AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213028532
Éditeur : Fayard (01/09/1993)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 10 notes)
Résumé :


Du Guesclin est l'une des figures les plus attachantes de la guerre médiévale. Prodigieusement laid et doué d'une force peu commune, il se distingue très tôt comme un redoutable combattant. La guerre de Succession de Bretagne et la guerre de Cent Ans vont fournir à ce petit noble breton des conditions idéales pour exercer ses talents de chevalier: pendant quarante ans, il chevauche et guerroie de Cherbourg à Séville et de Brest à Tarascon.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Sarindar
  17 septembre 2014
Il était habituel avant cette biographie de Bertrand du Guesclin d'insister sur les prouesses du guerrier, sans voir qu'il avait surtout agi pour se faire un nom, profiter des avantages offerts par ses mariages avec des femmes ayant de bons moyens financiers, collectionner les titres, et monter dans l'échelle sociale en devenant connétable de France sous Charles V. On lui doit d'avoir repris aux Anglais un certain nombre de places fortifiées perdues sous les règnes de Philippe VI de Valois et Jean II le Bon et il fut un bon exécutant des volontés politiques de Charles V, qui voulait reconquérir, parcelle par parcelle, le royaume de France sans tomber dans le piège des batailles rangées, si meurtrières pour la chevalerie française ; la leçon De Crécy et de Poitiers-Maupertuis avait porté ; pragmatisme et efficacité étaient devenus les maîtres-mots de la stratégie de Charles V et de la tactique employée par du Guesclin.
Le petit noble était devenu un homme à qui même les grands seigneurs et princes qui combattaient pour le roi acceptaient de remettre, plus ou moins, le commandement effectif dans les opérations militaires ou sinon, s'ils continuaient de diriger les troupes, ils consentaient tout de même à écouter ses conseils et à suivre sa logique. On voyait bien que ses méthodes payaient.
Il lui était plus difficile d'obtenir des résultats égaux dans les batailles en rase campagne : victorieux à Cocherel en1364 face au captal de Buch, il fut défait la même année à Auray face à Jean de Montfort et, fait prisonnier, dut racheter sa liberté ; de même, poussant vers la Castille les grandes compagnies, bandes de soudards inemployés et dangereux pour les provinces françaises sur lesquelles elles vivaient lors des trêves franco-anglaises, il les utilisa pour essayer de renverser le roi de Castille, Pierre le Cruel, mais il fut battu à Najera, en 1367, et son vainqueur, le Prince Noir, fils du roi d'Angleterre, allié du roi de Castille, fit monter les enchères de la rançon à payer pour permettre à Bertrand du Guesclin de recouvrer sa liberté ; le chef breton fut plus heureux dans sa deuxième tentative et permit à Henri de Transtamare de battre Pierre le Cruel, de le tuer à Montiel en 1369 et de monter sur le trône de Castille.
Du Gesclin mourut peu avant Charles V, en 1380, alors qu'il mettait le siège devant Châteauneuf-de-Randon, et il eut l'insigne honneur d'être inhumé dans la nécropole des rois, près de son maître Charles V, à Saint-Denis.
Cette biographie du capitaine breton est l'une des plus éloignées de la légende, et cependant elle ne dévalorise aucunement le personnage.
François Sarindar, auteur de : Lawrence d'Arabie. Thomas Edward, cet inconnu
(2010)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
mikaelunvoas
  19 août 2018
C'est un "personnage" de l'histoire. Bertrand du Guesclin a eu une vie si trépidante, brutale et aventureuse à une époque où peu de témoignages subsistent. Ses faits d'armes ont pourtant impressionné son époque. de ce fait, son histoire se lit avec délectation.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Georges Minois (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Minois
Charlemagne | 2000 ans d’histoire | France Inter
autres livres classés : guerreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
832 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre