AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de morin


morin
  21 février 2016
Passionnée de romans policiers, j'ai croisé lors de mes nombreuses lectures de multiples commissaires ou inspecteurs : américains, anglais, écossais, allemands, italiens, suédois, norvégiens, islandais, brésilien, argentin, japonais, chinois, russe, belge, français, irlandais, Sami (Laponie) et pour la première fois avec ce roman un commandant de police israélien Avraham Avraham.
Le premier contact n'est pas terrible - car s'il n'a pas les défauts de certains de ses confrères : déprimés, alcooliques, divorcés, ...., il n'a pas non plus les qualités d'autres confrères : bon père de famille, intellectuel, épicurien, gastronome...... on est un peu dérouté par ce célibataire au tempérament vieux garçon.
L'histoire se passe dans la ville de Holon, banlieue de Tel- aviv.

L' enquête : retrouver un jeune fugueur de 16 ans. Pas d'indice, pas de témoins, une mère angoissée , un père en déplacement professionnel, un petit frère, une soeur handicapée et un voisin curieux qui s'intéresse un peu trop à l'affaire.
L'histoire commence lentement, pas de rebondissement, les jours passent, notre commandant de police se fait doubler par un jeune policier sensé travailler sous sa responsabilité.

Le tableau que je viens de décrire ne vous donne pas envie de lire de roman ? et bien détrompez vous, le talent de l'auteur est tel qu'il nous accroche, le rythme de l'enquête s'accélère, le dénouement approche, l'enquête est bouclée ? et bien pas si sûr .... à suivre !!

Bonne lecture.





Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (6)voir plus