AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Berserk tome 4 sur 41

David Deleule (Traducteur)
EAN : 9782723449038
240 pages
Glénat (02/02/2005)
4.43/5   255 notes
Résumé :
Ayant poussé son premier cri sous la dépouille de sa mère, Guts est recueilli et élevé à la dure par Gambino, le chef d'une troupe de mercenaires. Par delà la maltraitance quotidienne, il devient le guerrier que l'on connaît. Pour défier la méchanceté de Gambino, Guts développe sa technique de l'épée, et participe bellement à son premier siège en tant que mercenaire. Mais Gambino continue de le traiter durement. Dans la nuit, Donovan, un compagnon d'arme de Gambino,... >Voir plus
Que lire après Berserk, tome 4Voir plus
Berserk, tome 1 par Miura

Berserk

Hiraku Miura

4.61★ (22367)

41 tomes

Vagabond, tome 1 par Inoué

Vagabond

Takehiko Inoué

4.35★ (3789)

37 tomes

Japan par Buronson

Japan

Buronson

2.85★ (31)

Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,43

sur 255 notes
5
3 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
Dans ce tome 4, la vengeance est un plat qui se mange froid. Guts attend 2 ans que se présente l'occasion d'assassiner celui qui l'a violé… Donovan périt salement, sans pour autant que le malaise de Guts ne disparaisse pour autant, bien au contraire !
Guts aurait vu revenir à la normalité, mais il devient l'infirmier de Gambino, qui a sombré dans l'alcool et la dépression avoir été amputé d'une jambe après une énième terrible bataille. Il finit par accuser Guts d'être le porte guigne qui a détruit sa vie, et après avoir avoué être celui qui l'a vendu à cette brute de Donovan, attente à sa vie. Nouveau traumatisme pour Guts, trahi par la seule personne lui ayant jamais témoigné de l'affection. Dans la mêlée, Guts tranche la gorge de Gambino… Guts en état de choc part en cavale, poursuit par les compagnons d'armes de son père adoptif d'abord, par une meute de loups ensuite. Laissé pour mort, il est recueilli par une nouvelle compagnie de mercenaires…


Quatre année plus tard, la Guerre de Cent Ans entre le Royaume de Middland et l'Empire Tudor bat son plein, permettant à moult compagnies mercenaires de gagner leur pain. Nous retrouvons Guts en chien de guerre qui cherche un sens à sa vie au coeur des batailles en testant sans cesse ses limites… Sa victoire contre Bazuso, la montagne qui marche, ne reste pas inaperçue, et ses exploits attirent l'attention de son employeur nobiliaire comme du mystérieux condottiere commandant la Troupe du Faucon. Et évidemment, le destin met la Troupe du Faucon sur le chemin du Guts, qui affronte Carcus le bravache puis Casca la brave avant que le boss n'intervienne en personne !
L'angélique Griffith aux allures de séraphin commande une troupe de jeunes voire très jeunes mercenaires tous acquis à sa cause, ce qui donne un côté croisade des enfants à sa compagnie. C'est un être magnifique et magnétique qui attire immédiatement l'attention, mais aussi un être dual qui alterne joies enfantines parfaitement sincères et froide et implacable rationalité. Après un duel au somment, Griffith prouve sa supériorité à Guts qui devient sa chose…


On découvre ensuite quelques membres en vue de la Troupe du Faucon : Rickert l'enfant arbalétrier, Judeau le bretteur saltimbanque, Pippin le colosse au coeur d'or… Mais rapidement c'est le baptême du feu : Griffith souhaite faire montre de ses qualités stratégiques et tactiques, Guts de ses qualités martiales ! Est-il besoin de préciser que les dessins du tome 4 sont meilleurs que ceux du tome 3 ? ^^
Commenter  J’apprécie          250
Ça y est, je peux dire que je suis mordue. Depuis la rencontre de Guts avec Griffith dans le tome précédent et les débuts du flashback retraçant son passé, l'histoire me passionne. le mangaka donne enfin matière à apprécier son héros quand on voit les turpitudes qu'il a dû subir en grandissant et ça confère une toute autre dimension à la saga.

Nous découvrons donc un tout jeune Guts, qui trouvé par le chef d'une compagnie de mercenaire, grandit avec eux. Il doit travailler pour gagner sa pitance. Il est donc très tôt sur les champs de bataille et s'entraîne durement avec son épée trop grande. Il a déjà une hargne incroyable et une chance de cocu pour survivre ainsi à tant de situations difficiles. Dans un rythme effréné, nous assistons à son enfance où il passe de siège en siège, de combat en combat et surtout d'une déconvenue à l'autre. C'est terrible à voir. L'auteur ne nous épargne rien, notamment dans les premières pages de ce tome avec une scène évidente et pourtant insoutenable. Mais il faut bien ça pour montrer à tous la force du désir de vivre de cet enfant !

Vient ensuite la rencontre fatidique avec celui qui sera, j'en suis sûre, sa nemesis : Griffith. Kentaro Miura en fait une sorte de créature messianique assez incroyable, à la tête d'une troupe de mercenaires qui sort de l'ordinaire. Pour le moment, on l'a encore peut vu à l'action mais les rares fois où c'est le cas il est d'une efficacité froide et d'une virtuosité rare, ce qui le rend fascinant. A côté de lui, il y a la belle Casca, personnage féminin fort que je ne demande qu'à découvrir. Leur trio avec Guts, composé de personnalités tellement différentes, sera probablement l'un des moteurs des prochains tomes que j'ai hâte de découvrir.

Du coup, j'ai beaucoup la construction de ces personnages au fil des pages. Guts passe du anti-héros banal, à une figure bien plus torturée et tortueuse. A ses côtés, Griffith et Casca intriguent. Tout ça en plus se déroule dans un paysage médiéval brutal, mais ô combien bien dessiné. Il me manque juste un peu de géopolitique pour corser les choses.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          80
On continue donc avec l'enfance de Guts qui est loin d'être radieuse... Guts donc est confronté à la noirceur des hommes dès son plus jeune âge et se fait vendre par son père adoptif, Gambino, à Donovan pour une nuit (c'est beau l'amour paternel...). Ce viol est donc un évènement majeur dans sa vie : plus personne ne pourra le toucher sans qu'il perde son sang froid, et il va assouvir sa première vengeance (thème que je remarque récurent dans Berserk). Mais, Guts ne croit pas que Gambino l'a vendu et gardé espoir. Espoir qui va s'éteindre très rapidement car il apprendra de Gambino que c'est vrai. Ce dernier d'ailleurs l'accuse de tous ses maux. Guts est obligé de l'assassiné.

On retrouve Guts plusieurs années plus tard où il est engagé dans une guerre en tant que mercenaire. Un combat contre Bazuso, rapidement expédié, le fera remarquer par la troupe du faucon, dirigé par Griffith. On commence les présentations avec les membres de cette troupe. C'est dans ce tome d'ailleurs que l'on perçoit les prémices de leur relation. Deux personnages qui s'oppose, des rivaux amis classique comme on connaît dans les mangas. C'est ainsi que Guts intègre la troupe du faucon et le manga se termine sur une première escarmouche.

Pour ce tome, j'ai envie d'insister sur les panoramas de Miura qui fourmille de détails, où l'on peut passer plusieurs minutes à fouiller. C'est vraiment bien exécuté !
Commenter  J’apprécie          30
J'étais passablement horrifiée par la fin du tome 3, le début de ce tome 4 confirme mon appréhension. On ne s'étonne plus du rejet total de Guts pour tout contact physique. Ce comportement étrange est totalement justifié par le traumatisme qu'il a subi. le sort s'acharne sur l'adolescent, la mort n'est décidément jamais loin de lui.

L'un des rares points positifs de son enfance chez les mercenaires est le maniement des armes. La dureté de Gambino a fait de Guts un guerrier habile, rapide et rusé. Maintenant, on comprend mieux pourquoi il manie avec tant d'aisance une lame quasiment plus grande que lui !

Dans ce quatrième tome, nous faisons la connaissance de nouveaux personnages. L'un d'eux m'intrigue tout particulièrement : le charismatique Griffith, qui semble être un adversaire à la hauteur de Guts ! Ils sont tous les deux comme chien et chat, ça promet pour les prochains tomes. J'ai hâte de voir l'évolution de leur relation.
Commenter  J’apprécie          40
Avec ce 4éme tome, Berserk continue de revenir sur la jeunesse de Guts...

Ce Tome comporte donc 5 histoires continuant l'arc de "L'âge d'or". Un arc qui propose de magnifiques illustrations, dont plus d'une dizaine sont en double page. Un vrai plaisir pour les yeux qui permet à la narration de passer essentiellement par ce biais pour montrer la violence des affrontements, et notamment celle de Guts donc. Sanglant, cet épisode n'en oublie pas pour autant de présenter Griffith, qui engagera Guts dans sa propre armée. Et qui pourrait s'avérer être un adversaire redoutable dans le futur puisque malgré deux affrontements, Guts ne réussit pas à le vaincre dans cet opus. Ce qui donne d'autant plus envie de lire la suite rapidement !
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Casca a laissé toute sa féminité derrière elle pour devenir une mercenaire à part entière. Elle est plus forte que la plupart des hommes réunis ici.
Commenter  J’apprécie          100
-Ok ! Sam, vas-y !
-Pourquoi moi ?!
-Parce que c'est toujours sur toi que ça tombe !
Commenter  J’apprécie          20
Selon moi… Tu exposes ton corps au danger exprès. Mais paradoxalement tu te bats ainsi pour trouver une raison de vivre.
Commenter  J’apprécie          00
Que celui qui désire se faire écraser la cervelle en premier s'avance!
Commenter  J’apprécie          00
Tu es l'enfant du démon, Guts.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Kentaro Miura (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kentaro Miura
BERSERK, 2 Ans Après - MENU MANGA #98
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (826) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1423 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}