AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 235592175X
Éditeur : Editions Ki-oon (01/07/2010)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 166 notes)
Résumé :
"Parfois le simple fait d'exister peut être le plus terrible des crimes"

Oz Vessalius, 15 ans, est l’héritier d’un des quatre grands duchés du pays. Le jour de sa cérémonie de passage à l’âge adulte, des bourreaux masqués le précipitent dans un monde sombre et confus, l’Abysse, pour un crime dont il ignore tout. Dans cette prison à l’écart du temps, il rencontre Alice, une jeune fille aux pouvoirs mystérieux, qui lui propose de nouer un pacte pour l’a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
Walktapus
  03 juin 2015
Perverse productivité. Pour le M du défi ABC, j'avais sélectionné soit l'Homme sans Qualité de Musil, soit Pandora Hearts. Et pour le P, soit Contre-jour de Pynchon, soit W de Perec. Effrayé par l'immensité des pavés de 1500 pages, j'ai laissé Musil dans le pense-bête, et Pynchon dans la PAL. C'est qu'il faut terminer pour le 13 septembre !
Pour compenser, j'ai lu deux tomes de Pandora Hearts.
Oz et Alice, deux adolescents plein de questions existentielles, dans un univers qui tient de l'ère victorienne, version croquet party. Pandora, une organisation qui lutte contre des sorciers tirant leur pouvoir des abysses, lesquelles ressemblent à la fois à l'enfer et à une boîte à jouets.
C'est plein de références à Alice au pays des merveilles. Alice pourrait même être le personnage de Carroll, perdue dans le Wonderland. L'histoire est bourrée de mystères. Il y a de quoi tenir sur la durée (17 tomes à ce jour).
Le dessin est entièrement centré sur les personnages, dont les visages sont d'un style trop impersonnel à mon goût, mais les costumes très travaillés. Bien sûr les relations entre les différents personnages sont au coeur de tout ça (hearts, hearts).
Une série sympathique. Est-ce que je me serais plus éclaté avec Musil ? Oui, sans doute, on ne se refait pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
FriponCat
  09 novembre 2012
On m'a souvent dit que regarder l'anime avant d'avoir lu le manga "tuait" quasiment ce dernier. Disons que quelque part, ce n'est pas faux. Pas faux dans le sens où, en finissant le tome 1, je me suis rendu compte de quelque chose d'important et de surprenant.
Ayant vu l'anime plusieurs fois, j'avais toujours ce sentiment d'être resté sur ma faim. C'est alors que ma curiosité s'est porté sur le manga, et que j'ai donc commencé par le lire premier tome. En toute franchise, ce que je trouve de plus surprenant, c'est l'immense fossé qui existe entre le manga et l'anime, en de nombreux points. Mais pour le moment, je vais tenter d'organiser ma critique comme j'aime le faire.
Tout d'abord, la couverture est de qualité, et particulièrement attirante. C'était sans compter sur le fait qu'en débutant le premier chapitre, l'on fait face à une qualité de dessin vraiment agréable. Les personnages ont vraiment un character design fort sympathique. On sent une maîtrise et une bonne volonté là-dedans.
En ce qui concerne le scénario, je dois avouer que j'apprécie au plus haut point. Les Chains que l'on peut caractériser comme des "démons", la notion de pacte entre Chains et humains (appellés ici Contractants Illégaux)... Certes, cela paraît un peu réchauffé si l'on se mets à penser à certains titres, mais la particularité de l'histoire est sans conteste le mystère autour de l'Abysse, Alice, et la Volonté de l'Abysse ("Abyss no ishi"). L'on ne nous apporte que très peu d'informations dans e premier tome, seulement les plus basiques, et rien de plus. C'est juste ce mystère qui nous pousse à aller toujours plus loin, et forcément, l'on ne peut le regretter.
Oz Vessalius, un adolescent de quinze ans, est le héros de Pandora Hearts. Pour ne pas spoiler, je dirai simplement que ce dernier, pour une raison qui nosu échappe totalement sur ce premier tome, sera accusé d'un crime qu'il ignore et jeté par d'étranges individus vêtus de rouge dans ce que l'on appelle l'Abysse, une dimension comparable grossièrement à l'enfer. C'est dans cette sorte de prison qu'il y rencontrera une jeune fille nommée Alice, au physique charmeur mais au caractère bien affirmé et à la nature bien étrange. En effet, il découvrira qu'Alice... n'est pas humaine. Enfin, pas véritablement (mais je vous laisserai constater cela dans les prochains tomes ^^). Alice est une Chain.
D'apparence humaine, elle est pourtant une Chain arborant l'apparence d'un lapin noir géant, connu sous le nom de B-Rabbit (ou Bloody Rabbit), armé d'une grande faux.

Dans ce tome, nous faisons la rencontre de divers personnages ayant chacun leur propre personnalité. Ce qui m'étonna le plus, c'est la façon dont Jun Mochizuki développe ses personnages, ces derniers étaient vraiment bien pensés et complexes. Par exemple, Alice, elle qui paraît être une Chain au fort caractère, se révèle être une individu confuse entre sa nature de Chain et les émotions humaines qu'elle cache en elle.
Il y a tout particulièrement un personnage qui va susciter notre attention, tant par son physique qui nous semble si familier que par son intérêt pour Oz lorsqu'il sera sorti de l'Aysse avec l'aide d'Alice.

L'histoire s'inscrit dans un monde plongé dans ce qui semble être l'époque victorienne, et l'idée de magie qui s'intègre très bien dans l'intrigue.

De mon point de vue personnel, c'est un manga que je conseille vivement à tous. Et surtout : lisez ce serait-ce que les deux ou trois premier tomes avant de commencer à regarde l'anime. L'on perçoit très rapidement un certain charisme des personnages (surtout d'Oz) qui a totalement disparu dans l'anime. Une chose fort étonnante, voir décevante.
Un titre qui mérite amplement 5 étoiles, tant par sa complexité au niveau de l'intrigue que par ses personnages et son univers fort attachants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Arlavor
  05 janvier 2013
Pandora Hearts, c'est mon gros coup de coeur côté manga de l'année 2011. Je connaissais déjà l'anime (qui va jusqu'au tome 9) et j'avais hâte de découvrir le manga.

L'histoire commence le jour de la cérémonie de passage à l'âge adulte d'Oz. Avant ce moment important de sa vie, il va s'amuser avec sa petite soeur Ada et son serviteur Gilbert. En courant, lui et Gilbert tombent dans un trou qui s'ouvrent sous leurs pieds et se retrouvent dans une salle souterraine (sous le jardin) où se trouve une tombe et une montre à gousset. Oz est mystérieusement attiré par cette montre et dès qu'il la touche, il se retrouve dans une pièce mystérieuse où une jeune fille mystérieuse lui annonce qu'elle sera celle qui le tuera puis essaye de l'étouffer. Oz se retrouve immédiatement auprès de Gilbert dans la salle de la tombe.
La cérémonie arrive, Oz prononce son serment et lorsqu'il touche l'horloge silencieuse pour achever son passage, celle se met à sonner. Gilbert, dont l'esprit est manipulé par des gens pas sympas, poignarde oz et les gens pas sympas arrivent...en même temps que la fille qu'Oz a vu! Elle se transforme en lapin noir géant et Oz se retrouve précipité dans l'Abysse. Son crime?...Son existence. Mystérieux, n'est-ce pas?

L'intrigue m'a tout de suite plu. Pourquoi l'existence même d'Oz est-elle un crime? Qui est donc cette mystérieuse fille? Oz parviendra-t-il a sortir de l'Abysse?

Oz est un garçon très enthousiaste dont le plus grand plaisir est de torturer Gilbert son serviteur même s'il considère celui-ci comme étant son meilleur ami. Il parait assez inconscient et accepter bien vite son sort, un peu comme s'il n'en avait rien à faire. Il ne reste jamais triste bien longtemps. Il est également très charmeur comme on le voit avec la charmante Miss Sharon. Gilbert est le serviteur d'Oz. Il a l'air assez fragile et timide et il a la phobie des chats. Je le trouve absolument adorable. On ne sait pas trop quoi dire de la jeune fille mystérieuse à part le fait qu'elle est mystérieuse.

Et évidemment pour un manga, les dessins sont importants. Et ceux là, je n'ai qu'une chose à dire. Ils sont magnifiques!

Et je ne sais pas si vous savez, mais ce manga est en partie une adaptation de Alice au pays des merveilles. Il y a quelques détails qui font penser à ce livre (et encore pleins dans les tomes suivants) comme l'insouciance d'Oz, son accoutrement qui fait penser à celui du lapin, la montre à gousset, le lapin noir, la salle remplie de peluches, les chains (et surtout les cartes), la folie. Et le petit chat d'Oz s'appelle Dinah.

Un super manga que je vous conseille vivement et qui ne devrait pas être trop long. Peut-être une vingtaine de tomes, pas plus, selon l'auteure.
Lien : http://lemondedarlavor.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Namine
  01 novembre 2012
Pandora Hearts est un manga qui a tout d'abord été publié dans un magazine Square Enix au Japon il y a quelques années. Ça m'a tout de suite convaincue de lire la saga, car cet éditeur est pour moi une valeur sûre. Repris en France par Ki-oon depuis 2010, 15 tomes sont déjà sortis par chez nous au jour d'aujourd'hui. Un anime a même été adapté de ce manga ! Tout ça me donnait très envie de découvrir le petit monde d'Oz Vessalius.
Ce tome est avant tout un tome d'introduction, voire de pré-introduction. Je pense qu'il faudrait lire au moins trois ou quatre tomes pour se faire une idée plus concrète de l'histoire, mais je vais tenter de vous en donner un aperçu qui, je l'espère, vous donnera envie de découvrir ce manga.
Oz Vessalius vient d'arriver dans un superbe manoir où sont célébrées les cérémonies de passage à l'âge adulte de tout noble ayant atteint ses 15 ans. En compagnie de sa petite soeur Ada et de son meilleur ami Gil, leur curiosité va les pousser à explorer les lieux. Ils vont vite découvrir une mystérieuse tombe sur laquelle se trouve une montre à gousset. Oz va dès lors être assailli de visions assez cauchemardesques, jusqu'au moment de la fameuse cérémonie. Il va se retrouver projeté dans un monde parallèle, où sont envoyés les pires criminels par des bourreaux masqués : l'Abysse. Oz va y faire la rencontre d'une jeune fille un brin impertinente : B-Rabbit (Alice), qui va lui proposer de l'aider à retourner dans son monde en l'échange de son aide pour rassembler ses souvenirs perdus.
Pandora Hearts, c'est en quelque sorte un Alice au Pays des Merveilles pour adultes et jeunes adultes, remixé à la sauce horreur/gothique. On sent que l'auteur s'est énormément inspiré de l'oeuvre de Lewis Carroll pour concocter ce manga et il multiplie les références à ce livre par tout un tas de petits clins d'oeil (le nom de ses personnages, la célèbre montre à gousset, l'Abysse qui peut facilement être assimilé au pays des merveilles). C'est un univers très étrange et plein de mystères, qui oppose Oz, un garçon qui aimerait bien savoir pourquoi il est accusé d'un crime dont il n'a pas connaissance, et Alice, une fille qui souhaiterait trouver un sens à son existence en retrouvant ses souvenirs. Leur destin est incontestablement lié, mais de quelle manière ? On se demande parfois où on va, mais la curiosité prend le dessus. Il faut dire que tout nous est présenté de manière rapide et saccadée, alors il n'est pas facile de tout comprendre.
Par contre, j'ai adoré les personnages, même si la rencontre a été plutôt brève. Oz est attendrissant de par sa relation assez distante qu'il semble entretenir avec son père. On ne le rencontre pas dans ce tome, mais la manière dont il en parle est assez éloquente : il préfère que ce soit son oncle qui assiste à la cérémonie plutôt que lui. Je suis curieuse connaître les raisons qui font que son père n'ait pas l'air de s'intéresser plus que ça à son fils, mais aussi s'il fera son apparition dans les prochains tomes. Oz est un personnage qui accorde aussi beaucoup d'importance à l'amitié, notamment à son serviteur et meilleur ami Gil. J'ai aimé ce petit bonhomme orphelin constamment paniqué par le comportement un peu téméraire de son ami. Leur amitié est sincère et désintéressée. C'est un personnage loyal qui est prêt à tout pour son maître et ami. À savoir que quand Oz retournera dans son monde, 10 ans se seront écoulés pendant qu'il était dans l'Abysse. Ce sont à des personnages adultes auxquels on aura affaire par la suite. Oh et je n'oublie pas ma petite rencontre avec B-Rabbit : j'ai adoré son caractère bien trempé et sa franchise. On lui découvre parfois un côté très sensible dû à sa perte de mémoire.
C'est donc un manga original (c'est le moins qu'on puisse dire), qui m'a plu par ses jolis dessins et par cette double quête très mystérieuse. C'est sombre, mais il y a vraiment quelques pointes d'humour qui m'ont bien plu. Cependant, difficile de se faire un avis concret sans avoir lu la suite. Il y a trop peu d'éléments qui nous sont donnés dans cette première partie.
Lien : http://www.plume-a-papote.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DrunkennessBooks
  27 juillet 2014
Il existe un endroit sombre et mystérieux, rempli de dangers. Cet endroit se nomme l'Abysse. Les criminels y sont envoyés en punition de leurs crimes. Mais ce n'est qu'une légende. du moins, c'est ce que pensait Oz Vessalius, jeune héritier d'un des duchés les plus importants du pays, avant d'y être précipité. Quel est son crime ? Son existence.
Pandora Hearts est un manga coup de coeur ! le style, l'histoire, les personnages, tout m'a plu dans ce manga. Tout d'abord, la mangaka s'est librement inspirée d'Alice au Pays des merveilles. On y trouve donc de nombreux points communs en commençant par les noms (Alice, Dledee…), certains éléments (le lapin, la montre à gousset) ou encore plus généralement l'aspect psychédélique de l'univers.
Chaque personnage est très rapidement et facilement identifiable : chacun possède son propre style et leur personnalité est d'entrée de jeu affirmée. Sous ses airs d'enfant insouciant, Oz est beaucoup plus mature qu'il n'y paraît. Gil, son valet, se pose d'emblée comme un ami fidèle et prêt à tout pour aider son jeune maître (sauf affronter des chats !). J'aime beaucoup aussi le personnage d'Alice et son caractère ambivalent. Elle se montre tour à tour fragile et douce puis surpuissante et violente. Peut-être qu'elle est schizophrène ou bipolaire après tout. En tout cas, elle est assez instable psychologiquement ! D'autres personnages sont eux aussi mythiques : j'adore Break et ses pensées machiavéliques, pour ne pas dire tordues.
Bref, ce premier tome pose les bases d'un univers et d'une intrigue riches et complexes. Oz ne comprend pas pourquoi il est là et ce qui lui arrive. Et c'est exactement comme lui que je me suis sentie : totalement perdue. Mais j'ai adoré cette impression ! Pandora Hearts est donc une série que je vais continuer avec plaisir et que je recommande fortement.
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
6930069300   21 décembre 2015
Pandora Hearts, Tome 1, par Jun Mochizuki
Oz Vessalius, un jeune noble de 15 ans facétieux, va fêter sa cérémonie de passage à l'âge adulte. Seulement, rien ne se passe comme prévu ! Après avoir trouvé une montre qui égrène des notes de musique avec son jeune valet Gilbert, il rêve d'une jeune fille qui menace de le tuer. Puis, après avoir rencontré la belle Sharon Rainsworth, durant la cérémonie en elle-même, l'"horloge du silence" devant laquelle il prête serment se remet en marche. De mystérieuses personnes habillées en rouge arrivent sur les lieux et Gil, contrôlé par l'une d'entre elles, Zwei, attaque Oz. Le jeune garçon déboussolé est sauvé par la jeune fille de son rêve, le B-Rabbit.
Projeté dans l'Abysse par les Faucheurs Pourpres, il se fait attaquer par une "chain", sorte de démon de l'Abysse, et est de nouveau sauvé par le B-Rabbit, qui se révèle être elle aussi une chain, dont le vrai nom est Alice. Afin de retourner dans le monde réel, ils passent un contrat. Revenant dans le monde réel sous les yeux ébahis de Sharon Rainsworth, de son domestique Xerxes Break et s'un jeune homme du nom de Raven, Oz apprend que ces trois étranges personnages appartiennent à l'organisation Pandora, qui chassent les contractants illégaux, et qu'il a été précipité dans l'Abysse par les Baskerville, les messagers de l'Abysse. Pour éviter de mettre en danger sa famille et afin de retrouver les souvenirs d'Alice, les deux jeunes gens acceptent d'entrer au service de Pandora...
Note : 20/20
Les dessins sont magnifiques, l'histoire est palpitante, les personnages sont travaillés... Que demander de plus ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
UrzyUrzy   12 septembre 2010
On m'avait dit que là bas tout n'était que ténèbres ... En réalité ... Il restait tout de même un lueur d'espoir...
Commenter  J’apprécie          100
MladoriaMladoria   06 octobre 2014
Evidemment puisque j'ai fait exprès de te le cacher !
Je voulais voir ton air paniqué au moment où je te l'annoncerais !
Commenter  J’apprécie          80
6930069300   21 décembre 2015
Oz Vessalius, au nom de la chaîne du jugement, je viens rendre ma sentence... Ton crime est ta propre existence !

Il n'y a rien de logique là-dedans ! Je suis seulement convaincue que mon instinct ne me trompe pas, et cette certitude me dicte ma conduite, c'est tout !

Commenter  J’apprécie          30
SuzanpetitsregalslitterairesSuzanpetitsregalslitteraires   23 février 2014
Je suis...
Je suis...
Je suis...
Je suis...
Je suis...
Je suis...
Je suis...
Celle qui te...
Celle qui te...
Celle qui te...
Celle qui te...
Celle qui te...
Celle qui te...
Celle qui...
Je suis celle qui te tuera!
Je ne te pardonnerai jamais...
Jamais...
Jamais!!
N'oublie pas...
Où que tu te cache...
Je te retrouverai!
Tremble de tout tes membres...
L’horreur...
La terreur...
Le désespoir...
Je vais...
T'apprendre à les connaître!
Et puis...
Au tout dernier instant...
Je te tuerai de mes propre mains!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jun Mochizuki (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jun Mochizuki
Fin du XIXe siècle. Paris est en plein émoi à la suite d?attaques répétées de vampires. Pourtant, la règle d?or de leur communauté est de ne pas s?en prendre aux humains ! Un mal mystérieux semble ronger ces créatures immortelles?
C?est en cette période troublée que Noé arrive dans la capitale. Il suit la trace du grimoire de Vanitas, artefact légendaire craint de tous les vampires. On dit qu?il permet à son détenteur d?interférer avec ce qu?il y a de plus sacré pour eux : le nom véritable, symbole même de leur vie. le modifier peut les rendre fous, voire les anéantir?
À bord de l?énorme vaisseau flottant sur lequel il a embarqué, Noé fait la connaissance d?Amélia. Alors qu?il l?aide à se remettre d?un malaise, tout s?emballe : elle perd la tête et révèle sa nature de vampire devant les passagers ! C?est alors qu?entre en scène un mystérieux assaillant, se présentant comme? Vanitas ! Devant un Noé bouche bée, il dégaine le fameux grimoire et apaise l?accès de folie de la jeune femme. L?artefact ne serait donc pas qu?une arme mortelle ? Vanitas, héritier du nom et du pouvoir du créateur du livre, a une mission : sauver les vampires de la malédiction qui pèse sur eux !
Après Pandora Hearts, Jun Mochizuki crée un nouvel univers palpitant, entre steampunk et fantasy ! le talent du jeune auteur pour camper des personnages mystérieux, ambivalents et à la psychologie complexe ne se dément pas. D?un trait toujours aussi soigné et élégant, elle nous entraîne à travers un Paris peuplé de créatures de légende, dans une enquête aux frontières du monde des humains et des vampires !
+ Lire la suite
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle