AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253179655
Éditeur : Préludes (04/05/2016)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 24 notes)
Résumé :
"Tout le monde nous croyais mortes. Nous avions disparu depuis près de deux mois. Que pouvait-on encore espérer ?"

L'été de leurs douze ans, Loïs et Carly May ont été kidnappées et séquestrées dans un pavillon de chasse pendant six semaines. Vingt ans plus tard, Loïs enseigne la littérature britannique au sein d'une petite université de New York, et Carly May peine à relancer sa carrière d'actrice à Los Angeles. Le scenario d'un film, dont l'intrigue ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  28 juin 2017
Les « élues », ce sont Loïs et Carly May, deux gamines de douze ans qui ne se connaissent pas, enlevées et séquestrées par un homme durant six semaines dans un chalet de montagne avant d'être libérées.
Il ne s'agit aucunement d'une enquête policière, pas plus que d'une histoire de secte, ce que j'imaginais un peu à cause du mot « élues ».
L'auteur nous entraîne dans la tête de ces deux jeunes filles, et nous relate la façon dont elles ont vécu ce kidnapping, l'amitié qu'elles ont noué entre elles et comment elles ont continué à vivre ensuite, car une expérience pareille ne peut bien évidemment pas laisser indemne.
Carly May et Loïs étaient toutes les deux des enfants intelligentes et sensibles, l'une étant une petite Reine de beauté et l'autre une championne de concours d'orthographe. Elles seront toutes les deux hantées par cet été-là, par le fait d'avoir été « choisies » par cet homme.
Comment se fondre dans la masse et avoir une vie normale quand on a la conviction d'avoir été « spéciales » pour quelqu'un ?
C'est cette idée d'anonymat et de normalité opposé à l'idée d'être exceptionnel que l'auteur explore au fil des pages.
Comment construire son futur quand on a la sensation que l'aventure de sa vie est déjà derrière soi ? Que reste t-il à vivre de merveilleux et de fantastique ?
J'ai beaucoup aimé cette façon d'aborder le thème de l'enlèvement, vécu par les filles elles-mêmes, et j'ai été émue par ce qu'elles deviennent toutes les deux, ayant choisi des métiers et des modes de vie en lien avec cet été inoubliable à bien des égards.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Sharon
  23 mai 2016
Il en existe, des livres, des séries, des films qui nous parlent d'enlèvement. Il en est peu qui nous parle de l'après (mis à part quelques épisodes d'Esprits criminels, auquel il est fait référence ici). Les élues sont une exception à cette règle puisque ce roman nous raconte non pas l'enlèvement, la séquestration puis la délivrance, mais toutes les conséquences, bien des années plus tard.
Les deux victimes ont eu de la chance, elles n'ont pas subi de traumatisme physique, non, et il n'y a pas eu non plus de procès, puisque le kidnappeur a été tué par les forces de l'ordre. Elles ont réussi dans la vie, l'une, qui excellait dans les concours d'orthographe, est professeur à l'Université, l'autre, qui écumait les concours de beauté avec sa belle-mère, est devenue actrice, pas une star, non, mais une femme qui n'est pas obligée d'accepter n'importe quel rôle pour vivre. Tout devrait bien aller, si ce n'est que Loïs/Lucy a écrit un roman fortement inspiré de leur enlèvement, qu'un film est sur le point d'être tourné, avec Carly/Chloé dans le rôle principal.
Glauque ? Juste un peu. Ce n'est pas tant le vrai/faux roman qui intéresse que le ressenti des deux jeunes femmes, qui se répartissent équitablement la narration. L'une et l'autre n'ont pu garder le contact – un choix de leurs parents, contre l'avis des psychiatres. Si elles ont pu parler avec leurs thérapeutes, force est de constater qu'elles n'ont jamais pu verbaliser dans la vie courante ce qu'elles avaient vécu. La trajectoire de Loïs l'a aidé à mettre en abîme ce qu'elle a vécu – par sa thèse, qui aborde un thème proche de ce qu'elle a vécu, et lui a permis de s'interroger sur le devenir des victimes. Par le roman, ensuite, qui n'est pas une autobiographie, mais une réécriture de ce qu'elle a vécu, ce que elle seule et Carly peuvent comprendre. La deuxième partie de ce roman en présente de larges extraits, montrant la double (voire triple) identité de Loïs. le film lui-même n'est jamais qu'une troisième version de l'affaire, avec des comédiens qui s'identifient aux personnages (c'est leur métier) mais aussi aux véritables adolescentes, au véritablement kidnappeur – complexes, oui, mais parfaitement lisibles.
Et les hommes, dans tous cela ? Que ce soit Loïs ou Carly, leur vie sentimentale est décevante, leur vie sociale absente ou conventionnelle. Et ce ne sont pas les étudiants de Loïs, ou les conquêtes de Carly qui changeront quoi que ce soit à ce constat. Tous, ou presque, veulent comprendre les motivations du kidnappeur, celles qu'il n'a jamais exprimées. Et même si le roman connaît un dénouement qui retrouve (un peu) les conventions du genre, il n'apporte pas toutes les réponses, et c'est tout aussi intéressant.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
manue14
  18 mai 2017
L'histoire est intéressante, les idées surprenantes pourtant lorsque j'ai fini ce livre j'ai été un peu sceptique…
Les romans policiers évoquent souvent des enlèvements d'enfants. Dans ces romans nous pouvons suivre ou le point de vue des victimes durant l'enlèvement, ou celui des enquêteurs, parfois même les deux… Dans ce livre ce n'est pas le cas. L'auteure nous propose de découvrir deux jeunes femmes qui sont rescapées d'un enlèvement qui a duré plusieurs mois. Nous pouvons donc suivre leur quotidien, leur vie. Au début j'ai trouvé l'idée originale et intéressante parce que finalement on ne sait pas vraiment ce que deviennent ensuite ces personnes, est-ce qu'elles arrivent à se reconstruire ou est-ce qu'elles sont détruites à jamais.
Ici on a quelques réponses, ce qui est appréciable selon moi.
Malgré tout il y a beaucoup de zones d'ombres, trop peut-être… Elles ont chacune une vie bien différente mais Maggie Mitchell nous évoque rarement leurs ressentis… Il y a des années qui se sont écoulées et on a l'impression que les deux femmes n'en gardent presque aucune séquelle… c'est déstabilisant.
Les descriptions sont intéressantes, on arrive assez facilement à s'imaginer les choses et l'environnement. J'ai par contre eu plus de mal à me représenter les personnages. Si je les ai bien différenciés grâce à certains rappels de leur vie pour les physiques ils sont malheureusement restés trop flous…
J'ai beaucoup apprécié l'alternance des points de vue. Cela donne un vrai plus au roman et nous permet d'apprendre plus de choses que s'il n'y avait qu'un seul et unique point de vue.
Par contre l'auteure aurait dû je pense intégrer des retours en arrière et aussi des points de vue du passé du kidnappeur pour nous montrer une autre facette de cette situation. Il y a bien sûr une partie qui nous dévoile certaines choses mais on se demande ce qui est réel et ce qui a été inventé. Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas spoiler l'histoire et pour vous donner envie aussi de la découvrir !
J'ai été complètement surprise et déstabilisée de la fin. Je ne m'y attendais pas du tout et l'auteure est vraiment arrivée à créer un vrai retournement de situation ! A la fin il y a pourtant encore beaucoup de non-dits malheureusement… Ce qui pourrait être intéressant et même peut-être nécessaire c'est d'écrire un autre livre centré sur le kidnapping des deux jeunes femmes, je pense qu'il complèterait celui-là. Personnellement je le lirais avec grand plaisir pour retrouver certains protagonistes mais aussi en savoir davantage sur eux.
En résumé, un roman qui vous touchera j'en suis certaine et qui évoque d'une autre manière un kidnapping.

Lien : http://fais-moi-peur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Sabrinaaydora
  18 août 2016
Lois et Carly sont aujourd'hui deux jeunes femmes qui tentent à leur manière, de vivre de la façon la plus "normale" possible. À 12 ans, elles ont été kidnappées, enlevées et retenues prisonnières sans savoir ce qui allait leur arriver par la suite. Elles s'en sont sorti, l'une étant devenu un professeur d'université, l'autre une actrice et reine de beauté. Mais elles n'en sont pas sorties si indemnes que cela : leurs relations avec les hommes sont compliquée, leur névrose les pourchassent... Bref, cet événement les a à jamais marquées. Car Lois, après avoir écrit un livre qui reprend cet événement, voit son livre porté à l'écran avec en rôle principal, Carly.

Loin des thrillers habituels, Maggie Mitchell s'est surtout appuyée sur ce qui se passe après : l'enlèvement, la séquestration, la découverte de l'auteur par la police est le scénario habituel. Je ne pense pas avoir déjà lu un livre qui prend le temps de développer autant la vie après cet événement. Comment on grandit avec un tel bagage, que devient le quotidien... Original oui. Glauque : également. Car l'auteur développe complètement la psychologie des personnages.
Lois, plus intellectuelle que Carly, a une approche plus profonde. Carly, quant à elle, est décrite de façon plus légère : entre concours de beauté et rôle extraverti. Même si j'ai davantage apprécié la profondeur et la complexité de Loïs, j'ai une tendresse particulière pour Carly, comme si elle maquillait son visage pour ne rien dévoiler de ce qu'il se cache derrière.
La construction du livre est l'une de mes préférées : laisser tour à tour la parole à différents personnages. Cela donne un rythme, mais perd parfois le lecteur l'obligeant à garder une attention toute particulière durant sa lecture. de plus, l'écriture de Maggie Mitchell est facile à lire, fluide donnant une large place non pas à l'action, mais aux effets de celle-ci, c'est ce que j'ai adoré dans ce livre : l'impact de ces événements traumatisants.
Ce mode narratif permet aussi de passer par une large palette d'émotion : entre incompréhension et stupéfaction, angoisse et incertitude. le fait de mêler les émotions des personnages amplifie cette sensation de voyeurisme désagréable que j'ai ressenti. Mais en même temps, je voulais les connaitre plus : leur quotidien, les moments de bonheur, de réussite, comme les moments de faiblesse et de tristesse.
Mais le titre du livre m'avait au début intrigué : pourquoi les "élues" ? Parce qu'il faut le découvrir entre ces pages addictives, car Lois et Carly se sont longtemps demandés pourquoi elles ? de plus, en incluant dans la double narration les souvenirs de l'enlèvement, cela donne du poids à l'histoire, rajoutant de l'empathie que l'on a pour ces personnages.
le bémol est la fin du livre que je ne trouve pas à la hauteur de ce que l'auteur a fournie au début. Pourtant, pour un premier roman, je trouve le tout travaillé, même si cela se rapproche des codes habituels de ce genre littéraire avec une originalité au début du roman.
En bref :
Un moment agréable à découvrir la vie de deux jeunes vingt ans après leur enlèvement et séquestration. Un premier roman réussi.

Lien : http://lecturedaydora.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
livreclem
  07 novembre 2016
Deux jeunes filles sont enlevées par un homme puis relâchées quelques semaines plus tard par la police.
Des années plus tard, elles ont chacune leur vie hantées par ce passé et vont se retrouver pour le travail.
Un bon livre mais avec des longueurs.
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
VIRGINIE34VIRGINIE34   28 août 2016
Tout le monde nous croyait mortes. Nous avions disparu depuis près de deux mois, nous avions douze ans. Que pouvait-on encore espérer? Bien sûr, notre retour a suscité la joie. Mais tout avait changé. On nous traitait comme des revenantes, comme si nous étions marquées d'une certaine façon.
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   05 mai 2016
J'avais appris très tôt à me faire le regard vide des jolies filles. Je ne montrais rien de ce que je ressentais.
Commenter  J’apprécie          40
manue14manue14   18 mai 2017
Elle m’a demandé si je savais où était Carly May. Je l’ignorais ; je n’avais pas eu de ses nouvelles depuis des années. Tout est raconté dans le livre de Gail, en marge de sa souffrance incommensurable et de ses inestimables ressources intérieures. Elle m’en a envoyé un exemplaire, que j’ai jeté d’un pont.
Le jour où Carly May est réapparue dans ma vie, elle avait changé de nom et nous allions avoir trente ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : enlèvementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Les élues" de Maggie Mitchell.

Quel est le titre du livre que Lois a écrit ?

au bord du lac
au bord des bois
au fond du lac
au fond des bois

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Les élues de Maggie MitchellCréer un quiz sur ce livre