AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Bazart


Bazart
  16 décembre 2020
Découvrir des pans de l'histoire américaine et comprendre le rapport complexe de ce pays avec l'immigration sans passer par des essais ou des livres d'histoire c'est ce que permet la bande dessinée Ellis Island de Philippe Charlot et Miras.

Cette île au large de New York où l'on a trié les bons et les mauvais immigrants a nourri l'imagination des écrivains (à lire absolument le roman le dernier gardien d'Ellis Island de Joëlle Gosse), des cinéastes (à voir le film de James Grey, The Immigrant ).
C'est à travers la trajectoire de Tonio et de Giuseppe qui sont partis d'Italie en espérant une vie meilleure que cet épisode de l'histoire américaine est abordé ici.
Alors qu'ils s'attendaient à obtenir un passeport rapide pour un nouveau départ, leur séjour sur Ellis Island tourne au cauchemar. Même si les deux personnages principaux ont en tête le rêve américain, ils ne sont pas dupes quant à la dureté de la société américaine. Ainsi Philippe Charlot, scénariste d'Ellis Island, fait dire à Giuseppe :
"Ellis Island, tu y débarques un Italien, un Irlandais, un Juif, un Russe et il en sort ....un Américain. C'est-à dire un fils de pute qui ne pense qu'à sa gueule."
A la fin de ce premier volume, Tonio et Giuseppe regardent les lumières de New York à la fois si proche et si inaccessible. Parviendront-ils à partir d'Ellis Island ? Il faudra attendre le prochain volume de cette série pour le savoir !
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          180



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (18)voir plus