AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782362314957
448 pages
Fibs (17/08/2022)
3.95/5   77 notes
Résumé :
Nouvelle au lycée de Manchester Prep, Rachel est bien décidée à oublier le passé et les événements traumatisants qui l'ont menée à ce changement de vie.

Mais elle a bien du mal à trouver sa place, d'autant qu'elle se retrouve mêlée à un canular qui lui vaut plus d'ennemis que d'amis... jusqu'à ce qu'elle attire l'attention des organisateurs de ce canular : un mystérieux club de lycéens amateurs de films d'horreur, comme elle, et de farces toujours plu... >Voir plus
Que lire après The Mary Shelley ClubVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
3,95

sur 77 notes
5
10 avis
4
11 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis
Après une tragédie vécue un an auparavant, Rachel a intégré un nouveau lycée à Brooklyn, et veut commencer une nouvelle vie, loin de ses traumatismes. Elle fait connaissance de Freddie, un ado sympa mais un peu bizarre, qui lui propose de rejoindre un club un peu spécial, le Mary Shelley Club, dont les règles sont un peu particulières. Petit à petit, les desseins du Club mettent mal à l'aise Rachel. Et carrément, elle n'est pas au bout de ses surprises…
Bon alors je préviens de suite: c'est sans doute un livre pour ado mais j'ai beaucoup aimé quand même, bien que j'ai largement dépassé la date limite. À mon sens, c'est moins en raison du style que parce que le livre fait sans cesse référence à des films d'horreur dont je suis friande - oui je sais c'est pas bien mais j'assume totalement!!! du coup, le livre me parlait bien.
Mais je pense que ce ne sera pas le cas si vous faites partie de ceux qui ne sont pas addicts à ce genre de film - il est possible que vous n'adhériez pas.
Perso donc, j'ai vraiment aimé l'idée, très originale, et les références - évidemment - et les personnages, très crédibles et dont les interactions nous mettent le doute jusqu'à la fin…. Non j'ai vraiment passé un bon moment avec un vrai thriller pas bâclé.
Bref, c'est un excellent thriller qui se lit avec délices, à partir du moment où on a la clef de décryptage - à savoir qu'on connait Freddie, Jason et les "gentils" amis….!
Commenter  J’apprécie          183
The Mary Shelley Club, un roman à suspense Young Adult, impossible à lâcher que j'ai dévoré d'une traite. L'ambiance y est vraiment attractive et on est pris dans l'engouement que provoque une passion commune : les films d'horreur.

Une nouvelle ville, un nouveau lycée et l'envie de fuir un passé et ce traumatisme d'une action qui vous aura changé à tout jamais. Rachel arrive dans la ville de New York pour cette nouvelle rentrée, et elle espère bien ne plus subir ce qu'elle a vécu par le passé. Ici personne ne sait rien d'elle et elle a bien l'intention de se fondre dans la masse. Manque de bol, elle se fait remarquer lors d'une soirée à laquelle elle ne voulait même pas aller et elle sera de nouveau sous le feux des rampes. C'est alors qu'elle va se rendre compte que ce canular qui lui vaut cette popularité non souhaitée a été orchestré par un groupe, et elle jouera les curieuses, jusqu'à attirer leur attention.

Rachel a seize ans, elle vit avec sa mère, qui est professeure dans le lycée qu'elle fréquente. Elle a subit un expérience douloureuse il y a un an, suite à un événement traumatisant, et elle tente de se remettre depuis. Sa mère aura aimé qu'elle soit suivie par un psy, et si Rachel lui assure que tout va bien, les cauchemars la hantent encore. Depuis cet incident, elle s'est réfugiée dans les films d'horreur, pour être confrontée à plus de peur encore que ce qu'elle a pu vivre, et pour pouvoir la parer. Au lycée, elle se fait une seule et unique amie, et tente de fuir les autres qui de toutes façons la jugent suite à cette fête où elle ne voulait pas aller. Elle va toutefois trouver de l'intérêt dans ce groupe qui semble avoir un point commun avec elle : cette fascination pour les films d'horreur.

Voilà donc le groupe : le Mary Shelley Club. Un groupe secret dont les membres ne se côtoient pas au quotidien et qui viennent d'horizons différents. Un groupe intéressant à découvrir avec des personnages aux personnalités qui sont différentes et qui sont liés par leur passion pour les films d'horreur. le fonctionnement de ce club se base sur des épreuves à passer, et une validation de plusieurs étapes. Rachel va y être admise, à force de persuasion, se confrontant ainsi à ce qu'elle a vécu, elle devra se confier à eux, ou encore à certaines peurs qu'elle a, mais toujours dans la perspective d'aller au delà de celles-ci. Voilà bien une occupation qui lui permet alors de fuir ses souvenirs et de se surpasser face à la peur. Elle apprécie ces moments partagés avec eux, autour d'un film d'horreur et des discutions qui s'en suivent, tout comme elle se prend au jeu des actions menées, le tout dans un esprit très libéré et passionné par l'horreur.

Mais plus le temps passe, plus les choses semblent ne pas être si faciles que cela. Qu'en est-il de ces choses étranges qui se passent qui ne sont pas programmées dans leurs actions ? Quelles sont réellement les intentions de chacun d'eux ? Peut-on leur faire confiance ? Qui semble vouloir agir différemment, semant la zizanie et provoquant ainsi quelques mauvaises actions non prévues aux conséquences parfois douloureuses ? C'est alors que le suspense s'impose, nous ne sommes plus dans un jeu innocent, leurs victimes souffrent plus que de raisons, et eux-même semblent être en danger. Rachel se sent observée, menacée et elle doute de chacun de ses camarades du club. Il faut dire qu'ils semblent tous suspects avec leurs attitudes mystérieuses par moments. Nous sommes alors pris par l'action, par la suspicion, par l'intrigue autour de tout cela.

L'ambiance est vraiment très prenante, on apprécie découvrir chaque personnage qui se dévoile au fil des pages que l'on tourne. D'autant plus qu'ils sont vraiment tous différents les uns des autres et que l'on se demande pourquoi ils agissent ainsi, quelle est leur motivation première pour faire partie de ce club. Les références constantes à l'univers du film d'horreur sont très intéressantes et savamment bien posées où il faut. Même si je suis loin d'avoir vu tous les films d'horreur cités, je suis toutefois de cette génération qui a grandit avec quelques films cultes qui ne manqueront pas d'être cités ici. le scénario est plutôt bien ficelé, j'apprécie voir naitre dans mon imagination des tas d'hypothèses sur qui est qui et qui fait quoi et pourquoi. le récit est entrainant, prenant et on accompagne bien ces jeunes personnages dans ce qu'ils vont vivre.

Ce qui intéressant aussi c'est de voir que la narration, principalement menée par Rachel, sera toutefois laissée par moments à d'autres, notamment aux victimes de leur canular, nous permettant ainsi de bien saisir la façon dont ils vont vivre ces moments angoissants qu'on leur impose. On a ainsi comme cette possibilité de voir l'action se dérouler, d'être conscient de qui va faire quoi et aussi de découvrir certaines anomalies par rapport au plan initiale. Beaucoup de mystères autour de ce groupe et de ces moments de canulars nous permettront de douter de l'intégrité de chacun d'eux. En découvrant tout un panel de personnages, qu'ils appartiennent ou pas au club, on a cette possibilité de réellement bien s'imprégner de cet univers peuplé de jeunes adolescents qui n'appartiennent pas aux mêmes classes sociales et ne vivent pas de la même manière.

Un récit qui rappelle un peu une ambiance à la Scream, avec ces références aux films d'horreurs, ou encore ces hommes masqués dont on nous ne connaissons pas l'identité, ou le fait de douter de tous les personnages, et bien plus encore. Beaucoup de points communs dans le scénario avec cette série de films qui a accompagné toute une génération. C'est un roman qui une fois commencé est impossible à lâcher avant d'avoir le fin mot de l'histoire. Si l'on se doute de certaines choses, on reste toutefois pris dans l'action et on n'a qu'une hâte, avoir le fin mot de l'histoire. J'ai aimé cette ambiance et ce suspense.
Lien : http://www.livresavie.com/th..
Commenter  J’apprécie          30
Allez on part sur un petit coup de coeur ! ♥️

L'ambiance de ce bouquin est incroyable !
Tout tourne autour des films d'horreurs, ce qui rend par moments l'atmosphère pesante et glauque. Il y a énormément de références à la Pop Culture. On y parle de pleeeeins de classiques et ça m'a clairement donné envie d'en redécouvrir certains.


Le personnage de Rachel est fantastique. On a une vraie évolution. On sait ce qu'elle a subit, on connait son besoin de passer inaperçue. Son besoin de trouver des gens comme elle. Alors quand elle a l'occasion de rejoindre le "Mary Shelley club" et ses membres tout aussi affamés d'horreur qu'elle, elle ne se doute pas que cela va faire ressurgir des souvenirs et des secrets qu'elle aurait préférer laissés enfouis...
Rachel est une jeune femme intelligente et courageuse que j'ai adoré suivre.


C'était très prenant. J'étais à fond dans l'intrigue. C'est super addictif. J'arrêtais pas d'élaborer tout pleins d'hypothèses sur le grand méchant de l'histoire et j'ai été, durant le dernier quart, complètement surprise par les révélations finales. C'est bien ficelé, la tension monte crescendo et on finit par suspecter tout et tout le monde ce qui rend l'ambiance encore plus dense et oppressante.

En bref, c'était vraiment génial. C'était un super moment de lecture que je vous recommande chaudement pour la période d'Halloween !


Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          100
Rachel est la nouvelle du lycée. Un an plus tôt, elle a subi une agression à son domicile aux répercussions dramatiques. Depuis, pour conjurer sa peur, elle est devenue fan des films d'horreur, y trouvant là un moyen de s'exposer à la peur tout en sachant que rien ne peut l'atteindre.
Alors, quand elle assiste à une fête à une scène digne de l'Exorciste, Rachel se met en tête de démasquer le farceur derrière tout ça. C'est ainsi qu'elle découvre l'existence du mystérieux Mary Shelley Club, un petit groupe d'élèves qui, comme elle, apprécient les films d'horreur, amateurs de sensations fortes. Pour l'intégrer, il suffit de réaliser un "test de peur", une mise en scène effrayante destinée à piéger la cible désignée. Mais ce qui s'apparentait à un jeu presque innocent va devenir mortellement sérieux. Comme dans n'importe quel bon film d'horreur...

The Mary Shelley club est un thriller qui monte lentement en pression. le groupe débute par des canulars presque “gentillets” (sauf pour la victime !) pour piéger ceux qui se conduisent mal au lycée, jusqu'à prendre des proportions qui les dépassent et les mettent dans une situation incontrôlable.

Pour ceux qui craignent d'avoir peur, vu la passion de cet étrange club, rassurez-vous : les “farces” sont classiques pour le genre et pas réellement effrayantes, mais on ne peut nier l'émergence d'un certain malaise lors des dernières exactions du groupe, quand on sent qu'ils dérapent et vont trop loin.

Les fans de film horrifique et de légendes urbaines vont se régaler avec toutes les références cinématographiques citées. Et pour les autres (comme moi), j'ai aimé cette vision du film d'horreur à visée cathartique, sorte d'exutoire pour Rachel afin de combattre son anxiété et avoir le sentiment de reprendre la maîtrise de sa vie.

Du côté de l'intrigue, il est vraiment difficile de cerner les partenaires de la jeune fille, d'autant que le jeu les met dans une position parfois malaisante et on ne sait pas ce qui relève du hasard ou de l'intentionnalité. J'ai vu venir une bonne partie des choses mais je reconnais que l'autrice a su ne pas rendre le tout trop lisible.

Le roman se conclut sur une phrase qui peut tout autant servir à nous retourner le cerveau qu'à annoncer une possible suite. Mais rassurez-vous, amateur de one shot, The Mary Shelley club a une fin solide et c'est un thriller YA plutôt bien fait.

Commenter  J’apprécie          00
Ce livre m'a tapé dans l'oeil à cause de la présence de Mary Shelley dans le titre... Il y a d'ailleurs quelques références à la vie de l'autrice de Frankenstein (et à son roman) dans ce livre, j'ai trouvé ça très sympa (et je pense que ça peut susciter la curiosité des lecteurs de lire Frankenstein ou un livre sur Mary Shelley après avoir terminé ce roman, donc c'est chouette !)

Pour revenir à l'intrigue de The Mary Shelley club, ce roman est un très bon hommage aux films d'horreur des années 1980 et 1990 (principalement), il est truffé de références et l'intrigue suit un peu les grandes lignes de ce genre de films (le lycée de jeunes privilégiés, la peste populaire, le beau gosse, des jumpscares, une scène où une fille est poursuivie par un tueur masqué...) C'est très amusant à lire et cela donne un côté page turner à ce roman : on ne voit pas défiler les pages tellement on a envie de connaître la suite et le dénouement. La fin est d'ailleurs riche en rebondissements, je ne m'y attendais pas du tout et j'ai bien aimé la conclusion un peu ouverte et là aussi digne de certains films d'horreur des années 1990. On ressort aussi de cette lecture avec l'envie de voir ou de revoir quelques uns des films mentionnés dans The Mary Shelley club.

Le roman souffre cependant de quelques longueurs qui font qu'on est passé tout près du coup de coeur (le début notamment est lent à se mettre en place, le fameux club du titre n'apparaissant qu'au bout d'une centaine de pages). Il y a aussi des passages qui m'ont fait un peu lever les yeux au ciel tant ils paraissaient clichés (sans parler du style), mais je veux bien être tolérante sur ce point : on est dans un roman YA après tout et le côté cliché est volontairement voulu, au vu du sujet. Dernier reproche : on a trop de citations de marques, ça m'a paru vraiment superflu et lourdingue par moments.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Affronter un monstre est déjà assez difficile quand on le voit tel qu'il est, mais ce n'est rien à côté de ceux qui se cachent derrière de faux-semblants, et que l'on invite dans notre vie sans se douter de rien.
Commenter  J’apprécie          140
Parfois, agir dangereusement n’était pas un choix. Parfois, ça m’arrivait sans me laisser le temps de réfléchir. 
Commenter  J’apprécie          50
L’anxiété et l’exaltation sont deux faces d’une même pièce, capables aussi bien l’une que l’autre de nous couper le souffle et de nous faire vibrer si violemment que nos dents s’entrechoquent. Mais l’une est une torture, et l’autre une profonde joie. Une illumination. Le nirvana. La sensation limpide des arbres qui sifflent autour de nous, de l’herbe vert sombre qui nous chatouille les joues. Un vertige qui ne menace pas de nous mener à l’évanouissement. L’impression de pouvoir s’envoler.
Voilà ce que je ressentais à cet instant. C’était parfait.
Commenter  J’apprécie          00
Si j’étais un monstre, alors tous les membres de ce club en étaient aussi. À ce moment, je ne me sentais plus à part.
On pouvait être monstrueux tous ensemble. 
Commenter  J’apprécie          20
Je ne connaissais pas le véritable objectif de ce club, mais je savais d’ores et déjà que je voulais en faire partie. Je voulais ressentir les mêmes décharges d’adrénaline que quand j’avais commencé à regarder ces films. L’exaltation de frôler la peur du bout des doigts, en sachant pertinemment qu’elle ne pouvait pas m’atteindre. 
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : clubVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (170) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2912 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..