AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782353480944
216 pages
Éditeur : Le Lézard Noir (03/02/2017)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 51 notes)
Résumé :
L’excentrique Dr Tamaki mène des recherches sur le cerveau. Hashi, 19 ans et demi, a un petit fragment de voiture qui est resté dans son cerveau suite à un accident, et depuis il ne peut s’empêcher de dire à voix haute tout ce qu’il ressent et tout ce qu’il pense. Hana, 21 ans, peut être soudainement prise d’un orgasme n’importe où, n’importe quand, et même en public. Le cerveau de Mari, 6 ans, ne perçoit pas les... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  17 septembre 2017
Quatre jeunes sont internés dans une clinique : un jeune garçon qui ne peut s'empecher à dire ce qu'il pense, Hana, une jeune fille qui peut être prise d'orgasme n'importe où et n'importe quand, un jeune garçon qui se prend un super-héros et Mari, une jeune fille qui ne voit pas les humains. le Dr Tamaki espère pouvoir les aider car leurs troubles les empêchent de vivre normalement.
Les situations sont très décalées et les descriptions sont très courtes en dessins. L'auteur laisse le lecteur interpréter et se fait une idée sur chaque personnage. le dessin de Minetaro Mochizuki est assez particulier, très rond, très calme. Un manga d'observation mais ce n'est pas désagréable au contraire. Je suis curieuse de savoir comment chacun va interagir avec l'autre et s'ils vont évoluer dans leur comportement. A suivre...
Commenter  J’apprécie          212
kuroineko
  27 octobre 2018
Dans la clinique Christiana, le docteur Tamaki, jeune neurologue promis à un grand avenir, essaie de venir en aide à des enfants et des adolescents souffrant de troubles du cerveau. Quatre retiennent en particulier notre attention, avec des pathologies diverses, handicapantes et pouvant entraîner comme chez Hashi, qui ne peut s'empêcher de dire tout ce qu'il pense, une dépression. Par accident, de naissance ou suite à une maladie, ces troubles conduisent à une prise en compte différente de la réalité et de la vie.
Avec son talent habituel, Mochizuki Minetarô présente ici un manga sur l'altérité et les souffrances inhérentes à la divergence par rapport à la "norme". Dans ce premier tome, il reste assez évasif quant aux personnages, obligeant ainsi le lecteur à se faire son idée par lui-même plutôt que suivre la ligne du mangaka.
Même si les rapports entre certains de ces jeunes patients et le personnel soignant se révèlent difficiles - Hashi est souvent le premier à entrer en altercation avec tout un chacun - on ne peut s'empêcher de trouver leur situation injuste et à vouloir faire plus ample connaissance avec eux.
Tome 2, me voilà!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
zazimuth
  10 août 2017
J'ai été attirée par ce manga pour sa thématique de la différence... mais ce premier volume me laisse une impression mitigée.
La clinique Christiana du jeune docteur Tamaki accueille des enfants présentant des troubles psychiatriques les empêchant de vivre en société en toute sécurité. Ils sont trop marginaux et leurs troubles pas bien acceptés ni compris par les autres.
La présentation des principaux cas déroute un peu par sa diversité (la jeune fille souffrant d'orgasmes incontrôlés dans les lieux publics m'a laissé perplexe...) mais la relation du médecin avec ses patients est intéressante et on aimerait en savoir davantage sur lui-même (et son look androgyne).
Je ne peux m'empêcher de rapprocher cette histoire de "Phaenomen" même si j'ignore si la suite va s'orienter ver le fantastique.
Je vais attendre de lire le deuxième tome pour me prononcer.
Commenter  J’apprécie          110
svecs
  20 février 2017
après le succès de Chiisakobé, le Lézard Noir publie cette autre série de Minetaro Mochizuki, réalisée avant Chiisakobé.
Je dois avouer avoir du mal à me positionner sur ce premier tome. Je ne pense pas que je l'aurais acheté s'il n'y avait eu Chiisakobé. Mais, parce que j'ai confiance à la qualité du travail du Lézard Noir, je me suis laissé tenté.
Soyons honnête, Tokyo Kaido paraît être un ton nettement en dessous. Je retrouve le trait très net de Mochizuki, son sens du cadre et de la mise en page, mais je ne retrouve pas cette incroyable virtuosité de la mise en scène qui apportait une telle profondeur et une telle subtilité à Chiisakobé. le récit lui-même peine à décoller. Nous sommes clairement devant un tome de mise en place, avec tous ses défauts inhérents. Mais il y a aussi un vrai problème par rapport aux personnages qui manquent singulièrement de corps. Par contre, il y a une surenchère du bizarre pour le bizarre qui finit par me lasser. J'ai personnellement beaucoup de mal avec le personnage du garde, tant il est outrancier.
Mochizuki nous entraîne dans la clinique Christiania, au sein de laquelle le professeur Tamaki s'intéresse à 4 jeunes patients. Hashi ne peut s'empêcher d'exprimer tout ce qui lui passe par la tête. Hana souffre d'orgasmes incontrôlés, Mari souffre d'un trouble dissociatif qui l'empêche de voir les humains tandis qu'Hideo est persuadé de communiquer vec des extra-terrestres et d'être un super-héros.
Au terme de ce tome se trouve évidemment les germes d'une intrigue, mais, en refermenat ce premier volume, je n'ai trouvé qu'une introduction intrigante mais frustrante malgré quelques moments forts, dont le passage détaillant le manga réalisé par Hashi, à la fois perturbant et déchirant.
Il faudra le tome 2 pour me faire une idée plus précise
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Vance
  03 décembre 2017
Aussi déroutant que fascinant, ce premier tome fait partie de ces oeuvres inclassables qui suscitent des sentiments contradictoires. le style épuré mais ciselé, d'une netteté presque chirurgicale, induit pour chaque case des interprétations équivoques mêlant symbolique et onirisme. D'autant que les personnages, tous plus énigmatiques et singuliers les uns que les autres (tant les patients que les praticiens de cette clinique du cerveau), interpellent automatiquement l'imaginaire du lecteur qui parviendra pourtant difficilement à s'identifier, cherchant constamment à anticiper sur des caractères et des situations qui finissent immanquablement par lui échapper. Rien n'est figé, rien n'est certain dans ce manga particulier, parfois sobrement angoissant, parfois délicatement émouvant comme dans la partie "livre dans le livre" où l'on explore le manga que l'un des personnages est en train de créer en y injectant toute sa frustration et sa douleur.
On pense parfois à Twin Peaks, parfois aux X-Files, avant d'opter pour les Nouveaux Mutants : toujours à la lisière du fantastique mais sans jamais l'aborder de front - surtout que la question de l'interprétation est au centre du récit. Qu'est-ce qui est réel ? Et qu'est-ce qui ne l'est pas ? Philip K. Dick n'a qu'à bien se tenir. A vous de voir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (4)
Bibliobs   05 juillet 2017
Minetarô Mochizuki, récompensé pour l’excellent « Chiisakobé », prix de la série au dernier festival d’Angoulême use d’une loufoquerie discrète, pleine d’un humour caché derrière un dessin très élégant et un peu immobile qui rappelle celui de Daniel Clowes.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Telerama   21 juin 2017
L'histoire, singulière et émouvante, de quatre jeunes gens victimes d'étranges troubles mentaux.
Lire la critique sur le site : Telerama
ActuaBD   15 février 2017
La démarche apparaît encore nettement tâtonnante, hésitante, pour un résultat qui nous paraît moins abouti.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi   08 février 2017
Comme une sorte de Vol au-dessus d’un nid de coucou à la japonaise, parée d’un graphisme à l’élégante limpidité et suscitant, à tour de rôle, sourires et mélancolie.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
zazimuthzazimuth   10 août 2017
Nos patients souffrent de maladies liées à un traumatisme crânien, de handicaps résultant d'un accident, ou encore de troubles de stress post-traumatique...
Nous les aidons par un accompagnement psychologique et des thérapies de développement. Il s'agit certes d'un lieu d'hospitalisation, mais c'est aussi un établissement où des enfants et des adolescents vivent ensemble. (p.18)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuthzazimuth   10 août 2017
Avant, je voulais être acceptée par les autres... mais aujourd'hui, je veux être ignorée par la terre entière !  (p.163)
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   10 août 2017
Toutefois, je souhaiterais éviter tout malentendu...
Ce que je vous ai décrit là, ce ne sont que des maladies et leurs symptômes ! Ces enfants n'ont pas de problèmes en tant qu'humains. C'est un point très important. (p.23)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuthzazimuth   10 août 2017
On porte tous un fardeau dans notre cœur, même si on n'en a pas envie. Et ça on n'y peut rien.
Alors arrête de te faire du mal et accepte-toi tel que tu es, tout entier. C'est probablement la seule solution. (p.92)
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Minetaro Mochizuki (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Minetaro Mochizuki
Depuis 2000, Pika Edition propose de découvrir l'infinie richesse du manga en publiant parmi les plus talentueux auteurs japonais et français. Les CLAMP, Kosuke Fujishima, Tôru Fujisawa, Minetaro Mochizuki, Ken Akamatsu, Reno Lemaire, Oh!Great, Kouji Seo, Hiro Mashima, Hajime Isayama, Ema Toyama, Nakaba Suzuki, Adachitoka, Ayu Watanabe, Satoshi Kon, Yoshitoki Oima, Akane Shimizu, Boichi, Romain Lemaire et Kamome Shirahama sont 20 mangakas majeurs qui ont marqué leur époque et qui continuent d'inspirer bon nombre de jeunes auteurs. Dans ce livre-objet, qui se déploie comme une frise grâce à ses 48 pages dépliantes, Pika Edition vous invite à revenir sur ces deux décennies durant lesquelles le manga est devenu incontournable… Un ouvrage original et idéal pour célébrer la passion du manga !
+ Lire la suite
autres livres classés : maladies mentalesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
916 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre