AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812604522
Éditeur : Editions du Rouergue (06/11/2013)

Note moyenne : 3/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Trois enfants assis sur un mur regardent le monde. Un roman à la fois subtil, profond et drôle d'un auteur d'envergure internationale.

Pendant les chaudes journées d'été, trois enfants s'assoient sur le mur qui sépare l'entrepôt de ferraille de la rue attenante, la rue des étoiles. C'est ici qu'Oskar, son frère Bossie et leur amie Camille ont élu domicile pour leur «club». Drôle d'endroit sans mur ni plafond, mais un lieu idéal pour observer le monde.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Sharon
  09 avril 2015
Si vous lisez l'avis sur la quatrième de couverture, l'on vous promet monts et merveilles avec ce livre. Pour ma part, je me suis dit que je devais manquer terriblement de profondeur pour ne rien avoir ressenti.
L'intrigue ? Il n'y en a pas. Ce sont simplement les rêveries d'un été chaud, sur le mur d'un repaire, de trois jeunes adolescents. Des personnages apparaissent, puis disparaissent, sans qu'ils n'aient d'existence, finalement, que parce qu'ils passent rue des étoiles et que les trois adolescents imaginent des bribes de leur vie. Ne pas en savoir plus que ce qu'ils imaginent ne les dérange pas vraiment. Ce sont des enfants, n'existe que ce qu'ils nomment.
Les personnages ? Aucun n'est attachant. Bossie mériterait des paires de baffes, et l'éducation, particulièrement laxiste qui lui est donnée (sa punition est une gaufre au chocolat… Il y a plus pénible) ne lui permettront pas de changer de comportement. Je n'ai aucune tendresse pour un garçon qui se moque de sa camarade jusqu'à ne plus trouver d'insultes originales et ne comprend pas du tout pourquoi elle ne voudrait plus lui parler. Une petite formation sur le harcèlement, cela vous dit ? Il faut dire que les garçons sont livrés à eux-mêmes toute la journée et que quand Oskar, le petit frère, essaie un peu de faire respecter les règles de base pour bien vivre ensemble, il en prend plein la figure, au sens propre du terme.
Quand se passe ce roman ? Difficile à dire. En tout cas, les adolescents n'ont ni ordinateur, ni téléphone portable. Ils n'ont pas non plus de jeux vidéo, ne passent pas leur journée devant la télévision. Et s'il peut être agréable d'être hors du temps, ou de penser que ce livre pourrait se dérouler dans les années soixante, les grossièretés, prononcées de façon quasi-continue par Bossie et Callista, sont bien contemporaines. Et si le père de Bossie et Oscar peut encore se disputer par téléphone avec son rédacteur en chef, il est à noter que sa femme est allée « faire le point » en Italie sur leur relation. Depuis presque deux mois. En laissant ses enfants derrière elle. Les psys auront beau répété que la séparation est l'affaire d'un homme et d'une femme qui ne s'aiment plus, dans ce roman, ce sont bien un père et une mère qui se sont éloignés – la mère envoyant quatre lettres à ses enfants, comme s'ils étaient inclus dans le pack « séparation ». Ce long séjour en Italie prouve au moins que les moyens financiers ne sont pas absents… et les lettres envoyées sont pour le moins banal, à l'image du roman qui parle de tout et de rien plutôt que d'attaquer de vrai sujet. Il est vrai que quelques pages sortent de cette inertie volontaire. Elles sont très rares.
La rue des étoiles est un roman qui a un très beau titre. Dommage que le livre ait été une telle déception pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
margui
  19 novembre 2016
Je n'ai pas vraiment accroché à ce roman très particulier et plutôt opaque car trop difficile de saisir les comportements et le pourquoi des actions et paroles de ces 3 adolescents , qui se retrouvent régulièrement sur un mur à observer les passants plus ou moins mystérieux de la rue des étoiles! On comprend à la fin ou presque du roman que les 2 garçons vivent avec leur père suite à l'abandon de leur mère?
leurs errements psychologiques se traduisent par leurs errances urbaines...
Commenter  J’apprécie          10
martine_net
  03 juillet 2015
9 ans, harcèlement, ennuie, grossièreté
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SharonSharon   09 avril 2015
- Passe-temps ? elle a fait en ricanant. C'est un mot qui laisse entendre qu'on cherche uniquement à remplir le temps. Qu'on cherche en permanence, comment dire, à se remplir soi-même.
Commenter  J’apprécie          70
SharonSharon   26 avril 2014
J'ai à nouveau fermé les yeux : dans ma tête, la sérénité ne régnait pas, mais au moins je me sentais en sécurité.
Commenter  J’apprécie          80
CatampiresunseaCatampiresunsea   13 mars 2018
- On fait un pari ?
- Un pari ?
- Le premier qui meurt.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1066 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre