AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Georges Forestier (Directeur de publication)C.E.J. Caldicott (Éditeur scientifique)Alain Riffaud (Éditeur scientifique)
EAN : 9782070117420
1792 pages
Éditeur : Gallimard (17/05/2010)
4.58/5   12 notes
Résumé :
L'Avare - La Gloire du Val de Grâce - Le Tartuffe - Monsieur de Pourceaugnac - Le Bourgeois gentilhomme - Les Fourberies de Scapin - Psyché - Les Femmes savantes. Pièces publiées après la mort de Molière : Le Malade imaginaire - Don Garcie de Navarre - L'Impromptu de Versailles - Le Festin de pierre [Don Juan] - Mélicerte - Les Amants magnifiques - La Comtesse d'Escarbagnac - La Jalousie du Barbouillé - Le Médecin volant. Poésies diverses : Poésies non datées - Poés... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
5Arabella
  26 novembre 2017
Évidement que c'est la version de référence. L'introduction est passionnante, la présentation de chaque pièce très riche tout en étant claire et précise. En plus des précieuses notes, il y a la définition de mots qui ont changé de sens en bas de chaque page, ce qui est bien pratique. Des documents et appendices rares sont aussi très fournis et judicieusement choisis.
Mais je l'avoue j'ai beaucoup de mal avec l'ordre, qui n'est pas l'ordre chronologique de la composition des pièces, mais celui de la parution en volumes, et les deux diffèrent beaucoup. Les premières petites pièces attribuées à Molière se trouvent ainsi dans le deuxième volume, ainsi que toutes les pièces qui, pour des raisons diverses, ne sont pas parues de son vivant. Par exemple, L'impromptu de Versailles ne suit pas l'École des Femmes et la Critique de l'École des Femmes mais se retrouve dans le deuxième volume.
J'aime pour ma part suivre l'évolution d'un auteur, lire les pièces dans l'ordre de l'écriture. Je comprends les arguments avancés, mais je suis très perturbée par cette présentation. D'autant plus que dans les notices, il y a tout de même des références temporelles, des liens avec les oeuvres antérieures, que l'on beaucoup plus de mal à suivre ainsi. Cela demande un gros effort au lecteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          125

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   19 février 2017
Scène I.
Le barbouillé, seul.
Il faut avouer que je suis le plus malheureux de tous les hommes ! J’ai une femme qui me fait enrager : au lieu de me donner du soulagement, et de faire les choses à mon souhait, elle me fait donner au diable vingt fois le jour ; au lieu de se tenir à la maison, elle aime la promenade, la bonne chère, et fréquente je ne sais quelle sorte de gens. Ah ! pauvre Barbouillé, que tu es misérable ! Il faut pourtant la punir. Si tu la tuois... l’intention ne vaut rien, car tu serois pendu. Si tu la faisois mettre en prison… la carogne en sortiroit avec son passe-partout. Que diable faire donc ? Mais voilà monsieur le docteur qui passe par ici, il faut que je lui demande un bon conseil sur ce que je dois faire.


Scène II. —
le docteur, le barbouillé

Le barbouillé
Je m’en allois vous chercher pour vous faire une prière sur une chose qui m’est d’importance.

Le docteur
Il faut que tu sois bien mal appris, bien lourdaud, et bien mal morigéné, mon ami, puisque tu m’abordes sans ôter ton chapeau, sans observer rationem loci, temporis et personae. Quoi ? débuter d’abord par un discours mal digéré, au lieu de dire : Salve, vel salvus sis, doctor, doctorum eruditissime. Eh ! pour qui me prends-tu, mon ami ?

Le barbouillé
Ma foi, excusez-moi, c’est que j’avais l’esprit en écharpe, et je ne songeois pas à ce que je faisois ; mais je sais bien que vous êtes galant homme.

Le docteur
Sais-tu bien d’où vient le mot de galant homme ?

Le barbouillé
Qu’il vienne de Villejuif ou d’Aubervilliers, je ne m’en soucie guère.

Le docteur
Sache que le mot de galant homme vient d’élégant ; prenant le g et l’a de la dernière syllabe, cela fait ga, et puis prenant l, ajoutant un a et les deux dernières lettres, cela fait galant, et puis ajoutant homme, cela fait galant homme. Mais, encore, pour qui me prends-tu ?

Le barbouillé
Je vous prends pour un docteur. Or çà, parlons un peu de l’affaire que je vous veux proposer ; il faut que vous sachiez…

Le docteur
Sache auparavant que je ne suis pas seulement une fois docteur, mais que je suis une, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, et dix fois docteur : 1° parce que, comme l’unité est la base, le fondement et le premier de tous les nombres, aussi, moi, je suis le premier de tous les docteurs, le docte des doctes ; 2° parce qu’il y a deux facultés nécessaires pour la parfaite connoissance de toutes choses, le sens et l’entendement ; et comme je suis tout sens et tout entendement, je suis deux fois docteur.

Le barbouillé
D’accord. C’est que…

Le docteur
3° Parce que le nombre de trois est celui de la perfection, selon Aristote ; et comme je suis parfait, et que toutes mes productions le sont aussi, je suis trois fois docteur.

Le barbouillé
Eh bien, monsieur le docteur…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
krzysvancokrzysvanco   08 décembre 2020
Les bohémiennes, Sarabande

Aimons-nous, aimable Silvie,
Unissons nos désirs et nos cœurs,
Nos soupirs, nos langueurs, nos ardeurs,
Et passons notre vie, en des nœuds si remplis de douceurs.
C’est blesser la loi naturelle
De laisser passer des moments
Que l’on peut se rendre si charmants.
La saison du printemps paraît belle
Et nos ans sont riants tout comme elle,
Mais il faut y mêler la douceur des amours,
Et sans eux il n’est point de beaux jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   12 janvier 2019
Dans les discours et les choses, ce sont deux sortes de personnes que vos grands médecins. Entendez-les parler: les plus habiles gens du monde. Voyez-les faire: les plus ignorants de tous les hommes.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   12 janvier 2019
ARCHERS - Dis ton nom, dis ton nom, sans davantage attendre.

POLICHINELLE - Mon nom est: "Va te faire pendre.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   12 janvier 2019
Presque tous les hommes meurent de leurs remèdes, et non pas de leurs maladies.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Molière (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Molière
Molière : Le Malade imaginaire (La Comédie-Française / France Culture). Diffusion sur France Culture le 2 mai 2021. Portrait de Molière par Charles Antoine Coypel. Mise en scène par Claude Stratz. Réalisation de Christine Bernard-Sugy. Argan, mari tyrannisé, père abusif, se livre aveuglément aux médecins qui l’entretiennent dans un état maladif, entre fantasmes et névrose. Rendu à l’état végétatif, il ne voit d’espoir, pour sauvegarder sa santé, qu’en l’union de sa fille Angélique avec un homme de médecine. Son choix s’est porté sur Thomas Diafoirus, neveu dégénéré d’un charlatan. Angélique, éprise de Cléante qui lui fait la cour travesti en maître de musique, refuse cette union que sa marâtre Béline encourage avec hypocrisie. Bousculé par Toinette, sa servante, ébranlé par une dispute avec son apothicaire dont il refuse un lavement, sermonné par son frère Béralde, Argan accepte de feindre le mort pour éprouver l’affection des siens. La fidélité de sa fille et la duplicité criminelle de sa femme éclatent enfin à ses yeux. Chassant de chez lui les faussaires de l’amour comme ceux de la science, il entreprend de se faire médecin lui-même pour mieux se soigner. Avec la Comédie-Française. Avec : Alain Pralon (Argan), Catherine Hiegel (Toinette), Catherine Sauval (Béline), Bruno Raffaelli (M. Diafoirus), Christian Blanc (M. Purgon), Alain Lenglet (Béralde), Alexandre Pavloff (Thomas Diafoirus), Jérôme Pouly (M. Bonnefoy), Christian Gonon (M. Fleurant), Julie Sicard (Angélique), Loïc Corbery (Cléante), Alma de Montplaisir (Louison)
Musique et chant : Mathilde Etienne, Cornélia Schmid, Philippe Degaëtz, Vincent Lièvre-Picard, Emmanuelle Guigues, Jorris Sauquet. Musique originale : Marc-Olivier Dupin. Bruitages : Bertrand Amiel. Équipe de réalisation : Olivier Dupré, Manuel Couturier et Aurélien Prieto.
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Molière

Quel est le vrai nom de Molière ?

Jean Coquelin
Jean-Baptiste Poquelin
Baptiste Gravelin
Molière Troiquelin

10 questions
878 lecteurs ont répondu
Thème : MolièreCréer un quiz sur ce livre