AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9788420435985
388 pages
Alfaguara (28/05/2020)
4.22/5   9 notes
Résumé :
«Nadie regresa del infierno indemne.»

Es la noche del fin de año chino, empieza el año del cerdo. Chesca, al mando de la Brigada de Análisis de Casos desde hace un año, ha quedado con Ángel Zárate, pero en el último momento este le da plantón. Aun así, ella sale a divertirse, conoce a un hombre y pasa la noche con él. A la mañana siguiente, tres hombres rodean su cama, a la espera de unirse al festín. Y un repulsivo olor a cerdo impregna la estancia.<... >Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
profileuse_criminal_lectrice
  18 juillet 2021
👩🏻🍷🐉🐖🪰" La Nena " tome 3, alors encore plus trash que le tome 1 et 2, plus violent, plus abject.
Tout se passe principalement à Madrid et en parallèle à Segovia. L'inspectrice Elena Blanco qui ne travaille plus dans la BAC (analyse des cas) . Ils seront pressés par le temps et vont aller de découverte en découverte, en apprenant que leur collègue n'était pas celles qu'il côtoyait tous les jours, une femme qui cache son visage derrière un faux masque sur sa vie, aux yeux de touts ses coéquipiers elle ne laissait rien transparaître, pour eux, c'était une femme prête à tout pour eux. Depuis ce qui lui ai arriver avec son fils Lucas elle est appelle pour aider son camarade Rescaté à retrouver Chesca une de leur coéquipière porter disparue, qui est sortie faire la fête un soir et n'a plus donné signe de vie depuis.
Ils seront pressés par le temps et vont aller de découverte en découverte, en apprenant que leur collègue n'était pas celles qu'il côtoyait tous les jours, une femme qui cache son visage derrière un faux masque sur sa vie, aux yeux de touts ses coéquipiers elle ne laissait rien transparaître, pour eux, c'était une femme prête à tout pour eux.
Dans ce roman, l'auteur où l'autrice, évoque la partie obscure des petits villages, où les villageois cache derrière leur petite ferme leurs pires secrets de famille, leurs pires coutumes sauvages, tout est caché, rien ne transparaît et personnes dans le village ne sait ce qui si passe, puisque aux yeux de tous, ils paraissent être une famille totalement normale, rien ne peut présager, que derrière les murs de leur ferme, se cache une terrible histoire, une abomination, le mal dans toute sa splendeur.
Oui, tout est contrôlé, bien garder et surtout... Un bon gros lavage de cerveaux et une grande dose d'endoctrinement.
"Ce qui se passe à la ferme, reste à la ferme "...
Roman effroyable et dur, pire que les deux précédents tomes, je ne m'attendais pas autant de noirceurs, au mal incarné, à la folie pure, à des meurtriers complément locos, à une famille où la gangrène du mal, pousse dès la naissance, à des gens prêts à tout pour garder le secret.
Le sadisme et pousser à l'extrême dans ce tome 3 rien n'ai laisser au hasard, j'ai plongé en apnée dans une lecture dingue où chaque page, je me disais, ça ne pourra pas être pire et bien si, c'était pire, et si tu n'as pas le coeur sévèrement accroché, bah, tu ne pas continuer de lire ce roman, parce qu'ici, c'est vraiment glauque, tordu, fou, sanglant, noir, maléfique , cannibalisme 🍽 .
Le mal règne dans toutes les pages.
Gros coup de coeur ❤, pour ce tome 3, il est aussi hard que mon gros coup de coeur depuis toujours pour le roman " le Manufacturier "de Mattias Köping.🐉🐖🪰🍷👩🏻
Mais après ses trois tomes 1, 2, 3, je vous recommande cette série complétement folle, les 2 premiers tomes sont sorti en France, je ne sais pas quand le tome 3 sortira, mais une chose et sûr, je dois être folle à mon tour de vous la recommander, mais à mon sens elle en vaut vraiment la peine.
Surtout ne chercher pas à savoir qui est l'auteur, l'autrice, comme je vous ai déjà expliqué, on ne peut pas savoir, même si pour moi, après la lecture des trois tomes, j'en suis convaincue, c'est une femme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zazabelle2
  09 juin 2022
Je viens de finir le 3e opus de la trilogie La Fiancée Gitane, La Nena, du collectif d'auteurs Carmen Mola (Agustin Martinez, Antonio Mercero Santos et Jorge Diaz).
Ce 3e opus n'est pas encore traduit en français mais j'espère qu'il le sera prochaine car il est palpitant !
L'inspectrice Elena Blanco ayant décidé de se retirer de la BAC après avoir démantelé le Réseau Pourpre (tome 2 de la trilogie), le groupe est maintenant dirigé par l'inspectrice Chesca.
Celle-ci ne se rend pas au tribunal et son équipe de la BAC et notamment son compagnon Angel Zarasté se rendent compte que celle-ci a disparu.
Ils vont enquêter sur le passé de Chesca pour essayer de la retrouver, Elena reprend du service pour retrouver son amie et ancienne collègue.
Plus Elena enquête, plus elle se rend compte qu'elle ne connaissait rien de la vie de Chesca....
Je ne vous en dévoile pas plus des découvertes et rebondissements haletants de ce formidable thriller pour vous laisser le plaisir de les vivre quand vous le lirez...
Collectif d'auteurs à suivre car ce qu'ils écrivent est d'un suspense à toute épreuve.
Cette trilogie devient une série qui je l'espère sera diffusée en France.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pasiondelalectura
  10 avril 2021
La Nena est le troisième volet de la trilogie de l'auteure espagnole Carmen Mola, mettant en scène l'inspectrice Elena Blanco du BAC (Brigada de Analisis de Casos criminales); malheureusement pour moi, j'ai lu ce troisième tome avant le deuxième. C'est dommage car il y a des allusions au cas précédent et quelques explications auraient été bienvenues.
Cette fois Elena Blanco ne fait pas partie de l'équipe car volontairement elle a quitté la Police après la résolution du cas antérieur. C'est Francisca Olmo, alias Chesca, qui officie comme chef de cette brigade. Un nouveau élément viendra s'ajouter à l'équipe avec Reyes Rentero, nièce de l'ancien chef de Blanco. Tout le monde la prend pour une pistonnée, mais en réalité c'est une policière hors pair qui est venue attirée par le renom de Blanco. Reyes a une particularité, elle est gender fluid, c'est à dire que sa personnalité oscille entre la féminité et la masculinité, ce qui va ajouter du piquant au récit.
Ce tome est hallucinant, c'est un thriller addictif et terrifiant, comportant des chapitres ultra courts, mais je le déconseillerais aux personnes sensibles, elles risquent de faire des cauchemars.
L'histoire démarre avec la disparition de Chesca; rapidement l'équipe pressent qu'elle est en danger car c'est une professionnelle sérieuse et jamais elle ne se serait absentée sans prévenir.
Le récit est original car dès le départ le lecteur sait ce qui arrive à Chesca et observe les hésitations et le manque de preuves de l'équipe, ce qui ajoute de la tension. Au fil des chapitres on saura beaucoup de choses sur la policière Chesca, des choses ignorées par tous. L'équipe du BAC est désemparée et demande de l'aide à Elena Blanco qui acceptera d'emblée.
.
Pas à pas on va progresser dans un réseau de plusieurs cas imbriqués, avec un lecteur en apnée, au bord de l'infarctus dans une trame qui nous plonge dans l'immonde fait de maladie mentale et de perversion, le tout baignant dans el Mal absolu. C'est la partie gore du récit que l'auteur livre sans trop de pathos, mais crûment. Dans ce contexte apparaitra La Nena, une petite fille de 7 ans, personnage bouleversant digne de figurer dans un conte d'horreur.
Excellent thriller qui nous présente encore un cas très anormal. Comment fait Carmen Mola pour trouver des sujets aussi trash? (cf La fiancée gitane et le mithraïsme).
Lien : https://pasiondelalectura.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dolo0818
  09 avril 2022
Le troisième tome de Carmen Mola (!), je l'attendais avec impatience, tant les deux premier tomes m'avaient laissée une énorme impression. On retrouve avec plaisir nos flics de la BAC, toujours aussi tourmentés, aussi efficaces et cette fois-ci, c'est encore plus sanglant, sombre, violent, mais aussi plus prenant et avec plus de suspens encore.
On découvre dans ce troisième livre, le sombre passé de Chesca, et comment il va remonter à la surface. Alors qu'elle a été enlevée, ses camarades de la Bac et le commissaire Elena Blanco, de retour malgré elle , vont tout faire pour la retrouver et vont découvrir au fil de leur enquête, ce passé mystérieux dont ils ignoraient tout...Cette enquête sanglante, et palpitante, va conduire nos héros, là où ils ne s'y attendaient pas! Une lecture à lire sans modération pour les amateurs du genre! Et à lire en VO pour ceux qui le peuvent!
Commenter  J’apprécie          11
AurelieR
  31 janvier 2021
Comme les deux premiers, c'est assez trash, assez violent, assez cru. Âmes sensibles, il vaut mieux vous abstenir.
Le récit est construit comme dans les tomes précédents, chaque partie du livre commençant par un court monologue, une plongée dans les pensées d'une victime. C'est un truc qui marche assez bien avec moi : ça me pousse à en savoir plus, vite. Et puis, Carmen Mola sait comment nous tenir en haleine...
Après les horreurs commises au sein de la Red Púrpura, Carmen Mola nous propose cette fois une paire de serial killer plutôt abjects. Il faut avoir l'estomac bien accroché pour arriver à la conclusion de cette enquête.
Mais j'ai cependant pris plaisir à retrouver les personnages de la BAC et d'en découvrir un nouveau. Cela présagerait-il de nouveau(x) tome(s) ?
Bref, un bon thriller si vous n'avez pas peur des atmosphères gore.
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2500 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre