AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 227808173X
Éditeur : Didier Jeunesse (08/02/2017)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 10 notes)
Résumé :
En 2125, la majorité de la population est pauvre et parquée dans des bidonvilles, tandis que l’élite profite d’une vie confortable sous le Dôme. Sur Terre, les meilleurs élèves se côtoient dans la même école. C’est ainsi qu’Isis rencontre Orion, le fils du dirigeant du NEP et qu’elle lui ouvre les yeux sur son monde. Le jour où Isis est tirée au sort avec sa famille pour partir sur la Nouvelle Terre, Orion va mener son enquête sur le fonctionnement du NEP… et faire ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
dreamworld
15 avril 2017
Je tiens tout d'abord à dire que la couverture est vraiment magnifique. J'adore les nuances de bleu et cette nuit d'étoile.
New Earth Project se déroule dans cent ans. La Terre est bien loin de la belle planète bleue et verte que nous connaissons aujourd'hui. le réchauffement climatique n'a pas pu être empêché, la pollution noircit le ciel au point qu'on ne voit plus le soleil, le niveau des mers et océans a monté, laissant peu de Terre aux humains en surpopulation... Alors que les plus riches sont à l'abris sous les dômes, avec des arbres, un soleil artificiel et une sécurité garantie, tous les autres se retrouvent dans des genres de bidonvilles, dans de vieilles villes comme New York où le paysage a été changé par la montée des eaux. Heureusement, Arthur Parker est à la tête du New Earth Projet (NEP), qui tire au sort chaque semaines des milliers de personnes pour les envoyer à bord d'un super vaisseaux spatial immense vers une nouvelle Terre à une dizaine d'année d'écart...
On suit ici notamment les aventure d'Isis, qui vit dans les bidonvilles et fait partie des quelques enfants dits "gris" autorisés à aller étudier aux cotés des intouchables, qui vivent sous le dômes. C'est elle qui nous raconte son histoire, à la première personne. On découvre une fille de quinze ans courageuse qui doit être forte dans le monde dur où elle vit. Elle essaye d'aider sa famille du mieux qu'elle peut, aider de son meilleur ami Flynn, et doit réussir à l'école pour pouvoir sortir sa famille du besoin. Elle a aussi des moments plus touchants, où elle redevient petites filles, notamment à la fin, et ça l'a rend vraiment humaine.
On suit aussi certains chapitre, à la troisième personne, du point de vue d'Orion. Fils de A.Parker, PDG de la NEP, il vit une vie paisible sous le dôme. Mais il est bien loin de la personne mauvais à laquelle on s'attend, et se rapproche petit à petit d'Isis... Ils vont finir par découvrir un lourd secret à propos du NEP.
J'ai beaucoup aimé tout le côté écologique du roman. C'est un sujet que j'aime beaucoup dans les livres, car j'aime lorsque l'auteur essaye de changer les choses, comme c'est le cas ici, en plaçant ses idées dans le contexte du roman. Je ne veux vraiment pas voir arriver un futur tel que celui décrit par David Moitet !
Au niveau de l'écriture, tout est vraiment fluide et le roman est assez court, ce qui peut en faire de genre de roman idéal pour les jeunes qui ont peu l'habitude de lire. J'ai vraiment aimé les passages au début des chapitres d'Isis, en italiques, qui étaient assez politiques.
Au niveau de l'histoire, j'aime beaucoup le côté rebelle qui est important à mes yeux dans les romans pour adolescents. C'est super de donner envie de se battre pour les idées auxquelles on tient, et c'est pour cela que j'adore les dystopies. Il y a une romance, qui arrive un peu vite, mais c'est souvent le cas dans ce genre de roman. Il y a aussi un peu d'action, du suspens, une petite révélation sur le NEP (que j'avais personnellement vu venir), de l'espoir, de l'amitié, de la famille...
Ce roman n'est pas un coup de coeur pour moi car je ne me sens plus assez jeune pour apprécier pleinement ce genre de livre jeunesse. J'ai toutefois passer un très bon moment en le lisant et je le conseille vraiment à ceux qui hésitent encore !
Enfin, je tiens à remercier la masse critique babelio et les éditions Didier Jeunesse pour l'envoi de ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ChrisAlly
11 avril 2017
Dans un futur proche du nôtre, David Moitet dans son nouveau roman nous offre, une vision où la Terre est en souffrance. Il a choisi d'y concrétiser toutes les peurs actuelles pour le futur : pollution à l'extrême, surpopulation, problème de ressource alimentaire et robotisation abusive.
Ici, la population est divisée en deux parties : d'un côté, les privilégiés : les Immaculés protégés par des dômes, et de l'autre les Gris séparés des premiers et qui subissent de plein fouet les conséquences des dégâts sur Terre.
Le livre s'organise en court chapitre où chaque personnage est narrateur tour à tour.
Dans la première partie, le lecteur y suit essentiellement Isis, une Grise qui par son obstination a le pouvoir de sortir sa famille de la misère. On découvre par ses yeux la vie telle qu'elle est vécue par sa caste, leurs problèmes, leurs restrictions et les solutions que les gens trouvent pour survivre.
Orion le second personnage d'importance est un Immaculé. Il est un narrateur un peu discret dans la première partie, mais aura toute son importance par la suite. Orion est le fils de l'homme qui a trouvé LA solution a tous les problèmes de la Terre. Cette solution, c'est le projet "New earth" qui consiste à envoyer des hommes et des femmes sur une planète proche de la Terre aux conditions idéales pour y recommencer une nouvelle vie.
De par son écriture simple et directe, David Moitet nous embarque dans un monde cohérent.
Ses personnages sont attachants et courageux.
Orion de par son ouverture d'esprit n'est pas comme les autres Immaculés, il est curieux et réellement intéressé par la vie en dehors des dômes, il sait être touché par ce qu'il voit, et Isis par son ingéniosité l'intrigue. C'est aussi quelqu'un qui se pose des questions, notamment sur le projet de son père ce qui se cache derrière. Il ne se contente pas de ce qu'on lui dit, et bien sûr certaines choses vont l'intriguer et il va chercher à en savoir plus.
Isis, quant à elle, est aussi quelqu'un d'intelligent qui tente au mieux de survivre, elle sait que ses capacités peuvent être la clé pour s'élever dans la société. C'est quelqu'un d'optimiste qui cherche à dépasser ses préjugés notamment face aux immaculés. Elle tente de trouver des solutions pour améliorer le quotidien de tous.
Le déroulement de l'intrigue se fait de manière fluide et on se laisse entraîner facilement. La dernière partie qui révèle les secrets du projet New Earth est la meilleure. Je l'ai lu très rapidement pressé de connaître la vérité.
J'ai par contre regretté que la quatrième de couverture en dise un peu trop et résume une partie non-négligeable de l'intrigue.
Au final, un bon petit livre de SF, assez court, accessible à tous même s'il est dédié à la jeunesse et qui promet un bon moment de lecture. Mention spéciale à la couverture de toute beauté encore une fois pour cette maison d'édition !
Merci aux éditions Didier et à masse critique Jeunesse pour cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MagEv
31 mars 2017
2125, la Terre est ravagée par la pollution et suite à diverses catastrophes naturelles, une partie de New York a été envahie par les eaux où un nuage gris voile constamment le ciel. C'est dans cette water-zone, un bidonville qui regroupe les plus pauvres de la ville que vit la jeune débrouillarde de 15 ans Immaculée-Sissy Mukeba surnommée Isis.
Les plus chanceux c'est-à-dire les plus riches tels qu'Orion Parker du même âge et unique héritier du leader mondial de la robotique, vivent sous un dôme une vie privilégiée faite de verdure et de soleil. Tous deux se côtoient dans la même école.
Pour faire face aux problèmes liés au réchauffement climatique et à la surpopulation humaine, les gouvernements ont décidé de coloniser une nouvelle planète et le père d'Orion a construit un vaisseau spatial qui permet d'y envoyer les humains : le New Earth Project. Des millions de personnes sont déjà partis mais Orion décide d'enquêter sur le NEP quand il prend conscience grâce à Isis de certains faits étranges.
Je viens tout juste de terminer ce livre de science-fiction, de dystopie même destiné à de jeunes lecteurs. Dans un premier temps, on découvre la vie diamétralement opposé de nos deux jeunes protagonistes, deux jeunes héros attachants au tempérament entier où parfois Isis aime nous prendre à témoin nous pauvres lecteurs que nous sommes. Puis l'action s'emballe avec l'enquête d'Orion sur les activités de son père et le départ d'Isis à bord du vaisseau et ce jusqu'au dénouement.
Il manque un peu de profondeur mais reste un sympathique divertissement avec une belle réflexion sur l'écologie et les inégalités sociales. Par contre, le dénouement m'a fait sourire car je l'ai trouvé peu crédible vu l'âge de nos héros.
Une découverte que je dois à la masse critique de Babélio et aux éditions Didier Jeunesse, merci !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
revesurpapier
08 février 2017
Pollution. Réchauffement climatique. Surpopulation. Rongée peu à peu par le progrès, notre planète a rendu l'âme. Arthur C.Parker, l'homme le plus riche du monde, a trouvé la solution. Il lance alors un impressionnant programme de colonisation, le New Earth Project, et envoie des millions d'habitants sur une autre planète. Depuis maintenant dix ans, chaque semaine, un vaisseau monde quitte la Terre, avec à son bord des milliers de familles tirées au sort...

L'auteur nous embarque dans les ruines de New York, en 2125. La première partie du roman est consacrée à la présentation de cette époque future, mais on parle surtout de ses inégalités. Nous suivons principalement deux adolescents, issus de milieux sociaux bien différents. Isis est une Grise, qui vit dans les quartiers pauvres. Orion est un Intouchable qui vit sous le Dôme, et qui n'est autre que le fils du richissime Arthur C.Parker.

Isis est un personnage qui surprend par son investissement et ses convictions. Elle travaille dur et espère, à terme, offrir une vie meilleure à sa famille. En tant que Grise à qui on a donné la chance d'aller à l'école parmi les privilégiés, elle n'a pas vraiment droit à l'erreur. Mais ça ne fait pas d'elle une jeune fille effacée pour autant. Elle a du caractère et ne se laisse pas faire. Orion, lui, est un garçon intelligent et perspicace, et reste bien différent de l'image qu'on pouvait avoir de lui. C'est quelqu'un de bon et il ne se laisse pas aveugler par le luxe et le confort qui l'entoure au quotidien. Il s'intéresse au Monde, et pas seulement à son petit monde.

Un simple devoir d'école va réunir Isis et Orion. Par la force des événements, Orion va commencer à s'interroger et peu à peu, il ouvre les yeux sur le monde qui l'entoure. Il est alors confronté à des choix difficiles. Les plus difficiles de sa vie. Mais qui pourraient bien sauver le monde. La deuxième partie du roman est donc beaucoup plus rythmée. La pression due aux révélations est belle et bien présente. On laisse place à l'action puisque nos personnages doivent réagir vite. Face au danger, leur aventure respective est de plus en plus intense. On en vient à se demander si on ne va pas droit vers la catastrophe, ou simplement la frôler.

Verdict : Pour avoir lu et adoré la trilogie Les Mondes de l'Alliance, je ne me faisais aucun souci pour le nouveau roman de David Moitet. Et je n'ai pas été déçu. Il se laisse facilement dévorer et je le conseillerai surtout aux ados qui font leur premiers pas dans ce genre littéraire. New Earth Project est une petite dystopie efficace, qui respecte les codes du genre. Des jeunes héros engagés pour une société plus juste, des terribles révélations et de l'action. La lecture est agréable et j'ai beaucoup aimé terminer ce roman avec une petite touche d'espoir.
Lien : http://revesurpapier.blog4ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Heleniah
01 mars 2017
En 2125, le réchauffement climatique, la pollution et la surpopulation ont totalement défigurer l'aspect de la terre. Les eaux sont montées brutalement, noyant des pays entiers. Isis vit dans la water-zone, au milieu des anciens immeubles de New-York à moitié engloutis. Grâce à ses capacités intellectuelles, elle a pu entrer à l'école mixte partagée par les Gris (ceux qui viennent de la water-zone) et les Intouchables (qui habitent sous les dômes où la vie douce, le ciel, bleu, etc). Elle y rencontre Orion, le fils de l'inventeur du projet NEP (New Earth Project). En effet, depuis 10 ans, 1 million de personnes sont sélectionnées chaque année pour effectuer un voyage de 6 ans à travers l'espace et coloniser une planète plus grande, plus belle, où tout le monde a ses chances…
Ce petit one-shot ne paye pas de mine et j'avoue que les premiers chapitres ne m'ont pas enthousiasmés. En effet, j'ai horreur des livres où le personnage s'adresse au lecteur en lui disant « attends, je fais ça et je te raconte ma petite vie après ». Heureusement, ce n'est que la mise en place et après les premiers chapitres, j'ai été totalement immergé dans ce monde. En effet, la réalité décrite semble assez réaliste et lorsque l'intrigue démarre enfin, on est pris dans la lecture, on veut absolument savoir comment les personnages vont pouvoir dénouer la situation. J'ai également apprécié qu'il s'agisse d'un one-shot, ça fait du bien et ça densifie l'action et leurs répercussions.
Bref, j'avais pris ce roman par hasard, mais c'était une belle surprise !
Lien : https://girlkissedbyfire.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
revesurpapierrevesurpapier08 février 2017
Un peu plus loin, sur un trottoir, une vieille femme pleurait. Ce n'étaient pas de gros sanglots démonstratifs. Non. C'étaient juste des larmes de désespoir, qui coulaient doucement sur ses joues marquées par les ans. L'espace d'un instant, Orion sentit le regard de cette femme posé sur leur voiture. Il eut l'impression qu'elle le fixait droit dans les yeux, lui l'Intouchable, le privilégié, qui s'était gavé de petits fours hors de prix alors qu'elle mourait littéralement de faim. Il savait que ce n'était pas possible. Qu'elle ne pouvait pas le voir à travers les vitres fumées de la voiture blindée. Et pourtant, ce regard désespéré allait le hanter pendant de nombreuses nuits. Il en était convaincu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MagEvMagEv26 mars 2017
Le réseau Internet nous donne accès à des montagnes d'informations, bien plus que ce que l'on pourrait lire dans toute une vie, mais allez savoir pourquoi, je trouve ça drôlement plus agréable de feuilleter un livre en papier.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : pollutionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle