AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hiroshi Takahashi (Traducteur)Alexandre Tisserand (Adaptateur)
ISBN : 2845990669
Éditeur : Pika Edition (24/01/2001)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Lors d'un voyage organisé par une école, un train déraille dans un tunnel. L'accident, dont la cause semble aussi imprévisible qu'insolite, est si brutal que tous les passagers du train meurent sur le coup, exceptés deux garçons et une fille. Téru, Nobuo et Ako, trois rescapés se retrouvent enterrés sous les décombres du tunnel et sont désemparés en découvrant toute l'horreur de la réalité. Un huis clos angoissant se met lentement en place, montrant la réaction des ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Mero
  07 juin 2013
Dragon Head est un sublime manga évoluant dans un univers post-apocalyptique et qui traite principalement de la peur humaine. Il a été par ailleurs adapté au cinéma en 2003.
Dès les premiers tomes, une simple sortie scolaire se transforme en cauchemar et débouche sur un huis-clos très anxiogène pour les 3 héros coincés à l'intérieur du tunnel. Dès lors, l'auteur choisit de faire d'eux 3 cas qui réagiront différemment devant cette situation de crise.
Les instincts primitifs ressortent et l'homme devient un loup pour l'homme, prêt à tout pour survivre, quitte à tuer les autres.
Lorsque Teru et Ako sortent du tunnel, l'espoir revient pour eux. Mais quand ils assistent aux paysages de mort à leur sortie, le désespoir renait. Pourtant le héros nourrit une dernière volonté, celle de rentrer chez lui. Pense-t-il être à l'abri là-bas ? Ou sa maison ne représente-t-il qu'un lieu familier ? Qu'est-ce qu'il espère trouver au bout de la route qui lui permet de croire que lui et Ako seront en sécurité ? Qu'est-ce qui le rend si fort ? Ce manga a été dessiné en 1995 et reste des années après toujours aussi puissant car cette atmosphère oppressante se ressent à chaque instant comme si l'on y était.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Yewnoful
  16 janvier 2018
Cette critique est réalisée dans le cadre de l'opération Masse Critique.
Autant par son trait que par son histoire et son ambiance, Dragon Head est un grand manga. Une histoire universelle, bien menée et tellement, tellement réaliste. C'est l'horreur qui s'immisce dans le quotidien. Un voyage en train qui tourne mal. Âmes sensibles s'abstenir. Graphiquement très réussi, d'un grand maîtrise dans le dessin, Dragon Head nous plonge sans préambule dans un cauchemar dont ses personnages ne ressortiront pas indemnes. Un huis clos glaçant, une ambiance de fin du monde qui nous renvoie à nos peurs les plus profondes : à l'obscurité, à l'enfermement, au contact de la mort. Sans rien caché, le manga joue très bien de l'ombre et de la lumière. Il montre tout, le sang, la mort mais demeure baigné dans cette obscurité, impénétrable et étouffante, qui domine l'oeuvre d'un bout à l'autre.
Suite au déraillement de leur train en plein milieu d'un tunnel, trois adolescents, seuls survivants de la catastrophe, se retrouvent enterrés vivants et chacun sombre peu à peu. Au point que ce n'est plus tellement cet amoncellement de cadavres qui glace le lecteur mais bien cette tension, toujours croissante, entre ces adolescents, tellement différents, livrés à eux-mêmes et qui vont s'affronter, se déchirer.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Dramaix1988
  16 janvier 2018
Je ne connaissais pas ce manga, malgré sa parution déjà assez ancienne, avant de le découvrir dans la sélection masse critique c'est donc une découverte et je remercie Babelio et son opération pour me l'avoir fait découvrir. Ce manga de style horror-survival et post-tragédie ou post-apocalyptique (ça c'est après avoir lu la suite que je pourrais définir totalement) m'a bien plu sans non plus être transcendant. D'abord le dessin est très beau et c'était très important car toute l'histoire se base sur une atmosphère pesante et pour cela il faut une bonne plume ce qui est le cas. le deuxième point fort c'est le rapport entre les trois personnages dans ce huis clos horrible qui est bien utilisé et qui rend l'histoire fort intéressante. Après habitué des livres et films d'horreur, j'ai pas été bousculé par cette histoire mais je peux comprendre que ça trouble certaines personnes, par exemple les personnes claustrophobe doivent plus ressentir la peur dans ce récit. Donc voilà ça m'a plus mais sans plus mais je vais continuer la série car le récit est quand même fort intriguant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sphilaptere
  09 juillet 2017
Un sommet de l'angoisse, que dis-je un pic. Oh mon dieu, mon dieu, surtout, surtout ne vous aventurez pas dans Dragon Head !!! Ne faites pas comme moi. Je viens d'en lire deux tomes, et...
1 – Je suis claustrophobe, et j'ai failli mourir de peur.
2 – J'ai peur du noir et j'ai failli mourir de peur.
3 – J'ai peur des transports et j'ai failli mourir de peur
4 – J'ai peur de la fin du monde.
5 – Et j'ai peur d'écrire cet avis !
Je connaissais la Dame de la chambre close et son ambiance trouble, mais ça ne se compare en rien à Dragon Head, qui commence dans l'horreur, et glisse peu à peu dans plus de malaise et d'angoisse pure. Un huis-clos infernal dans un tunnel ferroviaire. Et pourtant rien de fantastique là-dedans, sinon les méandres mis à mal de la psyché humaine.
Le dessin de Mochizuki n'est pas de ceux qui m'enchantent particulièrement, mais c'est un démon de la mise en scène et ses planches sombres exsudent une angoisse hypnotique.
Le volume 2 sort un peu de ce cadre, et je crois que le volume 1 surtout, restera une référence dans le monde de la bande dessinée. A moi le 3 qui vient de sortir. (Je parle de l'édition de luxe en 5 volumes grand format chez Pika Graphic. Ca le vaut bien.)
Je retourne sur le toit pour une cure de ciel bleu !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
MarieKey
  16 janvier 2017
À la fois sombre, inquiétante et mystérieuse... Minetaro Mochizuki a tous les ingrédients en main pour faire de Dragon Head une série de manga à la fois captivante et dérangeante !
Ce premier tome en huis-clos nous plonge dans la lourdeur étouffante d'un tunnel juste après le déraillement d'un train. Des dizaines de corps jonchent les carcasses des wagons. Seuls trois survivants arrivent à s'extirper des décombres. On découvre aux côté de Téru, Nobuo et Ako l'horreur de la situation, la terreur de se retrouver piégés et leur impuissance à trouver une solution pour s'en sortir.
J'ai beaucoup aimé découvrir le ton très noir du récit, agrémenté de cet aspect très inquiétant lié à l'inconnu d'un lieu, d'une situation, de l'attitude à adopter. La montée de la folie chez un des personnages apporte une dimension encore plus effrayante à l'histoire. Il est fascinant d'observer les personnages se battre pour leur survie, entre eux et contre leurs démons.
Un premier tome captivant avec un style obscure, gore et mystérieux qui intrigue et fait froid dans le dos. J'ai hâte d'attaquer la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (3)
Bedeo   13 avril 2017
Pika réédite l’une des oeuvres les plus marquantes du génial Minetaro Mochizuki. Un classique du manga d’horreur psychologique.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BDGest   14 mars 2017
Haletant, prenant et d’une richesse thématique insoupçonnée, Dragon Head trouve logiquement sa place dans le panthéon du manga aux côtés de titres comme Akira et autre Monster.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   14 mars 2017
Une série manga dont les débuts sont haletants en diable. Que les éditions Pika l'aient remise au goût du jour est une merveilleuse idée.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
30553055   22 mai 2017
Si pour Sartre, l'enfer, c'est les autres, pour Mochizuki, l'horreur, c'est soi-même.

Sébastien Langevin, postface
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Minetaro Mochizuki (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Minetaro Mochizuki
Présentation du manga Dragon Head
autres livres classés : catastrophes naturellesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
426 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre
. .