AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782844205469
185 pages
Éditeur : Thierry Magnier (14/03/2007)
3.9/5   34 notes
Résumé :

Comment Pauline aurait-elle pu résister à ce luxueux téléphone portable abandonné ? Comment l'adolescente aurait-elle pu deviner quel pouvoir démoniaque elle allait libérer en composant le numéro de sa grand-mère ? Huit récits fantastiques. Le livre refermé, on trouve soudain un air étrange et inquiétant à ses meilleurs amis, ses parents ou même à son propre reflet dans le mir... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,9

sur 34 notes
5
2 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

Fifrildi
  18 octobre 2018
Première LC de l'année scolaire avec ma fille de 13 ans (et RosenDero pour m'encourager ^_^ ). Je dois avouer qu'à première vue la liste fournie par son professeur ne m'avait pas du tout emballée… Finalement, ce recueil de 8 nouvelles fantastiques m'a agréablement surprise.
J'ai trouvé les deux premières nouvelles sympathiques (« Le portable noir » et « Un talent diabolique! ») mais sans plus.
« La revanche de l'ombre rouge » m'a beaucoup plu : et si vous étiez le héros d'un livre, oseriez-vous remettre votre vie entre les mains d'un écrivain ? Tant que ce n'est pas George R. R. Martin, ma foi, pourquoi pas ? Quoi que…
« Le centre aéré » m'a un peu fait flipper. A raconter aux enfants avant de les envoyer en colonie de vacances.
« Un amour immortel » était une très bonne histoire, je pense que c'est celle que j'ai préféré. Un veuf éploré évoque un démon pour négocier une heure avec son épouse adorée. Il ne demande pas n'importe laquelle mais celle qui précède son horrible meurtre resté inexpliqué alors qu'il était à l'étranger.
« Léa » est une histoire de vampire un peu dans la même veine que les deux premières.
« Rien de pire que les histoires dont on connaît déjà la fin » avait bien commencé mais j'ai été un peu déçue par la chute.
Gardons le meilleur pour la fin avec « L'armoire ». Ce n'est pas la nouvelle que j'ai préféré mais celle qui selon ma fille fait « flipper sa race ». Un couple achète une armoire pour mettre dans la chambre de leur fils… et comme de bien entendu, l'armoire est maléfique.
Dans l'ensemble ce n'était pas mal du tout et j'ai trouvé ma fille bien enthousiaste. C'est l'âge où on joue à se faire peur… c'est drôle il paraît. du coup je n'ai pas pu m'empêcher de lui demander avant de dormir si elle avait bien fermé son armoire… (avec l'expression et la voix de circonstance bien sûr). Oui oui, je sais, je suis une méchante maman.
Les LC mère-fille c'est quand même amusant ^_^

Challenge défis de l'imaginaire (SFFF) (77)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
RosenDero
  23 octobre 2018
J'ai bien aimé ce petit recueil de nouvelles fantastiques / horreur que je n'aurai jamais lu sans une lecture commune avec Fifrildi :)
En tout, 8 histoires, totalement prenantes et aux chutes souvent inattendues (surtout quand on met ce recueil en contexte et que l'on sait qu'il s'agit d'un ouvrage estampillé jeunesse ou tout au moins souvent destiné à être lu par de jeunes lecteurs).
J'ai trouvé l'horreur du fantastique assez cruelle et ironique, bien loin des happy ends souvent réservés aux enfants.
Comme chez les maîtres du fantastique, on retrouve des entités non humaines et malveillantes, des objets (livres ou même téléphones portables) maudits, du désespoir et de la folie ... D'ailleurs, "Un amour immortel" ou "l'armoire" sont assez dérangeantes, même pour un adulte ^^
Bonne pioche, un peu rassise sur la forme, mais fonctionnant sur le fond !
Commenter  J’apprécie          222
Claia
  15 octobre 2014
Je ne suis pas fan des recueils de nouvelles, j'ai lu celui-ci au collège car il fallait le noter pour un prix. Et j'ai fait l'erreur de le lire en pleine nuit... de le même trempe que les histoires étranges d'Edgar Allan Poe ou que Coraline, ces histoires ont fait monter en moi une l'angoisse. Sans être sanglantes, elles sont très inquiétantes, surtout parce qu'elles sont profondément ancrées dans la réalité.
Je rappelle toutefois que j'étais collégienne quand je l'ai lu. Peut-être que ces histoires ne m'auraient pas autant remuée si je les avais lues à 20ans... Mais j'en doute fort !
Commenter  J’apprécie          100
ROUCHY
  11 avril 2021
Le portable noir" de Jean Molla :
Le récit qui m'a plus est « le pDe quoi est- il quesortable noir » de Jean Molla.
tion ? :
Dans ce récit, il est question d'objets magiques, (un téléphone qui donne la mort ou bien un marteau qui offre l'amour).
Les personnages sont Pauline, sa grand-mère, ses parents, Alexandra, Sébastien, Camille et Anaïs.
Dans ce récit, la Grand mère de Pauline meurt après l'avoir eu au téléphone. Pauline folle de rage décide de casser le portable mais se retient.
Un soir Sébastien lui rendit visite, ce qui rendit folle de jalousie Alexandra qui la menaça. Sous le coup de la colère, Pauline l'appela avec son téléphone (qui donne la mort) et la tua.
Ensuite elle a essaya de joindre une amie pour avoir du réconfort mais apprit que son amie avait eu un accident.
Enfin, elle passa une après midi chez Sébastien mais oublia son téléphone tueur, jusqu'à que Sébastien finisse par l'appeler avec.
Cette histoire se termine lorsque Pauline apprend que Sébastien est en train de l'appeler avec son portable noir. Elle comprend ce qui va lui arriver (elle va mourir)
Cette histoire m'a plu car il y a une certaine justice. En effet Pauline a utilisé ce portable tueur pour se débarrasser de sa meilleure amie et lui prendre son copain. Or ce portable tueur sera aussi fatal à Pauline. L'ironie du sort, c'est que ce soit le copain de son amie qui, sans le vouloir, la tue.
Mais cette histoire m'a également plu car elle fait réfléchir sur les agissements des gens qui ont du pouvoir. Personnellement, en lisant ce livre, je me suis demandé ce que j'aurais fait si j'avais eu un tel téléphone entre les mains. Julien , 3è au Collège Chaumié d'Agen
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12
Ziliz
  26 janvier 2012
Huit récits fantastiques autour de collégiens ou lycéens. Elles ont le mérite de nous immerger dans un univers différent à chaque fois. Objets maléfiques, personnes dotées d'étranges pouvoirs, vampires... de gentillettes et prévisibles à plus diaboliques et surprenantes, on trouve de tout.
Mais justement, cet hétéroclisme m'a gênée.
Alors que les autres recueils de cette collection sont plutôt destinés aux grands ados et aux adultes, celui-ci semble parfois adapté à un public beaucoup plus jeune (dix-douze ans) - avec des intrigues et des ressorts qui rappellent la fameuse collection "Chair de Poule" de R.L. Stine - tandis que quelques nouvelles sont quand même franchement flippantes ("Le centre aéré" et "L'armoire" m'ont bluffée).
Déception. A faire tester à un ado d'âge "moyen" !
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AlphonseAAlphonseA   02 décembre 2016
J'ai choisi le récit « Le portable noir »
C'est l'histoire d'une jeune fille,Pauline, qui trouve un portable mystérieux …
Ce récit est fantastique mais aussi romantique.
Ce livre est de style variante car Pauline rencontre Sébastien elle est amoureuse mais sa meilleure amie sort avec lui, donc elle devient malheureuse elle décide alors de la tuer avec son téléphone maléfique.
Mon personnage préféré est le personnage principal, Pauline car elle curieuse, courageuse, gentille et attachante
Il y a deux autres personnages principaux, il y a Alexandra et Sébastien.
Pauline aime Sébastien mais sa meilleure amie Alexandra sort avec lui.
Je n'es pas aimé le moment ou elle décide d'appeler Alexandra pour la tuer . Car c'est vraiment très méchant de sa pars .
Le vocabulaire était facile à comprendre parce que ce sont des adolescents qui parlent .Dans ce livre il n'y a pas trop d'humour ce qui est dommage.
Le récit est chronologique, les événements s’enchaînent.
Le narrateur n'est pas un personnage du récit donc je ne sais pas qui est le narrateur.
J'ai bien aimé ce livre car il a était captivant et il était facile à comprendre mais j'ai aimé que un seul récit « Le portable noir » car les autres récits n'étais pas si facile a comprendre et je n'ai pas aimé cet hétéroclisme m'a gênée .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FifrildiFifrildi   16 octobre 2018
- Mais tu aimes lire, au moins?
Georges-Louis s'immobilisa. Ses yeux fixaient un point indéfini, très haut dans le ciel.
- Pas du tout! Les livres mangent la vie, méfie-toi d'eux.
Commenter  J’apprécie          90
RosenDeroRosenDero   16 octobre 2018
J'ai entendu un jour, aux informations, que près de neuf mille personnes s'évaporent dans la nature chaque année. La plupart quittent leur ville, leurs proches, changent d'identité et repartent à zéro.
Commenter  J’apprécie          70
WillyWonkaWillyWonka   04 mai 2015
La couverture n'attire pas c'est vrai mais lisez-le ! (Pour ceux qui aiment les romans d'horreur) Ce livre me fait penser au manga Death Note (la première histoire).
Commenter  J’apprécie          30

Video de Jean Molla (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Molla
Jean Molla - "Plus tard" .Portrait de l'écrivain Jean Molla, Prix du livre en Poitou-Charentes, réalisé par les Yeux d'IZO.© Centre du livre et de la lecture en Poitou-Charentes - 2011
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Quiz autour de "Sobibor"

Comment se prénomme le narrateur ?

Emma
Angelina
Vladimir

10 questions
354 lecteurs ont répondu
Thème : Sobibor de Jean MollaCréer un quiz sur ce livre

.. ..