AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

David Deleule (Traducteur)
EAN : 9782723449052
192 pages
Éditeur : Glénat (13/03/2005)

Note moyenne : 4.45/5 (sur 74 notes)
Résumé :
A une époque médiévale, où les guerres s'étalaient sur plus de cent ans, la troupe du faucon et son leader Griffith, désormais partie intégrante de l'armée régulière du royaume du Midland, accumulent les succès militaires. Notre héros, Guts, est maintenant un guerrier parmi d'autres, cherchant un endroit où il se sentira à l'aise, et espérant l'avoir trouvé auprès de Griffith et sa troupe. Celui réconforte Guts, blessé après son combat contre Zodd l'Invincible. Qu'e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  23 avril 2015
Après leur terrible et traumatisante confrontation avec Zodd l'Immortel, nous retrouvons dans ce tome 6 Guts et Griffith en convalescence à l'hôpital royal. Griffith en profite pour entrer à la cour et se rapprocher de la princesse Charlotte, fille unique du roi du Midland. Tout cela déplaît fortement au frère du roi, le bouillant Comte Julius, qui ne décolère pas depuis qu'il a appris que pour les chasses royales automnales c'est la troupe du Faucon qui assurera la sécurité des invités à la place de son ordre du Dragon Blanc. C'est donc tout naturellement que le Ministre Foss lui suggère d'organiser un malheureux accident…
Touché en plein coeur lors de l'événement, Griffith conserve néanmoins la vie sauve grâce au béhélit rouge sans lequel s'est fichée la flèche empoisonnée qui lui était destinée… (Une coïncidence à imputer à la Divine Providence ! ^^) La réponse de Griffith ne se fait pas attendre : il demande à Guts d'assassiner Julius !

Le manga est très bien dessiné, mais avec tout ces dialogues bien ficelés et bien troussés il est aussi bien écrit et bien construit : au fil des tomes, il devient de plus en plus difficile de prendre en défaut le travail de Kentaro Miura dessinateur.
La Guerre de Cents Ans entre le Midland et les Tudors continue, et les troupes du Faucon affrontent les lanciers lourds des Baleines Bleues. Au coeur des combats, Guts doit se porter au secours de Casca affaiblie par des problèmes féminins. Tous les deux blessés, ils dévalent une falaise et se retrouvent coupés de leur armée. Après une crise de nerf dans laquelle Guts se prend tous les états d'âme de sa camarade dans la tronche, c'est dans une scène intimiste que Casca raconte le récit de sa rencontre avec Griffith et de son entrée dans la troupe du Faucon. Traqués de tous les côtés par les soldats tudors, Guts prend une décision irrévocable : quoi qu'il lui en coûtera, Casca survivra !
Nous sommes à 5 tomes de l'Occultation !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
arcade_d
  12 septembre 2018
Premier bilan de la découverte et des synchronicités de lecture
Avant de donner mon ressentis sur les tome 6 à 10 (critique tome 10), j'ai envie de présenter le contexte dans lequel je lis ce manga, mon premier manga (et qui sera peut-être mon seul manga), et pourquoi je le découvre de manière lente.
Au réveil, après mon émerveillement quotidien d'être vivant et de ressentir avec une conscience simplement humaine, le flux de la vie, je me mets devant la fenêtre de la cuisine et remercie pendant quelque minutes (cela peut se nommer prière, méditation ou réveille).
J'ai préparé mon déjeuner et je me suis installé à la table de la cuisine, après avoir lu un verset ou deux de la bible (j'en suis aux lettres aux corinthiens de Paul – la 2ème qui par moment m'interroge), je prends alors le tome actuel de Berserk et je lis, je parcours, je me plonge dans ces dessins narratifs pour un ou deux chapitres.
Ensuite, j'emporte pour les trajets vers le travail un roman ou un essai (actuellement ce sont les lais de Beleriand de J.R.R Tolkien) et le soir avec la femme miraculeuse avec qui je partage la vie depuis 35 ans je lis de la poésie ou des romans érotiques.
Toutes ces lectures, et tout ce que je vis au quotidien, dans sa simple banalité (miraculeuse car en vie) se mêlent alors un ensemble de correspondances qui continuent à modeler l'homme de 56 ans que je suis.
Je sais que je relirais le cycle de Dune pour la 12ème fois (avant que les films de Villeneuve ne sortent), je relis couramment le poète Bashô et les dialogues avec l'ange. En littérature érotique, je suis tombé sur Anne Vassivière qui proposait quelque chose de vraiment inattendu, de nouveau, sur les perception intérieures, l'intimité profonde de chaque personne humaine entrant dans une relation sexuelle, donc une relation humaine. Et je prévois de relire plus tard Corps-âme Esprit de Fromaget, il m'a conduit à prendre conscience de l'importance de comprendre les anthropologies induites par nos croyances, nos propres visions d'être une personne humaine au sein d'une humanité en mouvement et des dangers que nos sociétés post-modernes nous font courir en fantasmant sur le transhumanise, l'Ubris des Grecs anciens, la démesure, tout en nous simplifiant en tant que consommateur idiot de biens et de services.
Mais Alors Berserk dans tout cela ?
Et bien oui Berserk va certainement venir remplacer Koltès dans mes oeuvres pour une Ile. Dans cette série de manga qui se lis en parallèle de la bible, je me retrouve aux sources de ce qu'il y a de plus sombre dans la personne humaine.
C'est par le travail de ce maitre an manga qu'il nous conduit sur un chemin qui ouvre nos esprits.
Le Tome 6 que je viens de terminer à certainement était écrit et dessiné dans les années 90. Dans ces années, je ne le connaissais évidement pas, puisque c'est mon fils (25 ans) qui me l'a fait découvrir il y a à peine 2 mois. Dans les années 90 je devais lire les premiers tome de la compagnie noire, bien sombre aussi. Et la notion des ténèbres humaines me questionnait abondamment, surtout que nous allions être parent.
Aujourd'hui que je découvre ce travail remarquable, il se crée un pont entre ces deux époques et même une troisième, une sorte de pré-renaissance sombre. Tout cela entre en résonnance et ouvre de nouvelles portes, de nouvelles dimensions à explorer et de nouvelles questions.
Lien : https://tsuvadra.blog/2018/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Tachan
  20 novembre 2019
Oh la la, ce tome encore ! Kentaro Miura n'en a pas fini de m'étonner et me remuer. Alors que le tome s'ouvre tranquillement sur l'ascension toujours plus haut de Griffith, on sent aussi peu à peu Guts s'humaniser et leur relation glisser vers ce que l'on connait. C'est très complexe et l'auteur l'amène tranquillement par petites touches comme le ferait un peintre avec son tableau.
Griffith veut atteindre les sommets et s'en donne les moyens. Après avoir séduit le roi, il entreprend de séduire son entourage et en l'occurrence sa fille. C'est un drame en plusieurs actes qui commence à se jouer ici sous nos yeux. A force de vouloir monter toujours plus haut, Griffith non seulement change et se coupe de sa base, mais s'attire aussi pas mal d'inimitiés. On sent se distendre ses relations avec Guts et Casca qui sont confus face à ce à quoi ils assistent. Ils ont envie de lui être fidèle et en même temps ils le sentent s'éloigner et devenir quelqu'un d'autre, alors ils doutent, ce que Miura retranscrit parfaitement dans ses dessins plein de métaphores. Quant à ses ennemis, ils sont de plus en plus nombreux mais Griffith sait très bien gérer cela et orchestre sa vengeance de main de maître comme il l'a fait pour son ascension. C'est sidérant et glaçant !
La série, pour autant, n'oublie pas d'être ce qu'elle est : de la dark-fantasy avec des batailles sanglantes. le dernier tiers du tome va donc répondre à cette attendre avec un affrontement où le mangaka va cibler Casca, afin de développer enfin cette dernière, qui était quand même un peu en retrait pour le moment. On la voit affronter un horrible mastodonte alors que sa condition de femme l'handicape, ce qui la met dans une rage folle. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur traité cela. Ce n'est pas toujours simple dans un univers tel que celui-ci de parler justement des femmes et de leur condition, mais il y réussit ici, et Casca devient un personnage très singulier. On va alors commencer à retracer son parcours, ce que je suis ravie de voir arriver. Et surtout, on va la voir, je l'espère, peut-être nouer une meilleure relation avec Guts, qui définitivement devient de plus en plus humain, au fur et à mesure qu'il se frotte à d'autres pauvres hères comme lui.
La série avance donc d'un bon pas à la fois dans les manigances du mystérieux Griffith que dans le développement et l'humanisation de ses personnages, et l'auteur n'oublie pas non plus de satisfaire notre goût de sang et de complot. L'équilibre est parfait !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
RazKiss
  21 août 2017
L'histoire de Guts prend un nouveau tournant. C'est un tome rempli de rebondissements ! La troupe des Faucons fait de plus en plus parler d'elle et Griffith se rapproche de la famille royale. Il se retrouve mêlé aux petites intrigues de la cour, tel un personnage des "Rois maudits" ou du "Trône de fer". Il ordonnera à Guts d'accomplir une mission très particulière. Mais tout ne va pas se passer comme prévu et ce sera un véritable choc émotionnel pour notre héros.
Ce sixième tome est également l'occasion d'en apprendre plus sur le passé de Casca. J'espère obtenir d'autres bribes d'informations sur elle dans le volume suivant, c'est un personnage féminin fort intéressant !
Commenter  J’apprécie          40
Riduidel
  14 mars 2020
pas mal, cette suite de l'histoire de Guts, qui montre bien à quel point Griffith, quoi qu'il en dise, ne le considère pas comme son égal.Et puis sa "romance" avec la jeune Casca risque de donner des résultats ... intéressants.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   01 avril 2015
[Griffith] Il y a ceux qui aspirent à l’hégémonie du monde. Ceux qui consacrent leur vie à maîtriser l’épée. Ceux qui sacrifient leur vie la recherche de leur rêve… et ceux dont le rêve réduit à néant celui des autres.
Commenter  J’apprécie          391
arcade_darcade_d   05 septembre 2018
https://freremaheu.files.wordpress.com/2018/09/berserk_tome_6.jpg
Car pour un manga seul une dessin est une citation
Commenter  J’apprécie          50
berym_berym_   03 février 2020
Il y a ceux qui aspirent à l'hégémonie du monde. Ceux qui consacrent leur vie à maîtriser l'épée. Ceux qui sacrifient leur vie à la recherche de leur rêve... et ceux dont le rêve réduit à néant celui des autres.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Kentaro Miura (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kentaro Miura
BERSERK - MENU MANGA #62
autres livres classés : dark fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
968 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre