AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782809495881
216 pages
Panini France (07/04/2021)
3.84/5   38 notes
Résumé :
Dans un monde en ruine d'où l'humanité semble avoir été éradiquée, Ray cherche désespérément d'autres survivants sous le regard inquiet de son amie Trice. Lorsqu'un attaquant venu du ciel tente de tuer Ray, Trice s'interpose et révèle au grand jour un secret caché depuis quinze ans... Commence alors pour le jeune homme un long voyage, guidé par les paroles de son amie.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,84

sur 38 notes
5
5 avis
4
8 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

MassLunar
  05 mai 2021
Sur le résumé, Alma n'annonce pas vraiment quelque chose d'exceptionnel. La confrontation humain/machines est un thème largement répandu dans la sf tout support confondus que ce soit en film, romans, bd ou manga. D'ailleurs Alma me rappelle Hearth Gear de Tsuyoshi Takaki, une série dans cette veine post-apo qui confrontait (ou réunissait l'homme et la machine). Cette histoire de confrontation est un thème très répandu mais ce n'est pas pour autant qu'il faut négliger au manga de Shinji Mito toute sa force et sa grâce.
En terme de dessin, c'est du très lourd, un dessin sérieux qui impose parfaitement un environnement post-apocalyptique très soigné, un monde en ruine détaillé et immersif avec un choix de plans contemplatifs qui fait aussitôt rentrer son lecteur que ce soit une case sur un pont endommagé, une muraille qui sépare l'inconnu, un climat enneigé... Shinji Mito prend le parti de mettre surtout en valeur l'errance de son personnage principal, de son héros Ray qui découvre en même temps que le lecteur ce monde en ruine. Dans Alma, il y a un certain sentiment d'exploration durant ce premier tome.
De même, les personnages sont très attrayants. Que ce soit les machines qui sont construit sur un style androide ce qui renforce leur sympathies ou les humains, le chara-design est assez charismatique, très soigné, mention spéciale pour la commandante Lukyana, véritable guerrière des plus bad-ass (oui, j'adore ce genre de personnage). Quand à notre Ray, c'est un héros qui se révèle assez touchant de par sa candeur et sa solitude. Sa relation avec la belle et douce Trice n'en est que plus bouleversante. Ajoutons une note un peu kawai avec Lambda, cette espèce de petit cyber-rongeur qui accompagne le héros. de ce fait, loin de se cantonner à un manga de guerre un peu bêbête entre l'humain et la machine, Shinji Mito préfère privilégier une vision plus relationnel, plus empathique ce qui n'empêche pas le manga de s'orienter vers le conflit comme en témoigne la dernière partie de ce volume qui tour à tour nous présente la haine côté humains et la soif agressive de liberté côté robots. On devine qu'Alma apportera un point d'équilibre qui ne sera sans doute pas stable avant un certain combat final. Quelques surprises sont à attendre...
Dans tout les cas, cette série d'anticipation SF se conclût en quatre volumes. de quoi savourer une bonne série de genre qui mise avant tout sur l'efficacité émotionnel plutôt que de présenter un titre belligérant autour d'une simple guerre homme/machines.
Ce premier volume d'Alma est un volume de très bonne qualité. Nous sommes directement plongé dans un univers post-apo doté d'une très bonne immersion. Alma en impose de par sa trame sérieuse qui privilégie le rapport entre l'homme et la machine sur le fond d'une ruine de guerre haineuse et exterminatrice.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
clemia
  11 novembre 2021
Le dernier tome d'Alma, un manga dessiné et réalisé par Shinji Mito est sorti. Ça y est, la série est arrivée à son terme et il faut absolument que je vous en parle. Jusqu'à la fin, Alma fut un coup de coeur.
Nous sommes transportés auprès de Ray et Trice, deux adolescents vivant dans les ruines de ce qui fut autrefois un musée, dans l'ancienne Europe. Nous sommes au XXIIème siècle et la terre semble avoir été détruite par une troisième guerre mondiale. Ray et Trice ont l'air d'être les deux uniques survivants. Chaque jour, Ray part explorer un peu plus loin, à la recherche de potentiels rescapés humains. Il complète sa carte, qu'il dessine lui-même, sans se lasser. le soir, il raconte son parcours à Trice. Leur routine se brise quand surgissent dans le ciel ce qui semble être des gijins, des robots dotés d'une conscience et d'un comportement en tout point semblable à l'être humain. Une gidjin attaque les deux jeunes, marquant ainsi la fin d'un secret, gardé depuis longtemps...Ou peut-être ne serait-ce que le début ?
"Alma" commence de manière particulièrement classique. Un conflit entre des robots extrêmement développés, dotés de sentiments et parfois d'armes ultra puissantes et des humains dépassés par leur propre création, espèce presque anéantie mais portant encore la volonté de se défendre quoi qu'il arrive.
Pourtant, Shinji Mito sait nous surprendre à l'aide d'un développement scénaristique pour le moins inattendu et brillamment déroulé. L'intrigue a été réfléchie au poil et cela se retrouve dans un rythme posé comme il faut, nous poussant à avancer en accord avec les actions et les découvertes de nos personnages. Personnages qui d'ailleurs sont d'une très grande force. Ray, évidemment, jeune héros au destin imprévu, profondément optimiste et désireux de vivre comme il l'entend. En avançant et en respectant les autres. Trice, sa protectrice, qui lui a donné l'opportunité de rêver. Ensemble ils forment un lien crucial pour un espoir futur, une passerelle entre des partis en conflit sans queue ni tête. Enfin Lukyana, militaire douée, brillante et jalousée, une des seules humaines qui croit encore en la capacité des hommes à vivre et à conserver leur place dominante. Ses idéaux et ses croyances seront maintes fois remis en question, certainement pas pour rien.
Les dessins sont absolument sublimes, riches en détails et en expressions du visage. Les illustrations sont tout simplement captivantes ! Happé par ce que l'on voit, les images défilent comme animées. Elles donnent véritablement vie au monde déployé par le mangaka et j'ai foncé droit dedans !
Le trait de l'artiste et l'aventure s'accompagnent également d'un message d'acceptation et de respect de soi mais aussi de l'autre. le sourire franc et sincère de Ray est un véritable phare dans toute la série. On sent sa lumière émaner du dessin les yeux fermés ! Sans oublier l'importance de choisir pour soi-même son propre but, sa propre avancée à l'origine imposée à ces humains et ces gijin par d'autres. Réussiront-ils à s'en défaire, je vous laisse le découvrir..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Rickola
  07 mai 2021
En bon amateur de SF post-apo, je guettais avec intérêt l'arrivée d'Alma chez Panini Manga. La série a en effet plusieurs arguments à faire valoir, notamment sa faible durée de quatre tomes qui fait toujours du bien au porte-feuille, ainsi qu'une esthétique qui semble très travaillée, élément important pour dépeindre un univers futuriste. Panini m'ayant envoyé le premier tome, et je les en remercie, je peux vous proposer ici un retour sur celui-ci.
Dans un monde en ruine d'où l'humanité semble avoir été éradiquée, Ray cherche désespérément d'autres survivants sous le regard inquiet de son amie Trice. Lorsqu'un attaquant venu du ciel tente de tuer Ray, Trice s'interpose et révèle au grand jour un secret caché depuis quinze ans… Commence alors pour le jeune homme un long voyage, guidé par les paroles de son amie.
Le post-apo est un genre que j'aime énormément pour de nombreuses raisons. Il a le potentiel de sonder l'humanité dans son ensemble, montrant ce qu'il peut y avoir de pire ou de meilleur en fonction des cas. Il s'agit aussi d'un sous genre de la science-fiction qui propose bien souvent des univers très marqués en terme d'esthétique et d'ambiance. de ce fait, je suis toujours intrigué lorsque je vois de nouvelles propositions dans le domaine.
C'est alors qu'Alma débarque chez Panini, avec son premier tome qui esquisse rapidement un univers, Shinji Mito tirant grandement parti de son coup de crayon particulièrement efficace au point où on en oublierait que l'auteur est un quasi-débutant, puisqu'Alma semble être sa première série, prépubliée dans le Young Jump, après quelques coups d'essai au format court.
Je vous invite d'ailleurs à regarder l'extrait proposé en ligne pour vous imprégner de l'ambiance du titre, car il faut le dire, c'est vraiment très beau ! Les décors sont riches en détails, élément fondamental pour le genre selon moi, et les villes en ruines totalement vides fonctionnent très bien, nous permettant de rentrer directement dans l'histoire.
Et concernant l'histoire, nous suivons le jeune Ray, qui est notre point d'accroche dans cet univers, porteur de mystère et de questionnements. Nous sommes amenés à prendre connaissance du peu d'informations dont le jeune homme dispose assez rapidement, notamment par le biais de sa relation avec Trice, qui fonctionne d'emblée et propose une assise émotionnelle bienvenue à l'intrigue. Cependant, comme l'indique le résumé, le secret qui concerne la jeune fille est rapidement éventé, permettant à Ray de débuter un voyage en quête de réponse et de l'humanité.
Et si le voyage avance déjà bien, série courte oblige, on reste dans quelque chose d'extrêmement classique sur de nombreux points, mais aussi très nébuleux tant l'auteur apporte peu de réponses pour le moment. Nul doute que le rythme va aller très vite, puisque la série ne fait que quatre tomes, mais il est pour le moment compliqué de voir où l'auteur souhaite nous amener.
De ce fait, si le récit est très bien mené, avec un excellent sens du rythme, il est compliqué sur la base de ce seul tome de se faire un avis sur l'histoire. Je garde donc une certaine réserve, qui ne veut pas dire que des défauts rédhibitoires soient présents, tout est au contraire très soigné, mais qui vient du fait que l'évolution du récit n'est pas encore suffisante pour savoir réellement vers où on va. Ainsi, le rendez-vous est pris pour le second tome afin de voir ce qu'il en sera. En l'état, la série a un potentiel certain, grâce à son esthétique et son univers bien posé, d'autant plus que l'auteur déploie déjà quelques belles idées (la relation Trice/Ray, mais aussi une scène choc particulièrement bien amenée), mais il en faut plus pour se faire une véritable idée. Nous verrons début juin ce qu'il en est avec le second volume !
Lien : https://apprentiotaku.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
kadeline
  08 juillet 2022
Alma est une saga en 4 tomes que j'ai eu en coffret ce qui fait que j'ai globalement enchainer les 4 tomes. C'est un manga de science-fiction dans un futur post-apocalyptique où les humains ont subi une rebellion des Androïdes, robots et tout ce qui se rattache à une intelligence artificielle. C'est une guerre de tranchées qui semblent ne jamais vouloir finir, chacun retranché d'un côté. Dans la zone intermédiaire dévastée, vivent Ray et Trice. Ray est jeune et Trice a fait un petit peu office de maman. Elle gère le quotidien pendant que Ray explore les environs à la recherche d'autres humains. Suite à une attaque, Ray part seul à la recherche des autres humains. Il découvre qu'ils se sont réorganisés et cherche une façon d'exterminer l'autre camps. Intrigues politiques, actions et rebondissements s'entremêlent intelligemment. J'ai beaucoup aimé les choix différents mis en place selon les pays d'origine restants et déduire ceux qui ont disparu. Les pays choisis changent de ce qu'on voit généralement et forment des coalitions plutôt inédites. J'appréhendais que cela soit trop rapide en 4 tomes homme avec un univers aussi complexe mais c'est bien bouclé.
Est-ce que j'aurais aimé des informations supplémentaires sur l'après ? Oui mais il ne manque rien d'indispensable.Niveau dessins on est avec quelque chose de bien maîtriser, ils sont plutôt simples et sobres mais c'est un style adapté à ce type d'intrigue. C'est une courte saga très cool. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LireEnBulles
  15 octobre 2021
Alma est une mini-série de science-fiction en 4 tomes. le scénario et le dessin sont signés Shinji MITO, et a été publié chez Shueisha en 2019. En France, ce sont les éditions Panini Manga qui proposent le tire dans leur collection Seine. L'histoire a pour cadre un monde en plein chaos où l'espèce humaine a été anéantie ou presque. Seul semble avoir survécu le jeune Ray et son amie Trice. Mais à la suite d'une discussion avec un visiteur indésiré, Ray se lance à la recherche d'autres humains comme lui, accompagné de son cochon dinde, Lambda. le premier tome d'Alma nous donne beaucoup d'informations sans pour autant nous en inonder. Nous suivons deux personnages au départ dont la complicité est touchante. Ray est un adolescent un brin naïf qui veut croire en un meilleur futur, alors que Trice se veut plus réaliste même si elle possède en elle un certaine joie de vivre. En tout cas, c'est ce qui émane d'elle à chaque fois qu'elle est avec Ray. Leur lien remonte à l'enfance, où de ce que l'on comprend les deux se sont trouvés et Trice à veiller sur Ray. Ce dernier est un protagoniste auquel on s'attache très rapidement tant il est sympathique, généreux et toujours prêt à voir le bon chez les autres. Il y a un vrai travail de psychologie autour de lui, notamment sur le traumatisme subit en ne sachant rien sur son origine. Il est en perpétuel conflit intérieur concernant ce manque qui l'habite, mais continue de garder espoir en l'avenir. La lecture se fait avec plaisir, et les dernières pages nous donnent réellement envie d'en savoir plus. L'univers imaginé par MITO promet un bon développement. le scénario est maitrisé de bout en bout. Beaucoup de questions subsistent après la lecture de ce premier tome. Des réponses sont déjà amenées, oui, mais le mystère plane encore. En tout cas, le lecteur est vraiment invité à connaitre la suite. Comment les humains ont-ils perdu contre des robots créés de leurs mains ? Que cherchent les machines en éliminant l'espèce humaine ? le dessin est sublime. C'est travaillé sans pour autant être trop dense dans ses détails. le design des personnages est bon, l'action est lisible, et l'ensemble est très fluide. C'est un sans faute pour moi au niveau graphique. En conclusion, ce premier tome d'Alma a été une très bonne découverte. le côté SF est intéressant, et si comme moi vous n'êtes pas très friand de ce genre, sachez qu'il est réellement plaisant et bien amené. le côté humain prime sur l'ensemble. Les personnages sont très bien travaillés pour un premier tome, et promette des choses très intéressantes dans la suite. À découvrir !
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (4)
ActuaBD   29 juin 2021
Dans un monde post-apocalyptique en ruines, un jeune garçon part en quête de l'humanité. Rencontres et conflits se retrouvent au cœur de cet excellent récit d'anticipation en quatre tomes complet.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi   03 juin 2021
Par son dessin léché et précis, et surtout par un scénario qui réussit à insuffler de la sensitivité et du charnel dans une trame pourtant très branchée robotique, Alma réussit à happer son lecteur en quelques chapitres.
Lire la critique sur le site : BoDoi
MangaNews   08 avril 2021
Si Alma conserve cette dimension et sait écrire une histoire qui se tient, il n'en faudra pas plus pour aboutir à un agréable récit entre post-apocalyptique et cyberpunk.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Sceneario   07 avril 2021
Graphiquement, c'est plutôt du très bon travail, un dessin détaillé et expressif, avec des physionomies subtiles, dans l'ensemble ! Une série qui ne comprendra que 4 volumes, mais que je vous conseille de tester !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FrednardFrednard   21 juin 2021
Merci Ray... D'avoir fait semblant de n'avoir rien remarqué.
Commenter  J’apprécie          00
pommerougepommerouge   01 mai 2021
Tout va bien... Ce n'est plus la peine de te cacher.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : robotsVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4046 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre