AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de BrunoA


BrunoA
  24 juillet 2014
La bataille de Verdun débuta le 21 février 1916 par le pilonnage du bois des Caures et transforma cette partie du front en enfer pendant 10 mois. 300 jours et 300 nuits, nous disent les livres d'histoire, qui emportèrent près de 400.000 vies pour revenir à la même situation qu'au commencement de la bataille.
Érigée en symbole de la défense de la France, la bataille de Verdun inaugura la guerre industrielle et avec elle, la tuerie de masse. le déluge de l'artillerie précédant des offensives souvent aussi meurtrières qu'inutiles.
Pierre Miquel, auteur de référence sur le premier conflit mondial, nous livre ici une description précise de ce que fut cet enfer où toute l'armée française se relaya durant près d'un an pour empêcher l'ennemi de percer.
En visitant les champs de bataille verdunois aujourd'hui, on est saisi par la quiétude de ces lieux qui furent jadis un immense charnier à l'apparence lunaire. On pense à tous ceux qui laissèrent leur vie sur cette terre en voyant l'immense cimetière de Douaumont, qui pourtant contient à peine le dixième des morts français de Verdun.
La visite de l'ossuaire laisse sans voix et malgré la présence de 130.000 dépouilles e toutes nationalités, on peine, un siecle après, à imaginer ce massacre et surtout à tenter d'y trouver une explication.
A lire pour mieux mesurer, si tant est que cela soit possible, et surtout pour ne pas oublier.
Commenter  J’apprécie          231



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (16)voir plus