AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2896944133
Éditeur : Alto Editions (10/06/2019)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Prenez la route après le pub, suivez la ruelle aux murs de briques. Si les conditions sont réunies, vous devriez trouver Slade House. Une inconnue vous y accueillera, et vous invitera à entrer. Au début, vous n’aurez pas envie d’en partir.

Ensuite, vous vous rendrez compte que partir est impossible…

Tous les neuf ans, les habitants de cette maison, un frère et une soeur, proposent à quelqu’un de les rejoindre – quelqu’un de différent, d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
alexb27
  17 juin 2019
Je ne lis jamais de roman fantastique ou d'épouvante (trop craintive, stephen king m'a vaccinée à 20 ans...) mais je me suis laissée entraîner malgré moi (un peu comme les protagonistes de l'histoire) dans Slade House. Découpé en plusieurs récits (qui se recoupent et forment une entité), ce texte étrange ne se raconte pas, il se savoure (comme l'âme de nos chers personnages). Un texte qui fait froid dans le dos.
Commenter  J’apprécie          330
mimo26
  22 août 2019
Cette maison, il faut d'abord le prendre comme un entremets et non comme une pièce de résistance. D'ailleurs, la fin laisse entendre qu'il pourrait bien y avoir une suite. Élégant exercice de style, Cette maison se divise en cinq actes se déroulant à neuf ans d'écart, de 1976 à 2015.

La mécanique étant plutôt bien huilée, on s'empresse de passer d'un chapitre à l'autre afin de découvrir le cruel sort que réservent les jumeaux Norah et Jonah Grayer à leurs invités.
On pénètre dans les jardins de Slade House, sis derrière une mystérieuse petite porte noire donnant sur une sombre ruelle, en compagnie d'un jeune garçon et de sa maman. Suivront un inspecteur macho, une ado bourrée de complexes, une journaliste futée et une redoutable psychiatre (membre des Horlogers, tiens, tiens…).
Chaque fois qu'un nouveau personnage entre en scène, David Mitchell s'amuse à en tracer un portrait pas toujours flatteur. de telle sorte qu'on anticipe, non sans plaisir, sa disparition.
À défaut d'horreur pure, l'humour ne manque pas dans Cette maison. Tandis qu'il recycle habilement les thèmes propres au genre — immortalité, vampirisme, possession —, l'auteur écorche avec un humour tantôt décalé, tantôt noir, la nature humaine dans toute sa vanité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
paleoliticgirl
  14 octobre 2019
Bon, voilà une lecture où j'aurais dû m'abstenir… Je n'ai rien apprécié. C'est rare mais c'est le cas ici…
Pour commencer, je n'ai pas apprécié l'histoire. Enfin, faudrait déjà qu'il y ait une histoire et qu'elle soit intéressante. Là, on prend des personnages, des méchants, le cadre (Slade House), on mélange le tout et ça donne… 4 ou 5 fois la même chose! Youpi! Je ne me souviens même du nombre d'époque différente tellement ça m'a passionnée! Ce n'est pas que le fantastique me dérange, loin de là mais là….
Ensuite, l'écriture… comment dire? JE n'ai aimé ni le style, ni ‘écriture ni le vocabulaire employé que je trouve trop vulgaire, trop simpliste et entre les époques (OK, on voyage de 9 ans en 9 ans mais entre 1979 et 2014, y a une différence) le vocabulaire et la façon de parler ne change pas… ça me dérange, il y a tout de même de petites nuances et là, on ne les ressent pas alors que par exemple, les vêtements évoluent ainsi que les accessoires mais là encore je trouve ça démesuré, 1979 pour la première époque je me serais cru dans les années 20!
Bref, je ne lirai pas la suite puisqu'il y aura une suite vu comment ça se termine mais ça sera sans moi!
Lien : https://loeildesauron1900819..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
cookiejar
  02 septembre 2019
Malgré le fait que je n'aime pas le fantastique, j'ai bien apprécié ce roman en cinq temps très bien ficelé. Bien écrit , original.
Commenter  J’apprécie          20
liliej56
  04 juillet 2019
❤❤❤❤🖤
Terminé à l'instant ce roman connu aussi sous le nom "Slade House".
Se laisse lire, j'ai plutôt bien aimé ce livre loufoque, mais je pensais entrer dans autre chose.
Plusieurs personnages se pressent autour de Norah et Jonah ....
A lire, vous m'en direz des nouvelles.
Lien : https://m.facebook.com/story..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
paleoliticgirlpaleoliticgirl   14 octobre 2019
Slade House se dresse devant nous. La vigne rouge est anormalement rouge. Les fenêtres du rez-de-chaussée sont trop élevées pour qu’on puisse voir l’intérieur des pièces et de toute façon, elles reflètent le ciel et les nuages.
Commenter  J’apprécie          30
NeneveNeneve   20 juillet 2019
J'étais fatigué par cette longue journée stressante et commençais a ne plus en avoir rien a foutre de rien.
Commenter  J’apprécie          70
paleoliticgirlpaleoliticgirl   14 octobre 2019
Il y a des gens qui élèvent chez eux des boas constricteurs, ‘autres des tarentules, je trouve cela plus bizarre, effrayant et dangereux que mes bénins locataires. Je ne suis même pas sûre qu’il s’agisse véritablement de fantômes.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de David Mitchell (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Mitchell
David Mitchell, l'auteur de L'âme des horloges, des Mille automnes de Jacob de Zoet et de Cartographie des nuages, nous parle de son processus d'écriture. Merci à Louisiana Channel (louisiana.dk/) pour la vidéo!
Son plus récent roman, L'âme des horloges (traduit par Manuel Berri) est disponible au Québec chez alto et en France aux Éditions de l'Olivier.
editionsalto.com/catalogue/lame-des-horloges/
autres livres classés : maison hantéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1756 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre