AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2277302562
Éditeur : J'ai Lu (05/11/1998)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Mirabeau : la Révolution d'un voluptueux
LE MONDE DES LIVRES | 25.06.10 | 19h02 • Mis à jour le 25.06.10 | 19h02

Honoré Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau (1749-1791) est un des grands inconnus de la culture et de l'histoire française. C'était un révolutionnaire, mais pas dans le sens jacobin. Cette erreur coûte cher. Il est donc en enfer, ce qui, à mes yeux du moins, le rend beaucoup plus intéressant que les vedettes officielles.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Marti94
  26 avril 2016
Et oui, il y a de la très bonne littérature érotique !
Honoré-Gabriel Riquetti comte de Mirabeau, plus communément appelé Mirabeau, écrivain du 18ème siècle est surtout connu pour être un grand orateur de la Révolution. Mais avec « le rideau levé ou l'éducation de Laure » qui date de 1786, il propose un ouvrage érotico-philosophique bien plus intéressant, à mon goût, que ceux de Sade qui est de la même génération (ils se sont d'ailleurs connus en prison).
J'ai beaucoup aimé le style très 18ème de la confession par lettre. Laure écrit à son amie de couvent, Eugénie et va lui raconter son éducation.
Cette éducation, elle la doit à son père et on pourrait penser qu'il s'agit d'inceste. Mais Mirabeau prend soin de préciser qu'il ne s'agit pas du géniteur. Moi qui avais moyennement apprécié certains textes sur l'inceste d'Anaïs Nin, j'ai trouvé que Mirabeau s'en sortait bien avec ce père philosophe. D'ailleurs, la mère est morte, la fille est libre, son père l'adore et elle l'adore en retour, dans le respect de chacun.
Laure va donc aller de découverte en découverte (en levant le rideau comme le titre l'indique), aidée en cela par sa jeune gouvernante, Lucette.
Mirabeau est très précis : toutes les positions y passent avec toutes les combinaisons possibles. Adepte de la masturbation à deux il prône aussi le lesbianisme. Et puis, il connait bien toutes les sources du plaisir féminin.
Ce qui est marquant aussi, c'est la mise en garde contre les excès sexuels et la façon d'éviter les grossesses non désirées. le sexe a une fonction de connaissance qui mène aux plus grands plaisirs, mais sans cette connaissance il est très vite destructeur ou abrutissant.
En tous cas, ce que dit Mirabeau à propos de l'éducation des filles est d'une grande actualité dans notre époque plutôt conformiste.
Lu en avril 2016
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Albounet
  31 mars 2016
Ce roman a la vertu de procurer diverses émotions.
Il subjugue par son style lumineux , il échauffe par ses passages d'une indicible sensualité et surtout il passionne par tout l'aspect visionnaire du comte de Mirabeau.
La littérature libertine du XVIIIe siècle est à découvrir.
Le rideau levé s'en présente comme une excellente introduction.
Commenter  J’apprécie          20
Marpesse
  22 juin 2014
Laure écrit à son amie Eugénie restée au couvent, le temps de régler quelques affaires de famille. Dans cette lettre, elle lui fait le récit de son éducation sexuelle : toute jeune, elle éprouve des transports amoureux pour son père. Même s'il s'avère ne pas être son vrai père, elle connaît tous les plaisirs sexuels avec lui. Il la forme, prend soin d'elle, lui inculque les principes qui feront d'elle une femme heureuse.
A la manière de Sade sans la cruauté, le texte est composé de scènes sexuelles entrecoupées de discours moraux : les femmes ont une tendance plus certaine que les hommes à être infidèles, mais leur nature ne peut le leur permettre, par exemple.
Laure commence par surprendre, derrière le "rideau levé", son père prenant la bonne, Lucette. Bientôt, Laure se joint à leurs jeux.
Lien : http://edencash.forumactif.o..
Commenter  J’apprécie          30
sld09
  28 juin 2017
Une lecture émoustillante, où Mirabeau mêle érotisme et philosophie pour mettre en garde contre les excès et prôner les vertus de l'éducation, y compris (ou surtout) dans le domaine des plaisirs sexuels.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
lauravanelcoyttelauravanelcoytte   27 juin 2010
Extrait "Le tissu dont notre existence est enveloppée"
"Nous sommes composés de contradictions apparentes, la volonté n'est souvent pas d'accord avec nos actions parce qu'elles ne dépendent pas d'elle ; souvent nous ressentons des impulsions qui conduisent à des résultats qui paraissent contradictoires, quoiqu'ils partent cependant de la même source ; et celui qui a reconnu un sixième sens dans le centre de nos individus en connaissait bien la nature. En effet, dépend-il de notre volonté de le faire agir ou non ? Il n'est point soumis à ses lois. Tout en nous, au contraire, l'est à notre organisation et à la fermentation des liqueurs qui la mettent en mouvement. Rien ne peut s'y opposer, ni les changer, que le temps seul qui détruit tout. C'est à cet ensemble, qui compose chaque être différent, que se rapportent les variétés qu'on y découvre, et c'est encore du sort donné à chacun d'eux qu'ils tiennent cet ensemble, qui s'y rapporte avec une liaison parfaite.

Nos sens éprouvent, dans l'union des sexes, des impressions dont nous ne sommes pas les maîtres. Tel objet frappe, séduit, inspire des désirs aux uns, qui ne produit rien sur les autres, quoique réellement agréable : j'en ai vu bien des exemples. Sommes-nous affectés par un objet ? Tout nous y traîne ou nous y porte ; quelquefois nous haïssons son humeur et son caractère, cependant il fait naître en nous l'idée d'un plaisir vif, nous en sentons l'effet ; le sixième sens s'élève, nous désirons, nous voulons en jouir à quelque prix que ce soit, sans avoir le dessein de nous y attacher, et souvent on le fuit après l'avoir possédé. (...) Si nous trouvons de la résistance à nos poursuites, l'amour-propre vient se mêler de l'entreprise, et l'on emploie plus de souplesses et de moyens réunis pour vaincre cette résistance que pour attaquer ceux qu'on estime et qu'on chérit le plus. Enfin, la volupté, l'ambition et l'avarice, passions qui, du plus au moins, mènent et maîtrisent tous les hommes pendant leur vie, nous déterminent et nous entraînent nécessairement dans un enchaînement de circonstances qui forment le tissu dont notre existence est enveloppée."


--------------------------------------------------------------------------------
L'Education de Laure, p. 120-121.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Marti94Marti94   26 avril 2016
Écoute, ma chère, j'aime, oui, j'aime aussi tendrement qu'on puisse aimer, et j'ai le malheur cruel d'être couverte des livrées religieuses. Des béguines emmiellées et trompeuses ont entouré de murs et de grilles ma jeunesse sans expérience et l'ont attirée dans leur cachot infernal. Mon ignorance, des vœux, des préjugés sont mes tourments; les désirs, mes bourreaux, et j'en suis la victime.
Commenter  J’apprécie          90
Marti94Marti94   26 avril 2016
En un mot, c'est un certain rapport d'idées, de sentiments, d'humeur et de caractère qui fait l'aménité et la douceur des unions; tandis que l'opposition qui se trouve entre deux personnes, augmentée par l'impossibilité de les séparer, fait le malheur et aggrave le supplice de ces êtres enchaînés contre leur gré!
Commenter  J’apprécie          70
Marti94Marti94   26 avril 2016
Courbelon, impatienté de leurs habillements qui le gênaient, et sachant que ma tante ne reviendrait pas si tôt, les mit bientôt dans l'état où il désirait les voir: en peu d'instants elles furent toutes deux nues. Justine n'était pas d'une figure aussi jolie qu'lsabelle; mais elle gagnait dans la situation où il les avait mises: son corps était plus blanc, elle était plus grasse et potelée.
Commenter  J’apprécie          20
Marti94Marti94   26 avril 2016
La vie me paraissait agréable, et, quelque goût que j'eusse pour le plaisir, je ne voulais point l'acheter, lui disais-je, aux dépens de mes jours et de ma santé.
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : mirabeauVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
308 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre