AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 227808173X
Éditeur : Didier Jeunesse (08/02/2017)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 69 notes)
Résumé :
En 2125, la majorité de la population est pauvre et parquée dans des bidonvilles, tandis que l’élite profite d’une vie confortable sous le Dôme. Sur Terre, les meilleurs élèves se côtoient dans la même école. C’est ainsi qu’Isis rencontre Orion, le fils du dirigeant du NEP et qu’elle lui ouvre les yeux sur son monde. Le jour où Isis est tirée au sort avec sa famille pour partir sur la Nouvelle Terre, Orion va mener son enquête sur le fonctionnement du NEP… et faire ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
thimiroi
  18 juillet 2018
Un roman de science-fiction jeunesse de grande qualité.
Dans cette Amérique de 2125, la Terre n'en peut plus : les océans sont montés de plusieurs mètres, les ressources s'épuisent, l'air est si pollué qu'un smog perpétuel rend invisibles le ciel et le soleil…
La ségrégation s'est accentuée entre les pauvres et les riches : ceux-ci vivent dans des dômes climatisés tandis que les pauvres habitent dans des logements insalubres à l'atmosphère suffocante, la misère progresse car les travailleurs sont remplacés par des robots, l'éducation devient même un luxe, réservée aux enfants des familles riches et à quelques enfants défavorisés qui ont réussi des tests d'admission.
Mais tout n'est pas perdu ! Une planète habitable mais lointaine a été découverte et, chaque semaine, un immense vaisseau spatial sort des usines et emmène un million de colons tirés au sort vers cette nouvelle Terre (new Earth).
Les principaux personnages du roman sont deux adolescents, Isis, une jeune fille issue d'un milieu défavorisé, et Orion, le fils du chef d'entreprise responsable du grandiose New Earth Project.
Les deux adolescents qui sont dans la même classe en viennent à s'apprécier, et même un peu plus…
Or, un jour, Iris et sa famille reçoivent le sésame tant espéré : un billet pour la nouvelle Terre !
Mais les choses ne vont pas se passer comme prévu : Orion et Isis vont faire d'incroyables découvertes concernant la nouvelle Terre, cette destination présentée comme idyllique…
David Moitet a su rendre ses personnages attachants et la Terre qu'il décrit malheureusement trop crédible ; le rythme du roman est soutenu et le suspense à la fin du livre tout à fait prenant.
Un très bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          541
RosenDero
  28 septembre 2018
La Terre est surpeuplée, victime des hommes qui en ont fait un dépotoir et une cocote minute. le soleil ne parvient plus à percer les smog permanent, les végétaux ne poussent plus à l'état sauvage, le niveau de l'eau a augmenté de plusieurs mètres de manière subite... la situation est critique ; mais le Monde peut faire confiance au génie entrepreneurial d'Alan Parker et du projet Nouvelle Terre ! Chaque semaine, un million d'humains est envoyé dans l'univers sur une nouvelle planète fraîchement colonisée, où les hommes pourront vivre sainement, sans répéter les erreurs de passé.
La philanthropie étant, comme chacun le sait, le maître mot des chefs d'entreprise ...
--
Soyons francs : c'est de la lecture pour ado, mal écrite, pleine de clichés, binaire, parfois ridicule et pathétique (je n'ai pas la force de faire la liste de tous les passages dont je parle, mais je citerai, pour convaincre le lecteur, la sempiternelle soupe aux algues, l'armée de va-nu-pieds qui se rassemble au cri de "ahou, ahou, ahou", le simple fait que l'héroïne doive forcément faire tourner la tête de tous les garçons qu'elle côtoie - c'est presque Mary à tout prix - , ou encore l'humiliation extrême du caca ( et oui, quand on est un gamin dans sa tête, dame pipi ou agent d'entretien c'est la te-hon !)) mais ça fonctionnera du tonnerre chez nos chers jeunes...
À côté de ça, le récit est assez intéressant car il aborde plusieurs thèmes forts : écologie, "lutte" des classes, ségrégation et inégalités, intérêt de l'Histoire, manipulation et esprit critique. le tout en fournissant au jeune lecteurs le goût et certains codes de la SF (malheureusement mâtinés de cette littérature young adult dégueulasse "snif Kevin m'a trompé avec Barbara je vais me suicider au Red Bull et si je meurs pas j'irai sauver le monde").
L'aventure d'Isis est farfelue et manichéenne, mais tient en haleine si l'on accepte de ne pas chercher trop loin...
En conclusion, un page turner facile qui plaira certainement à son public cible, avide de "suspense" et d'histoires d'amour impossibles sur fond de complots intergalactiques, le tout dans des chapitres de trois pages et une langue pauvre à souhait.
New Earth Project, c'est :
Romeo et Juliette au pays des bisounours penauds.
Le IIIe Reich puissance Asimov.
Pascal Poot à la moulinette marketing (aucun respect).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          245
dreamworld
  15 avril 2017
Je tiens tout d'abord à dire que la couverture est vraiment magnifique. J'adore les nuances de bleu et cette nuit d'étoile.
New Earth Project se déroule dans cent ans. La Terre est bien loin de la belle planète bleue et verte que nous connaissons aujourd'hui. le réchauffement climatique n'a pas pu être empêché, la pollution noircit le ciel au point qu'on ne voit plus le soleil, le niveau des mers et océans a monté, laissant peu de Terre aux humains en surpopulation... Alors que les plus riches sont à l'abris sous les dômes, avec des arbres, un soleil artificiel et une sécurité garantie, tous les autres se retrouvent dans des genres de bidonvilles, dans de vieilles villes comme New York où le paysage a été changé par la montée des eaux. Heureusement, Arthur Parker est à la tête du New Earth Projet (NEP), qui tire au sort chaque semaines des milliers de personnes pour les envoyer à bord d'un super vaisseaux spatial immense vers une nouvelle Terre à une dizaine d'année d'écart...
On suit ici notamment les aventure d'Isis, qui vit dans les bidonvilles et fait partie des quelques enfants dits "gris" autorisés à aller étudier aux cotés des intouchables, qui vivent sous le dômes. C'est elle qui nous raconte son histoire, à la première personne. On découvre une fille de quinze ans courageuse qui doit être forte dans le monde dur où elle vit. Elle essaye d'aider sa famille du mieux qu'elle peut, aider de son meilleur ami Flynn, et doit réussir à l'école pour pouvoir sortir sa famille du besoin. Elle a aussi des moments plus touchants, où elle redevient petites filles, notamment à la fin, et ça l'a rend vraiment humaine.
On suit aussi certains chapitre, à la troisième personne, du point de vue d'Orion. Fils de A.Parker, PDG de la NEP, il vit une vie paisible sous le dôme. Mais il est bien loin de la personne mauvais à laquelle on s'attend, et se rapproche petit à petit d'Isis... Ils vont finir par découvrir un lourd secret à propos du NEP.
J'ai beaucoup aimé tout le côté écologique du roman. C'est un sujet que j'aime beaucoup dans les livres, car j'aime lorsque l'auteur essaye de changer les choses, comme c'est le cas ici, en plaçant ses idées dans le contexte du roman. Je ne veux vraiment pas voir arriver un futur tel que celui décrit par David Moitet !
Au niveau de l'écriture, tout est vraiment fluide et le roman est assez court, ce qui peut en faire de genre de roman idéal pour les jeunes qui ont peu l'habitude de lire. J'ai vraiment aimé les passages au début des chapitres d'Isis, en italiques, qui étaient assez politiques.
Au niveau de l'histoire, j'aime beaucoup le côté rebelle qui est important à mes yeux dans les romans pour adolescents. C'est super de donner envie de se battre pour les idées auxquelles on tient, et c'est pour cela que j'adore les dystopies. Il y a une romance, qui arrive un peu vite, mais c'est souvent le cas dans ce genre de roman. Il y a aussi un peu d'action, du suspens, une petite révélation sur le NEP (que j'avais personnellement vu venir), de l'espoir, de l'amitié, de la famille...
Ce roman n'est pas un coup de coeur pour moi car je ne me sens plus assez jeune pour apprécier pleinement ce genre de livre jeunesse. J'ai toutefois passer un très bon moment en le lisant et je le conseille vraiment à ceux qui hésitent encore !
Enfin, je tiens à remercier la masse critique babelio et les éditions Didier Jeunesse pour l'envoi de ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
AnneClaire29
  01 décembre 2017
2125, à cause du réchauffement climatique et de la montée des eaux, les hommes ont décidé de coloniser une planète ressemblant à la Terre qui se trouve à six années de voyage. Chaque semaine, des milliers de colons tirés au sort on la chance de pouvoir prétendre à ce futur meilleur.
A New York, sur l'île de Manhattan, nous faisons la connaissance des Intouchables (ceux qui ont la chance de vivre sous le dôme protecteur et accessoirement les personnes les plus riches) et des Gris (ceux qui vivent en dehors du dôme, dans le New York inondé et vivant dans des abris précaires).
Au lycée, seuls les Intouchables et une poignée de Gris ont accès à l'éducation. Orion, l'Intouchable qui héritera de l'entreprise Parker ayant mis au point les voyages vers Nouvelle Terre, et Isis, la Grise intelligente et rebelle, vont voir leur monde se télescoper littéralement au détour d'un couloir du leur bahut et grâce a un TP social de leur professeur remplaçant obligeant les uns et les autres à découvrir le monde de chacun.
Alors qu'ils font connaissance, la famille d'Isis gagne son ticket pour un avenir remplit de promesse. Orion découvre ses sentiments pour Isis et va tout faire pour la revoir avant son départ et cela va l'amener à se poser beaucoup de question sur les vaisseaux et le voyage vers Nouvelle Terre promis par l'entreprise de son père.
Un bon roman de science-fiction qui se déroule en deux temps. le premier est la découverte des protagonistes et de la découverte de la vie des uns et des autres, puis le temps du questionnement, de la remise en cause et de la survie des futurs voyageurs.
La première partie est un petit peu longue à mon goût mais elle ne nuit pas à l'intrigue car le livre se lit très facilement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
cats26
  19 juin 2018
Suite à la pollution excessive et à l'exploitation excessive des ressources naturelles, la Terre n'offre plus de bonnes conditions de vie à tous les êtres humains. Des dômes sont construits pour abriter les plus aisés alors que les autres, les Gris (à cause de leurs vêtements aux couleurs passées) survivent comme ils le peuvent hors du dôme grâce notamment aux distributions alimentaires et aux rares emplois non encore occupés par les robots. Leur seul espoir, le tirage au sort pour partir sur Nouvelle Terre dans un des vaisseaux construits par les entreprises Parker.
Isis est une de ces Grises, la meilleure élève de son lycée que fréquentent également les Intouchables, enfants des dômes. La jeune fille espère que ses bons résultats lui permettra d'obtenir un bon travail et donc un avenir meilleur à toute sa famille, loin des bidonvilles de New York submergée.
Orion, quant à lui est l'héritier Parker, le fils de l'homme le plus puissant au monde, patron de la NEP qui fabrique les vaisseaux-mondes colonisateurs.
Suite à un projet scolaire; les deux adolescents se retrouvent ensemble et apprennent ainsi à se connaître. Alors qu'ils sont de plus en plus attirés l'un par l'autre, la famille d'Isis est tirée au sort pour partir. Orion s'intéresse alors au projet du NEP et relève une anomalie.
Voilà pour l'intrigue.
J'avoue être sortie de là plutôt mitigée.
Les plus : une intrigue claire dans un contexte dystopique très cohérent qui s'achève en un tome et non trois!
A cela s'ajoutent une narration efficace reposant sur de très courts chapitres alternant le point de vue des deux protagonistes principaux (avec une incursion d'un autre personnage) ainsi que des problématiques actuelles ( robotisation du monde du travail, pollution, réchauffement climatique, diminution des ressources naturelles, agriculture alternative, surpopulation).
Bref, c'est une très bonne introduction à la dystopie pour le jeune public notamment.
Par contre, ces qualités chez une lectrice aguerrie en dystopie comme moi sont devenues des faiblesses. J'ai trouvé la narration trop démonstratrice, l'intrigue sans surprise. L'auteur utilise parfois des formules à l'emporte-pièces.
De plus, cela va trop vite à mon goût : Orion a besoin d'une armée? En trois temps, deux mouvements, il en trouve une, armée jusqu'aux dents, aguerrie et mobilisable sur le champ.
De même, le secret de la NEP est évidemment découvert par Isis alors que le système fonctionne depuis 10 ans et envoie plus de 10 millions d'Américains (sans compter les autres peuples) dans l'espace dans les mêmes conditions. Pour moi, la ficelle est un peu grosse.
L'efficacité se fait au détriment de la crédibilité.
Le personnage de Karima ne sert à rien si ce n'est pour avoir une figure de "sage".
Et la couverture! Isis a 15 ans et non 30 ans!
De fait, je pense que plus de pages, plus de développement auraient été mieux. Cependant, je ne fais pas partie du public-cible.
A partir de 12 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
letilleulletilleul   02 janvier 2018
Été 2115
Arthur C. Parker était aux anges. Après des années d’ef- forts, le premier vaisseau-monde était prêt à être inauguré. Parker prit le temps de saluer chaque personnalité qui avait pris place à bord de la petite navette spatiale. Le président des États-Unis était en pleine conversation avec celui de l’Europe. Un peu plus loin, le représentant des Émirats nord-africains et son homologue chinoise profitaient de la vue imprenable sur la Terre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
murielanmurielan   02 décembre 2017
Mon père a coutume de dire que pour savoir où l'on va, il faut savoir d'où l'on vient. Connaître l'histoire, c'est tenir entre ses mains une boule de cristal qui permet de prédire l'avenir. Nos dirigeants feraient bien de s'en souvenir, avant de prendre certaines décisions...
Commenter  J’apprécie          180
stjo3Dstjo3D   10 février 2018
« J’ai toujours été doué en calcul de trajectoires. Mais je n’avais pas prévu qu’il y aurait un obstacle sur ma route. Je suis par terre, en face d’un autre élève, lui aussi est tombé sur son postérieur. On s’est percutés assez violemment. Je crois qu’il courait, lui aussi. Pas bien grave me direz-vous ? Sauf que l’élève que j’ai mis à terre n’est pas n’importe qui. C’est un intouchable. Pas sûr qu’il apprécie que son bel uniforme blanc soit tâché. Je le dévisage, et je réprime mon juron. (je jure souvent, mais jamais à l’école.) Non seulement il fallut que mon chemin croise la route d’un intouchable, mais en plus ce n’est pas n’importe quel intouchable. J’ai en face de moi Orion Parker, le fils d’Arthur C. Parker, l’homme le plus riche de la planète, ou peut s’en faut. Mes yeux glissent d’Orion au panneau qui orne l’entrée de l’école. Il est rappelé à tous les élèves issus des bas quartiers qu’il est totalement interdit d’avoir un contact physique avec un intouchable. Je lis les mots gravés en rouge : toute violation de cette règle entraînera des sanctions pouvant aller jusqu’à l’exclusion de l’école ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
RosenDeroRosenDero   26 septembre 2018
Les voyages, c'est pour ceux qui ont les moyens. Plus jeune, cela me rendait triste, jusqu'au jour où j'ai découvert que les livres pouvaient combler ce manque. Au fil des pages, j'ai fait plusieurs fois le tour du globe...
Commenter  J’apprécie          170
RosenDeroRosenDero   01 octobre 2018
- Quand on traverse le quartier, on a l'impression d'avoir la tête juste au-dessus d'une crotte de chien. Crottes qu'on ne risque pas de trouver chez eux, puisqu'il les mangent.
- Les crottes ?
- Non, les chiens.
- Ils mangent des chiens ?
- Oui ils mangent tout ce qui passe à leur portée. Même les rats.
Commenter  J’apprécie          110
Videos de David Moitet (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Moitet
Entrez dans la légende de Tharanis, la nouvelle saga de David Moitet.
Les Secrets de Tharanis, tome 1 - L'île sans nom : https://bit.ly/2UJSWYW Les Secrets de Tharanis, tome 2 - La voleuse de flux : à paraître en août 2019.
Retrouvez tous nos romans sur : http://didier-jeunesse.com/
Illustration : Benjamin Carré
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





.. ..