AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791025104729
450 pages
Éditeur : French Pulp Éditions (11/04/2019)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 16 notes)
Résumé :
[PEUT ÊTRE LU INDÉPENDAMMENT DES TOMES PRÉCÉDENTS]

Deuxième tome de la trilogie des Crimes du Marquis de Sade.
Après l'affaire d'Arcueil, et au plus grand soulagement de sa famille, Donatien de Sade tente de se faire oublier quelque temps à La Coste.
Mais les démons de la perversité qui sommeillent en lui ne tardent pas à reprendre le dessus...

Après l'affaire d'Arcueil, et au plus grand soulagement de sa famille, Donatie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Mamzellegazelle
  03 octobre 2019
*** Opération Masse Critique septembre 2019***
Je ne savais pas trop où je m'engageais lorsque j'avais choisi ce roman lors de la dernière Masse Critique. L'histoire du Marquis de Sade, ce fou, ce délinquant du sexe, faisant en finalité partie de l'histoire de France est une parenthèse qui ne me passionne pas outre mesure, mais j'ai tenté le coup.
Et en finalité j'ai aimé cette histoire sordide, à ne pas mettre entre toutes les mains certes, mais quand on lit Sade on s'en doute un peu ...
Ainsi je remercie beaucoup Marie-Amélie des éditions French Pulp Editions pour son gentil petit mot lors de l'envoi du livre ainsi que bien sûr Babelio.
Je commence les aventures de Donatien de Sade par le tome 2, qui se lit sans avoir forcément lu le premier, mais tout de même il serait judicieux de commencer par le début.
Le terrible Marquis de Sade, Donatien, se cache dans son château de la Coste avec sa femme Renée-Pélagie, ses enfants et sa belle-soeur et maîtresse la belle Anne-Prospère, à cause de cette sombre histoire de L'affaire Rose Keller.
La famille pense et espère que enfin, Donatien, aura appris à ses dépends et celle des familles à se tenir tranquille.
Malheureusement, il ne tient plus et projette un voyage "d'affaire" à Marseille avec son nouveau valet et amant (!) Latour.
Leur arrivée à Marseille, un gentilhomme richissime et son valet, fait grand bruit auprès des courtisanes du quartier du panier. D'autant que Latour est chargé de "recruter" les plus belles et les plus jeunes catins afin d'assouvir les délires sexuels du Marquis.
Parallèlement, Julie, (personnage du premier tome) apprend que son bourreau est à Marseille et prend la route afin de le tuer pour se venger des sévices subits.
Les petites fêtes de Donatien vont tourner au drame, une fois de plus, puisque le Marquis oblige aux filles d'avaler des pastilles lors de leurs orgies ce qui les empoisonnent gravement.
La tête de Donatien étant mise à prix, ce dernier s'éclipse en Italie avec sa belle-soeur Anne-Prospère. Madame de Montreuil, mère de cette dernière et de Renée-Pélagie, car la famille bafouée par les orgies et violences de son gendre, va tout mettre en oeuvre afin de le faire arrêter et condamner.
Ce roman historique et biographique, est intéressant puisque l'auteur Ludovic Miserole a gardé l'essentiel de la partie historique (noms, lieux ...). Les chapitres étant courts, le roman se lit très facilement et rapidement.
Grâce à cette Masse Critique je vais me procurer le tome premier puis enfin le troisième dès sa sortie, puisque c'est la trilogies des crimes du Marquis de Sade.
Assurément, amis sensibles et prudes ... vous risquez d'être choqués par certaines scènes que l'auteur décrit avec grandes précisions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
KrisPy
  07 octobre 2019
Quel odieux personnage que ce Donatien de Sade, dit le Marquis.
J'avais déjà pris connaissance de ses exactions à une époque où j'avais le coeur mieux accroché, ou alors n'avais-je encore pas développé tout mon potentiel d'empathie. Mais déjà, j'avais eu du mal à lire avec constance "Les 120 journées de Sodome", je l'avais survolé, mal à l'aise devant tant d'horreurs vicieuses et scatophiles.
J'avais également subi plus qu'apprécié, le visionnage du film de Pasolini, qu'on avait été voir à plusieurs, pour se donner du courage.
Et puis Sade, je l'avais remisé bien loin derrière moi, ne me passionnant pas plus que ça pour ce personnage.
Je savais comme tout le monde qu'il avait été embastillé, qu'il s'était échappé, puis qu'il y était retourné, et qu'il avait fini sa vie dans un asile, achevé ironiquement par la syphillis.
Et puis l'autre jour, lors du Masse Critique de Babelio, (merci au passage pour votre envoi, et merci aux éditions French pulp, Les Féroces), je vois ce livre sur Sade, Les filles du Panier, et je me dis, allez, pourquoi pas en savoir un peu plus sur ce troublant personnage ?
J'ai ouvert ce roman historique dubitativement, ne connaissant pas du tout l'auteur.
Et bien ce fut une bonne surprise, le style est fluide avec une succession de chapitres courts qui donnent un bon rythme à l'histoire : Sade s'est retiré dans son château du Sud de la France, et tente de se racheter une réputation suite à l'affaire d'Arceuil, où il fut reconnu que Sade avait abusé et violenté des femmes contre leur volonté, affaire qui fut étouffée par sa belle-mère, Mme de Montreuil, en achetant le silence de la principale victime.
Le Marquis ne restera pas bien longtemps "sage"... Ses vieux démons ne l'ont jamais abandonné, et il repart à leurs trousses sévir à Marseille, pour soulager ces vils instincts auprès des filles de petite vertu.
Là, accompagné de son fidèle et débauché valet sodomite, il va commettre encore des horreurs au nom de sa liberté de jouir... Pour lui, les femmes doivent être à disposition de ses envies, il a le rang de Marquis, et l'on ne doit rien lui refuser.
Il ira loin pour assouvir ses fantasmes, trop loin cette fois encore, manquant de tuer par empoisonnement deux des jeunes gourgandines tombées dans ses filets, la cantharide, ça ne pardonne pas en excès...
Sade devra s'échapper, avec l'aide de sa jeune belle-soeur, qu'il a réussi à dévoyer, une chanoinesse, quelle victoire pour lui qui déteste l'Eglise ! Mais l'histoire prendra l'eau à Venise, et pour la seule et unique fois de sa vie, Sade souffrira des affres de l'amour malheureux.
Il sera finalement emprisonné en Savoie, d'où il s'échappera. Mais la vindicte de Mme de Montreuil, dont la famille, l'honneur et les finances sont réduit en charpie par le priapiste, ne rendra pas les armes facilement.
Le roman s'arrête ici.
Ludovic Miserole écrit simplement, clairement, et nous dépeint sans fioriture le périple et les péripéties de ce Marquis de Sade si inconscient de la portée de ses actes. Miserole arrive à rendre ce niveau d'insouciance qu'éprouvait sans doute Sade, ce grand psychopathe, devant le malheur et l'affliction qu'il provoquait pour son simple plaisir. Marquis de Sade, qui aurait du être couronné Roi de l'égoisme et de l'égocentrisme.
J'ai bien envie de lire le 3ème volume de cette trilogie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Under_the_Moon
  04 novembre 2020
Il y a des livres comme ça, qu'on attend longtemps, avec impatience. Puis finalement, lorsqu'ils arrivent entre nos mains, la seule chose qu'on attend c'est d'en être délivré. Ce deuxième tome de la trilogie de Sade aura été de ceux-là pour moi. Et pourtant... Et le premier tome avait été une réelle surprise et qui plus est une bonne surprise. Mais là... Beaucoup de libraires et l'auteur lui-même avaient prévenu "attention celui-là est plus trash, plus dur". Pourquoi ? Parce qu'on s'amuse plus longtemps à décrire le calvaire des pauvres prostituées qui ont eu le malheur de croiser son chemin? Mais en fait, on en a simplement rien à cirer !
Si j'avais apprécié la dimension historique du tome précédent, on se retrouve ici dans le domaine de l'anecdotique et du sensationnel. Et à lire c'est simplement répétitif et agaçant.
Je me suis ennuyée à la lecture des 180 premières pages et des 100 dernières, et sur 430 pages, ça fait quand même beaucoup.
Bien que j'apprécie deux des personnages, notamment celui de la belle-mère de Sade, je pense que lire le troisième et dernier tome de la trilogie se fera sans moi. C'est d'autant plus frustrant que le premier était vraiment bien, mais tant pis, un documentaire trouvé sur YouTube fera l'affaire et m'épargnera les défauts de ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Sharon
  11 décembre 2019
Tout d'abord, je voudrai remercier Netgalley et les éditions French Pulp pour leur confiance.
Je le sais, j'aurai dû le savoir Le Marquis de Sade, ce n'est franchement pas pour moi.
Même dans un roman policier historique très bien écrit.
Ce roman est la suite du tome 1. Quatre années se sont écoulés, le marquis semble, après le scandale d'Arcueil, mener une vie rangée auprès de sa femme, de sa belle-soeur et de ses enfants. Oui, Anne-Prospère, soeur cadette de Renée-Pélagie, vit avec eux, et Donatien éprouve une passion éperdue pour sa belle-soeur. Cadeau bonus pour lui : elle est chanoinesse, et quelle joie, pour lui, de détourner sa belle-soeur de la religion. Bref, la vie n'est pas si paisible que cela, et à force de voir ses penchants naturels revenir au galop, les ennuis arrivent.
Dis ainsi, cela pourrait vous faire croire que le roman est joyeux.
Pas vraiment.
Certains chapitres sont vraiment durs à lire, vu ce qui est raconté dedans.
Mon personnage préféré ? Julie D., que j'ai quitté à regret. Comme dans le premier volume, elle veut se venger du marquis de Sade, homme qui voit les femmes comme des objets qui lui permettent d'assouvir ses perversions, non, comme des êtres humains.
Son oeuvre littéraire ? Je ne l'ai pas lu et ne la lirai jamais. Et aucune oeuvre ne devrait excuser les perversions de qui que ce soit.
Ce roman ne les excuse pas d'ailleurs. Il nous montre un homme (et il n'est pas le seul) prêt à tout pour assouvir ses désirs, et tant pis pour ce que l'on nommerait de nos jours les "dommages collatéraux".
Un roman bien construit, bien écrit, mais un roman qui n'était pas fait pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
elliedenormandie
  19 octobre 2019
Donatien, le coquin ...
Feras moins le malin.
Second volet de la trilogie dédiée aux "aventures" du Marquis de Sade.
Monsieur crèche quelques temps dans sa demeure de La Coste pour se faire oublier suite à ses déboires dans l'affaire Rose Keller (tome 1).
Monsieur s'ennuie et son naturel pervers revenant au grand galop, il prétexte une affaire d'argent à régler pour fuir vers Marseille.
Et là, je vous laisse lire le roman pour en savoir plus.
Mais sachez que comme le chat, Le Marquis de Sade retombe toujours sur ces pattes.
Composé de courts chapitres alternant des scènes de vie, l'ouvrage se lit aisément (sauf peut-être les chapitres que je qualifie de "pornographiques", là je n'ai pas été fan).
J'ai été surprise que la Marquis de Sade ne soit pas en premier plan. Se sont les autres (et multiples) personnages qui ont une grande importance dans cet ouvrage. J'avoue avoir eu de la tendresse et de la tristesse sur les chapitres dédiées à Julie D. (aussi connue sous le nom de Julie Follecuisse).
Ce roman historique est très documenté et j'en félicite son auteur : Ludovic Miserole. Il a fait un travail remarquable, beaucoup d'annotations permettent de vérifier les faits ou d'en savoir plus.
Je mets 3,5 / 5 car ma curiosité est titillée, je pense acheter le tome 1 pour découvrir le premier scandale et le tome 3 bien sûr, pour savoir comment tout cela se termine.
Et je termine par les remerciements ... c'est la tradition (pour moi) dans les Masses Critiques. Merci aux éditions French Pulp, merci à Marie-Amélie pour son petit mot. Et oui, ça fait du bien d'avoir un petit mot dans le colis !
Et comme toujours, merci Babelio !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
KrisPyKrisPy   07 octobre 2019
La Rosette congédiée, voici justement qu'arrive Mariannette, à la belle figure et dont la bouche lippue dessine un sourire crispé. Sade se lève et fond vers sa proie tandis que des images démentes lui viennent à l'esprit, des images violentes où se mêlent le sang et les larmes émanant de corps désincarnés, morceaux de chair contraints à se faire dévorer jusqu'à satiété.
Le sexe gonflé d'envie et le torse bombé d'orgueil, le marquis se met à caresser les cheveux ondulés de celle qu'il s'apprête à disposer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
chevalierortega33chevalierortega33   26 janvier 2020
Vous savez, je vous parais sûrement un peu rustre et si je traite ainsi mon époux, sachez seulement que j’ai mes raisons. Elles m’appartiennent. Tout comme vous appartient ce combat avec ce personnage que vous pourchassez et qui semble vous avoir fait souffrir. Moi aussi j’ai connu des tempêtes. Ma vie n’a pas toujours été une mer calme, et même si la vieille frégate que je suis arrive à quai, j’ai eu à me battre contre des vents violents et des marées imprévisibles. J’ai tangué, souvent, failli chavirer, parfois. Aussi souvent que possible, j’ai jeté l’ancre au large de minuscules îlots d’espoirs. Des escales plus ou moins longues, mais toujours heureuses et intenses comme s’il s’agissait des dernières. L’essentiel est de toujours garder le cap pour ne pas sombrer et surtout, surtout, Julie, de toujours tenir la barre. Ne la confiez à personne ! Et certainement pas à un homme. Vous êtes le capitaine de votre destin, vous m’entendez ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
chevalierortega33chevalierortega33   26 janvier 2020
Louise Gohier demeure impassible. Elle continue à fixer cette impudente pour qui pourtant sa sympathie ne cesse de croître, car Dieu qu’elle aime ce genre de femmes ! Celles qui, à son image, n’ont peur de rien et ne reculent devant aucune forme d’adversité pour s’affirmer telles qu’elles sont. Celles qui s’assument et ne se cachent jamais derrière un mari en baissant lâchement la tête parce qu’on leur a dit justement que la tête pensante d’un couple était fatalement celle de l’époux. Elle admire ces femmes qui, à son image, ont choisi leur vie en refusant d’en subir une autre, toute tracée par des gens indifférents à leurs aspirations.
Se battre pour ne pas pleurer.
Crier pour ne pas s’oublier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
chevalierortega33chevalierortega33   26 janvier 2020
…la végétation a recouvert peu à peu les charniers creusés à l’ombre des remparts, les Marseillais, eux, ne savent que trop qu’ils sont là. Ils les évitent, prennent des détours, tête baissée, ou font rapidement un signe de croix. Pas loin de quarante mille corps ! Soit environ la moitié de la population marseillaise d’alors repose çà et là entre les couches de chaux vive. Des morts qui hanteront pour des siècles encore les rues étroites et tortueuses de la vieille ville.
Le marquis de Sade et son fidèle Latour n’ont que faire de cette tragédie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Under_the_MoonUnder_the_Moon   27 mai 2019
La quête désespérée de l'ostensible frise hélas bien souvent le ridicule.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Ludovic Miserole (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ludovic Miserole
Les 15 et 16 juin 2019 auront lieu la 11ème édition du salon international du livre de poche Place des Marronniers à Saint-Maur-des-Fossés organisée par la librairie La Griffe Noire et la ville. Le libraire Jean-Edgar Casel vous présente quelques informations de l'édition 2019...
Les carats de l'Opéra - Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma de Jacques Saussey aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/1004267-nouveautes-polar-les-carats-de-l-opera---les-nouvelles-enquetes-de-nestor-burma.html
Les Nouvelles enquêtes de Nestor Burma - Crime dans les Marolles Nadine Monfils aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/142047-nouveautes-polar-les-nouvelles-enquetes-de-nestor-burma---crime-dans-les-marolles.html
Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma - Les Belles de Grenelle Michel Quint aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/?fond=recherche
Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma - Terminus Nord (02) Jerome Leroy aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/110738-nouveautes-polar-les-nouvelles-enquetes-de-nestor-burma---tome-2-terminus-nord.html
Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma - Les loups de Belleville de Serguei Dounovetz aux éditions French Pulp
Un Havre de paix de Stanislas Petrosky aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/110739-polar-livres-de-poche-un-havre-de-paix.html
Les Conquérantes - tome 1 Les Chaînes (1890-1930) (01) de Alain Leblanc aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/77859-polar-livres-de-poche-les-conquerantes---tome-1-les-chaines-1890-1930---vol01.html
Les Conquérantes - tome 2 La Résistance (1930-1960) (02) de Alain Leblanc aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/117743-divers-litterature-les-conquerantes---tome-2-la-resistance-1930-1960.html
L'Affaire Rose Keller - tome 1 Les crimes du Marquis de Sade de Ludovic Miserole aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/124185-divers-litterature-l-affaire-rose-keller.html
Les Filles du panier - tome 2 Les Crimes du Marquis de Sade de Ludovic Miserole aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/147766-romans-historiques-les-filles-du-panier---tome-2-les-crimes-du-marquis-de-sade.html
ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : empoisonnementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2298 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre