AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848657561
Éditeur : Sarbacane (05/11/2014)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 64 notes)
Résumé :
Deux familles irréductibles sur la côte basque, avec leurs histoires de clans. Tout bascule quand César, un vieux mafieux, vient récupérer son trésor de guerre...
©Electre 2014
Ca se passe sur la côte Basque.
Les Géants, ce sont eux : Marius, le fils, surfeur. Son besoin d'ailleurs, ses yeux lancés au-delà du quotidien. Auguste, le père, marin pêcheur. La sœur, Alma, qui se démène pour exister dans cette famille patriarcale. Et qui cache à tous ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
SMadJ
  27 septembre 2016
Viens plonger ta face dans un océan de fraîcheur, ressentir les embruns sur ta peau brûlante, le cagnard t'essorer l'eau du corps par tous les pores - pense à t'hydrater mon ami(e) - L'écume qui habille la mer de son nuage cotonneux vient se briser à tes pieds. Et là, tu la vois la vague de lecture ; celle qui va t'emporter vers l'horizon à toute berzingue et te coller sur un flot de bonheur ! It's surfin' time baby !
On ressort trempé(e) de la lecture d'un roman de Benoît Minville. de plaisir, de sueur, d'excitation. Un vrai voyage. Dès la superbe couverture, promesse de dépaysement azuréen et sablonneux.
Ça démarre par une liste de songs excitantes et virevoltantes. Pour peu que tu sois féru de Rock, la playlist que te conseille l'auteur est à tomber par terre. Au hasard : des Beatles aux Beach Boys en passant par les Deftones puis ça dérive sur Hugues Aufray, Renaud, Noir Désir pour finir sur du Pantera et du Machine Head... Ça c'est fait amigo. Définitivement rallié à la cause.
Chose rare, Benoît Minville a un univers qui n'appartient qu'à lui. Une écriture rock'n'roll qui claque au vent et te clashe chapitre après chapitre.
Dans son monde, les mecs sont des durs, des machos, des tatoués pas très causant, des têtes brûlées aux grands principes, souvent plus larges que leurs épaules ; les femmes sont l'oasis qui apaise les hommes, un pays de lait et de miel, les rares rayons de sagesse dans un monde de brutes. Elles sont aussi des tigresses qui ne s'en laissent pas compter. Il est dur de ne pas tomber amoureux de ses personnages. Louder than life.
Marius, César, Estéban (Et les merveilleuses cités d'Or ?), Auguste, Henriko, Bartolo, Alma, Enora, Samia. 9 personnages, 9 cartouches dans le barillet de l'auteur et Bang Bang tu les prends direct dans le coeur. Et tu les emportes avec toi, cachés tout au fond.
L'instant Références : "Les Géants" c'est du Pagnol sous amphétamines, du Sam Peckinpah gaulois, du Melville survitaminé. le grand frisson. du polar gonflé aux hormones.
Et surtout Minville a une écriture électrique qui t'alpague dès la première page, qui va te raconter la vie et ne pas te faire d'histoires. En vrac : Les potes, à la vie à la mort ; les amours, démesurés et bouillonnants de passion ; puis le trip, les vagues, le grand ride...
Chaque roman de Minville est une ode à la jeunesse, aux rêves enfouis au creux d'une vague mais qui réapparaissent à marée basse.
Les remous et le poids du corps passé qui te reviennent toujours à la gueule.
Lire Benoît Minville, c'est se retrouver confronté au détour d'une page à une de ses phrases évaporées, lumineuses, simplement belles :
"Voilà ce que Bartolo attendait à chaque fois qu'Esteban le prenait avec lui : ce moment où son grand frère devenait la goutte de sirop capable de colorer l'océan."
Le final monte crescendo et fracasse le mur du son en un Mach3 impitoyable qui provoque des vibrations tout le long de ton corps, des battements de tambours tribaux qui ne cherchent qu'à te faire perdre haleine...
Lien : https://cestcontagieux.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
murielan
  26 décembre 2014
Sur la côté Basque, deux famille sont liées par une forte amitié. Auguste et Henriko se connaissent depuis vingt ans, depuis qu'Auguste est arrivé est arrivé de Marseille. Leurs fils, Marius et Estéban, sont inséparables et partagent leur passion du surf et Estéban vit en secret une histoire d'amour avec Alma, la soeur de Marius. Mais ce quotidien précaire fait de galère financières, de débrouilles et d'envie de liberté, vole en éclat avec le retour De César, le grand-père de Marius qu'il croyait mort...
Un roman ados fort et puissant comme je les aime : une histoire de famille ancrée dans le terroir basque avec en toile de fond de lourds secrets de famille qui remontent à l'époque de la French Connection.
L'écriture est incisive, rythmée et efficace, donnant à voir de magnifiques paysages et des caractères bien trempés.
Les personnages sont vrais, sensibles, touchants avec leurs rêves, leurs culpabilités et leurs sensibilités.
J'ai adoré !
Commenter  J’apprécie          210
sylvicha
  02 janvier 2015
Coup de coeur pour cette histoire d'amitié, d'amour et de secrets de famille sur la cote Basque !!! Marius et Estéban sont inséparables et ont une passion pour le surf. Leurs familles se connaissent, s'apprécient et se serrent les coudes en cas de coup dur depuis toujours. Tout ce petit monde vivait tranquille quand soudain, surgit de nulle part, César Sabiani, gangster marseillais sortant de 20 ans de réclusion et ....grand-père de Marius. Pourquoi son père lui a-t-il toujours dit que son père était mort, qu'essaie-t-il désespérément de cacher ?
Un début d'été chamboulé pour tous...
Une histoire prenante avec des personnages attachants et complexes. Benoit Minville nous embarque avec une écriture fluide, en peignant des situations délicates avec beaucoup de finesse et d'émotions.
Laissez vous émouvoir par ces "géants"...
Commenter  J’apprécie          150
leslecturesdeVal
  30 novembre 2014
Mon avis: Lorsque j'ai découvert il y a déjà quelques temps la couverture de ce livre, j'ai vraiment craqué dessus, je la trouve franchement magnifique. Et puis bien sure, j'avais très hâte de redécouvrir la plume de Benoit Minville dans l'écriture pour adolescents et jeunes adultes, car son premier livre, je suis sa fille ( paru également dans la collection Exprim') avait été un véritable coup de coeur pour moi. C'est donc avec un grand plaisir que j'ai entamé cette lecture et je ne suis pas déçue du tout, bien au contraire, ce livre m'a véritablement émue et prise aux tripes, j'ai été littéralement chamboulée en lisant cette histoire où se mélange si bien,amour, tendresse, haine,frissons et sentiments..

Du coté de l'histoire: Nous suivons ici, Deux familles: Tout d'abord parlons des plus jeunes, Marius et Alma, deux frères et soeurs: L'un rêve d'évasion, l'autre n'ose avouer l'amour qu'elle partage avec Estéban, le meilleur ami de Marius. Estéban, lui aussi appréhende la réaction de son ami, si celui-ci vient à découvrir la relation qu'il entretien avec sa soeur, il sait que tout volera en éclat, mais il est surtout affecté par la "non relation" de son père envers son petit frère Bartelo, un petit garçon, un peu différent des autres et dont son père ne veut s'occuper. Puis nous découvrons, les adultes de ces deux familles: Henriko et Samia, les parents d'Esteban et Bartolo, le premier n'arrive pas à entretenir une "vraie" relation avec son plus jeune fils, dépassé par cette différence mais il admire le plus grand. Samia, elle, n'a qu'un souhait, que sa famille soit désormais soudée comme une famille devrait l'être dans la vie. Puis il y a, Auguste et Enora, les parents de Marius et Alma qui cachent depuis des années, un très lourd secret. Un secret avec lequel ils vivent depuis trop longtemps et qu'ils ne veulent surtout pas qu'il éclate au grand jour, mais c'est sans compter l'arrivée De César, le grand père gangster,tout juste sorti de prison et qui débarque un jour sans crier gare dans leur vie, bouleversant tout sur son passage.
du coté de l'écriture : Quel bonheur de retrouver l'écriture de Benoit Minville, il excelle dans la profusion de sentiments , il arrive en un tour de plume à nous happer dans son univers et ce que j'adore par dessus tout, c'est le réalisme qu'il arrive à mettre dans ses romans. En lisant ce livre j'ai vraiment eu l'impression de vivre cette histoire aux cotés de ces deux familles. J'ai été bouleversée, émue, en colère, attendrit aussi par tous les personnages et situations et j'ai ressentie la même chose qu'eux au même moment, j'ai vraiment vécue cette histoire à fond, et le coté intrigue à été menée d'une main de maitre. Je suis tout simplement bluffée par son écriture si addictive et je suis littéralement fan de sa plume.

En conclusion: Wow !!! Mais quel roman!! C'est une réelle merveille, je suis tout simplement bluffée par l'écriture de l'auteur, je l'aimais déjà à travers mes lectures de ses deux précédents romans, mais là franchement, je suis tombée amoureuse de sa plume si addictive et tellement réaliste, je suis, à la fermeture de ce livre, scotchée par les émotions que j'ai pu ressentir durant toute ma lecture et je vous assure qu'il va me trotter dans la tête et dans le coeur encore un très long moment. Je remercie Benoit Minville pour ce pur moment de bonheur mais aussi pour les nombreuses frayeurs que j'ai endurées à cause ou grâce à lui.

Je vous le recommande vivement car pour moi ce livre, c'est LE roman à lire d'urgence !! C'est L'Auteur à découvrir ou redécouvrir à tout prit !!! Comme vous l'aurez compris c'est un véritable, méga, gigantesque, coup de coeur pour moi. Je suis certaine qu'on va en entendre beaucoup parler et qu'il va déferler sur la bloggo et dans les médias littéraires, ça ne se peut pas autrement....



Je remercie également, les éditions Sarbacane et plus particulièrement Juliette pour l'envoi de cette merveille et la confiance qu'ils m'accordent à chaque parution de leurs nouveaux romans.
Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
xx-Gloomystory-xx
  05 novembre 2014
Après avoir publié Je suis sa fille chez Sarbacane, Benoît Minville revient avec un nouveau livre, Les Géants. Cet auteur est d'origine française, c'est grâce à sa mère qu'il se passionne pour la littérature, il travaille d'ailleurs dans une librairie. Il a également toujours eu la passion d'écrire, depuis son enfance. On suit la vie de deux familles qui ont chacune leurs problèmes. Tout allait bien jusqu'au jour où César, le grand-père oublié va revenir accompagné de lourds secrets.

Les Géants m'a donc permit de découvrir l'auteur, n'ayant pas lu Je suis sa fille, son premier roman. Cela a donc été une découverte totale et qui a été une très bonne surprise ! J'ai été fortement surprise et curieuse en voyant la tracklist présente à chaque début d'un livre appartenant à la collection Exprim', en effet voir Stone Sour, Machine Head, Bukowski ou encore Pantera c'est quelque chose d'assez peu courant. le résumé est également très alléchant et c'est donc avec beaucoup d'attentes que j'ai commencé ma lecture. La couverture m'a tout aussi donné envie de m'y plonger directement, tout en sachant qu'en réalité elle est beaucoup (beaucoup) plus belle que celle que l'on voit à partir d'un écran, un travail magnifique a été fait.
C'est un livre génial, super, magique. Durant ma lecture j'ai été totalement transportée en été et dans ce petit univers de rêve. Les personnages sont attachants et ont tous une importance dans cette oeuvre. Marius est celui que l'on découvre en premier, lui, sa famille, sa passion et son rêve. Je me suis fortement attachée à lui, il a un caractère que j'apprécie et j'aime beaucoup le fait qu'il ne lâche pas son rêve. Sa soeur Alma est aussi un personnage que j'ai apprécié, on peut la voir comme un personnage secondaire, mais elle reste là au bon moment et on la voit évoluer durant la lecture. Estéban est également important, mais je n'ai pas vraiment accroché à son rôle. Pour finir, César est le personnage le plus mystérieux du roman, il s'agit du grand-père qui va ressortir après vingt ans et qui apporte de nombreux secrets et un passé sombre. C'est un personnage qui se dévoile petit à petit.
C'est donc une lecture pleine d'émotions, avec des touches d'humour et de nombreuses questions, dont les réponses nous sont dévoilées petit à petit. On trouve beaucoup de petites intrigues qui sont en lien entre elles et qui donne un récit complet, on trouve beaucoup d'actions et aucun temps n'est vraiment 'mort' ou inutile. La plume de l'auteur est génial, il insiste bien sur les descriptions, tout en laissant aux lecteurs une part d'imagination, on comprend aussi rapidement les relations entre les personnages et les différents intrigues, même si j'ai eu du mal à me repérer avec tous les prénoms, au début. C'est un roman qui se lit rapidement, avec un rythme que j'ai trouvé parfait, ce situant entre quelque chose de pas trop rapide, tout en n'étant pas trop lent.
Ce roman qui fait réfléchir et qui met en avant plusieurs thèmes. le premier va être celui de l'autisme dont souffre le frère d'Estéban. On va découvrir un enfant un peu différent des autres et qui va mal vivre son handicap surtout vis-à-vis de son père, Henriko. Ce dernier va être assez réticent vis-à-vis de son second enfant et on est vraiment touchés par les sentiments de l'enfant. Au fil de notre lecture, on se rend compte que l'handicap peut être facilement oublié et qu'il n'est pas tellement différent de quelqu'un d'autre de son âge. C'est donc comme une sorte de leçon de tolérance et d'écoute que l'on trouve ici. Les thèmes de la famille ou encore de l'amitié sont remis en cause à plusieurs endroits, notamment vis-à-vis des secrets, mais je ne m'étendrais pas, par peur de spoiler. La fin est vraiment grandiose est m'a semblé être une explosion d'émotions et de réponses, sous le chaud soleil basque, que j'ai vu comme le petit rayon de soleil durant mes journées pluvieuses de ce mois de novembre.

Pour conclure, Les Géants a été une superbe découverte. L'histoire est originale, on trouve des personnages intéressants, un récit complet que l'on dévore complètement ! J'ai donc très hâte de découvrir d'autres romans de cet auteur. Je recommande vivement ce livre !
Lien : http://xx-gloomystory-xx.sky..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (1)
Ricochet   16 février 2015
Réaliste mais d'aventures, ce roman sur fonds de crises plurielles se rejoignant parfaitement (de l'économie pure et dure à l'adolescence rêveuse) saura convaincre les plus rétifs. Beaux paysages et piperade en suppléments.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
JeannepeJeannepe   17 juillet 2017
Marius continua. Il vidait son esprit encombré par l’entrevue de la matinée. Son père… Bon, il serait sans doute capable de lui pardonner ; il le respectait trop pour ne pas faire la part des choses. Il savait aussi faire la différence entre perdre un grand-père et en gagner un, même si celui-ci débarquait avec quarante ans de secrets de famille. Non, ce qu’il n’arrivait pas à dépasser, ce qui le remplissait de colère, c’était cette idée de mensonge – et aussi ce qu’il restait encore de caché, au fond. Ces non-dits qui leur appartenaient, et pas à lui. Et ce qu’il avait surpris, dans les yeux de son père : cette peur de décevoir les siens, cette angoisse d’être pris en faute… un truc qu’il n’aurait jamais soupçonné chez lui.

Bordel. Un grand-père bandit. Impossible ! On ne se découvrait pas un destin pareil un dimanche matin, au-dessus des tartines !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
orbeorbe   04 janvier 2015
Il savait aussi faire la différence entre perdre un grand-père et en gagner un, même si celui-ci débarquait avec quarante ans de secrets de famille. Non, ce qu'il n'arrivait pas à dépasser, ce qui le remplissait de colère, c'était cette idée de mensonge- et aussi ce qu'il restait encore de caché, au fond. Ces non-dits qui leur appartenaient, et pas à lui. Et ce qu'il avait surpris, dans les yeux de son père
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
beamag87beamag87   04 janvier 2015
Dehors, la lune offrait un clair-obscur sur l'Océan.
Marius s'étira, la peau comme laquée d'une fine couche de sueur. Quelques gouttes se détachèrent de ses cheveux, partirent à l'aventure le long de ses bras.
Commenter  J’apprécie          100
xx-Gloomystory-xxxx-Gloomystory-xx   05 novembre 2014
Il avait construit sa vie sans jamais penser au goût qu'elle pourrait avoir si elle devenait différente. Alma disait que c'était sa force, d'être capable de prendre la vague sans doute, ni peur. Dompter la fatalité pour en retirer ce qu'il pouvait, rien de plus.
Commenter  J’apprécie          30
StellabloggeuseStellabloggeuse   15 février 2015
Regarde, petit frère : c’est chez toi, ici ; Regarde, petit frère. Notre étoile est là-haut, on est peut-être pas nés sous la plus brillante, mais on apprendra ensemble. A devenir.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Benoît Minville (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benoît Minville
Critique de « Les belles vies » par Herbys Books - Booktube ."Les Belles Vies" de Benoît Minville, par Herby's Books. A l'occasion du Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis à Montreuil, des participants enthousiastes âgés de 11 à 20 ans ont enregistré une critique littéraire vidéo pour défendre leur livre coup de coeur. Rendez-vous sur http://www.lecteurs.com/article/concours-booktube-power-a-vous-de-voter/2442840 pour découvrir toutes les vidéos ! Visitez le site : http://www.lecteurs.com/ Suivez lecteurs.com sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/orange.lecteurs/ Twitter : https://twitter.com/OrangeLecteurs Instagram : https://www.instagram.com/lecteurs_com/ Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCWQQ-VlGEFs22XKdO15tQCg/videos Dailymotion : http://www.dailymotion.com/OrangeLecteurs
+ Lire la suite
autres livres classés : surfVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2651 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
. .