AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Bouquet (Traducteur)
ISBN : 2910030601
Éditeur : Gaïa (20/08/1999)

Note moyenne : 4.8/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Voici l'histoire des premiers pionniers suédois partis conquérir l'Amérique et comment leur vint l'idée de s'expatrier : Krishna et Karl Oskar, jeune couple héritier d'une terre aride qui ne parvient guère à nourrir les huit bouches de la maisonnée ; Robert, le frère de Karl Oskar, un contemplatif qui aspire à la liberté...
placé comme valet de ferme alors qu'il ne rêve que de l'Amérique ; son compagnon d'infortune, Arvid ; l'illuminé Danjel Andreasson, digne... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
yva63
  21 novembre 2013
Wilhelm Moberg, écrivain et dramaturge suédois, a écrit cette "saga" entre 1949 et 1959, traduite et éditée chez GAÏA en 1999 en 8 tomes, puis en Poche et, enfin, rééditée en 2013, toujours chez Gaïa, en 2 tomes de 800 pages (que cela ne vous effraie pas, continuez votre lecture ! … J'espère bien vous convaincre de vous lancer dans ce récit hors du commun).
L'excellente critique de Gwenn21 m'a donné envie de relire pour le plaisir cette «série » (lue en 99) dont je gardais un souvenir prégnant et pour m'assurer qu'elle n'avait pas « vieilli » car je viens de la recommander à plusieurs amis : relecture épatante qui m'a même permis de voir certains épisodes sous un jour différent. L'écriture n'a pas pris une ride et les thèmes abordés sont toujours d'actualité.
L'histoire : En 1850, en Suède, un jeune couple de fermiers que sa terre ne nourrit plus décide d'émigrer vers l'Amérique avec ses enfants et quelques proches. Tome 1 : « Au pays » qui explique comment et pourquoi ils décident de partir. Tome 2 : « La traversée » : du port de Karshamm jusqu'à New York à fond de cale. Tome 3 : « le Nouveau Monde » : en bateau, en train, à pied jusqu'au Minnesota …et dans les suivants : leur installation, leurs vies et celles de leurs descendants dans leur nouvelle patrie.
Trop long ? Non, au contraire car il ne s'agit pas d'une saga familiale de plus, je la qualifierais plutôt d'odyssée ! A travers des personnages faits de chair et de sang avec lesquels nous nous sentons vite en empathie, W.Moberg en 8 tomes, sans fioritures ni sentimentalisme inutiles, balaie de façon magistrale toute l'histoire de l'émigration suédoise vers l'Amérique au XIXe siècle (1 million de personnes) en nous la racontant à travers leurs yeux (étonnement, désarroi, peur…) Une documentation minutieuse a dû précéder l'écriture et le résultat est remarquable.
Convaincus ? Alors n'hésitez pas, n'ayez pas peur de la longueur : c'est un plus. Essayez le tome I et vous verrez, vous vous laisserez embarquer … c'est le cas de le dire !
Si vous voulez lire les autres critiques, tapez « La saga des émigrants » tome I « Au pays »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Sylde
  05 octobre 2009
À peine accosté à un ponton de l'East River, nos émigrants découvrent que leur voyage est loin d'être fini ! En effet, Kar Oskar a décidé d'aller jusqu'au Minnesota rejoindre le fils d'autres émigrants rencontrés sur le bateau. Là-bas, il espère trouver une bonne terre pour nourrir sa famille.
Mais, après les souffrances de la traversée, tous sont affaiblis et, autre souci, leur bateau est arrivé plus tard que prévu en Amérique. La Saint-Jean est déjà là, nous sommes à la fin du mois de juin.
Il faut donc rapidement reprendre la route pour espérer s'installer avant l'hiver.
Heureusement pour eux, la capitaine va leur trouver un guide suédois pour la première partie du voyage, jusqu'à Chicago. Il les aidera à se familiariser avec leur nouveau pays. Après, ils seront seuls pour s'enfoncer un peu plus dans les terres.
C'est encore un voyage dans ce tome trois, un voyage avec son lot de difficultés. En train tout d'abord, une découverte pour tous, puis à nouveau en bateau sur les grands lacs, et pour finir le Mississipi.
Notre groupe se soude, l'entraîde est essentielle pour eux. Ulrika est enfin acceptée par Kristina qui jusqu'à maintenant ne voyait en elle que la prostituée du village.
Malgré tout ils se heurtent tous à la barrière de la langue et ont l'impression de vivre comme des sourds-muets coupés du reste du monde. Même Robert, qui avait essayé d'apprendre l'anglais, découvre que ses efforts ont été vains car sa prononciation n'est pas correcte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MaxlolMaxlol   23 juillet 2014
.....Mjödahult est une des plus anciennes fermes de Ljuder. Son nom est cité dans le procés-verbal d’un jugement deux cent ans avant la découverte de l’Amérique. La famille Niba habite et cultive cette ferme aussi loin que l’on remonte la mémoire des générations et depuis qu’il existe des dcouments écrits....
Commenter  J’apprécie          20
Video de Vilhelm Moberg (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vilhelm Moberg

La saga des émigrants, Vilhelm Moberg
L'avis d'Armelle Bayon de la librairie Espace Culturel Leclerc (Conflans-Sainte-Honorine)
Dans la catégorie : Littérature suédoiseVoir plus
>Littérature des langues germaniques. Allemand>Autres littératures germaniques>Littérature suédoise (182)
autres livres classés : littérature suédoiseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Etes-vous incollable sur la littérature scandinave ?

Qui est l'auteur du roman "Bruits du cœur" ?

Herbjørg Wassmo
Jens Christian Grondhal
Sofi Oksanen
Jostein Gaarder

15 questions
100 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature scandinaveCréer un quiz sur ce livre