AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782072697869
272 pages
Éditeur : Gallimard (16/03/2017)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Sen-nen - prénom japonais dont la signification ne se révélera que tardivement - est marié à Mathilde, une Française. Ancien professeur de littérature française dans une université à Tokyo, Sen-nen vit désormais à Paris avec sa femme, atteinte d'une grave maladie qui l'oblige à garder la chambre. Tous deux mélomanes, ils se sont connus lors d'un stage de musique en France.

Bien avant cela, à Paris, Sen-nen avait fait la rencontre capitale d'une canta... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Achillevi
  24 juillet 2020
Une écriture sobre, souvent onirique, pleine de poésie, de tranquillité et de sérénité pour traduire un amour profond entre deux êtres d'une grande sensibilité, unis dans une même passion pour les opéras de Mozart.
Une oeuvre de mélomane donnant des clés subtiles pour comprendre les Noces de Figaro, conjuguant esthétique du chant lyrique polyphonique, harmonie instrumentale et lecture politique.
Un hommage à la langue française, langue de l'amitié et de la littérature par excellence à travers le prisme de la culture japonaise.
Une réflexion sur le temps qui passe et la transformation du monde, des êtres et de l'amour.
Une lecture profondément émouvante.
Commenter  J’apprécie          100
clement_M
  02 septembre 2017
On suit dans ce livre, Sen-nen, un homme japonais marié à une française qui a eu une très forte expérience en écoutant Les Noces de Figaro (et grâce à cette expérience, il a pu rencontrer une cantatrice). Malheureusement, ce livre m'a beaucoup déçu pour des raisons.
Passons sur la structure du livre (qui est très classique et suit le schéma des Noces de Figaro) qui ne m'a pas bouleversé mais qui ne m'a pas choqué.
Par contre, j'ai été très déçu de la manière dont l'auteur parle de la musique. Je suis un grand amateur de musique (mais je ne connais pas si bien que cela les Noces de Figaro) et ce livre ne m'a pas permis de comprendre cet opéra, d'entendre la musique, le rythme de la musique. Ce point est très handicapant pour le livre car l'auteur passe un long moment à nous décrire les Noces de Figaro.
Par ailleurs, l'auteur utilise de nombreux "trucs" qui ne fonctionnent pas : les (trop) nombreux points de suspension dans le dialogue sont superflus et décrédibilisent les dialogues et leurs rythmes, les nombreux rêves du personnage principal n'apportent rien à l'histoire et laissent l'impression que l'auteur cherche à remplir son roman, l'auteur fait appel à de nombreux points de vue différents : on appelle tantôt le héros Sen-nen, l'homme ou bien l'auteur utilise le je. Je n'ai pas compris l'utilité de certains changements de point de vue et cela m'a plus perturbé qu'aidé à mieux comprendre cette histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Zazie13
  09 mai 2020
SEN-NEN (mille ans) est japonais, professeur de littérature française, passionné d'Opéra et des noces de Figaro de Mozart en particulier, qu'il a vu 11 fois consécutives dans sa jeunesse à Paris, pris de passion pour Clémence alors jeune cantatrice qui y incarnait Suzanne.
Il est marié à Mathilde, mélomane comme lui, une française qu'il a rencontré lors d'un stage de chant lyrique, avec laquelle il a partagé sa vie et fondé une famille. Alors que Mathilde est atteinte d'un mal incurable l'obligeant à garder son lit, il est contacté par Clémence de passage à Paris à l'occasion d'une représentation des Noces de Figaro, la revoir le plonge dans le passé de cet amour platonique et analytique de cet opéra qu'il met en parallèle chapitre après chapitre avec sa douce vie aux cotés de Mathilde, son âme soeur, comme une réponse polyphonique de l'amour.
Ce magnifique Roman est une ode à la musique, à l'opéra, à la langue française, à l'amour, à la vie, un éloge de la fidélité.
Akira Mizubayashi a construit ce roman comme un opéra, autour de thèmes qui lui sont chers tels que la musique, la langue française, la fidélité, les animaux.
Cet auteur délicieux écrit en français avec une sensibilité, une finesse japonaise. Dans un phrasé fluide et poétique. A découvrir absolument pour ceux qui ne le connaissent pas, son dernier roman « âme brisée» paru en 2019, est tout aussi vibrant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Murasaki
  15 juin 2020
Je vous préviens, je vais faire ma vilaine.... Je n'irai pas plus loin que la page 67 ou alors je risque de faire un noeud coulant dans mes pelotes de laine et me pendre au balcon comme un père noël en polyester au mois de décembre. J'abandonne donc sans regret l'écriture convenue, parsemée d'expressions usées comme "littéralement épuisé" ou "débiter des platitudes", et les amours éthérées de Sen-nen dont l'insipide personnalité consiste essentiellement à étaler sa culture générale à coup de name-dropping de peintres, musiciens etc... Avec tout ça j'ai trouvé une faute d'accord du participe passé, et dans un roman qui se la pète ça pique les yeux. Next.
Commenter  J’apprécie          40
Rhodopsine
  14 novembre 2017
Un amour humain? Un amour pour un opéra? un amour pour la voix humaine? un amour pour une langue?
Sen-nen est amoureux fou d'un opéra, Les Noces de Figaro, dans une interprétation en particulier. Amoureux de l'opéra ou de la cantatrice? Amoureux du français aussi, qu'il étudie, amoureux de Mathilde sa femme, jusqu'aux derniers moments. Sen-nen est un homme délicat, cultivé, discret et il a l'audace des grands timides.
Un roman pudique, délicat, inclassable, qui m'a fait découvrir un opéra dont je ne connaissais que des bribes.
Un très bon moment.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (2)
LaCroix   28 avril 2017
Akira Mizubayashi raconte avec délicatesse une histoire d’amour et de musique, de vie et de mort.
Lire la critique sur le site : LaCroix
Telerama   12 avril 2017
L'écrivain japonais signe son troisième roman en français. Une composition rare, portée par l'amour de la musique et d'une épouse trop tôt disparue.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
valerievalouvalerievalou   11 mars 2018
langue de l’amitié et de l’épanchement alors que la langue qui se parlait en lui était la langue de la retenue, de la soumission, du respect imposé. L’effort d’appropriation de français était donc un affranchissement, une expérience de la liberté qui lui permettait de vivre autrement son rapport à l’autre, au monde, de s’arracher du moule de sa langue et des codes culturels qu’elle véhiculait. Le français, concluait-il était un instrument de musique qu’il voulait faire chanter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
isacoeurisacoeur   11 avril 2017
Ainsi, les deux êtres se perdirent de vue, se séparèrent, sans même se donner l'occasion de se dire au revoir de vive voix, comme deux comètes chevelues, après s'être croisées quelque part dans la galaxie, s'éloignent l'une de l'autre et disparaissent finalement à jamais dans les ténèbres de l'univers.
Commenter  J’apprécie          10
JBClamenceJBClamence   08 octobre 2019
Quand, dans une conversation, on me parle d'un ami ou d'une amie, c'est d'abord et surtout sa voix que j'entends parce qu'elle est stable, presque immuable... contrairement à son visage, qui est pris dans un processus ininterrompu de fluctuations momentanées et de changements incessants. Par exemple, deux photographies d'une même personne ne montrent jamais le même visage... Ce n'est pas vrai ?
Commenter  J’apprécie          00
JBClamenceJBClamence   08 octobre 2019
Ainsi, les deux êtres se perdirent de vue, se séparèrent sans même se donner l'occasion de se dire au revoir de vive voix, comme deux comètes chevelues, après s'être croisées quelque part dans la galaxie, s'éloignent l'une de l'autre et disparaissent finalement à jamais dans les ténèbres de l'univers.
Commenter  J’apprécie          00
CsylCsyl   26 février 2020
La musique devenait alors pour eux comme une prière sans paroles, l'occasion d'un silencieux échange de sourires et de soupirs d'émerveillement.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Akira Mizubayashi (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Akira Mizubayashi
Entretien avec Akira Mizubayashi à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio.com le 3 octobre 2019. Découvrez les mots choisis par l'auteur pour évoquer son roman 'Ame brisée', paru aux éditions Gallimard.
Retrouvez toutes les critiques de 'Ame brisée' sur Babelio : https://www.babelio.com/livres/Mizubayashi-me-brisee/1151329
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
326 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre

.. ..