AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368410074
Éditeur : Arvensa Editions (28/05/2013)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Nouvelle édition enrichie (introduction, notes, notices, biographie, gravures d'époque) et l'ouvrage le plus complet à ce jour des oeuvres de Molière.Découvrez les oeuvres complètes de Molière dans une version originale de référence augmentée de 1500 notes explicatives, de centaines de gravures d'époque et d'annexes. L'ouvrage a été conçu pour un confort de lecture et de navigation optimalsur votre liseuse. Il contient 45 titres.CONTENU DÉTAILLÉ :COMÉDIES ET BALLETS... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
opuscule
  04 mai 2016
Molière... sans conteste l'un des plus grands du 17ème siècle.
Ses oeuvres nous transportent dans une critique de la société telle qu'elle était à cette époque.
Médecins, bourgeois, ... ses personnages variés, Molière nous les présentera, au travers de ses textes, d'une façon burlesque qui leur accordera tout le crédit qu'ils méritent.
Ses pièces de théâtres, très drôles, trouvent toujours éco dans notre société actuelle et nous permettent, également, de nous replonger dans un ancien français fort bien agréable.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   19 février 2017
Le Médecin volant

Valère
Hé bien ! Sabine, quel conseil me donnes-tu ?

Sabine
Vraiment, il y a bien des nouvelles. Mon oncle veut résolument que ma cousine épouse Villebrequin, et les affaires sont tellement avancées, que je crois qu’ils eussent été mariés dès aujourd’hui, si vous n’étiez aimé ; mais, comme ma cousine m’a confié le secret de l’amour qu’elle vous porte, et que nous nous sommes vues à l’extrémité par l’avarice de mon vilain oncle, nous nous sommes avisées d’une bonne invention pour différer le mariage. C’est que ma cousine, dès l’heure que je vous parle, contrefait la malade ; et le bon vieillard, qui est assez crédule, m’envoie querir un médecin. Si vous en pouviez envoyer quelqu’un qui fût de vos bons amis, et qui fût de notre intelligence, il conseilleroit à la malade de prendre l’air à la campagne. Le bonhomme ne manquera pas de faire loger ma cousine à ce pavillon qui est au bout de notre jardin, et, par ce moyen, vous pourriez l’entretenir à l’insu de notre vieillard, l’épouser, et le laisser pester tout son soûl avec Villebrequin.

Valère
Mais le moyen de trouver sitôt un médecin à ma poste, et qui voulût tant hasarder pour mon service ! Je te le dis franchement, je n’en connois pas un.

Sabine
Je songe une chose ; si vous faisiez habiller votre valet en médecin : il n’y a rien de si facile à duper que le bonhomme.

Valère
C’est un lourdaud qui gâtera tout ; mais il faut s’en servir, faute d’autre. Adieu, je le vais chercher. Où diable trouver ce maroufle à présent ? mais le voici tout à propos.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
opusculeopuscule   03 août 2017
“Les femmes sont plus chastes des oreilles que de tout le reste du corps.” La critique de l'écolde des femmes
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Molière (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Molière
Interprétation du Misanthrope par la Comédie française pour l'ORTF en 1958
autres livres classés : navigationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Molière

Quel est le vrai nom de Molière ?

Jean Coquelin
Jean-Baptiste Poquelin
Baptiste Gravelin
Molière Troiquelin

10 questions
749 lecteurs ont répondu
Thème : MolièreCréer un quiz sur ce livre