de polar connus pour leur retournement de situation, j'apprécie également beaucoup Colombo même si on connaît le meurtrier dès le début !!!!

Lien : http://exulire.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
BlackKat
  23 mai 2018
Réclusion volontaire, séquestration, prise en otage ou isolement souhaité?
Claustrations est un thriller court et étrange.
Aucune précision sur les lieux ou l'époque, il est centré sur les personnages eux-mêmes. Là réside tout le mystère.
Et cet avis sera court car je ne peux en aucun cas vous donner mon sentiment sur le thème abordé. Spécifier le thème serait spolier le noeud de l'intrigue! Et vous ne voudriez pas échapper aux angoisses de la claustration tout de même!?!
Clara a été enlevée et séquestrée. Elle n'en a aucun souvenir et n'en connait pas la raison.
Son amie Françoise va tout mettre en oeuvre pour la retrouver mais est rappelée à son devoir familial par une tragédie.
Charles, lui, a choisi l'isolement de sa cave, pour échapper à une Loi sordide et entraînant son épouse dans cette non-vie.
Monsieur Concerto a été interné. Il représenterait un danger pour lui-même et les autres et les murs capitonnés devraient juguler les risques.
Qu'ont-ils en commun? Quel lien les rassemble?
Si je me suis doutée rapidement de l'identité de la personne qui tire les ficelles, j'étais curieuse de connaître les détails. Je dois avouer que je suis restée sur ma faim quant au choix des protagonistes et des circonstances de leur isolement mais l'auteur a su entraîner le lecteur dans les affres de l'enfermement et ses conséquences psychologiques et maintenir un suspens jusqu'aux révélations finales.
La plume de l'auteur est intéressante avec l'exhumation de temps de conjugaison qui n'ont plus court depuis nos jeunes années d'école (je doute d'ailleurs fortement qu'on les étudie encore, vu les récentes réformes d'appauvrissement de l'enseignement scolaire) mais les utilise pourtant avec un rythme nerveux dans de courtes phrases et des chapitres tout aussi courts.
Claustrations est atypique, c'est un premier roman prometteur et un auteur que je vais suivre car je suis curieuse de voir ce qu'il peut nous concocter!
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
murielB34
  18 juin 2019
J'ai lu ce roman dans le cadre de la sélection finale pour le Prix des Auteurs Inconnus, catégorie Noire.
Ici il est question de Clara, de Charles et de Mr Concerto. Leur point commun ? Être tous 3 enfermés entre 4 murs, pour des raisons différentes : Clara a été enlevée et est maintenue prisonnière dans des conditions terribles, Charles vit caché dans sa cave pour échapper à on ne sait trop quoi (au début bien sûr !), et monsieur Concerto a été interné sur demande de sa femme qui craignait pour sa vie. Nous allons suivre leurs histoires respectives et comprendre petit à petit ce qui les lie au-delà de leur enfermement.
Je suis très partagée sur ce livre qui pour moi présente des aspects plutôt positifs et d'autres bien plus critiquables.
le récit m'a paru intéressant avec une alternance entre les personnages principaux dont les histoires posent question : qui a enlevé Clara ? Pourquoi Charles et son épouse semblent terrifiés par le fait qu'on le découvre ? Pour quelles raisons Mr Concerto est-il interné ? J'ai vraiment eu envie d'obtenir des réponses et en cela l'auteur a réussi à m'accrocher.
Par contre les personnages secondaires (il y en a quelques un : Françoise l'amie de Clara, Rose la femme de Charles, …) m'ont très vite agacée par leur manque de complexité et l'incohérence de certains de leurs actes, ils auraient pour moi franchement mérité soit de voir leur personnalité étoffée, soit …d'être purement et simplement supprimés (Françoise notamment m'a faite soupirer à plusieurs reprises !). Cette absence de profondeur était peut-être un choix de l'auteur, en lien direct avec la trame du livre et son dénouement (impossible d'en dire plus sans spoiler !), mais cela m'a réellement dérangée et a nui à mon plaisir de lecture.
L'écriture m'a elle par moment posé de réels soucis : certains moments sont très joliment et plutôt finement décrits, mais (et c'est un gros mais !) il y a clairement un problème de choix dans les temps utilisés et on passe sans arrêt de manière très maladroite (et à mauvais escient selon moi) de l'imparfait au passé simple, voire au subjonctif. Cela rend la lecture particulièrement pénible et lassante, à la limite du drôle par moment (je me suis surprise à attendre le prochaine « eût » ou eut » et à me demander si je n'allais pas finir par les comptabiliser). Sans parler du nombre récurrent de fautes d'orthographe (là c'est franchement limite !).
Bref, au terme de ma lecture j'éprouve un vrai sentiment d'inachevé, voire de frustration : avec son roman Salvatore Minni tenait, il me semble, quelque chose de réellement intéressant et intrigant. Mais il aurait fallu pousser plus loin ses personnages -notamment les secondaires- les étoffer, parfaire leurs rôles respectifs. Surtout il aurait fallu relire et corriger les fautes et être plus attentif à l'utilisation des temps de conjugaison. Mais bien sûr ce n'est que mon humble avis !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
aurelie78260
  06 juin 2018
Pour tout vous avouer, cela faisait un moment que j'étais très tentée par "Claustrations". Tentée par quoi me direz-vous ? La première chose qui a retenu toute mon attention, c'est cette couverture anxiogène qui évoque un huis clos, tout ce que j'aime ! Ensuite, la quatrième de couverture met l'eau à la bouche et nous fait poser tout autant de questions que sa couverture. Alors quand une amie belge (n'est-ce pas Nathalie) parle de notre blog (sans que nous le sachions) à l'agent de Salvatore Minni, cela ne peut-être que bon signe :)
Allons-y pour l'histoire ! Nous allons suivre quatre personnages qui vivent en claustration que ce soit de gré ou de force. Je vous présente donc Charles qui se cloître de son plein gré dans la cave de sa maison. Pourquoi ? Car le Président a fait voter une loi spéciale... Au tour de Clara qui a été kidnappée à la sortie de son lieu de travail. Pourquoi ? Comment ? Aucune idée, tout ce qu'on sait, c'est qu'elle est retenue prisonnière et se fait littéralement infester par les puces et autres insectes... Nous avons également Françoise qui est plus discrète et que nous connaissons grâce à Clara. Françoise est la collègue de Clara qui va partir à sa recherche mais qui aura ses problèmes personnels à gérer. Enfin, et de loin le personnage le plus complexe, je vous présente Monsieur Concerto, interné dans un hôpital psychiatrique. Par qui ? Son épouse. Pourquoi ? Cela, vous l'apprendrez plus tard !
Quel est le lien entre tous ces personnages ? Un simple tatouage sur leur bras...
Depuis le temps que je voulais lire ce livre !! Aussitôt reçu, aussitôt lu ! Et que vous dire de ce livre, j'ai vraiment beaucoup aimé ! Pendant toute une partie du livre, c'est-à-dire pendant quasiment les trois quart, Salvatore Minni passe d'un personnage à l'autre. Suivant les personnages, il nous décrit leurs vies, leurs habitudes, leurs souvenirs, leurs sentiments, leurs états d'esprit, leurs pensées, leurs questionnements. Et du coup, je me suis posé beaucoup de questions. J'ai réussi à comprendre certaines situations sans l'aide de l'auteur. Pour d'autres personnages, cela a été plus complexe, que d'interrogations, jusqu'à ce que l'auteur achève son jeu et dévoile l'impensable. le personnage qui m'a fait le plus "languir" est Monsieur Concerto où tout est mystérieux. Vous l'aurez donc compris, ce fut une très bonne lecture. le style de Salvatore Minni est singulier de part sa conjugaison mais honnêtement cela ne m'a pas gênée plus que ça.
J'ai lu "Claustrations" en deux jours, et je pense même que j'aurais pu le lire d'une traite si mes obligations de maman ne m'avait pas rappelé à l'ordre. Les pages ont défilées à toute allure, car on veut toujours en savoir plus et comprendre les liens. Les courts chapitres représentent à chaque fois un personnage différent, ce qui a rendu ma lecture ultra-addictive (tellement addictive que j'en ai oublié un rendez-vous personnel) ! de plus, Salvatore Minni met un point d'honneur à peaufiner l'ambiance tantôt pesante, délirante,... Chaque claustration à son histoire, son ambiance, ses questionnements et ses retournements de situation ! Et que vous dire de cette fin, où vous vous prenez uppercut sur uppercut, tout s'accélère et l'écriture devient nerveuse alors qu'elle était très calme auparavant !! Salvatore est loin d'être tendre avec ses personnages, il les martyrise, les détruit à petit feu,...
Un thriller psychologique court et intense qui ne cessera de vous questionner jusqu'à ce que Salvatore Minni achève son récit avec une fin "Whaouuuuu" ! "Claustrations" est le premier roman de cet auteur, alors retenez bien ce nom, Salvatore Minni, car il nous promet de futures belles histoires à vous retourner le cerveau et/ou à vous faire frémir de frissons !
Lien : https://livresaddictblog.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
ExulineExuline   02 janvier 2016
L'éducation n'avait rien à voir avec la lecture, ou plutôt, l'écoute d'un texte religieux. Elle devait permettre à la population de réfléchir, de s'émanciper, d'avoir un regard objectif et d'améliorer cette sinistre existante
Commenter  J’apprécie          60
LectureChroniqueLectureChronique   08 mai 2019
Comme convenu, trente minutes plus tard, elle se trouvait devant la porte de ce que les autres appelaient sa chambre. Les deux hôtes en blouse blanche semblaient l'attendre de pied ferme. Leur sourire, qui sentait l'hypocrisie à plein nez l'agaça. Elle tenta de dissimuler son irritation.
Elle les salua et annonça qu'elle en avait de tous ces mystères. Elle voulait rentrer chez elle. Tout en lui indiquant le couloir de droite, madame " blouse blanche " lui promit qu'elle connaîtrait le fond de l'histoire dès leur arrivée dans le bureau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ExulineExuline   02 janvier 2016
-Donc, vous faites ce qu'on vous demande sans poser de questions ? cria-t-elle. Vous parlez d'humanité, mais est-ce digne d'un être humain d'agir comme vous le faites, sans réfléchir ?
Commenter  J’apprécie          40
BlackKatBlackKat   23 mai 2018
"Enfermé dans la souffrance, isolé dans le plaisir, solitaire dans la mort, l'homme est condamné, par sa condition même, à ne jamais satisfaire un désir de communication auquel il ne saurait renoncer..." Gaston Berger
Commenter  J’apprécie          30
collectifpolarcollectifpolar   23 mai 2021
L’obscurité. Rien que l’obscurité . La peur . Une peur panique . Son cœur battait à tout rompre . Sa respiration était saccadée . Il tenait sa petite main sur sa bouche pour que l’on ne l’entendit pas respirer . Surtout ne pas faire de bruit . Il n’existait pas . Chhht ! Maman lui avait ordonné de rester là et de n’en sortir que lorsqu’elle le lui dirait . Il s’assura que son ami « bambi » était auprès de lui .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Salvatore Minni (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Salvatore Minni
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Nom de Constance Debré aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1104205-romans-nom.html • Love Me Tender de Constance Debré aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1067738&id_rubrique=12 • Les grandes familles de Maurice Druon aux éditions Plon https://www.lagriffenoire.com/1106902-article_recherche-les-grandes-familles.html • Scarlett de François-Guillaume Lorrain aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1101418-romans-scarlett.html • Une certaine idée de la France de Yves Thréard aux éditions du Rocher https://www.lagriffenoire.com/1106573-essais-d-actualites-une-certaine-idee-de-la-france.html • Claustrations de Salvatore Minni aux éditions Phénix Noir https://www.lagriffenoire.com/1100293-romans-claustrations.html • Cette maison est hantée de Oliver Jeffers aux éditions Kaléïdoscope https://www.lagriffenoire.com/1105804-divers-jeunesse-cette-maison-est-hantee.html • Renoir Imagier de Grégoire Solotareff aux éditions Ecole des Loisirs https://www.lagriffenoire.com/1103667-informatique-renoir-imagier.html • le granola - Je le fais moi-même de Annabelle Schachmes aux éditions Solar https://www.lagriffenoire.com/1104562-cuisine-granola---des-melanges-croustillants-pour-pimper-votre-cuisine-au-quotidien.html • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsflammarion #editionsjailu #editionsplon #editionsdurocher #editionsphenixnoir #editionskaleidoscope #editionsecoledesloisirs #editionssolar
+ Lire la suite
autres livres classés : hôpital psychiatriqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2337 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre